Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Qu’est-ce que la fièvre Marburg ?

La fièvre Marburg encore appelée fièvre hémorragique est l’une des maladies virales les plus sévères au monde. Apparue en 1967, elle a connu une évolution en 1999 et 2005, et reste toujours aussi dangereuse à ce jour. Quelles sont les causes de la fièvre Marburg ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont les possibilités de traitements et les mesures préventives contre cette maladie ?

Que savoir sur la fièvre Marburg ?

La fièvre Marburg est une attaque infectieuse grave qui se manifeste par une fièvre hémorragique. Touchant principalement les adultes, cette maladie infectieuse s’apparente beaucoup au virus Ebola. La fièvre Marburg et le virus Ebola sont provoqués par des agents pathogènes différents. Néanmoins, ces deux maladies sont quasiment identiques sur le plan clinique.

Par ailleurs, une étude approfondie à révéler que le taux de mortalité de la fièvre de Marburg est à peu près de 80 % ainsi que le taux de contamination. Aussi, cette maladie a été connue pour la première fois lors des flambées épidémiques en 1967. Au fil des années, des pays africains comme l’Angola, le Kenya, l’Afrique du Sud et même la RDC ont été sévèrement touchés par ce virus.

Fièvre Marburg : quels sont les moyens de transmission ?

À une époque, l’infection survenue chez un Homme résulte d’un contact dans les grottes ou dans des mines abritant des germes infectieux. La transmission se fait souvent par un contact direct de ces germes avec les humains. Ils peuvent infecter l’organisme par l’intermédiaire d’une lésion ou d’une sécrétion de liquides biologiques des personnes infectées.

Habituellement, certains agents de santé sont contaminés en prenant soin des cas suspects, des cas de fièvre ou des cas confirmés de cette maladie. Aussi, il est constaté que pendant les enterrements, la propagation du virus est élevée, car un contact direct se fait avec le corps du sujet mort de la fièvre Marburg.

Retenons que les personnes qui sont atteintes par cette maladie demeurent contagieuses, du moment où le virus est toujours présent dans leur sang.

Quelles sont les origines de la fièvre Marburg ?

Les origines précises du virus Marburg sont très peu connues. Ordinairement, cette maladie affecte les animaux comme les chauves-souris qui le transmettent à l’homme. Les médecins ont ainsi déduit que la transmission se fait lorsqu’un être humain manipule ou mange les animaux infectés.

Dans certains cas, cela arrive quand les humains ont été régulièrement exposés, ou ont été en contact avec des animaux infectés. Ainsi, quand une personne est infectée, la propagation peut se faire d’un individu à un autre juste par un contact direct de la peau. Le virus Marburg se transmet directement par :

  • Le sang ;
  • La salive ;
  • Des sécrétions provenant de la respiration.

Une recherche plus approfondie a prouvé que les rares personnes qui guérissent de cette maladie ne peuvent plus contaminer d’autres individus. Néanmoins, chez d’autres personnes, le virus à la capacité de rester pendant un certain moment dans l’organisme du sujet et est protégé contre une éventuelle attaque du système immunitaire de l’organisme. De plus, le virus qui provoque la fièvre de Marburg peut demeurer dans le sperme pendant 7 à 8 semaines après disparition de la maladie.

Quels sont les symptômes de la fièvre Marburg ?

Les symptômes de la fièvre Marburg sont variés et apparaissent 2 à 3 jours après l’exposition au virus. Ils ressemblent étrangement aux symptômes d’autres maladies non dangereuses. En effet, elle se manifeste par :

  • Des douleurs abdominales ;
  • Des diarrhées ;
  • Des saignements ;
  • Des délires de tout genre ;
  • Une fièvre élevée ;
  • Des malaises ;
  • Des nausées.

La diarrhée et les vomissements provoquent une déshydratation. Si cela n’est pas traité le plus tôt possible, il s’ensuit des troubles au niveau du rythme cardiaque. Cela se termine généralement par un décès. Les saignements surviennent souvent pendant les premiers jours. Des hémorragies apparaissent au niveau de la peau ainsi qu’au niveau du nez et des plaies. Aussi, dans des cas graves, un décès peut intervenir 7 à 8 jours après la survenance des symptômes qui est souvent précédée d’une perte de sang énorme.

Comment diagnostiquer la fièvre Marburg ?

Le diagnostic de la fièvre Marburg est établi grâce à plusieurs tests et processus. Il est souvent difficile de savoir exactement s’il s’agit de la maladie du virus Marburg quand on se base sur les symptômes. Afin de confirmer leurs inquiétudes, les médecins procèdent par les méthodes comme :

  • La microscopie ;
  • L’isolement du virus ;
  • Des tests d’antigène ;
  • Des analyses de sang et de l’urine.

En plus de manifester les mêmes symptômes que le virus Ebola, la fièvre Marburg peut aussi amener à soupçonner le paludisme et bien d’autres maladies.

Quels sont les moyens de traitement de la fièvre Marburg ?

Il n’existe aucun vaccin ni aucun traitement proposé par l’Organisation mondiale de la santé ou par le ministère de la Santé. Néanmoins, des soins proposés par des médecins sans frontière pourront aider les personnes touchées par la maladie.

Ces soins consistent en une hydratation continue et une rigueur dans le traitement de quelques symptômes bien définis, qui permettront aux patients de survivre. Il faut toutefois noter que des recherches sur des anticorps sont effectuées par les spécialistes de la santé, pour mettre fin définitivement à ce mal.

Vous aimerez aussi :

Related Articles