Global Statistics

All countries
593,512,024
Confirmed
Updated on August 12, 2022 1:24 pm
All countries
563,746,686
Recovered
Updated on August 12, 2022 1:24 pm
All countries
6,449,339
Deaths
Updated on August 12, 2022 1:24 pm

Quelles sont les missions quotidiennes d’un médecin urgentiste ?

Les hôpitaux ne désemplissent pas en cas d’urgences : accident de la route, intoxication alimentaire, réaction allergique, infarctus, hémorragie, brûlure importante, etc. L’on passerait toute une journée à énumérer les cas où ce type de personnel hospitalier est appelé à intervenir.

Entouré d’une forte équipe, le médecin urgentiste est donc en permanence aux aguets lorsque ses compétences ne servent pas déjà à sauver la vie d’un patient. Pourtant, le personnel urgentiste commence par se faire rare. Est-ce en raison d’un quotidien compliqué ou d’un salaire moins attrayant ?

Ici, nous nous intéressons particulièrement au médecin urgentiste et à son quotidien. Un focus spécial vous sera proposé sur leurs missions, leurs qualités, mais aussi la pénurie qui sévit actuellement.

Qu’est-ce qu’un médecin urgentiste ?

Appelé urgentiste, urgentologue ou encore médecin d’urgence, le médecin urgentiste est un professionnel de la médecine qui intervient dans les urgences. Il a à cœur la prise en charge d’un grand nombre de patients, souffrant de maladies, de blessures, d’anomalies de toute sorte.

Il exerce son métier au cœur du système hospitalier, ce qui le différentie du médecin généraliste ou encore des spécialistes. En effet, ces derniers peuvent exercer seuls, en cabinet et recevoir des patients en consultation sur rendez-vous. L’urgentologue est par contre entouré d’une équipe, et est prêt en tout temps à donner les premiers soins aux patients qui viennent aux urgences. Ainsi, le quotidien d’un médecin urgentiste est fortement animé.

Quels peuvent être les lieux de travail d’un médecin urgentiste ?

Les lieux où le médecin urgentiste peut exercer sa profession sont nombreux. Ces derniers sont en rapport direct avec le besoin d’apporter des soins sans délai à des patients. Voici une liste des lieux où il intervient :

  • Les services d’urgences de l’hôpital public ;
  • Les cliniques ;
  • Le SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence) ;
  • SOS Médecins ;
  • Médecins sans frontières ;
  • Le SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) ;
  • Etc.

Quel que soit le service où il est appelé à exercer sa profession, le médecin urgentiste joue plusieurs rôles. Quelles sont donc ses missions ?

Quelles sont les missions du médecin urgentiste ?

La première mission d’un urgentologue reste et demeure la prise en charge rapide et efficace des patients qui viennent aux urgences. Il doit leur faire un examen rapide et diagnostiquer le mal, afin de favoriser une prise en charge optimale. Une évaluation sans délai et les premiers soins à apporter sont donc les premiers pas qu’il pose en face d’un patient, quel que soit le cas : fracture, crise cardiaque, brûlure, etc.

Dans cette mission qu’il se donne, l’urgentiste a pour priorité de stabiliser les fonctions vitales des patients, notamment pour les cas les plus graves. Après cette étape, il peut alors donner une orientation vers le service en mesure de prendre la suite des opérations.

Les autres missions du médecin urgentiste tournent autour de la première. Il s’agit principalement de :

  • Interroger le patient pour mieux cerner son mal ;
  • Évaluer le cas ;
  • Établir un ordre d’urgence ;
  • Émettre un diagnostic ;
  • Prodiguer des conseils ;
  • Orienter vers le service adéquat.

De quoi le médecin d’urgence a-t-il besoin pour exercer ses missions ?

L’urgentologue, comme tous les autres médecins, utilise au quotidien des instruments. Ces derniers ont pour rôle de l’aider dans ses différentes missions. Les appareils qu’il utilise ne sont pas toutefois spécifiques à sa profession. Il s’agit entre autres de :

  • Stéthoscope ;
  • Otoscope ;
  • Table d’examen ;
  • Pansements ;
  • Instruments chirurgicaux ;
  • Ophtalmoscope ;
  • Défibrillateur ;
  • Matériel de réanimation ;
  • Plâtres ;
  • Seringues ;
  • Laryngoscope ;
  • Ventilateur ;
  • Etc. 

Le savoir-être et les qualités du médecin urgentiste

La médecine en général est un domaine qui demande des compétences particulières. Il s’agit après tout d’un secteur clé de la santé publique. Lorsqu’on y exerce, il est indispensable de disposer de nombreuses qualités.

Le médecin urgentiste est le professionnel de la médecine qui accueille les premiers patients, notamment ceux qui présentent des cas graves. Il est une vitrine du secteur, puisque ses analyses rapides et ses premiers soins sont déterminants dans la survie ou non de milliers de patients. De ce fait, exercer ce métier requiert un grand nombre de compétences et de qualité.

L’urgentologue doit donc être en mesure de montrer une bonne réactivité dans tous les cas où il est invité à intervenir. Il doit pouvoir garder son sang-froid et savoir s’adapter. Disposer d’une bonne condition physique sera aussi essentiel, puisque le métier est aussi une profession de garde. En effet, le médecin urgentiste peut être mobilisé 24 h pour accueillir, examiner et apporter les soins aux nécessiteux.

Par ailleurs, faut-il le rappeler, l’urgentiste travaille en équipe. Il a donc besoin de pouvoir communiquer clairement avec ses collègues (ambulanciers, chirurgiens, etc.) pour sauver les vies. En face des familles, il est appelé à faire montre d’empathie et d’écoute.

En résumé, le médecin urgentiste doit :

  • Avoir des connaissances médicales ;
  • Travailler dans l’urgence ;
  • Avoir l’esprit d’analyse ;
  • Être vigilant ;
  • Pouvoir travailler en équipe ;
  • Pouvoir gérer le stress ;
  • Connaître le vocabulaire médical ;
  • Avoir une bonne résistance psychologique et le sang-froid.

Ces nombreuses qualités et bien d’autres encore sont essentielles pour le médecin urgentiste.

Quel cursus mener pour devenir un médecin urgentiste ?

Pour exercer le métier de médecin d’urgence, il faut au préalable détenir un bac S. Après cette étape, il faut s’inscrire à la faculté de médecine, et faire 6 bonnes années d’étude à l’issue desquelles, passer le concours de l’Examen Classant National (ECN). Une fois le concours réussi, il faut opter pour la spécialité de Médecine d’urgence.

S’ouvrent alors, quatre autres années d’étude pour obtenir le Diplôme d’Etude spécialisée de Médecine d’Urgence (DESMU). Lors de ces quatre années, le futur médecin urgentiste reçoit une formation polyvalente :

  • Soins d’urgences ;
  • Urgences pédiatriques ;
  • Urgences extra-hospitalières ;
  • Anesthésie-Réanimation ;
  • Régulation médicale ;
  • Chirurgie générale ;
  • Néphrologie ;
  • Gastroentérologie ;
  • Médecine interne ;
  • Etc.

Les débouchés et perspectives d’évolution du médecin urgentiste

En effet, le médecin urgentiste peut exercer d’autres professions s’il le désire. Il lui faudra cependant des compétences supplémentaires afin de réussir. Il faut reconnaître que les débouchés et perspectives d’évolution ne sont pas très larges. Toutefois, ils n’en demeurent pas moins intéressants.

Ainsi, un urgentologue peut travailler comme médecin régulateur. Dans ce cas précis, il est appelé à répondre aux personnes qui composent le 15.

S’il le désire, le médecin urgentiste peut aussi se spécialiser dans d’autres domaines comme la pédiatrie, la traumatologie, la cardiologie, etc. Toutefois, une formation complémentaire lui sera nécessaire.

La pénurie de médecins urgentistes

Une pénurie en médecins urgentistes se remarque depuis quelques années. Principalement, ce sont les hôpitaux départementaux qui manquent de ce type de personnel. Les raisons qui l’expliquent sont nombreuses. Il faut évoquer la perte du goût par les jeunes pour le métier, les difficultés inhérentes à la profession, la faible rémunération, etc.

Il faut souligner que bon nombre de médecins urgentistes abandonnent leur poste pour se lancer dans un autre secteur. Pour les moins radicaux, la plupart d’entre eux qui faisaient des heures supplémentaires ont arrêté par manque de reconnaissance. Le phénomène, loin de se résoudre, ne fait que s’empirer au fil des mois, obligeant les hôpitaux à prendre des mesures.

Par ailleurs, pour renforcer les équipes qui interviennent pour la vaccination anti-covid, plusieurs médecins ont été mobilisés, dont des urgentistes. Ce nouveau poste qui présente plus davantage, notamment financièrement, a dérobé quelques urgentistes. La crise du coronavirus a joué un rôle catalyseur non négligeable dans la pénurie d’urgentologues.

Le manque de médecin urgentiste a donc poussé quelques hôpitaux à inviter les populations à ne plus encombrer les services d’urgences. Au besoin, elles peuvent joindre le 15 pour bénéficier d’une prise en charge adaptée. Elles peuvent aussi faire recours directement à des médecins traitants.

Une vague de recrutement en cours

Malgré les directives que donnent les autorités, il faut remarquer que les hôpitaux ne cessent chaque jour d’être bondés de monde. Une situation qui a besoin, pour être résolue, d’une vague de recrutements. Et c’est justement ce qui est en cours.

En effet, une vague de recrutement de médecins urgentistes est en cours dans les hôpitaux pour combler le vide existant. Presque toutes les grandes villes du territoire recrutent pour des postes dans leurs services d’urgences. Est-ce une opportunité pour voir leurs conditions être améliorées ?

Probablement. En effet, très recherchés désormais, les médecins urgentistes peuvent s’attendre à voir leurs conditions de travail connaître de profondes modifications. Ils pourront notamment mieux s’épanouir et avoir des opportunités, à l’image des autres spécialités. Par ailleurs, leur rémunération pourrait être plus attractive et les matériels de travail renouvelés.

Vous aimerez aussi :

Related Articles