Global Statistics

All countries
592,568,592
Confirmed
Updated on August 11, 2022 8:24 am
All countries
562,626,057
Recovered
Updated on August 11, 2022 8:24 am
All countries
6,446,496
Deaths
Updated on August 11, 2022 8:24 am

Relaxation : techniques, conseils élémentaires et habitudes à éviter

Jongler entre vie professionnelle et vie personnelle n’est pas chose facile de nos jours. Parfois, cela peut même devenir éreintant. Le travail et les obligations peuvent provoquer un certain stress. Ainsi, des séances de relaxation peuvent être importantes. Cependant, certaines personnes ne savent pas comment s’y prendre en matière de relaxation. Il existe différentes techniques dédiées à cet effet. Si vous faites également face au stress, voici tout ce qu’il faut savoir sur la relaxation.

L’importance de la relaxation

La relaxation permet de retrouver une certaine sérénité et un bien-être, lorsqu’elle est pratiquée de manière régulière. Elle permet de retrouver de nouvelles forces. Les réalités de la société actuelle font qu’il est crucial de prendre un bout de temps pour se relaxer, afin de réduire le stress accumulé dans le tourbillon des responsabilités familiales, personnelles et professionnelles.

La relaxation est un véritable outil au service du bien-être de l’homme. Les bienfaits qu’elle procure sont multiples. En premier lieu, elle permet de réduire le stress. Outre ce rôle prépondérant, elle permet :

  • De mieux gérer les émotions ;
  • D’avoir une meilleure qualité de sommeil ;
  • De libérer les tensions musculaires.

Les techniques de relaxation sont tendance depuis un certain nombre d’années. Celles-ci se multiplient pour s’adapter aux préférences et aux besoins de l’homme. Certes, il est bien d’apprendre à se relaxer en utilisant la technique appropriée, mais il serait important, dans un premier temps, de comprendre l’origine des tensions subies par le corps. Ceci dit, on dénombre plusieurs formes de tensions pouvant engendrer un stress. Il s’agit :

  • Des tensions des muscles striés ;
  • Des tensions articulaires ;
  • Des tensions localisées au niveau du système digestif ;
  • Des tensions des muscles lisses.

En se relaxant, l’homme est à l’écoute de son corps. Ainsi, il pourra identifier l’origine des tensions au fil de la pratique.

Lien entre le stress et la relaxation

Le stress est plus connu pour son côté négatif (effet indésirable sur la pression sanguine, le sommeil) sur le bien-être de l’homme. Contrairement à ce que pourrait penser la majorité, il a un côté positif que l’on appelle « eustress ». Il est possible de tirer profit du stress bénéfique (eustress) afin de réussir ses projets et mieux vivre.

En ce qui concerne la relaxation, elle a également un aspect négatif et positif. À titre illustratif, se relaxer uniquement par peur de stress peut entraîner une manifestation fréquente du stress dans le futur. Le corps et l’esprit ne parviendront plus à gérer cette charge. Par conséquent, il faudrait avoir un certain équilibre entre le stress et la relaxation.

Le corps s’active dès la manifestation du stress. Il sécrète du cortisol, de l’adrénaline et la dopamine (hormones de stress), ce qui entraîne un affaiblissement du système immunitaire. Certaines personnes tombent malades à la suite d’une longue période de stress. Pour ce fait, il serait préférable d’harmoniser un tant soit peu la relaxation et le stress. Lorsque cet équilibre n’est pas trouvé, l’homme peut faire face à des troubles du sommeil ou des maux de tête.

Relaxation : les conseils élémentaires

Avant le choix d’une technique de relaxation appropriée, il existe quelques règles de base simples qui peuvent être utiles au quotidien.

En premier lieu, il est recommandé de boire fréquemment de l’eau. En effet, cette dernière est non seulement bonne pour la santé, mais aussi pour l’esprit. En plus de l’eau, il est possible de faire recours à la consommation du thé. Dans ce cas, il est possible de réaliser des exercices de pleine conscience pour mieux se concentrer sur la saveur et la chaleur du thé.

Certaines personnes sont continuellement en stress, parce qu’elles pensent constamment à ce qu’elles feront dans un futur proche. Dans de pareilles situations, avoir des pensées négatives n’arrangerait pas les choses. Il faut plutôt se concentrer sur des choses positives comme :

  • Passer du temps avec des amis ou proches ;
  • Lire un livre ;
  • Passer du temps au téléphone avec une personne proche ou encore
  • Suivre un film.

Cela permettra une « déconnexion » momentanée. En outre, utiliser des senteurs relaxantes peut également permettre de se sentir bien à travers une stimulation des sens.

Facteurs explicatifs de l’échec de la relaxation

Divers facteurs peuvent expliquer pourquoi certaines personnes ont du mal à se détendre. Lorsqu’auparavant, l’on n’a jamais appliqué une technique de relaxation, il est plus difficile d’obtenir rapidement le résultat escompté. La régularité des techniques de relaxation pourrait faciliter l’accès au stade de relaxation complet.

Il arrive dans certaines situations que l’on se soit tellement acharné à se détendre, que l’on finit par stresser encore plus. Les séances d’application des techniques de relaxation ne doivent nécessiter aucun jugement de valeur. En fonctionnant de cette manière, l’accès à un meilleur stade de relaxation pourrait être atteint. Avant le déroulement de ces séances, il est important de se débarrasser de toute source de stress. Il faudrait concentrer sa pensée sur soi-même.

Quelques techniques de relaxation

On distingue les techniques de relaxation physique de celles mentales. Les premières sont très efficaces en ce sens où elles permettent à l’organisme de sécréter « des hormones du bonheur ». Ces dernières contribueront à l’évacuation des hormones de stress et auront un effet positif sur l’état mental.

Dans le cas des techniques de relaxation mentale, c’est l’esprit qui bénéficiera en premier de l’état de relaxation. Ensuite, cet effet sera répercuté sur l’ensemble du corps.

Techniques de relaxation physique

Parmi ces techniques, on peut citer

  • Le sport ;
  • Le sexe ;
  • Le yoga ;
  • La balade ;
  • Le rire ;
  • Le Qi gong ;
  • Le massage.

On peut aussi ajouter l’écoute de la musique et la relaxation progressive de Jacobson.

Le yoga

Technique de détente à part entière, le yoga combine relaxation du mental et mouvement du corps. En dehors de son rôle de réduction du stress, le yoga contribue à l’amélioration de la posture et la souplesse du corps. Cette technique de relaxation permet la gestion des émotions. Il existe une variété de types de yoga, lesquels sont adaptés aux besoins et aux capacités physiques.

Le sport

Faire du sport est une façon naturelle d’évacuer le stress. En faisant du sport, les muscles se détendent et les hormones pouvant favoriser la relaxation sont sécrétées. L’un des avantages du sport est qu’il est praticable un peu partout.

Le sexe

Pour ceux qui émettent toujours des doutes et ceux qui ne le savent pas, le sexe est bel et bien une activité physique. Durant les ébats amoureux, le corps alterne entre phases de relâchement et de tension. Des hormones pouvant réduire le stress sont sécrétées lors du sexe.

Écouter de la musique

La musique a de nombreuses vertus. Par exemple, elle produit un effet relaxant. En cas de stress, il est possible d’écouter de la musique pour s’apaiser et retrouver un certain mieux-être.

La balade

Il est possible de se relaxer à travers une simple promenade à l’air libre. Le déroulement de celle-ci provoque une évacuation des hormones à l’origine du stress.

Le Qi gong

Cette technique sollicite la respiration et la concentration. Originaire de l’Asie, plus précisément de la Chine, le QI gong vise à dénouer les blocages énergétiques. La réalisation de cette technique nécessite des mouvements lents et une position fixe. Dans cette technique, le dénouement des tensions corporelles est entraîné par la réalisation de certains mouvements du corps : conséquence directe, l’esprit parvient à se détendre.

Le rire

Le rire est thérapeutique. Cela ne devrait d’ailleurs être un secret pour personne. Lorsqu’on rit, l’organisme sécrète certaines hormones qui entraînent une bonne humeur et, par conséquent, celles-ci permettent de déstresser.

Le massage

Cette technique permet de rompre les tensions musculaires. L’un des avantages du massage est que l’on n’a pas vraiment besoin d’exécuter des mouvements. Le massage facilite la « déconnexion » de l’esprit.

La technique de relaxation de Jacobson

Elle permet de réduire un état général de stress et de tension nerveuse. Être dans un état d’alerte permanent, souffrir d’insomnie, souffrir de panique et d’attaque, ne pas parvenir à se détendre durablement ; voilà autant de motifs qui peuvent pousser une personne à opter pour cette technique de relaxation.

Technique de relaxation active, la technique de relaxation de Jacobson permet d’atteindre le seuil de la détente profonde. Pour obtenir le résultat escompté, cette technique exige une période d’exercice qui s’étend sur environ 12 semaines. Certaines parties du corps auront du mal à « suivre le pas » au début. Mais avec le respect des différentes séances sur le délai imparti, l’objectif recherché sera atteint.

La technique de relaxation de Jacobson a fait l’objet de plusieurs recherches, notamment dans le cadre de son impact sur la tension physique et nerveuse. Une fois qu’elle est entièrement maîtrisée, son efficacité se fera sentir dans les moments nécessaires.

Cette technique peut être à la fois active et passive. Mais pour atteindre la relaxation passive, il faut forcément prendre par celle active. En effet, la relaxation active ne s’effectue pas en seul mouvement. Il faudra tendre les muscles dans un premier temps, puis relâcher la pression. Pour traiter l’ensemble du corps, cette technique doit se réaliser en série. Lors du déroulement de la technique, il serait important de prêter attention aux différentes phases (détente et tension) afin de savoir les distinguer pour mieux les reconnaître. La détente se produit automatiquement au fil du temps. Les groupes musculaires concernés sont :

  • Les mains (gauche et droite) ;
  • La langue ;
  • Les yeux et les paupières ;
  • Le front ;
  • Les épaules ;
  • Les mollets et les pieds ;
  • Le thorax et l’abdomen ;
  • Les bras et les cuisses ;
  • Le cou ;
  • La bouche et la mâchoire.

Les contractions doivent se faire de 5 à 10 secondes. En ce qui concerne la relaxation passive, elle consiste à détendre les groupes de muscles préalablement cités en se concentrant sur l’un après l’autre.

Techniques de relaxation mentale

À ce niveau, on peut citer la méditation, la visualisation créatrice ou la sophrologie.

La sophrologie

La finalité de la sophrologie est, d’apaiser le mental pour être dans un état d’esprit plus positif. Efficace dans la gestion de la confiance en soi et du stress, la sophrologie prend en compte :

  • Des techniques de relaxation musculaire ;
  • Des exercices de respiration profonde ;
  • Une visualisation positive.

Nombreux sont les sportifs qui sont adeptes de cette technique. Ils l’utilisent, le plus souvent, pour une meilleure préparation des compétitions sportives.

La méditation

C’est probablement la technique de relaxation la plus répandue. Elle est efficace pour calmer le corps et le mental. De nombreuses études reconnaissent les vertus de la méditation. Le seul bémol est que cette technique doit être appliquée au jour le jour pour avoir le résultat recherché, qui est le bien-être.

La visualisation créatrice

Cette technique est très employée dans les pratiques de développement personnel. Elle permet au cerveau de se relaxer. La visualisation créatrice est basée sur la combinaison des pensées et images positives, lesquelles doivent correspondre à des désirs. Elle améliore le bien-être de l’homme et apporte une certaine positivité au quotidien.

Quelques habitudes à éviter en cas de stress

Lorsqu’on est dans une situation de stress, il existe certains comportements qu’il faut limiter, voire éviter. En effet, il n’est pas vraiment recommandé de manger quand on stresse. En d’autres termes, manger ne doit pas être le premier recours auquel on pense pour se relaxer. Manger ne permet pas réellement d’éliminer les hormones responsables du stress.

Outre le manger, avoir constamment recourt aux médicaments quand on stresse, provoque une sorte de dépendance. Certes, ils procurent l’effet recherché, mais n’éliminent pas pour autant le stress. En plus, le risque de développer une addiction est très élevé.

Enfin, boire de l’alcool ou fumer de la cigarette comme moyen de déstresser n’est pas conseillé. Tout comme les médicaments, ces substances psychoactives peuvent exposer au développement d’une addiction. Et pour ceux qui ne le savent toujours pas, « être accro » à ce genre de substance altère la qualité de vie. Par conséquent, il faudrait opter pour des choix qui préservent la santé.

 

Vous aimerez aussi :

Related Articles