Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Qu’est-ce que l’hystéroscopie ?

Chez la femme, certaines anomalies nécessitent une observation avancée du col de l’utérus, de l’intérieur de la cavité utérine et des trompes de Fallope. L’hystéroscopie est l’examen qui permet d’y arriver. En quoi consiste une hystéroscopie ? Quelles sont les indications pour cet examen ?

Hystéroscopie : définition

À partir du moment où le médecin ne décèle pas de contre-indication, il est possible de faire une hystéroscopie dès la première consultation à l’hôpital. Toutefois, cet examen ne peut être pratiqué qu’en dehors de la période des règles, chez les femmes non ménopausées. Par contre, chez la femme ménopausée, l’intervention peut avoir lieu à n’importe quel moment, même s’il faut surtout éviter la période de saignement.

L’hystéroscopie diagnostique

L’hystéroscopie diagnostique est un examen qui permet essentiellement d’observer la cavité utérine. Elle est pratiquée par des gynécologues et ne nécessite pas de préparation particulière. Au cours d’une hystéroscopie diagnostique, le médecin peut effectuer une anesthésie locale ou ne pas en faire du tout.

Ensuite, il se sert de gaz ou d’un liquide physiologique, afin de gonfler la cavité utérine. L’examen se poursuit avec l’introduction d’un spéculum dans le vagin, puis d’un hystéroscope.

Quelles sont les indications pour une hystéroscopie ?

Une hystéroscopie peut être demandée par le gynécologue pour plusieurs raisons.

Le saignement anormal chez la femme

L’on observe chez certaines femmes un saignement anormal. Celui-ci peut être abondant durant les règles, ou se manifester en dehors du cycle menstruel. Pour établir un diagnostic, le gynécologue peut avoir besoin d’examens approfondis dont une exploration de la cavité utérine. Parmi les nombreux examens existants, il n’y a que l’hystéroscopie diagnostique qui puisse permettre de savoir s’il s’agit d’une lésion bénigne ou cancéreuse.

La stérilité dans un couple

En l’absence de phénomènes tels que le saignement anormal, l’hystéroscopie diagnostique peut aussi être envisagée par un spécialiste lorsqu’un couple rencontre des problèmes de stérilité. Après des échecs répétés de fécondation in vitro ou de multiples fausses couches, il faut obligatoirement passer par une hystéroscopie diagnostique pour obtenir des réponses. À partir de cet examen, le gynécologue peut déterminer les raisons derrière les difficultés de la femme à tomber enceinte.

Les résultats d’une hystéroscopie diagnostique 

Les résultats d’une l’hystéroscopie diagnostique permettent d’établir une différence entre de potentielles lésions cancéreuses et des lésions bénignes. En effet, à partir de cet examen, le médecin bénéficie d’une meilleure observation de la cavité utérine, ce qui lui permet de déceler les anomalies qui pourraient s’y loger.

Dans certains cas de figure, l’hystéroscopie diagnostique permet d’identifier l’apparition de fibromes chez les femmes. La précision du résultat est telle que le gynécologue peut déterminer avec exactitude le volume des fibromes, le nombre, l’état de leur évolution, etc.

L’hystéroscopie opératoire

Contrairement à l’hystéroscopie diagnostique, il s’agit d’une véritable intervention chirurgicale. L’hystéroscopie opératoire fait généralement suite à l’hystéroscopie diagnostique, car c’est après cet examen qu’elle est utilisée pour traiter les éventuelles pathologies. Pour effectuer une hystéroscopie chirurgicale, le spécialiste place sa patiente en position gynécologique.

Cette intervention dure moins d’une heure en moyenne. Il faut cependant arrêter toute activité physique ou déplacement important, pendant les jours suivants. Par ailleurs, en cas de douleurs, vous pouvez consommer des antalgiques.

Vous aimerez aussi :

Related Articles