Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Quels examens indispensables pour un check-up santé ?

Les facteurs tels que la génétique rendent le diagnostic des maladies les plus subtiles compliqué. Même s’il existe aujourd’hui des techniques efficaces de traitement contre certaines pathologies, les médecins sont tous d’avis sur le fait que la prévention des maladies vaut mieux que leur guérison. Pour cela, le check-up, encore appelé bilan de santé a été mis en place pour répondre à la demande du patient. Il apparaît comme le puissant moyen de diagnostic et de suivi des pathologies. La demande de ce type de bilan est souvent plus fréquente chez les personnes adultes, qui le font de façon périodique. C’est bien normal d’avoir des doutes sur son état de santé. Quels sont donc les examens indispensables pour un check-up ? Retrouvez tout ce qu’il vous faut dans cet article.

Bilan de santé, qu’est-ce que c’est ?

Le bilan de santé est un ensemble de tests dont le but est d’évaluer l’état de santé d’une personne. Grâce aux bilans de santé, la détection d’anomalies est aujourd’hui plus facile. Il est d’une importance capitale, surtout dans le domaine de la médecine préventive. Ce bilan est demandé par le chirurgien avant toute opération chirurgicale par exemple. Aussi, avant de lui administrer tout traitement médicamenteux dangereux, le médecin demande qu’il soit fait au patient des examens médicaux afin de diagnostiquer les potentielles maladies ou infections qui peuvent mettre en danger sa vie ou entraver le traitement.

Les avantages de faire un check-up santé

Le bilan de santé permet de dépister de façon plus précoce les maladies génétiques, infectieuses, etc. Surtout dans un contexte de protection de la mère et de l’enfant. L’examen permet de diagnostiquer chez l’enfant des pathologies telles que l’autisme, des troubles de l’attention ou des troubles ophtalmologiques. Il peut être réalisé pour des motifs variés mais surtout afin d’évaluer la progression, la régression ou la guérison de maladies. Il permet aussi de confirmer l’absence d’une maladie chez un patient et présente un grand intérêt épidémiologique en ce sens qu’on arrive plus facilement à détecter les signes de maladies émergentes. Tout individu, peu importe son âge, son sexe ou ses antécédents est invité à prendre part à cet examen. Le médecin pourra décider à l’issue de celui-ci, d’une orientation vers des spécialistes ou d’un suivi médical à long, moyen ou à court terme.

Certains de ces check-up santé comportent un examen clinique (c’est en général un simple examen physique). D’autres par contre, requièrent des tests au laboratoire. Les informations récoltées lors de l’examen sont utilisées pour monter un dossier, le dossier médical. Au vu de l’importance du bilan de santé, une liste des plus fréquentes analyses a été dressée.

Les examens incontournables du bilan de santé

Le bilan sanguin

On l’utilise pour expliquer un symptôme lié à une pathologie. Très souvent, le bilan sanguin, permet de poser ou de vérifier un diagnostic. En fonction du résultat envisagé, le médecin définit des paramètres de recherche et des échantillons seront ensuite envoyés au laboratoire pour analyse.

Déroulement de l’examen

Le jour du rendez-vous, le patient est conduit dans une pièce à l’intérieur de laquelle est installé un siège confortable. Le médecin en charge du patient va lui poser un garrot (ce qui a pour effet de stopper momentanément la circulation sanguine) et procéder à une prise de sang. Afin d’éviter que des hématomes se forment, le médecin pose un pansement à l’endroit où la piqûre a été faite. Le sang prélevé sera placé dans des tubes préalablement préparés par l’agent de santé. Il sera par suite, mis une étiquette sur ces tubes; étiquette sur laquelle figure le nom du patient. L’échantillon sera envoyé à une unité dont la tâche est de les analyser. Le délai d’attente du résultat est variable selon le type d’examen réalisé par le patient.

Composant du bilan

L’analyse du sang peut inclure des examens tels que :

  • un hémogramme (évaluation du taux des composants du sang) ;
  • une évaluation physico-chimique ;
  • la recherche de parasites ou de microbes ;
  • des tests immunologiques ;
  • la recherche de radionucléides.

Utilité du bilan sanguin

Cet examen (le bilan sanguin) permet d’évaluer, si cela est nécessaire, le taux dans le sang de divers éléments, tels que les globules rouges, les leucocytes ou certaines protéines et hormones ; ce qui facilite le diagnostic de pathologies telles que la drépanocytose, l’anémie, l’hémophilie, etc.

Bilan biologique de la fonction rénale

Le principe du bilan rénal, c’est le dépistage d’éventuels dysfonctionnements du rein. Ce dépistage comprend entre autres, des examens élémentaires qui peuvent être complétés par d’autres si besoin. Ainsi, diverses substances présentes dans les urines (sodium, potassium, protéines), mais essentiellement l’urée et la créatinine sont dosées durant les analyses.

Examens de base

Il existe essentiellement deux méthodes de diagnostic rénal : l’urémie et les méthodes de dosages de la créatine

Urémie

Le dosage de l’urée permet de faire le diagnostic d’une insuffisance rénale. Cet examen est prescrit pour surveiller la fonction rénale des personnes à risque, notamment les diabétiques. En cas de fonctionnement anormal du rein, la concentration sanguine d’urée augmente. L’élévation du taux sanguin d’urée peut cacher certaines maladies touchant des organes tels que le foie. Elle peut être source de pathologies comme :

  • une insuffisance rénale avec protéinurie ;
  • des infections graves qui s’attaquent aux reins ou aux organes ou tissus annexes ;
  • des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Des facteurs tels que la prise de certains médicaments peuvent être la cause d’urémie.

Quand le taux d’urée chute, on soupçonne généralement une carence en protéines alimentaires ou une grave maladie hépatique. Le médecin peut alors conseiller le patient sur son alimentation.

Les méthodes de dosage de la créatinine

Des dysfonctionnements du rein peuvent être dus à une accumulation anormale dans les urines ou dans le sang d’un déchet métabolique, la créatinine. La mesure du taux dans ces liquides physiologiques (urine et sang) de créatinine permet de faire un test efficace de la fonction rénale. Ce test est appelé de créatininémie si le dosage a été fait à partir d’un échantillon sanguin et créatininurie s’il a été prélevé dans les urines.

Importance du bilan rénal

Le bilan biologique de la fonction rénale permet de s’assurer du bon fonctionnement des reins. Ces organes font partie des plus importants de l’organisme humain. Ils assurent notamment les fonctions d’élimination de déchet et de régulation, en produisant certaines substances hormonales. Un dérèglement de ces organes peut ouvrir la porte à d’autres maladies ; d’où l’importance de faire un bilan régulier de la fonction rénale.

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle (HTA) est une élévation inquiétante du rythme cardiaque. On dit qu’un patient est sujet à une hypertension, si sa tension artérielle dépasse les 140 mm Hg.

Le diagnostic de l’ HTA

Pour le diagnostic, on utilise 2 méthodes essentiellement en milieu hospitalier: la mesure et le monitorage ambulatoire de la pression artérielle (MAPA). Il existe une troisième, la mesure de la pression artérielle à domicile, qui permet de surveiller soi-même sa tension. En salle d’examen, le docteur relève la pression artérielle du sujet dans deux positions : assis et debout. Si la pression artérielle dépasse les 140 mm Hg, le patient doit obligatoirement faire l’objet de suivi immédiat.

Le patient fait alors des bilans sanguins tels que :

  • la créatininémie, pour évaluer d’éventuels dysfonctionnements du rein) ;
  • un bilan lipidique avec cholestérol ;
  • des bilans cardiaques (ECG, échocardiogramme et la radiographie du thorax).

Avantages du dépistage de l’HTA

Le cœur est l’organe moteur de l’organisme. C’est lui qui assure les fonctions liées à la distribution du sang. S’il bat trop rapidement, la circulation est troublée, ce qui brise l’équilibre physiologique de l’organisme. Cela peut avoir un impact sur d’autres organes. De plus, le diagnostic de l’hypertension artérielle est aussi important chez les personnes souffrant de stress, d’anxiété que chez les patients déjà atteints de maladies telles que le diabète, l’obésité et les hépatites.

Bilan ophtalmologique

Il arrive souvent que des personnes soient sujettes à des troubles visuels. Dans ce cas, il est aussi important de faire des examens auprès d’un ophtalmologue.

A quoi sert un bilan ophtalmologique ?

Le bilan ophtalmologique fonctionnel permet de faire une évaluation objective de la vision fonctionnelle (troubles du champ de vision, vivacité visuelle, tests de stratégie du regard, examen de sensibilité au contraste, exercices de lecture, vision des couleurs, etc.). Des patients qui montrent des signes de troubles de la vision, pourraient être beaucoup plus productifs après un examen ophtalmologique. Au cours dudit examen, plusieurs pathologies sont dépistées.

Parmi celles-ci, on dénombre essentiellement :

  • le glaucome ;
  • la cataracte ;
  • la dégénérescence maculaire liée à l’âge ;
  • la myopie ;
  • la rétinopathie diabétique et pigmentaire ;
  • les traumatismes oculaires.

Le test de la fonction hépatique

Le foie est l’organe central de production et de stockage du glucose. Grâce aux cellules hépatiques, une grande quantité de glucose, provenant du sang, est stockée (transformée en glycogène), pour être utilisée en cas d’extrême nécessité. Le bilan hépatique inclut des tests grâce auxquels le dépistage ou le suivi de certaines inflammations aiguës du foie (dommages causés par des infections ou des toxines) est possible.

Pourquoi faire un bilan hépatique ?

Les signes permettant d’identifier les pathologies hépatiques sont généralement variables et vagues. Ajouté à cela, un seul test ou un seul dosage n’est malheureusement pas suffisant pour poser un diagnostic définitif. En effet, les signes montrant une hépatite, partagent une étrange similarité avec ceux de pathologies telles que le diabète sucré ou une pancréatite aigüe. Le principe du diagnostic hépatique repose sur l’observation des membranes des cellules du foie. Ces cellules, quand elles sont grandement atteintes, laissent s’échapper certains éléments, essentiellement des protéines. Des tests complémentaires peuvent être réalisés pour une précision de l’origine des lésions.

A qui est destiné le test de la fonction hépatique ?

Les personnes souffrant de ces symptômes doivent impérativement faire un bilan hépatique :

  • signes ictériques ;
  • affections nerveuses ;
  • troubles de croissance ;
  • amaigrissements ;
  • maladies extra-hépatiques chroniques, comme le diabète.

Il convient de retenir de façon générale qu’il n’y a pas de bilan de santé standard en médecine. En vrai, le check-up santé tient compte de certains facteurs dont l’âge, la profession et le genre du patient. Cependant, sa particularité est que le patient ici ne vient pas en consultation pour exposer des symptômes spécifiques, contrairement à un bilan normal.

Vous aimerez aussi :

Related Articles