Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Rivotril : indications, posologie et prix

Médicament anticonvulsivant, Rivotril est préconisé dans le traitement de l’épilepsie. Il est très utilisé chez les enfants et chez les adultes. Ce médicament fait partie des benzodiazépines. Malgré son efficacité, il n’est pas sans effets secondaires. Il existe donc des indications strictes à respecter lors de sa prise. Quelle est la composition de Rivotril ? Quelles en sont les indications et la posologie ? Quels sont les effets secondaires du médicament ?

Présentation du médicament

Rivotril est un médicament utilisé dans le traitement de l’épilepsie, tant chez l’enfant que chez l’adulte. Il est disponible en comprimé, en solution injectable et en solution buvable. Selon certaines études, ce médicament est parfois utilisé seul, de façon temporaire. De plus, il n’est prescrit que sur ordonnance du médecin. Son prix peut différer en fonction de la contenance des boîtes et de la forme du médicament. Ainsi :

  • Pour Rivotril 2 mg, comprimé blanc, la boîte contient 28 comprimés et est vendue à 1, 45 € ;
  • Pour Rivotril 1 mg/ml, solution injectable, la boîte contient 6 ampoules de 1 ml et 6 ampoules de solvant de 1 ml, et coûte 3, 64 € ;
  • Pour Rivotril 2,5 mg/ml, solution buvable avec l’arôme pêche, flacon de 20 ml, le prix est de 1,53 €.

Il faut noter que le médicament Rivotril est remboursé à 65 % par la sécurité sociale. Le prix peut aussi différer par moment, en fonction du pharmacien.

Quelle est la composition de Rivotril ?

Rivotril est composé d’une substance active connue sous le nom de Clonazépam. En dehors de celle-là, le médicament est composé de plusieurs excipients. Ces derniers varient en fonction de la forme du médicament.

Les excipients de la forme injectable sont : l’acide acétique glacial, l’eau pour préparations injectables, l’éthanol anhydre, le propylène glycol, l’alcool benzylique.

Les excipients de la solution buvable sont : le propylène glycol, l’arôme de pêche PHL-14725, le bleu brillant FCF (E-133), la saccharine sodique.

Les excipients du comprimé sont : le lactose, le talc, l’amidon de maïs, le stéarate de magnésium.

Quelles sont les indications du médicament Rivotril ?

Rivotril est prescrit en cas d’apparition des symptômes de l’épilepsie généralisée et des autres syndromes épileptiques comme ceux de l’épilepsie généralisée idiopathique.

Il faut préciser que Rivotril possède des effets anxiolytique, myorelaxant et hypnotique. Ce qui conduit à la prescription du médicament, parfois en dehors des indications thérapeutiques validées lors de la mise en vente. Cela dit, Rivotril peut être prescrit pour traiter d’autres maladies. En cas de doute, vous pouvez vous rapprocher d’un professionnel de santé pour avoir plus d’informations sur les indications du produit.

Quelle est la posologie de Rivotril ?

La posologie de Rivotril n’est pas fixe. Il revient à votre médecin de décider de la dose à utiliser, selon la forme de la maladie. Tout compte fait, il est indispensable de toujours respecter la dose qui vous sera indiquée.

Par ailleurs, la posologie peut varier selon le poids, l’âge et la sensibilité de la personne malade. Elle est fixée de façon progressive.

En ce qui concerne le mode d’administration, Rivotril est utilisé par voie orale. L’administration directe des gouttes est déconseillée. Pour plus de précautions, le mieux est de prendre les gouttes à l’aide d’une cuillère. Vous pouvez aussi les diluer dans une petite quantité d’eau. La durée du traitement ne doit pas être prolongée, sauf sur avis du médecin.

Comment le médicament Rivotril agit-il dans l’organisme ?

L’effet le plus remarquable de Rivotril est son action anticonvulsante. Compte tenu de cela, ce médicament est efficace pour mieux réguler l’activité des nerfs dans le cerveau.

Lorsqu’il est pris sous forme d’injection, son effet est instantané et peut durer 3 heures environ. Sous forme de comprimé et de solution buvable, l’action du médicament dure entre 1 et 4 heures.

Quelles sont les contre-indications du produit ?

Il n’est pas conseillé de prendre Rivotril si vous souffrez :

  • D’insuffisance respiratoire sévère ;
  • D’hypersensibilité au Clonazépam ou à l’un des excipients présents dans le médicament ;
  • De myasthénie ;
  • D’insuffisance hépatique ;
  • De syndrome de l’apnée du sommeil.

En outre, si vous avez des antécédents de dépendance aux médicaments, à l’alcool ou aux drogues, vous devez absolument le signaler à votre médecin avant de prendre le médicament. En respectant ces contre-indications, vous évitez l’apparition des effets secondaires.

Quels sont les effets secondaires de Rivotril ?

Les effets secondaires de Rivotril sont nombreux et dépendent de la dose utilisée chez chaque patient. On peut par exemple évoquer :

  • L’irritabilité ;
  • L’anxiété ;
  • La colère ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Les allergies ;
  • L’œdème ;
  • La dépression ;
  • Les psychoses.

À ceux-là, il faut ajouter l’agitation, les cauchemars, la nervosité, la modification de la libido, la fatigue, les démangeaisons, les plaques rouges sur le corps, les troubles de l’érection (dans des cas rares) et les céphalées.

Il existe bien d’autres effets indésirables pouvant apparaître chez le patient, et qui ne sont pas mentionnés ici. Ils peuvent également apparaître en fonction du niveau de sensibilité du malade. Si vous constatez un effet secondaire, arrêtez le traitement et informez votre médecin.

Existe-t-il des interactions du médicament avec d’autres substances ?

Le médicament Rivotril peut présenter des interactions avec :

  • Les sédatifs ;
  • Les médicaments contre la toux ;
  • Les médicaments qui contiennent des opiacés ;
  • Les antidépresseurs ;
  • Les médicaments qui contiennent des neuroleptiques.

Si vous prenez ces produits pharmaceutiques, il est recommandé d’informer votre médecin. Il en est de même, si vous vous traitez par buprénorphine ou carbamazépine.

Rivotril : quelles sont les mises en garde ?

Avant toute utilisation du médicament Rivotril, pensez d’abord à déclarer vos antécédents personnels ou familiaux. Cela permettra au médecin de déterminer la compatibilité des composés avec votre organisme. Aussi, faut-il informer le médecin si :

  • Vous prenez un autre médicament en dehors de Rivotril ;
  • Vous souffrez d’une insuffisance rénale grave ;
  • Vous souffrez d’une maladie chronique du foie ;
  • Vous avez la porphyrie ;
  • Vous prenez beaucoup d’alcool.

Rivotril vous a été prescrit pour une maladie précise et diagnostiquée. Vous devez éviter de l’utiliser ultérieurement sans avis du médecin. De plus, ne le donnez pas à une autre personne qui présente les mêmes symptômes que vous.

Pour éviter toute complication, le mieux est de déclarer tous vos traitements et problèmes de santé à votre médecin. Ce dernier saura vous conseiller sur les traitements à privilégier.

Rivotril : Quelles sont les précautions d’emploi ?

La posologie de Rivotril dépend des analyses du médecin. Évitez d’augmenter ou de diminuer les doses du médicament à votre guise.

Utilisation du médicament chez la femme enceinte

Lorsqu’une grossesse apparaît pendant la période du traitement, il faut absolument prévenir votre médecin. L’arrêt brutal du traitement peut provoquer des problèmes de santé à la mère et à l’enfant à naître. Si vous poursuivez la prise du médicament jusqu’à l’accouchement, il faudra le signaler au médecin.

Utilisation du médicament chez la femme allaitante

Chez les femmes allaitantes qui prennent le médicament, les expériences ont révélé la présence de Rivotril dans le lait maternel. Il est donc déconseillé d’allaiter l’enfant pendant la période du traitement avec Rivotril.

Utilisation du médicament chez le conducteur de véhicules et l’utilisateur de machines

Rivotril peut provoquer un état de somnolence, une baisse de vigilance et une sensation de fatigue. Durant le traitement, évitez de conduire sans avis médical. Évitez également d’utiliser les machines.

Comment conserver le médicament Rivotril ?

Il n’existe pas de condition particulière pour conserver le médicament Rivotril. Toutefois, il faut veiller à le garder sous une température qui n’excède pas 30 °C. Il faut aussi prendre les dispositions pour le mettre hors de portée des enfants.

Rivotril peut être conservé pendant 120 jours, à compter de la date d’ouverture de la boîte. Prévenez également votre médecin si vous n’utilisez plus le produit. De façon générale, Rivotril est préconisé dans le traitement de l’épilepsie. Étant donné que la dose n’est pas standard, le mieux est de respecter celle qui sera indiquée par le médecin. Cela vous permettra d’éviter tout surdosage ou effet secondaire.

Vous aimerez aussi :

Related Articles