Global Statistics

All countries
591,667,126
Confirmed
Updated on August 10, 2022 9:19 pm
All countries
561,905,212
Recovered
Updated on August 10, 2022 9:19 pm
All countries
6,443,040
Deaths
Updated on August 10, 2022 9:19 pm

Quelques astuces pour se débarrasser de l’odeur de transpiration

La transpiration dans le vrai sens n’est pas une mauvaise chose. Elle porte la casquette de protection pour le corps car grâce à elle, les toxines sont éliminées. Mais lorsque cette transpiration devient excessive, on parle d’hyperhidrose, parce que cela dégage une mauvaise odeur. Cette odeur de transpiration peut découler de plusieurs facteurs tels que les troubles cutanés, la mauvaise alimentation ou la mauvaise hygiène

La bonne nouvelle est qu’il existe des soins naturels mais aussi des traitements spécifiques pour venir à bout de cet inconfort. Découvrez quelques astuces pour en finir avec l’odeur de la transpiration.

Les causes de la transpiration

Il existe essentiellement deux types de glandes qui produisent la transpiration : les glandes sudoripares eccrines et les glandes sudoripares apocrines. Les glandes sudoripares dites eccrines sont présentes dans tout le corps sur la peau. Les glandes sudoripares apocrines quant à elles, se retrouvent généralement dans les zones poilues telles que les aisselles, l’aine, etc. Ces deux types de glandes sudoripares produisent de la sueur. La sueur produite par les glandes apocrines, une fois en contact avec certaines bactéries microscopiques engendre des odeurs nauséabondes.

La transpiration est causée par plusieurs facteurs tels que l’implication génétique, les bactéries, l’alimentation, les maladies, etc. Elle n’est pas nocive, mais elle peut être assez gênante et nuire à votre entourage. En effet, personne n’aimerait avoir une mauvaise odeur de sueur émanant de ses aisselles. Chez plusieurs personnes, cela peut même entraîner une faible estime de soi. 

La cause principale des transpirations est la présence de batteries à la surface de la peau. Voici détaillés les facteurs qui peuvent être à la base de la transpiration.

Bactéries

La sueur produite par les deux glandes sudoripares (eccrines et apocrines) est inodore. La glande eccrine, présente sur tout le corps, libère de l’eau et du sel. La glande apocrine sécrète de la sueur contenant des acides gras, des protéines et quelques types de glucides. 

Les bactéries dévorent généralement la sueur produite par les glandes apocrines, à cause de ses composants. Ces composants sont décomposés par les bactéries, ce qui libère une forte et mauvaise odeur considérée comme déchet métabolique. 

Alimentation

La consommation de certains types d’aliments et de boissons peut causer une transpiration odorante. Consommer par exemple trop d’oignons, d’ail ou encore des aliments qui contiennent du soufre peut exposer à la transpiration. Boire trop d’alcool ou de café peut aussi entraîner une forte odeur corporelle, notamment chez les personnes qui transpirent excessivement. 

Gênes

Certaines personnes ayant des antécédents familiaux de transpiration excessive (hyperhidrose) peuvent être sujettes à ce phénomène. Le caractère génétique est donc susceptible d’entraîner la transpiration. Dans ce cas, la transpiration se produit dans toutes les parties du corps. Ce qui donne le champ libre aux bactéries de métaboliser le contenu de la sueur apocrine. 

Maladies

Les personnes qui souffrent de certaines conditions comme le diabète peuvent également beaucoup transpirer. En effet, le diabète survient en cas de faible production d’insuline par les cellules du corps. La transpiration fait partie des nombreux symptômes du diabète.

D’autres facteurs tels que l’anxiété, le stress ou le port des tissus synthétiques peuvent aussi être à la base d’une transpiration excessive.

Quelques conseils pour éviter les odeurs de la transpiration

Voici quelques conseils pratiques pour réduire vos chances d’avoir une transpiration excessive.

Avoir une bonne hygiène

Une hygiène irréprochable peut supprimer les bactéries responsables de la transpiration, et résoudre le problème des odeurs désagréables. Il est donc recommandé de prendre régulièrement sa douche, surtout après les activités sportives. Cela permet de réduire la multiplication des bactéries.

Parce que les bactéries se développent plus facilement dans les zones humides, il est conseillé de bien se sécher la peau, surtout après chaque douche. Nous le savons tous, les poils constituent les nids préférés des bactéries. Il faut donc s’épiler ou se raser régulièrement, pour réduire la croissance des bactéries.

Avoir une bonne alimentation

Les aliments épicés, tels que l’ail et l’oignon confèrent une forte odeur à la sueur qui est de base indolore. Il est recommandé de limiter leurs consommations. Aussi, les boissons tièdes sont meilleures que celles chaudes ou trop froides. La bière, le café, l’alcool et le tabac sont aussi à éviter, car ils sont sources de transpiration en augmentant la température corporelle. 

Bien s’habiller 

Quand on commence à transpirer, la première des choses à faire est de refroidir le corps. Cela peut être fait avec un ventilateur ou un éventail. Pour ainsi mettre le corps dans de bonnes conditions, c’est-à-dire le ventiler, il faut porter des habits qui tiennent compte de la température extérieure. Les habits légers et souples faits en coton, en soie, en lin ou en laine offrent par exemple une meilleure aération. Ces habits sont donc à privilégier. Ne faites pas l’option des habits faits de matières synthétiques. Ces derniers emmagasinent la chaleur entre le tissu et la peau, ce qui accroît vos chances de transpirer excessivement. 

Utiliser un déodorant ou un anti-transpirant

Les déodorants permettent de lutter contre les odeurs désagréables. Contrairement aux sprays, les déodorants sticks sont connus pour mieux durer. Les anti-transpirants permettent de réduire la transpiration.

Utiliser un savon antibactérien

Plusieurs types de savons peuvent aider à combattre les mauvaises odeurs de la transpiration. Vous  pouvez les trouver dans les supermarchés ou à la pharmacie. Cependant, il est conseillé de prendre conseil auprès d’un professionnel de la santé avant de faire le choix d’un savon antibactérien. Plus vous prenez votre douche avec un savon antibactérien et plus vous faites tomber les bactéries, ce qui réduira la transpiration.

Epiler ses aisselles

La sueur est essentiellement composée de 99% d’eau et de 1% d’acides aminés, d’urée ou deprotéines. Seuls les composants des 1% sont responsables de l’odeur déplaisante de la transpiration. Cette odeur ne se fait sentir que lorsque les bactéries sous les bras commencent à décomposer la sueur. Il convient donc de s’épiler ou d’enlever les poils afin d’atténuer une telle odeur

Quelques solutions naturelles pour venir à bout de la transpiration 

Il existe une longue liste de remèdes naturels contre les odeurs de transpiration. En voici quelques-uns :

La sauge

La sauge est une plante aromatique aux milles vertus médicinales. Ses feuilles séchées permettent d’éliminer les odeurs désagréables de la transpiration. En effet, les feuilles de sauge ont des huiles essentielles permettant de neutraliser les terminaisons nerveuses des glandes sudoripares.

Il suffit juste de réduire ses feuilles en poudre et d’y ajouter une cuillère à soupe de talc (espèce minérale composée de silicate de magnésium qui permet d’absorber l’humidité). Vous appliquez par la suite la solution obtenue sur les aisselles.  Vous pouvez aussi opter pour une infusion de feuilles de sauge. Elle est aussi très efficace. 

L’aloe vera 

L’aloe vera est aussi une parfaite alternative permettant de traiter la transpiration. Il contient en effet des vertus purifiantes, antiseptiques et hydratantes. Il suffit d’appliquer directement son gel sur les aisselles, et le tour est joué.

Le citron

Le citron est connu de tous, pour ses composants neutralisant la transpiration. Il permet d’en finir avec les odeurs déplaisantes et de limiter la production de sueur. Il faut juste frotter une moitié sous les aisselles, avant son bain. Vous pouvez aussi appliquer son jus avec du coton sous les aisselles.

Huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont aussi efficaces contre la transpiration excessive. L’huile de palmarosa peut être directement appliquée sous les aisselles. Néanmoins après trois semaines d’utilisation, il faut prendre une semaine de pause.

De même, les huiles essentielles de ciste et de cyprès sont performantes pour anéantir les transpirations excessives

La pierre d’alun

La pierre d’alun est un anti-transpirant naturel. En effet, grâce à son effet mécanique, elle a la capacité de boucher les glandes sudoripares, limitant ainsi la transpiration. C’est un minéral riche en sulfates d’aluminium. Vous pouvez facilement l’avoir en pharmacie ou en magasin bio.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude  a des propriétés antibactériennes. Ainsi, il est efficace pour lutter contre les odeurs de la transpiration. Il vous suffit de le mélanger à de l’eau et de l’appliquer sous les aisselles. Pour en tirer le meilleur profit, vous pouvez le mélanger à du citron. Cependant, vous devez faire attention à ne jamais l’appliquer après épilation ou rasage.

L’hydrolat d’hamamélis

L’hamamélis, grâce à ses propriétés astringentes, anti-inflammatoires et vasoconstrictrices, est une bonne solution dans l’élimination des odeurs de transpiration. L’hydrolat d’hamamélis permet de réduire le niveau de pH de la peau, ce qui l’empêche de produire les bactéries. Ces batteries rappelons-le, interviennent dans le processus de transpiration.

L’hamamélis a la caractéristique de resserrer les pores de la peau, ce qui limite la production de sueur. Il vous suffit juste de prendre une boule de coton et de l’immerger dans l’hamamélis pendant quelques minutes, et de la mettre par la suite sous les aisselles. Vous la laissez sécher simplement et le tour est joué. 

Pour faire simple, vous pouvez aussi le vaporiser avec un spray sous vos aisselles.

Quelques solutions complètes pour lutter contre les odeurs de la transpiration

Parce que le corps humain ne répond pas de la même manière chez tous les individus, il peut arriver que les solutions proposées ci-dessus ne fonctionnent pas chez certaines personnes. Vous pouvez dans ce cas, opter pour des solutions radicales pour éradiquer le phénomène de la sudation

Injection de botox

Le botox est une toxine botulique que certains professionnels de la santé utilisent dans des cas graves de sudation excessive. Le botox, une fois injecté, va paralyser les nerfs qui servent de messager aux glandes sudoripares. En d’autres termes, ce sont ces nerfs qui demandent aux glandes sudoripares de libérer la sueur. Une telle procédure n’est efficace que pour quelques mois.

L’ionophorèse 

C’est l’une des techniques permettant de lutter contre les transpirations excessives des mains et des pieds. Elle consiste à faire passer une substance ionisée à travers la peau, par application de courant direct. En d’autres termes, il vous suffit de mettre vos membres dans une bassine qui contient une eau ionisée. Cette eau ionisée envoie par la suite, des courants électriques dans tout le corps.  L’opération doit être faite 3 fois par semaine. C’est une solution à la transpiration qui est moins coûteuse et moins risquée. 

La chirurgie

Elle ne peut être pratiquée que dans les cas les plus graves de transpiration. Elle consiste à réséquer les nerfs qui facilitent la sudation des aisselles.

La transpiration est indispensable au corps car elle permet de le débarrasser des toxines. Néanmoins, lorsque la transpiration sous les aisselles devient abondante et qu’elle est mélangée à beaucoup de poils, cela peut dégager une odeur désagréable. La meilleure solution est d’avoir une bonne hygiène et une alimentation équilibrée. Cela vous permet non seulement d’éviter les odeurs de transpiration, mais aussi d’éviter les nombreuses maladies de la peau. A vous de jouer… 

Vous aimerez aussi :

Related Articles