Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Quels sont les traitements naturels contre l’ulcère ?

La prise de certains aliments et médicaments, du tabac et de l’alcool, peut avoir des effets nocifs sur l’estomac, principalement déclencher un ulcère. Celui-ci vous ronge et vous empêche de profiter des instants de repas partagés et de parties festives. Mais, en dehors des traitements médicamenteux et de quelques habitudes d’alimentation à adopter, plusieurs solutions naturelles permettent de traiter l’ulcère. Voici pour vous, quelques traitements naturels contre l’ulcère.

Chou

Apparaissant comme un excellent remède de grand-mère pour traiter l’ulcère de l’estomac, le chou est composé d’acide lactique. Il assure la production d’un acide aminé, dont le rôle est de stimuler le flux sanguin vers la muqueuse gastrique. Cela favorise le renforcement de la muqueuse de l’estomac et le traitement de l’ulcère.

Le chou est également riche en vitamine C, particulièrement utile pour les personnes atteintes d’infections à Holicobactérie pylori. Par ailleurs, plusieurs expériences ont rapporté que, le jus de carotte fraîche et de chou, a un effet anti-ulcère gastroduodénal.

En ce qui concerne le mode d’emploi, il faut faire un mélange composé de la moitié d’une tête de chou cru et de deux carottes (découpés en morceaux), puis en extraire le jus. Au coucher et avant chaque repas, prenez une demi-tasse du jus, ceci tous les jours. Cependant, à chaque utilisation, il faut s’assurer que le jus est bien frais.

Jus de choucroute lactofermenté

Ce jus apporte une amélioration à la fonction gastrique, grâce à sa teneur en probiotiques. Il est efficace contre les brûlures d’estomac, bien qu’il fonctionne moins que d’autres traitements naturels contre l’ulcère.

Accessible en magasin bio, le jus de choucroute lactofermenté peut être utilisé pour prévenir ou guérir l’ulcère gastroduodénal. Question posologie, il faut prendre un petit verre au quotidie,n en dehors des repas.

Poivre de Cayenne

La capsaïcine que renferme le poivre de Cayenne inhibe la production de l’acide gastrique. Elle stimule également la production d’alcali, de même que les sécrétions de mucus de l’estomac et le flux sanguin de la muqueuse. Ce qui empêche le développement des ulcères.

Il faut mélanger 1/8 de cuillère à café du poivre dans un verre d’eau tiède. Buvez le mélange deux fois quotidiennement, pendant 2 ou 3 jours. Ensuite, il faut augmenter le volume de poivre de Cayenne à ¼ de cuillère à café, et en prendre deux fois quotidiennement jusqu’à la fin de la semaine.

Il est possible d’utiliser les capsules de Cayenne, qui sont accessibles dans les magasins d’aliments naturels. Dans ce cas, il suffit de prendre 3 capsules quotidiennement après les repas, durant sept jours. Vous pouvez aussi ajouter une pincée de poivre de Cayenne aux soupes, aux viandes, etc.

Réglisse

De nombreuses études ont rapporté que la réglisse est efficace dans le cadre du traitement et de la prévention des ulcères gastriques. Elle stimule l’estomac et l’intestin à sécréter le mucus de protection, constituant ainsi un revêtement sur la paroi de l’estomac. Ce qui soulage le patient de la douleur provoquée par l’ulcère, et permet une guérison plus rapide.

Miel

Le miel brut possède des propriétés curatives puissantes qui sont très utiles dans le cadre de la prise en charge des ulcères de l’estomac. Il contient une enzyme connue sous le nom glucose-oxydase, qui stimule la production du peroxyde d’hydrogène. Ce dernier, quant à lui, s’occupe de la destruction des bactéries nuisibles qui sont responsables des ulcères. En outre, le miel soulage et réduit la douleur ressentie au niveau de la muqueuse de l’estomac.

Prenez quotidiennement deux cuillères à soupe de miel brut, très tôt le matin dans un estomac vide.  Il nettoiera votre intestin et renforcera la couche de protection de l’estomac.

Tisane de graines de fenouil

Le fenouil soulage les patients des symptômes liés à l’acidité gastrique, et améliore le système digestif dans le cadre de ballonnements. C’est donc un traitement naturel, idéal contre les brûlures d’estomac qui surviennent après un gros repas.

Infusez un à trois grammes de graines séchées de fenouil dans 150 ml d’eau bouillante, durant cinq à dix minutes. Filtrez ensuite la solution et buvez deux à trois tasses quotidiennement, en dehors des repas. Ce traitement s’effectue chez un patient âgé de six ans et plus, mais est interdit chez une femme enceinte.  

Orme

Apparaissant également comme un traitement naturel de l’ulcère, l’orme rouge dispose d’une écorce interne, qui est composée d’assez de mucilage. En plus d’apaiser et de calmer l’inflammation et la douleur liées à l’ulcère, le mucilage permet d’éliminer les graisses en excès au niveau des intestins.

Pour en utiliser, il suffit :

  • De moudre l’écorce interne de l’orme rouge ;
  • D’ajouter à une tasse d’eau chaude une cuillère à café de la poudre ;
  • De boire le mélange fait, trois fois par jour durant sept jours.

Patates douces

Une étude publiée a indiqué que les patates douces auraient un effet positif contre les ulcères de l’estomac ou du duodénum. Cette étude rapporte que les tubercules d’Ipomoea batatas sont efficaces pour traiter un ulcère. Cela serait possible grâce aux phyto-constituants de la patate qui servent à piéger les radicaux libres et leur potentialité à empêcher le mécanisme de peroxydation lipidique.

Camomille

Très utilisée dans le cadre du traitement des ulcères, la camomille permet de diminuer l’inflammation et d’accélérer le mécanisme de guérison. Elle renferme assez de flavonoïdes qui permettent de combattre les bactéries à l’origine des ulcères. Toutefois, il est préférable d’utiliser la camomille en tisane, en consommant trois à quatre tasses par jour.

Menthe poivrée

Composé de menthol qui présente des propriétés antibactériennes, la menthe poivrée permet la diminution de l’inflammation liée à l’ulcère gastro-duodénal. Ainsi, la menthe poivrée lutte contre les bactéries pouvant provoquer l’ulcère. Mais, le menthol a la capacité d’augmenter la quantité d’acide et de stimuler la digestion. Pour cela, il faut s’assurer d’avoir l’avis du médecin sur la dose de menthe poivrée à prendre.

Marrube blanc et Achillée millefeuilles

Le marrube blanc est reconnu en Allemagne pour traiter les brûlures d’estomac ainsi qu’une perte d’appétit.

En outre, l’achillée millefeuille, une plante cicatrisante et hémostatique, peut être utilisée dans le cadre de la prévention de l’ulcère gastrique.

Myrtilles

Utilisée souvent pour guérir les ulcères, la Myrtille diminue l’inflammation de la muqueuse des intestins et de l’estomac. Elle assure également la protection des muqueuses contre les agents nocifs, et contribue à la guérison des ulcères.

Huile essentielle de basilic

L’huile essentielle de basilic est un traitement naturel efficace contre la gastrite et l’ulcère, puisqu’elle est anti-spasmodique, anti-stress et tonique digestive. Ainsi, elle a un effet sur les deux principales causes de l’inflammation d’estomac : le stress et la digestion.

Déposez dans votre main, deux gouttes d’huile essentielle de basilic, ajoutées à quelques gouttes (une dizaine) d’huile végétale au choix (huile d’olive, amande douce, argan, etc.). Ensuite, massez le ventre dans la direction de la digestion et ensuite l’estomac, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ce geste est à effectuer le soir avant d’aller au lit durant cinq minutes, tout en prenant une respiration profonde.

Le traitement à base d’huile essentielle de basilic s’effectue à chaque fois que le besoin est ressenti (cinq fois au plus par jour). Cependant, il est interdit d’utilisation chez la femme est en état de gestation et chez l’enfant de moins de six ans.

Pomme de terre

La pomme de terre apparaît comme un antiacide naturel, en raison de son jus, qui permet de combattre les brûlures d’estomac.

Pour l’utilisation, il suffit de laver et peler une pomme de terre puis, extraire le jus d’un quart de celle-ci. Ensuite, faites un mélange à base de ce jus et de deux cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra, et buvez la solution durant 9 jours. Étant antiinflammatoire et alcalisante, la préparation devrait améliorer les maux et brûlures d’estomac au bout de quelques jours de traitement. 

Bois de pomme

Les feuilles de bois de pomme contiennent des tanins, qui contribuent à la protection de l’estomac contre les dommages de l’hyperacidité. Le jus extrait des pommes de bois, riche en mucilage, favorise la diminution de l’inflammation et de la douleur.  

Mettez 2 à 3 feuilles de bois de pomme dans une tasse d’eau, de préférence dans une vase en cuivre, et laissez reposer toute la nuit. Le lendemain matin, procédez au filtrage du mélange et buvez celui-ci dans un estomac vide. Faites le traitement quotidiennement durant quelques semaines.

Macérât de bourgeons de figuier

Le figuier possède des vertus anti-stress, antidépressive et digestive. Ce qui est convenable pour traiter les brûlures d’estomac, surtout en cas de dominante psychosomatique chez les personnes anxieuses ou déprimées.  

Réalisez un mélange de cinq gouttes de macérât de bourgeons de figuier avec de l’eau et buvez la solution deux à trois fois par jour. Il est aussi possible de prendre le macérât directement en bouche, sans utiliser l’eau. Cependant, chez l’enfant, il est crucial d’adapter la dose à son poids, suivant les recommandations du médecin ou pharmacien.

Lait d’argile blanche

Reconnue pour sa propriété antiacide, l’argile blanche est un excellent cicatrisant de la muqueuse de l’estomac. En cure de quinze jours, il faut mélanger une cuillère à café d’argile blanche dans une tasse d’eau, en se servant d’une cuillère en bois (et non en métal). Laissez reposer tout au long de la nuit, et mélangez le lendemain matin avant de boire.

Par ailleurs, les personnes prédisposées à la constipation ne doivent pas suivre ce traitement naturel ainsi que les personnes atteintes de la maladie de Wilson et d’insuffisance rénale. Il en est de même chez l’enfant, le nourrisson et la femme enceinte ou allaitante.

Ail

Selon les chercheurs de Fred Hutchinson Cancer Research Center, les propriétés antimicrobiennes et antibactériennes de l’ail ont la capacité de maintenir les bactéries Helicobacter pylori sous contrôle.

Pour le traitement, il faut manger 2 à 3 gousses d’ail écrasées, puis boire un verre d’eau durant la journée. L’ail soulage l’inflammation dans l’estomac et permet de prévenir le risque d’ulcères de l’estomac.

Vinaigre de cidre

Malgré que le vinaigre de cidre soit acide, il est possible de le prendre pour lutter contre les ulcères, en raison de sa qualité alcalinisante.

Faites un mélange composé d’une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et d’eau tiède, et prenez-le le matin le ventre vide, ceci pendant quinze jours. Lorsque les douleurs sont ressenties dans la journée, complétez si possible par un mélange d’1/2 cuillère à café de vinaigre de cidre avec de l’eau tiède. Le mélange est à consommer une ou deux fois par jour.

Fenugrec

En raison de ses propriétés curatives puissantes et de ses nombreux bienfaits pour la santé, le fenugrec peut être utilisé dans le cadre du traitement des ulcères gastriques. Il est doté d’un composé mucilagineux, qui lui permet d’assurer la protection de la muqueuse de l’estomac, en la revêtant comme mucus.

En traitement contre l’ulcère, il faut ajouter à deux tasses d’eau, une cuillère à café de graines de fenugrec et faire bouillir la solution. Ensuite, filtrez le mélange et ajoutez un peu de miel avant de boire. Une autre option consiste à faire bouillir une tasse de feuilles de fenugrec, à compléter la préparation par une petite quantité de miel, et à prendre la concoction, deux fois quotidiennement.  

Noix de coco

Puisqu’elle possède des propriétés antibactériennes, la noix de coco est bénéfique pour les personnes atteintes d’ulcère gastrique. En dehors de sa capacité à tuer les bactéries responsables des ulcères, son lait et son eau présentent des propriétés antiulcéreuses.

Pour traiter l’ulcère, il faut manger le noyau de la noix de coco, et en boire l’eau ou le lait quotidiennement. Ce traitement est à suivre durant au moins sept jours. Comme alternative, prenez une cuillère à soupe d’huile dérivant de la noix de coco chaque matin et chaque soir, pendant sept jours.

Bananes

Les bananes permettent de traiter l’ulcère de l’estomac, puisque certains de leurs composés antibactériens inhibent le développement de l’ulcère provoqué par la bactérie H. pylori. Elles protègent en plus la fonction digestive, en réduisant le niveau d’acidité des sucs gastriques. Cela diminue non seulement l’inflammation, mais renforce aussi la paroi de l’estomac.

Alors, pour le traitement d’un ulcère, il suffit de manger au minimum 3 bananes mûres par jour. Vous pouvez aussi peler et couper en fines lamelles, 2 ou 3 bananes, et mettre les tranches au soleil pour qu’elles soient séchées. Ensuite, broyez en poudre les bananes séchées, et faites le mélange de 2 c à s de la poudre obtenue avec 1 c à s de miel. Le mélange est à prendre 3 fois quotidiennement, durant environ sept jours.

Ananas

En raison des enzymes protéolytiques qu’il possède, l’ananas facilite la digestion lorsqu’il n’est pas accompagné des hydrates de carbone (le riz, le pain, les pâtes, etc.). L’action de l’ananas est très efficace, lorsqu’il est consommé au dessert pour prévenir l’apparition ou traiter l’ulcère.

Raisin

Le raisin, un des fruits alcalisants existants, est puissant pour guérir l’inflammation de la muqueuse de l’estomac. Toutefois, il faut le prendre bio afin d’éviter les pesticides.

Cataplasme d’argile verte

L’argile verte lutte contre tout type d’inflammation, dont celle de l’estomac, surtout en cas de douleur.

Pour utiliser l’argile verte en traitement contre l’ulcère, il faut effectuer un mélange composé d’argile en morceaux ou en poudre et d’eau, afin d’obtenir une pâte épaisse. Passez la pâte directement sur l’estomac en couche épaisse de trois centimètres, et laissez agir durant vingt minutes à trois heures selon votre disponibilité. Ce traitement est interdit de recours chez les enfants âgés de moins de trois ans ainsi que chez les femmes enceintes.

Céleri et millet

Le céleri possède des propriétés alcanisantes et purifiantes, lui permettant de réduire les douleurs associées aux brûlures d’estomac. Il vous suffit de l’ajouter aux ragoûts, aux soupes, ou encore cru dans les salades.

Le millet quant à lui, est la seule céréale alcanisante que vous pouvez utiliser pour traiter ou prévenir l’ulcère. À cet effet, on recommande de privilégier très souvent le millet à d’autres céréales (riz, blé, etc.).  

Vous aimerez aussi :

Related Articles