Global Statistics

All countries
618,807,415
Confirmed
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
597,301,052
Recovered
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
6,535,210
Deaths
Updated on September 22, 2022 2:33 pm

Excès de vitamine D chez le bébé: quelles conséquences?

La vitamine D est une substance organique généralement prescrite en maternité, pour la croissance des nourrissons. Cependant, un surdosage en vitamine D peut avoir des effets néfastes sur la santé du nouveau-né. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce surdosage. Quelles sont donc les conséquences d’un excès de vitamine D chez le bébé et comment traiter ce surdosage?

Vitamine D : qu’est-ce-que c’est ?

La vitamine D est une vitamine liposoluble qui, joue un grand rôle dans le métabolisme du phosphore et du calcium. Elle permet aussi la minéralisation des cartilages, des os et dents. Elle joue également un rôle protecteur dans certaines affections comme :

  • les bronchiolites ;
  • le diabète ;
  • l’ostéoporose ;
  • les cancers ;
  • les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ;
  • le rhume ;
  • les pneumonies et autres maladies infectieuses.

On retient donc que la vitamine D est très importante dans la prévention de plusieurs maladies.

Quelles sont les sources de la vitamine D ?

La vitamine D provient de sources diverses. Il s’agit entre autres :

  • du soleil : selon certaines études, la vitamine D se forme naturellement, lorsqu’il y a exposition de la peau au soleil ;
  • des suppléments de la vitamine D : pour les nourrissons, des suppléments sont offerts sous forme de liquides et sont administrés tous les jours, grâce à un compte-gouttes ;
  • les aliments : certains aliments contiennent de la vitamine D.

Administrer un supplément de vitamine D aux bébés, présente de nombreux avantages pour la santé de ceux-ci.

Quand faut-il donner de la vitamine D aux bébés ?

La fréquence d’administration de la vitamine D varie, en fonction de l’âge de votre bébé. L’apport de vitamine D est conseillé dès la naissance :

  • de 0 à 2 ans : tous les jours ;
  • à partir de 2 ans : uniquement pendant l’hiver, car le bébé est peu exposé au soleil.

En dehors de ces tranches d’âges, si vous désirez administrer de la vitamine D à un bébé, il est conseillé de vous rapprocher d’un médecin. Celui-ci vous donnera avec précision la fréquence d’administration.

La posologie de la vitamine D pour les bébés

Les besoins en vitamine D ne sont pas les mêmes chez les bébés. Ils peuvent varier en fonction du type de peau de votre enfant et, de la teneur du lait en vitamine. Ainsi, un bébé qui est nourri au lait de vache non enrichi en vitamine D a besoin, d’une dose plus élevée en vitamine D. Ce qui n’est pas le cas avec un enfant, nourri au lait infantile enrichi.

Par ailleurs, certaines données recommandent une dose quotidienne de 400 UI (unités internationales) par jour de vitamine D, chez les enfants qui ne présentent aucun facteur de risque. Lorsque le bébé présente des facteurs de risque de la maladie, le médecin peut recommander une dose allant jusqu’à 800 UI par jour.

Cependant, l’accumulation des doses de cette vitamine peut entraîner un excès en vitamine et causer d’autres problèmes au bébé.

Comment administrer de la vitamine aux bébés ?

Les médecins prescrivent la vitamine D aux nourrissons, sous forme de gouttes ou de doses. Pour éviter les fausses routes et les malaises, il est conseillé de respecter les mesures suivantes :

  • éviter d’allonger le bébé juste après l’administration de la vitamine ;
  • administrer la vitamine D sous formes de gouttes, avant le biberon ou la tétée, en position assise ;
  • positionner la pipette contre l’intérieur de la joue ;
  • appuyer de manière douce sur le piston, pour permettre un écoulement goutte à goutte.

Avant de donner de la vitamine D à votre enfant, il est indispensable de bien contrôler les doses car, un surdosage pourrait perturber sa fonction rénale. Evitez aussi de multiplier les produits contenant de la vitamine D.

Quels sont les symptômes d’un excès de la vitamine D chez le bébé ?

Les symptômes d’un excès de la vitamine D chez le bébé se manifestent par :

  • des urines très fréquentes ;
  • une augmentation de la soif ;
  • la perte de poids ;
  • des calculs rénaux par excès de calcium dans les urines ;
  • des troubles de l’équilibre.

Les symptômes ainsi mentionnés n’apparaissent pas systématiquement chez tous les bébés. Et, certains de ces symptômes peuvent être confondus à d’autres maladies. Pour mieux détecter le risque d’excès en vitamine D, un diagnostic est posé par le médecin.

Diagnostic de l’excès de vitamine D chez le bébé

Habituellement, le diagnostic de l’excès de vitamine D chez le bébé se fait, par des analyses de sang. En effet, lors des analyses, les médecins mesurent le taux de vitamine D dans le sang.

Quelles sont les conséquences d’un excès de vitamine D chez les bébés ?

La principale conséquence d’un excès de vitamine D chez les bébés, c’est l’hypercalcémie. Il s’agit d’une maladie qui se reconnaît par la présence d’un taux excessif de calcium dans sang.

En outre, lorsque l’hypercalcémie évolue et atteint un stade plus sévère, elle peut être la cause d’atteintes rénales (néphrocalcinose), avec risque d’insuffisance rénale chronique. Lorsque rien n’est fait, cette maladie peut entraîner un décès.

Comment traiter l’excès de vitamine D chez le bébé ?

Pour traiter l’excès de vitamine D chez le bébé, il est conseillé de ne plus lui administrer cette substance. Cela permet de compenser les effets du taux de calcium élevé dans le sang. De plus, il est possible d’administrer des médicaments (comme les biphosphonates, les corticoïdes), pour inhiber la libération du calcium par les os.

Comment éviter cette maladie ?

Afin d’éviter au mieux l’excès de vitamine D chez le bébé, il faudra :

  • Utiliser uniquement le compte-gouttes qui accompagne le supplément de vitamine D. Cela dit, vous ne devez en aucun cas, utiliser de compte-gouttes acheté avec un autre produit, ni une cuillère ;
  • S’assurer que le compte-gouttes est gradué, de sorte que les limites de dosage (unités de mesure) soient claires. Vous devez vérifier qu’elles correspondent effectivement aux données mentionnées dans le mode d’emploi ;
  • Suivre rigoureusement le mode d’emploi de médecin.

La santé du bébé est très fragile. Il est donc important de faire très attention lors de l’administration de la vitamine D au nourrisson, pour éviter un risque de surdosage. Si vous avez des questions, vous pouvez vous rapprocher d’un médecin.

Vous aimerez aussi :

Related Articles