Global Statistics

All countries
599,202,449
Confirmed
Updated on August 19, 2022 10:28 am
All countries
555,218,399
Recovered
Updated on August 19, 2022 10:28 am
All countries
6,466,977
Deaths
Updated on August 19, 2022 10:28 am

Quelles sont les maladies des globules rouges ?

Parlant des maladies des globules rouges, on fait référence à des affections qui touchent soit la fonction, la forme ou le nombre des globules rouges. Ces affections peuvent entraîner plusieurs autres problèmes dans l’organisme. Les globules rouges sont des cellules concaves qui ont une forme de disque et qui se déplacent dans les vaisseaux sanguins. Ils ont pour principal rôle de transporter l’oxygène dans tout l’organisme. Les globules rouges font partie des composants essentiels du sang. Il est produit environ 2 millions de globules rouges par seconde, par le corps humain.

Pour le bon fonctionnement de l’organisme, il est alors important d’identifier et de traiter les maladies qui affectent les globules rouges, afin de limiter les éventuelles complications. 

Quels sont les troubles sanguins qui peuvent affecter les globules blancs

Les globules rouges, aussi connus sous le nom d’érythrocytes ou d’hématies, jouent un rôle capital lors du transport de l’oxygène dans le corps. Débutant par les poumons, ils captent l’oxygène et se déplacent vers le cœur où le sang est oxygéné, avant d’être pompés vers le reste du corps. Les troubles sanguins qui affectent les globules rouges sont :

L’anémie

L'anémie – © Crédit : informationhospitaliere.com
L’anémie – © Crédit : informationhospitaliere.com

L’anémie constitue la première condition qui affecte les hématies.  Les personnes qui souffrent d’anémie ont un faible niveau de globules rouges. Une forme d’anémie dite légère ne provoque souvent aucun symptôme. D’autres formes d’anémies plus graves peuvent causer de la fatigue, une peau pâle ou encore un essoufflement. 

Anémie ferriprive

Le fer est l’élément principal qui permet de fabriquer les globules rouges. Un faible niveau de fer dans le corps et la perte de sang due aux menstruations sont les deux principales causes de l’anémie ferriprive. La perte du sang du tractus gastro-intestinal qui survient en raison de l’ulcère ou du cancer, peut aussi causer cette forme d’anémie. C’est le type d’anémie le plus fréquent. Pour traiter l’anémie ferriprive, il faut prendre des pilules de fer ou au pire des cas, subir une transfusion sanguine. 

Anémie falciforme

De son nom commun drépanocytose, l’anémie falciforme est une maladie de l’hémoglobine qui engendre une détérioration des globules rouges. Ces globules rouges une fois détériorés, ne facilitent plus le transport de l’oxygène aux organes du corps. Les globules rouges ont une forme circulaire quand ils sont normaux. En cas d’anémie falciforme, ils prennent une forme de C, ce qui rend les cellules collantes. Cela crée des dommages aux organes.

En présence de la drépanocytose, la durée de vie des globules rouges se limite à 10 et 20 jours, au lieu de 120 jours normalement. Cela entraîne une pénurie de cellules sanguines.

Anémie de la maladie chronique

Les sujets atteints d’insuffisance rénale chronique développent souvent, une forme d’anémie appelée anémie de la maladie chronique. Généralement, cette forme d’anémie ne nécessite pas forcément des traitements spécifiques. Néanmoins, une injection d’hormone synthétique ou une transfusion sanguine, peut permettre de stimuler la production des cellules sanguines. 

Anémie normocytaire

Pour que le corps fonctionne normalement, il doit normalement produire une bonne quantité de globules rouges. Quand le corps n’arrive pas à produire assez de globules rouges on parle d’anémie normocytaire. Cette forme d’anémie est souvent causée par des affections telles que les maladies rénales, le cancer ou la polyarthrite rhumatoïde.

Anémie pernicieuse (carence en vitamine B12)

C’est une condition qui empêche le corps d’absorber suffisamment de vitamine B12 dans l’alimentation.  Cela peut survenir suite à une maladie auto-immune ou une muqueuse de l’estomac affaiblie. En dehors de l’anémie, des lésions nerveuses peuvent éventuellement en découler. Pour y remédier, il faut de fortes doses de B12.

Anémie hémolytique

En raison d’une quelconque anomalie, le corps peut détruire ses propres globules rouges. Il en découle un manque de globules rouges pouvant permettre au corps de bien fonctionner. On parlera d’anémie hémolytique.

Anémie aplasique

Dans ce cas d’anémie, la moelle osseuse ne produit pas assez de cellules sanguines, y compris les globules rouges. Plusieurs causes peuvent être à la base de cette forme d’anémie telles que l’hépatite, le virus d’Epstein-Barr ou encore la prise de certains médicaments. Le traitement de l’anémie aplasique peut nécessiter une transfusion sanguine, une greffe de moelle osseuse ou la prise de médicaments.

Anémie de Fanconi

L’anémie de Fanconi est une condition assez rare, qui survient lorsque la moelle osseuse n’arrive pas à fabriquer de globules rouges. Cette condition peut être assez dangereuse, car elle retarde la croissance chez les enfants. Elle peut même entraîner la leucémie.

Anémie hémolytique auto-immune 

Dans cette condition, un système immunitaire hyperactif détruit les globules rouges du corps, et provoque ainsi une anémie. Des médicaments qui suppriment le système immunitaire sont indispensables dans ce cas, pour lutter contre cette condition.

Thalassémie

C’est aussi une forme d’anémie qui affecte principalement les personnes d’origine méditerranéenne, moyen-orientale et sud-asiatique. En présence de thalassémie, le corps produit peu ou pas d’hémoglobine, dont les érythrocytes (globules rouges) ont besoin pour transporter l’oxygène. Cette condition ne nécessite généralement aucun traitement spécifique. Néanmoins, certains sujets peuvent avoir besoin d’une transfusion sanguine.

Autres maladies des globules rouges

Polycythemie Vera

C’est une condition au cours de laquelle, le corps produit un grand nombre de cellules sanguines. Il en résulte donc un excès de globules rouges. Une telle situation peut causer des caillots sanguins chez certaines personnes. 

Paludisme

Quand un moustique pique une personne, il lui transmet un parasite dans le sang ; ce qui infecte les hématies. Les globules rouges peuvent donc commencer à se rompre et provoquer de la fièvre, des frissons et des dommages aux organes. Cette infection du sang est plus répandue dans les pays d’Afrique. Cependant, les habitants des régions tropicales et subtropicales peuvent aussi en souffrir. Il est alors opportun de prendre des précautions, si l’on veut se rendre dans les zones généralement touchées. 

Causes et symptômes courants des maladies des globules rouges

Les maladies des globules rouges sont généralement causées par des anomalies ou des mutations dans le sang.  D’autres conditions médicales ou encore certains médicaments, peuvent également être à la base des troubles des globules rouges.

Les symptômes des maladies des globules rouges peuvent varier en fonction du type, de sa gravité et de la manière dont elles affectent les cellules. Les symptômes susceptibles de survenir en cas de maladie des globules rouges comprennent :

  • Essoufflement ;
  • Fatigue ;
  • Faiblesse ;
  • Rythme cardiaque accéléré ;
  • Sensation d’évanouissement ;
  • Engourdissement des mains ou des pieds ;
  • Jaunissement de la peau (ictère);
  • Mal de tête ;
  • Douleur thoracique ;
  • Sensation de froid ;
  • Calculs biliaires.

Vous pouvez également ressentir une fièvre et le vertige.

Diagnostic et traitement des maladies des globules blancs 

Diagnostic des maladies des globules rouges

Si un trouble du globule rouge est suspecté, des tests doivent être effectués afin de confirmer le diagnostic. Généralement, les médecins prennent connaissance des antécédents médicaux familiaux, car ces troubles sont fréquemment hérités. 

Ensuite, une numération globulaire complète et un frottis sanguin doivent suivre. Ce sont les professionnels des laboratoires qui effectuent ces tests. Ils examinent la taille, la forme et le nombre de globules rouges présents dans votre corps. Toutes ces caractéristiques permettent de faire un diagnostic efficace. 

D’autres tests de laboratoire peuvent aussi être indispensables, pour établir un diagnostic digne du nom. Ces tests comprennent :

Traitement des troubles des globules blancs

Le traitement proposé en cas de troubles des globules rouges est essentiellement basé sur des mesures de soutien.  Ces mesures comprennent des transfusions sanguines et une supplémentation en nutriments (fer, acide folique).

Pour les personnes qui éprouvent une dégradation importante des érythrocytes dans la rate, une splénectomie peut être nécessaire. Une fois que la rate est enlevée, les globules rouges pourront vivre longtemps sans être décomposés.

Les maladies des globules rouges sont des conditions qui empêchent le bon fonctionnement des globules rouges. Ces globules rouges à la base, jouent un rôle capital dans le transport de l’oxygène dans le corps. Un hématologue peut vous aider si vous souffrez de l’une des maladies des globules rouges.

Vous aimerez aussi :

Related Articles