Global Statistics

All countries
264,177,998
Confirmed
Updated on December 2, 2021 8:21 pm
All countries
236,579,338
Recovered
Updated on December 2, 2021 8:21 pm
All countries
5,247,072
Deaths
Updated on December 2, 2021 8:21 pm

Quels sont les symptômes d’une grossesse ?    

L’organisme humain est programmé pour enchaîner une série de réactions lorsqu’une situation inhabituelle se présente. La grossesse fait partie de ces événements qui provoquent plusieurs changements et diverses réactions dans le corps d’une femme. Toutefois, si ces symptômes sont nombreux, tous ne se manifestent pas au même moment et surtout pas de la même manière. Pour vous permettre de rapidement deviner la venue d’un bébé dans votre vie, voici quelques indices que vous pourriez suivre.

Arrivée tardive des règles    

L’un des symptômes les plus évidents d’une grossesse est un dérèglement du cycle menstruel. Il est le premier que vous pouvez remarquer. Cela s’explique par le fait que les menstruations, en plus d’être dues à un cycle hormonal, découlent aussi un cycle d’ovulation. Chaque mois, l’ovule est relâché en attente de fécondation, puis se désagrège au bout de deux ou trois jours.     

Cette répétition est à la base du cycle menstruel. Si vous êtes enceinte, cela veut dire que l’ovule a été fécondé le mois précédent. Il est donc plus que probable que vous remarquiez un grand retard ou une absence totale de vos menstruations. Cependant, ce signe est à interpréter en fonction de la régularité de votre cycle.     

Chaque femme a un cycle différent et chez certaines, il est naturellement irrégulier. Cela implique des retards allant de quelques jours à des semaines. Si tel est votre cas, le retard de menstruations doit être accompagné d’autres symptômes pour que vous pensiez systématiquement à une grossesse.    

Nausées et crampes abdominales   

Ces symptômes se manifestent souvent vers la troisième ou la quatrième semaine de grossesse. Ils sont assez fréquents et débutent par des nausées qui sont généralement matinales. La grossesse entraînant un déséquilibre hormonal dans votre corps, certaines hormones sont sécrétées plus que d’autres. Vous avez entre autres l’œstrogène qui est une hormone dont la production croît significativement.


Durant cette période, le taux de l’hormone dite de la grossesse augmente radicalement dans le sang. Encore appelée hormone chorionique gonadotrope (HCG), elle actionne les zones du cerveau qui sont responsables des nausées. Cette action est possible lorsque l’hormone de la grossesse est mélangée à l’œstrogène présente naturellement dans votre corps.    

À cela s’ajoute une modification du goût et une extra sensibilité aux odeurs qui affectent votre alimentation. Certains de vos aliments préférés peuvent devenir difficilement supportables pour vous. L’essentiel est de garder une alimentation équilibrée. Dans certains cas, il peut y avoir aussi des crampes abdominales. Elles se soulagent aisément, mais peuvent être embêtantes.   

Si celles-ci sont relativement fortes et persistantes, évitez de prendre des médicaments sans l’avis d’un médecin. Comme vous pouvez le voir ici, vous devez faire attention à la prise de médicaments durant la grossesse. Étant donné que ce symptôme est annonciateur d’une grossesse, consultez un médecin en premier. Toutefois, comme les nausées, les crampes s’estompent à la fin du premier trimestre de la grossesse.    

Fatigue intense    

Si vous remarquez que vous avez de plus en plus de mal à rester inactive sans vous endormir, alors il est probable que vous soyez enceinte. En effet, votre corps travaillant maintenant pour deux, il fournit plus d’efforts. De ce fait, vous pouvez vous sentir tout le temps fatiguée au point de vouloir dormir sans arrêt. C’est l’une des façons dont votre corps récupère.    

Cela est aussi dû à la progestérone. Cette hormone importante dans l’entretien de la paroi utérine à un effet sédatif. Par conséquent, plus votre corps en sécrète plus vous aurez envie de vous endormir. Cette somnolence peut être accompagnée de carence, d’anémie ou même de baisse de tension.  

Il s’agit de manifestations de la grande consommation énergétique que représente la période de la grossesse. Le meilleur moyen de vivre cette phase est de vous reposer au maximum pour que votre corps s’adapte. Privilégiez les longues nuits d’au moins huit heures et n’hésitez pas à siester quand vous sentez que vous devez vous reposer.  

Vertiges intempestifs  

Ce symptôme de la grossesse vient souvent du fait que n’avez pas encore pris conscience de la vie que vous portez. Normalement lorsque vous êtes enceinte, vous devez manger sainement et régulièrement. En n’étant pas au courant de votre état, il est possible que vous ne vous nourrissiez pas convenablement.   

Cela peut entraîner une hypoglycémie (faible glycémie). Il s’agit d’un moyen par lequel votre organisme vous prévient que les repas précédents n’ont pas été suffisants ou commencent à dater. Une fois que vous remédiez à cette situation, vos vertiges disparaissent progressivement. Il vous suffit de manger sans oublier de prendre une boisson sucrée.  

Dans d’autres cas, les vertiges sont plutôt liés à une chute de tension artérielle. Ils surviennent souvent lorsque vous passez brusquement d’une position assise à une position debout. Si vous y êtes confrontée, une astuce simple vous permet de vous retrouver. Allongez-vous sur votre côté gauche en ayant vos pieds surélevés. En mangeant équilibré et à intervalle régulier, vous ne devriez plus expérimenter de violents vertiges jusqu’à la fin de votre grossesse.    

Poitrine gonflée et sensible   

Même si chez certaines femmes, ce signe est témoin de l’arrivée des règles, il est aussi à prendre en compte comme symptôme de la grossesse. Il peut arriver qu’au premier trimestre, votre poitrine soit sensible, voire douloureuse. Cette douleur peut s’accompagner d’un certain durcissement des mamelons.  

La grossesse modifie votre corps de sorte que vous soyez prête pour la suite. La sensibilité de votre poitrine traduit entre autres la préparation à la lactation. Il y a une augmentation des tissus graisseux, des glandes mammaires, ainsi que de l’afflux sanguin. Les tissus mammaires s’étirent et deviennent plus sensibles. Cela crée une sensation de lourdeur qui peut parfois être inconfortable.  

Le meilleur moyen pour vous de ne pas subir ce symptôme est d’éviter tout vêtement comprimant votre poitrine. Vous vous gardez ainsi d’irriter encore plus les tissus. Privilégiez des vêtements amples qui vous permettent d’être à l’aise.  

Envie fréquente d’uriner  

La grossesse est un phénomène qui changera votre corps à bien des niveaux. L’envie fréquente d’uriner est un des symptômes qui traduit parfaitement cet aspect. En effet, votre soudaine tendance à uriner plus souvent que d’habitude provient d’un élargissement de votre utérus.   

Durant les premières semaines de la grossesse, l’utérus est dit antéversé. Autrement dit, il est basculé vers l’avant au-dessus de la vessie. Dans cette condition, l’utérus fait pression sur cette dernière. Raison pour laquelle vous avez plus fréquemment envie d’uriner.   

Évitez de vous abstenir de boire de l’eau pour limiter vos envies. Durant la grossesse, il est important de rester tout le temps bien hydratée. Cela est très bénéfique pour votre organisme et vous permet de limiter les risques d’infection urinaire. Continuez donc à boire autant d’eau que vous en avez envie. Par ailleurs, au bout de quelques semaines, vous remarquerez que ces envies diminueront. L’utérus aura repris sa position normale et ne fera plus pression sur votre vessie.  

Apparition de boutons d’acné  

Ce symptôme, même s’il est mineur, peut être considéré comme un signe de grossesse. Ceci est une fois encore dû aux hormones qui sont produites en masse durant cette période. Vous l’aurez compris, plusieurs des premiers signes de la grossesse sont les résultats du déséquilibre hormonal. Pendant cette période, le pic d’hormones agit sur les glandes sébacées.   

Ces dernières en viennent alors à produire plus de sébum que la normale. L’excès de sébum bouche les pores de votre peau et occasionne l’apparition de points blancs et noirs. Ils sont généralement sur le visage ou encore dans le dos. Vous pouvez ralentir leur développement en nettoyant convenablement votre peau chaque jour. Évitez aussi les produits cosmétiques gras. Ils ne feront qu’obstruer encore plus les pores de votre peau.

Cela est important, car normalement l’acné liée à une grossesse disparaît au bout du premier trimestre. Si vous traitez mal votre peau, vous risquez d’en faire l’expérience jusqu’au troisième trimestre de la grossesse. Privilégiez donc tous les traitements non agressifs qui nettoient votre peau en profondeur pour diminuer l’excès de gras.  

Constipation et sensation de ballonnement  

Il est aussi possible qu’une constipation et une impression de ballonnement signalent le début d’une grossesse. Cela est le résultat de la surproduction de progestérone. Cette hormone a tendance à ralentir votre transit intestinal.   

En effet, elle fait fonctionner votre système digestif au ralenti. Le ralentissement de la digestion entraîne la fermentation des aliments dans le système digestif. Il s’ensuit alors la création de gaz et votre sensation de ballonnement. La constipation quant à elle est causée par les tissus de l’intestin grêle qui se relâchent.   

Ce sont deux manifestations que vous pouvez atténuer avec une alimentation adaptée. Elle doit être riche en fibres et légère. Les fibres, comme vous pouvez le constater ici, ont plusieurs autres bienfaits en plus de faciliter le transit intestinal. Vous devez aussi veiller à rester un minimum active. L’activité favorise la digestion. Une activité physique telle que la marche rapide ne vous fera que du bien dans ce cas.  

Brûlures d’estomac et reflux gastrique  

Les brûlures d’estomac représentent une autre conséquence de l’excès de progestérone et de la baisse de régime de votre système digestif. Divers muscles en dehors de ceux de l’intestin grêle se relâchent. Il s’agit notamment des muscles chargés d’empêcher les acides digestifs de remonter dans l’œsophage.  

Par conséquent, vous expérimentez des reflux gastriques qui sont à la base des brûlures d’estomac. Là aussi, la solution est assez simple : faites attention à votre alimentation. Il vous faut une alimentation légère. Vous devez garder à l’esprit que votre système digestif n’est pas au mieux de sa forme. Il est donc préférable de ne pas lui imposer de lourdes tâches.   

Évitez aussi les aliments frits tels que les frites, les chips ou encore les tacos. Si vous aimez manger épicé, il faudra aussi freiner cette tendance. Les épices ne rendent les brûlures d’estomac que plus inconfortables. Des mesures diététiques simples, mais efficaces suffiront à vous soulager de ces symptômes plus gênants qu’autre chose.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles