Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Quels traitements naturels contre les kératoses pilaires ?

La kératose pilaire est une affection bénigne de la peau d’origine génétique. Touchant près de 40 % de la population mondiale, elle est reconnaissable par l’aspect « chair de poule » qu’elle provoque. Si cette pathologie est effectivement inoffensive et sans danger pour la santé, elle ne peut pas être soignée. En raison de l’apparence qu’elle donne au corps, elle a tendance à complexer certaines personnes. Heureusement, il est possible d’atténuer efficacement ses symptômes, grâce à quelques astuces naturelles. Cet article vous fera découvrir les symptômes de la kératose pilaire et comment soulager cette affection grâce à des solutions naturelles.

Qu’est-ce qu’une kératose pilaire ?

La kératose pilaire – © Crédit : informationhospitaliere.com

La kératose pilaire est une maladie cutanée caractérisée par la surproduction de kératine au niveau des pores de la peau. Cette surproduction qui se situe plus précisément au niveau des follicules pileux qui donnent à la peau une texture granuleuse, parfois rouge. Il s’agit d’une affection cutanée relativement fréquente, puisque selon plusieurs estimations, elle touche environ 25 % des Français.

Généralement, elle cible en priorité les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, mais plus particulièrement les femmes. À partir de l’âge de 30 ans, ses risques d’apparition diminuent considérablement.

La kératose pilaire est une affection bénigne très courante que l’on ne doit pas confondre avec les lésions précancéreuses. Ces dernières sont provoquées par des kératoses sénile et solaire et des dyskératoses.

Quels sont les types de kératose pilaire ?

En fonction des symptômes se manifestant en général chez les patients, il est possible d’identifier trois différents types de kératose pilaire. La première version est la version basique. Elle se situe généralement sur l’arrière des bras, sur le visage ou au niveau des cuisses. Elle a tendance à s’atténuer ou à disparaître complètement durant l’été, pour s’accentuer ensuite pendant l’hiver.

La seconde version est la kératose pilaire rouge. Ce type de kératose est responsable de l’apparition de rougeurs se logeant sur les joues. Cette kératose est généralement associée à une inflammation de la peau, et peut provoquer des cicatrices plus ou moins grandes.

La dernière version est celle de la kératose acquise. Il est question ici d’une kératose directement liée à d’autres affections comme une allergie de contact, un eczéma folliculaire ou un psoriasis.

Les causes de la kératose pilaire

Affection cutanée

Il n’est pas vraiment possible de recenser toutes les causes de la kératose pilaire, car elles sont assez nombreuses. De plus, chaque cas est à vrai dire un peu unique en son genre. Toutefois, l’on peut résumer grossièrement en disant que les facteurs d’apparition d’une kératose pilaire sont essentiellement génétiques. Cette maladie a également un lien avec le phototype.

Ainsi, la kératose pilaire survient principalement lorsqu’il y a une surproduction de la protéine kératine dans les follicules pileux de la peau. S’il est vrai que la protéine kératine est l’un des principaux constituants de la peau, sa surproduction ne va pas dans les intérêts de la peau et de l’organisme.

Lorsque la kératine est produite en trop grande quantité, son excédent forme alors des bouchons durs qui créent des bosses rugueuses sur la peau, la laissant plus épaisse et asséchée. D’ailleurs, dans certains cas particuliers, la kératose pilaire est simplement le résultat ou la conséquence d’une autre maladie cutanée comme la dermatite atopique. Il est également possible qu’une carence en vitamines C et A soit à l’origine de son apparition.

Les symptômes de la kératose pilaire

Dans la majorité des cas, la kératose pilaire se manifeste par une peau sèche. Cette dernière est dotée d’un aspect granuleux et assimilable à une « chair de poule ». La peau de la victime est particulièrement rêche et rugueuse au toucher. La plupart du temps, la kératose pilaire apparait sur la face externe des bras.

Cependant, elle peut aussi viser d’autres parties du corps assez spécifiques. Ainsi, il n’est pas rare que cette affection se manifeste sur les cuisses, les fesses et même sur le visage, en commençant par la joue jusqu’à la zone sourcilière. Si la kératose pilaire est généralement une maladie asymptomatique et modérée, l’apparence qu’elle donne à la peau n’est pas très appréciée par ses victimes.

Ainsi, il se pose alors un problème d’ordre esthétique, puisque les complexes qu’elle entraîne sont la principale raison de consultation des sujets jeunes malgré son aspect bénin.

Quels sont les remèdes naturels contre les kératoses pilaires ?

Soigner la kératose

Bien qu’elle soit considérée comme inoffensive, nombreuses sont les personnes qui préfèrent se débarrasser de cette affection. Il existe ainsi plusieurs types de traitements naturels pouvant lutter contre la kératose pilaire.

Ces traitements consistent généralement d’une part à bien hydrater la peau pour ramollir la couche cornée qu’elle a créée, et d’autre part à une exfoliation en douceur de la peau. En adoptant une routine de soin de la peau appropriée et une hydratation régulière, vous serez en mesure de soulager votre peau des symptômes de la maladie et de l’adoucir.

Le traitement naturel le plus efficace implique l’application de crèmes hydratantes puisqu’elles amélioreront l’apparence de votre peau. Le traitement naturel contre la kératose est la mesure idéale à adopter pour réparer votre peau sans pour autant l’agresser.

Il existe plusieurs ingrédients naturels possédant des vertus hydratantes et adoucissantes qui vous aideront à améliorer l’état de votre peau. Il est donc primordial que vous privilégiiez les produits naturels qui peuvent vous conférer les bienfaits des huiles végétales et des autres ingrédients naturels, non traités chimiquement. En plus de réparer votre peau fragile, ils en prendront bien soin.

L’une des premières étapes pour commencer le traitement consistera à utiliser un savon surgras pour la toilette du corps. Sur le marché, il est possible de retrouver certaines huiles végétales qui offrent une hydratation profonde de la peau au naturel. Les experts recommandent que vous testiez l’huile de ricin ou encore l’huile de coco.

Elles sont réputées dans le monde entier pour leur pouvoir hydratant et nourrissant. Vous pouvez les appliquer sur les zones touchées par la kératose pilaire, en remplacement d’une crème. Elles se chargeront d’apporter souplesse et douceur à votre peau rugueuse. Vous pouvez également faire appel aux vertus purifiantes et réparatrices de l’huile essentielle de romarin.

Pensez à vous masser avec cette huile sous la douche, 2 à 3 fois par semaine. Au bout de quelques jours, vous remarquerez l’atténuation des kératoses pilaires.

Vous aimerez aussi :

Related Articles