Accueil Lexique médical Qu’est-ce que le chakra ?

Qu’est-ce que le chakra ?

0
Qu’est-ce que le chakra ?
Les différents types de chakras chez l'humain

Issus de la médecine traditionnelle hindoue, les chakras sont indispensables pour maintenir un bon équilibre du corps. Outre cet avantage, ils en offrent plusieurs autres. Comment faut-il s’y prendre pour les ouvrir ? Est-il possible de débloquer un chakra verrouillé ? Réponses dans ce mini-guide !

Généralités sur le chakra

Les chakras se définissent comme des points de réunification des différents centres d’énergie du corps humain. Tout le long de l’anatomie, à savoir du bout du sacrum jusqu’au sommet du crâne, il en existe 7.

Faisant partie de la médecine non conventionnelle, ces points de jonction ont un véritable impact sur le bien-être, notamment les émotions.

Chakra : définition et explication

Un chakra est une zone de jonction des centres d’énergie du corps. Selon la définition de la bio-énergéticienne Elisa Degrave, le chakra est comme un petit tourbillond’énergie invisible à l’œil nu. Il est en lien avec toutes les sphères, à savoir :

  • le physique ;
  • l’émotionnel ;
  • le psychologique. 

En d’autres termes, le chakra est un pont entre le corps et l’esprit. Selon les théorèmes explicatifs du chakra, l’être humain vibre enémettant un champ magnétique. Ces ondes sont appelées « l’aura ». Grâce à lui, une personne peut capter les énergies dans son environnement. Ces dernières arrivent dans le corps physique par le biais des chakras.

En guise d’exemple, un débat politique lancé au cours d’un dîner entre amis peut aboutir à une agression verbale de l’un des convives vers un autre. Le destinataire des insultes va ressentir un coup au niveau de l’estomac. À ce moment précis, l’un de ses chakras est pollué ou impacté. Le chakra touché est celui dénommé le « plexus solaire ».

Bon à savoir : la médecine ayurvédique traditionnelle est la source des chakras. Ce qui signifie que cette pratique appartient aux hindous, depuis l’ère de l’Inde ancienne. Aujourd’hui, ils sont principalement utilisés dans la pratique du yoga. De manière globale, il existe des milliers de chakras, mais les principaux sont au nombre de sept.

Quelle est l’utilité du chakra ?

Représentés comme des roues de lumière ou des spirales, les chakras tournent généralement dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans certaines œuvres, ils réagissent aussi comme des fleurs de lotus. Cela signifie qu’ils s’ouvrent à l’inspiration et se ferment à l’expiration.

Emmagasinés dans descentres d’énergie, les chakras mettent en relation chaque partie du corps humain. La stabilisation de cette connexion est l’utilité principale des chakras. Cela s’explique par la concordance entre la quantité d’énergie des chakras, le degré de conscience et l’évolution de l’être.

Autrement dit, plus l’être humain évolue, plus sa conscience s’élargit et mieux se fait l’ouverture de ses chakras. De cette façon, l’énergie peut circuler plus librement dans tout le corps.

Il convient de souligner que les points de regroupement du chakra sont traversés par sept chakras principaux allant de bas en haut. En outre, il y a six autres chakras qualifiés de secondaires qui circulent dans ces mêmes points d’énergie.

Chakras principaux : tout ce qu’il faut connaître

Les sept principaux chakras se trouvent le long de la colonne vertébrale. L’alignement se fait de la manière suivante :

  • trois chakras reliés aux énergies de la terre ;
  • trois chakras associés aux énergies du ciel ;
  • un chakra, celui du milieu, relie les six autres chakras.

Chaque chakra est associé à un élément spécifique et une couleur de l’arc-en-ciel.

Premier chakra : le chakra racine

Appelé le « Muladhara » en sanskrit, le premier chakra est situé au niveau du sacrum. Il est en étroite relation avec la partie basse du corps. Autrement dit, ce chakra parcours : 

  • le bassin ;
  • les jambes ;
  • la circulation sanguine.

 Lorsqu’il est bien harmonisé, le chakra racine apporte un sentiment de sécurité à l’être humain. Sa couleur et son élément sont respectivement le rouge et la Terre. 

Deuxième chakra : le chakra sacré

 Le deuxième chakra porte le nom de « Svadhishtana » en sanskrit. Il se localise au niveau du bas ventre, plus précisément à quelques centimètres endessous du nombril. Il stimule l’énergie sexuelle, laquelle circule dans les organes sexuels. 

Émotionnellement,le chakra sacré est chargé de :

  • l’appétit au sens large ;
  • l’appétit de vie ;
  • le désir ;
  • l’envie.

Lorsque ce chakra est épuisé ou en disharmonie, l’être humain n’a plus envie de rien. De couleur orangée, son élément associé est l’Eau.

Troisième chakra : le plexus solaire

Les hindous donnent à ce chakra le nom de « Manipura ». Comme l’indique son appellation française, il se situe au niveau du plexus solaire.

Étant en lien avec l’estomac, il permet à l’être humain de digérer tout aliment ou boisson consommé. Cet objectif est à prendre au sens propre comme figuré. À ce propos, il favorise la métabolisation et la transformation de l’information extérieure au corps en envie d’agir. 

Par ailleurs, le plexus solaire est considéré comme le chakra de la confiance en soi et du passage à l’action. Cela est possible grâce à la confiance qu’il insuffle. Ce chakra du bas est associé à l’élément du feu et sa couleur est le jaune.

Quatrième chakra : le chakra du cœur

Le chakra du cœur est le pilier central qui relie tous les six autres chakras principaux. Il est situé au plus près de l’énergie terrestre, donc des chakras du bas. Encore appelé en sanskrit « Anahata », il est associé à l’organe du cœur et les poumons.

Évidemment, sur le plan émotionnel, il est qualifié du chakrade l’amour de soi et de la compassion pour l’autre. Par ailleurs, le chakra du cœur est aussi appelé « le chakra de l’enfant intérieur »

En cas de blocage ou de déséquilibre du chakra du cœur, la personne touchée ressent une mauvaise estime de lui-même. Par conséquent, elle ne s’aime pas. Pire, elle ne sait pas ce qui lui est positif ou bon.

La confusion s’installe aussi au niveau de ses envies. Elle ne sait réellement plus ce dont il a envie. Le chakra du cœur s’associe à la couleur verte et à l’élément Air.

Cinquième chakra : Le chakra de la gorge

Le chakra de la gorge ou « vishudda » est le premier parmi ceux classés en haut du corps. Il stimule l’énergie cosmique. Il est localisé au niveau de la gorge, comme son nom l’indique. Sa fonction est de faciliter l’expression et la création. 

En cas de perturbation de ce chakra, la personne perd toute sa capacité à :

  • exprimer son envie ;
  • chanter ;
  • écrire ;
  • faire aboutir un projet ;
  • être créatif.

Contrairement aux chakras précédents, celui-ci est associé à deux couleurs, à savoir : le bleu cyan, et à l’éther (ou « prana » en sanskrit). Il est un élément de l’Air.

Sixième chakra : Le chakra du troisième œil

Surnommé « Ajna » en sanskrit, le chakra du troisième œil se situe sur le front entre les deux yeux. Ce chakra est un stimulateur de :

  • la vision intérieure ;
  • la clairvoyance ;
  • la capacité d’imagination.

Quand le centre d’énergie de ce chakra est dysfonctionnel, le troisième œil est fermé. Autrement dit, la personne touchée par cette disharmonie agit uniquement par peur. Elle est donc en proie au manque d’argent et/ou à la maladie.

 La couleur du chakra du 3ᵉ œil est le bleu indigo. Cependant, aucun élément tangible ne lui est associé. Pour cette raison, certains experts choisissent de le comparerau fond de la voûte céleste. 

Septième chakra : le chakra couronne 

Bien que nommé « Sahasrara » en sanskrit, ce chakra est aussi désigné comme « le chakra du sommet ». Ce chakra se trouve au sommet du crâne. Pour cette raison, il est qualifié de chakra couronne.

Il désigne la relation de l’être humain avec ce qui est plus grand que lui, à savoir :

  • les planètes ;
  • le système solaire ;
  • l’univers ;
  • les esprits de la nature.

Pour les croyants, ce chakra est un point d’ancrage avec le divin. Il incarne l’unité et la spiritualité et son ouverture procure un sentiment d’harmonie avec tout être vivant. Ce chakra éloigne tout sentiment de séparation avec le monde.

 En effet, l’énergie cosmique est transmise à l’Homme par le chakra couronne. Son activation donne de petits frissons au niveau du crâne. D’ailleurs, il est ouvert lors de la méditation. Il s’associe parfaitement à la couleur de la spiritualité qui n’est autre que le blanc ou le violet.

Attention : selon une étude réalisée par des spécialistes du chakra, les trois chakras du haut sont plus spirituels. De ce fait, ils sont compliqués à appréhender en Occident, notamment dans les sociétés cartésiennes.

Quelques notions importantes sur les chakras

Avoir une bonne connaissance des chakras est un idéal. Cependant, l’être humain peut rencontrer des difficultés lors de son utilisation. 

Ouvrir les chakras : comment y parvenir ?

L’ouverture des chakras requiert une pratique régulière comme le sport. Il est donc recommandé de faire une pratique corporelle assidue. Cette dernière doit être composée :

  • d’exercices de respiration ;
  • de méditation ;
  • de yoga.

Ces activités sont très efficaces pour aider à faire circuler les énergies dans le corps.  

Comment réaliser le test des chakras ?

Le test de chakra sert à déterminer le type de chakra auquel est connectée une personne. Il offre la possibilité de connaître les chakras les plus ouverts et ceux qui le sont moins.

Actuellement, des logiciels de test de chakra sont disponibles sur Internet. La possibilité est aussi offerte à une personne intéressée de consulter un spécialiste. Ce dernier se charge d’interroger la personne sur ses émotions comme une première approche. Ensuite, il utilise plusieurs instruments, à savoir : 

  • un pendule ;
  • une antenne de Lecher ;
  • les mains. 

L’usage des mains permet principalement de ressentir les variations du champ électromagnétique de la personne. Le spécialiste se sert des chakras secondaires de ses mains pour capter les vibrations.

Ainsi, il est en mesure de découvrir si un chakra est en hyper ou en hypo activité. Il peut également vérifier si le tourbillon d’énergie tourne trop vite ou au ralenti.

Attention : le test de chakra est comme un état des lieux sur l’instant, car le chakra change en permanence. Une totale immobilité est synonyme d’un blocage complet et définitif du point énergétique.

Voilà ! Tout vous a été dit sur le chakra, son fonctionnement et ses différents types. Il apporte énormément de bienfaits à l’être humain lorsqu’il est harmonisé. Cependant, il est idéal de bien choisir votre guide pour ne pas échouer dans la stimulation de vos chakras.

Chakra bloqué : que faire ?

Lorsqu’un chakra est bloqué, un déséquilibre est notable sur les émotions, et parfois sur le physique. Pour y remédier, il faut mener une démarche complète en prenant en compte tous les aspects (mental, physique et spirituel).

Autrement dit, la personne dont le chakra est bloqué doit :

  • prendre des cours de yoga ou de méditation ;
  • consulter un magnétiseur ;
  • prendre rendez-vous chez un psychologue.

Toutes ces mesures sont nécessaires, car les chakras sont liés aux émotions. Il en ressort qu’un tel blocage peut être lié à un traumatisme.

Le déblocage d’un chakra requiert une volonté affichée de la personne touchée. En effet, elle doit prendre conscience de sa propre responsabilité. Aussi, elle doit assurer une hygiène énergétique régulière.

Par conséquent, le déblocage de chakra ne peut se faire en une séance. Il s’agit d’un investissement à long terme, car la personne touchée devient un « chantier pluridisciplinaire ».

Tout ce travail expose le sujet à un danger. Il s’agit de la perte de la notion de sa responsabilité individuelle. Le cas échéant, il a tendance à la déléguer à une autre personne. Il va donc simplement aller chercher un gourou.