Accueil Enfants/bébés Quelle est l’heure de sommeil idéale pour bébé ?

Quelle est l’heure de sommeil idéale pour bébé ?

0
Quelle est l’heure de sommeil idéale pour bébé ?
Bébé en plein sommeil

« Quand et comment devrais-je coucher mon bébé ? » est la question la plus posée aux professionnels de santé après l’accouchement. Voici quelques explications dans ce guide pour bébé !

Heure de sommeil : que faire pour un bébé de 0 à 3 mois

Généralement, un nourrisson s’endort en fonction de ses besoins. Évidemment, son timing de sommeil coïncide rarement à des heures convenant à ses parents. Ce décalage est dû à la non-différenciation du jour et de la nuit par le bébé à sa naissance.

 En effet, son horloge biologique, chargée des périodes d’éveil et de sommeil, n’est pas encore au point. Malgré cela, ses périodes de sommeil sont bien connues. Il a besoin d’un temps de sommeil de 2 à 4 heures.

Ce temps de repos peut être allongé d’environ 2 heures en cas d’allaitement. Durant son sommeil, le bébé va se réveiller par intervalle de 2 heures. Il se réveille principalement pour boire du lait au biberon ou le lait maternel. Dès qu’il est rassasié et bien hydraté, il se rendort.

Si le nouveau-né ne souffre d’aucun problème de santé, il n’est pas nécessaire de le réveiller pour le nourrir. Toutefois, en cas de condition médicale particulière, la nouvelle maman doit suivre les recommandations de son professionnel de la santé.

Attention : contrairement à la règle normale, certains bébés passentplus de temps éveillés dès leur naissance. Cela dépend fondamentalement de leur tempérament.

Meilleure position pour coucher bébé : un point clé

Pour un sommeil paisible, le nouveau-né doit être mis dans la bonne position. À ce propos, seule la position sur le dos est recommandée pour coucher le nourrisson de façon sécuritaire. Du point de vue médical, cette position favorise la prévention du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN).

Cette position est la meilleure pour bébé jusqu’à ce qu’il puisse lui-même se tourner sur le ventre. Cela se déroule habituellement vers l’âge de 6 mois. À ce moment, le risque de SMSN est nettement plus faible.

Par conséquent, il n’est plus nécessaire de forcer le nouveau-né à dormir sur le dos. Néanmoins, la maman doit continuer à le coucher sur le dos jusqu’à son premier anniversaire.

Bébé âgé entre 0 et 3 mois : Combien d’heures de sommeil requis ?

De manière générale, le temps de sommeil d’un nouveau-né varie entre 14 et 18 heures pendant les 4 premières semaines suivant sa naissance. À partir de l’âge de 1 à3 mois, la période de repos passe à l’intervalle de 14 à 17 heures environ.

Une fois réveillé, le bébé peut rester éveillé pendant 2 ou 3 heures de suite. À ce stade, la période d’éveil du bébé est généralement plus longue en fin de journée. Elle se déroule entre 17 h et 22 h. Ce qui implique qu’à l’âge de 1 à 3 mois, le bébé doit être dans son berceau à 22 heures.

Idéalement, les recommandations d’heures de sommeil doivent être faites par le néonatalogiste. Il se doit d’indiquer les besoins en sommeil des enfants. De ce fait, pour les parents, il n’est pas nécessaire de calculer le nombre d’heures de repos de leur bébé.

Leur tâche est plutôt de s’assurer que le nouveau-né dorme durant le nombre d’heures dont il a besoin. Pour savoir si le bébé dort assez, il faut juste voir s’il alerte et de bonne humeur lorsqu’il est éveillé.

Aider bébé à différencier le jour et la nuit : comment s’y prendre ?

Souvent, les bébés âgés de 1 à 3 mois donnent l’impression de dormir autant le jour que la nuit. Certaines fois, la nouvelle maman se dit que le temps de repos est plus long durant la journée. Cet état de choses est totalement normal.

Il faut attendre 8 à 10 semaines avant que le nouveau-né commence à distinguer le jour d’avec la nuit. Dès cet instant, il boit alors plus le jour que la nuit. Si cette période semble trop longue, le parent peut aider son enfant à vite faire la différence entre le jour et la nuit.

Pour y arriver, la maman doit privilégier le calme lors de l’allaitement dans la nuit. La lumière doit être tamisée. Aussi, elle doit résister à l’envie de lui parler. Par ailleurs, le changement de couche doit se faire très délicatement et uniquement en cas d’absolue nécessité.

Au cours de la journée, la nouvelle maman peut se promener avec lui. Lorsque le bébé s’endort pour la sieste, elle doit laisser les rideaux ouverts. Mieux, il ne faut aucunement éviter de faire un peu de bruit.

Petite astuce : La maman peut aussi faire dormir son bébé dans un autre lit que celui qu’il occupe la nuit. Cette méthode permet aussi à l’enfant d’avoir un élément de distinction

Heure de sommeil : que faire pour un bébé de 3 et 6 mois

Durant le deuxième trimestre de vie du bébé, il pèse au minimum 5 kilogrammes. Il possède donc assez de réserves d’énergie pour patienter entre les périodes d’allaitement ou d’alimentation. Il arrive que certains bébés aient encore besoin de boire la nuit, et cela n’a rien d’anormal.

À 6 mois, le bébé est en confiance. Par conséquent, il peut se calmer de lui-même en suçant son pouce entre deux périodes d’allaitement. De plus, son horloge biologique commence à s’adapter à la période de vie de 24 heures.

Par conséquent, la journée comme le soir, les heures de sommeil deviennent de plus en plus prévisibles pour la maman. Ainsi, il est dénoté que les bébés font trois siestes à savoir :

  • une sieste dans la matinée ;
  • une sieste dans l’après-midi ;
  • une sieste en fin de journée.

Par ailleurs, aux environs du 5e et 6e mois, les signes de fatigue du bébé deviennent visibles. Ils se manifestent par :

  • des pleurs du bébé ;
  • des bâillements ;
  • le frottement des paupières ;
  • la perte d’intérêt pour les jouets et les proches.

Devenus plus faciles à décoder, ces signes aident la maman à mieux intégrer une routine du coucher. Le bébé, étant prêt sur les plans biologique et psychologique, adopte rapidement son nouveau plan de vie.

Bébé âgé entre 3 et 6 mois : combien d’heures de sommeil requis ?

À cet âge, l’enfant dort entre 12 à 15 heures sur 24. Bien évidemment, les périodes de sommeil sont de plus en plus longues. En effet, elles atteignent 5 à 6 heures de suite. Toutefois, il faut adopter certaines habitudes pour obtenir de tels résultats.

La première chose à faire est le choix de la position de sommeil du bébé. Pour le faire adéquatement, la maman doit tenir compte du tempérament de son bébé. Voici quelques conseils qui peuvent favoriser son sommeil.

Ensuite, elle doit installer une routine pour coucher le nouveau-né. Cette action doit être répétée chaque soir à la même heure et avec les mêmes gestes. Ainsi, le bébé est en mesure de reconnaître le moment de dormir. En guise d’exemple de routine, la maman peut adopter le mode opératoire suivant :

  • la prise d’un bain ;
  • le récit d’une histoire ;
  • la pratique d’un massage ;
  • le chant d’une berceuse ;
  • des câlins.

 À défaut de tout appliquer, la nouvelle maman peut simplement faire ce que le bébé semble préférer. Il est essentiel que le bébé soit mis au lit avant de s’endormir complètement.

De cette façon, il commence l’apprentissage pour dormir tout seul. Cette recommandation est aussi valable lorsque les signes de fatigue deviennent perceptibles. Une trop grande fatigue peut entraîner une difficulté d’endormissement.

L’alimentation joue aussi un rôle important dans la qualité du sommeil du bébé. En tant que nourrice, la maman doit éviter certains aliments pour que son enfant dorme assez longtemps. Cette proscription est indiquée pour tous les aliments contenant de la caféine tels que le chocolat noir et le café.

 Cette élimination doit avoir un premier niveau d’application d’environ deux semaines. Cela permet d’observer les résultats sur la longueur du sommeil du bébé. En effet, la caféine peut se retrouver rapidement dans l’organisme du bébé via le lait maternel. Par conséquent, elle peut empêcher le bébé de bien dormir s’il y est sensible.

Par ailleurs, si le bébé ne veut pas être déposé sur le dos pour dormir, il y a peut-être un problème de santé. Cette possibilité est accentuée si l’enfant pleure beaucoup. Dans ce cas, le mieux à faire est de rendre immédiatement chez le pédiatre pour qu’il atteste ou écarte l’hypothèse d’un reflux gastro-œsophagien.

Bon à savoir : Il n’existe pas une bonne ou une mauvaise manière de mettre un bébé au lit. La bonne position se trouve et s’adapte en fonction du confort et du tempérament de l’enfant.

Bébé se réveille fréquemment : pourquoi ?

À cet âge, le bébé peut se réveiller la nuit et réclamer sa maman. Ce fait n’est pas forcément dû à la faim. Il peut être dû à d’autres facteurs tels que :

  • la chaleur ;
  • la fraîcheur ;
  • le changement d’une couche mouillée.

En effet, à 6 mois, le bébé est très sensible et réactif à tout ce qui le touche ou l’entoure. En outre, un réveil fréquent peut aussi désigner une modification du cycle de sommeil.

Peu importe donc les raisons, l’enfant a juste besoin d’être rassuré par la présence de ses parents, notamment sa mère. Pour maintenir cette sensation de sécurité sans devoir se déplacer la nuit, la maman peut mettre aux côtés du bébé un petit doudou toutou imprégné de son odeur.

Attention : un réveil fréquent de la part du bébé peut avoir pour origine une poussée de croissance ou un changement de vie, comme un déménagement par exemple.

Heure de sommeil : que faire pour un bébé de 6 à 12 mois ?

Au-delà du 6e mois, le bébé est déjà en mesure de s’endormir tout seul. Même s’il lui arrive de se réveiller la nuit, le bébé va se rendormir de lui-même. Son rendormissement est garanti surtout s’il est couché dans son lit avant d’entrer complètement en sommeil.

Cependant avant d’aboutir à cette indépendance, le bébé va d’abord passer par le stade de l’angoisse de séparation. Il s’agit d’une étape normale du développement. Elle survient autour de 8 mois.

Pendant cette période, l’enfant de bas âge n’aime pas beaucoup être loin de sa maman. Pour cette raison, il a besoin d’être rassuré avant de s’endormir ou à son réveil pendant la nuit. Cette assurance peut lui être donnée par la voix ou les caresses de sa mère.

Par ailleurs, si à plus de 6 mois, l’enfant continue à réclamer du lait la nuit, il faut une réduction de la quantité du lait. La durée de la tétée doit être aussi diminuée. Ainsi, peu à peu, le bébé s’habitue à dormir toute la nuit sans se réveiller.

Bébé âgé entre 6 et 12 mois : combien d’heures de sommeil requis ?

Durant le deuxième semestre de vie, le bébé dort pendant 12 à 15 heures par jour. Il peut faire environ 2 à 3 heures de sieste dans la journée et 10 à 12 heures de sommeil la nuit. Ces durées de sommeil sont atteintes lorsque la mère reconnaît rapidement les signes de fatigue de l’enfant.

Ainsi, dès que le bébé est fatigué et irrité, la maman sait qu’il est l’heure de le mettre au lit. Il n’y a donc pas d’heure fixe pour faire coucher l’enfant âgé de 6 à 12 mois. Il suffit de le faire lorsqu’il en a besoin.

Bien évidemment, la maman ne peut pas lui permettre de rester tardivement en éveil. Pour cela, il est primordial d’instaurer une routine de sommeil afin qu’il s’endorme à une heure régulière.

Aider bébé à bien dormir : comment le faire ?

À 12 mois, le bébé a toujours besoin d’un accompagnement pour dormir. Les aides à bien dormir comme les caresses, la voix et le calme sont toujours utiles. Cependant, il faut y ajouter l’installation d’un environnement familier.

En effet, pour bien dormir, le bébé a besoin de se sentir en sécurité. Pour cette raison, la maman doit lui installer un décor familier et rassurant. Pour le faire, la mère peut :

  • laisser la porte de la chambre entrouverte ;
  • allumer une veilleuse ;
  • déposer des objets familiers auprès du bébé.

Aussi, une routine familière, comme une petite histoire, un câlin, ou de la musique, participe aussi à l’apaisement.

Malgré toutes ces précautions, il est possible que le bébé soit toujours perturbé. Cela est normal, car de nombreux facteurs liés au développement et à la santé dubébé peuvent y concourir. Cette situation ne doit pas être un facteur de découragement. La maman doit gérer la crise avec l’aide d’un professionnel et reprendre sa routine familière.  

Bébé s’endort difficilement trop fréquemment : que faire ?

Entre 6 et 12 mois, certains enfants restent en éveil pendant de longues périodes. L’une des causes de cette situation est la trop grande exposition à un écran avant le coucher. Il y a aussi la caféine contenue dans les boissons gazeuses et les boissons énergisantes consommées par l’enfant.

À cet effet, la maman doit essayer de limiter le temps d’écran et de l’exclure de sa routine. Ensuite, l’enfant ne doit pas consommer des produits contenant de la caféine. Enfin, les parents doivent pratiquer des activités relaxantes avant le coucher. Il s’agit entre autres :

  • de la lecture ;
  • de l’écoute de la musique douce ;
  • d’une conversation calme avec l’enfant en étant allongé.

Si les problèmes de sommeil de l’enfant à bas âge persistent, ses parents vont devoir l’emmener en consultation chez le médecin.

En conclusion, chaque enfant apprend à dormir à son rythme. La maman a pour rôle de lui faciliter la tâche et de lui inculquer une de bonnes habitudes. Cependant, même s’il dort bien, d’éventuelles perturbations peuvent encore survenir. Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel de santé est requise. Toutefois, sachez qu’aucun problème d’endormissement ou de réveil nocturnes ne peut être diagnostiqué avant les 12 mois de vie du bébé.