Global Statistics

All countries
232,243,912
Confirmed
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
207,121,812
Recovered
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
4,756,403
Deaths
Updated on September 25, 2021 11:48 pm

Covid : quel risque pour le groupe AB ?

L’on a tous entendu dire que le fait de présenter un groupe sanguin spécifique rendait plus résistant et même parfois immunisé contre certaines maladies. Cette affirmation a des bases scientifiques. Et c’est dans cette optique que les chercheurs ont décidé d’examiner de près les risques de contamination de la Covid comparativement aux différents groupes de sang. Il y a-t-il vraiment une relation ? Si oui, dans quelle mesure le groupe AB est-il réceptif au Coronavirus ? Explications :

Quel lien entre la contamination à la Covid-19 et le groupe sanguin ?

D’après 2 récentes études réalisées, l’une au Canada et l’autre au Danemark, le grou​​pe sanguin d’une personne influence sa capacité de contamination par la Covid-19. Les résultats des recherches publiées dans la revue spécialisée Blood Advances stipulent aussi que les groupes sanguins ​impacteraient sur la gravité du SARS-CoV-2 chez les sujets affectés.

Décryptage d’une étude scientifique

Une étude a été réalisée par un groupe de chercheurs danois pour vérifier le lien entre la contamination au coronavirus et les groupes sanguins. Elle a été faite entre les mois d​​e février et de juillet 2020 et portait sur 473 654 sujets atteints de l’affec​​tion. 

Leurs informations recueillies dans la base de données ont été comparées à celles de plus d​​e 2,2​​ millions de personnes d’un groupe témoin. Les résultats de la recherche ont clairement révélé le lien entre ​​le risque d’infection par la maladie et le groupe sanguin. 

Et bien plus loin, ils stipulent que les personnes du groupe sanguin O affichent une sensibilité plus réduite à l’infection de la Covid. Pour affiner cette hypothèse, les scientifiques ont tenu à aller plus loin dans leurs expériences. Ils ont alors pris en compte le fait que les sous-groupes ethniques jouent sur la répartition du groupe sanguin.

Ainsi, l’appartenance ethnique des sujets affectés par le mal a également été considérée. Bien entendu, les résultats de ses expériences​ ​confirment le lien entre le groupe sanguin et le risque de contamination. Ils confirment aussi le fait que le groupe O présenterait moins de risques par rapport aux autres groupes.

Que disent les recherches scientifiques concernant les individus du groupe AB ?

Toujours selon l’étude ci-dessus, il n’y a aucune différence significative au niveau du risque de contamination chez les personnes des groupes A, B et AB. En gros, si le groupe O est le moins susceptible d’être affecté par ce virus, les groupes A, B et AB ont des taux de résistance à la maladie assez similaires. Ils seraient d’ailleurs beaucoup plus faibles

En outre, une autre étude a été faite pour vérifier la gravité des formes du SARS-CoV-2 contracté en fonction du groupe sanguin. Cette dernière a été faite au Canada et a recueilli les données de 95 patients hospitalisés. 

Les résultats de cette recherche ont révélé que les individus du groupe AB et ceux du groupe A sont les plus susceptibles de contracter une forme grave de la maladie. Leur cas nécessite le plus souvent de la mise sous ventilation. Car sûrement, ils ont des lésions pulmonaires à des taux beaucoup plus élevés.

Cette étude révèle aussi que les patients du groupe AB et du groupe A sont les plus susceptibles à avoir besoin d’une dialyse. Ils sont aussi plus susceptibles de présenter des risques accrus de dysfonctionnement de leurs organes. Bien entendu, d’autres études scientifiques sont allées dans le même sens. Elles n’ont fait que révéler trois choses importantes :

  1. Les personnes du groupe sanguin AB font partie de la catégorie des gens les plus susceptibles de contracter le coronavirus 2019.
  2. Les patients du groupe sanguin AB contractent des formes de Covid-19 beaucoup plus sévères que ceux des groupes sanguins B et O.
  3. Les individus du groupe AB sont donc plus susceptibles d’être hospitalisés plus longtemps et de mourir plus facilement à cause du SARS-CoV-2. 

Quelques controverses notables 

Contrairement aux scientifiques qui ont mené les expériences précédentes, certains chercheurs sont d’avis opposés. Des médecins américains de l’Intermountain Medical Center Heart Institute de Salt Lake City stipulent que le groupe sanguin des individus n’a aucune influence sur la facilité qu’ils auront d’être contaminés

Cette révélation a pour base scientifique une étude expérimentale. Elle a été réalisée sur 107 796 personnes dont les informations ont été recueillies puis analysées. Cela a fait ressortir différents facteurs de risques de contamination. On a pu observer entre autres l’âge, le poids et bien d’autres facteurs, mais jamais le groupe sanguin.

Ces résultats sont d’ailleurs affichés dans Jama Network Open. Plus précisément, les chercheurs disent que le groupe sanguin n’a aucun lien positif ou négatif a​​vec le coronavirus. Il n’impacterait pas non plus sur la virulence de la forme contractée.

Que faut-il retenir ?

En gros, on retient que les études menées dans le sens de l’établissement d’un lien entre le groupe sanguin et la contamination au coronavirus ont donné des informations très utiles et importantes. Cela a permis d’avoir une meilleure connaissance du virus. 

Il faut néanmoins bien admettre que les liens sont encore minimes. Et cela, surtout si l’on compare le facteur du groupe sanguin avec d’autres facteurs de gravité et de risque tels que la comorbidité et l’âge.

Comme stipulé par la plupart des professionnels, des études supplémentaires sont indispensables afin de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents. Ainsi, pourra-t-on tirer des conclusions définitives. 

Et en attendant d’autres informations, il ne faut surtout pas stresser parce que ​​vous êtes un individu du groupe AB. Donc potentiellement beaucoup plus suscep​​tible de contracter la maladie. 

Certains médecins estiment que même si les études sont plus poussées et valident la thèse de la relation entre le groupe sanguin et la maladie, cela ne changera pas grand-chose. Les modes de prévention et de traitement du SARS-CoV-2 demeureront probablement les mêmes quels que soient les individus. C’est ce que rapporte la NBC News.

Dans son interview accordée au journal Le Figaro, le directeur de recherche à l’Inserm-Université de Nantes demande surtout de ne pas changer de comportements. Il recommande ausi de bien respecter les gestes barrière. Les individus du groupe AB qui observent les règles sanitaires prescrites par le gouvernement n’auront absolument aucune raison de craindre la Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles