Global Statistics

All countries
647,989,682
Confirmed
Updated on December 1, 2022 6:29 am
All countries
624,508,582
Recovered
Updated on December 1, 2022 6:29 am
All countries
6,640,403
Deaths
Updated on December 1, 2022 6:29 am

Rougeole : symptômes, causes, traitements

La rougeole est une anomalie infectieuse causée par un virus. Cette maladie est l’une des plus grandes causes de mortalité dans le monde. Elle peut se propager, lorsque la personne infectée tousse ou éternue près d’autres personnes. En outre, le virus peut également se propager par les baisers ou le partage de repas et de couverts avec une personne infectée. La rougeole est une maladie commune, qui sévit partout dans le monde. Elle se prévient cependant au moyen d’un vaccin. Pour comprendre les risques liés à cette maladie, il convient d’en savoir plus sur ses manifestations, ses causes et sa prise en charge.

Définition de la rougeole

La rougeole est une maladie très contagieuse qui attaque souvent les enfants et dont les complications sont très graves et parfois tardives. Il faut savoir que cette affection est considérée comme une maladie bénigne et se remarque également chez les adolescents, ainsi que chez les adultes. Par ailleurs, le seul moyen d’éviter la contamination de la rougeole est de se vacciner. En effet, le seuil antigénique adapté pour ce virus est uniquement conseillé aux êtres humains. Ainsi, si les taux d’immunisation sont constants, il y a une possibilité d’éradiquer définitivement cette maladie.

Les manifestations de la rougeole

De nombreux signes montrent la présence de la rougeole, chez une personne. Lorsque le virus pénètre dans l’organisme, il faut environ 10 à 13 jours pour constater les premiers symptômes. En effet, c’est la période d’incubation et pendant cette période, le virus attaque les voies respiratoires. Ensuite, il se propage dans tout l’organisme à travers la circulation sanguine. Ainsi, la rougeole se manifeste par :

  • L’inflammation de la muqueuse nasale entrainant un écoulement du nez ;
  • La toux ;
  • Une Fatigue générale, état de faiblesse ;
  • Une forte fièvre ;
  • Un gonflement des paupières ;
  • Des picotements au niveau des yeux et des troubles de la vision.

Il est important de savoir que 5 à 6 jours après l’apparition des symptômes cités ci-dessus, il est constaté l’apparition de l’éruption rougeoleuse. En effet, cette dernière se présente sous forme de petites taches blanches ressemblant à des grains de sable. Ces taches sont souvent présentes sur la muqueuse rouge de la face interne de la joue. En outre, elles peuvent se présenter sur le visage, le cou, le haut du corps, etc. Elles évoluent ainsi progressivement jusqu’au pied.

En outre, l’individu atteint de la rougeole est agité ou nerveux et se sent très fatigué. Cependant, la rhinite et la conjonctivite disparaissent, mais la toux devient forte et peut durer jusqu’à la fin de cette maladie. Vous devez savoir que l’éruption cutanée ou rougeoleuse disparaît normalement au bout de 10 jours au plus.

Il est important de préciser que les décès liés à la rougeole sont dus aux complications de cette maladie. Ces complications sont présentes chez les enfants de moins de 5 ans et chez les adultes de plus de 20 ans. Parmi les symptômes qui indiquent une aggravation de la rougeole, vous avez la diarrhée, des maux de tête ainsi que des infections auriculaires.

Les aggravations de la rougeole sont présentes plus particulièrement chez les enfants malnutris. De plus, elles touchent également les individus ayant une faible quantité de vitamine A dans leur organisme. Enfin, la rougeole chez la femme enceinte peut entrainer une fausse couche.

Les causes de la rougeole

La rougeole est causée par un virus appelé paramyxovirus. Il s’agit d’un virus très contagieux, qui se transmet par des gouttelettes de salive ou morve, provoquées par l’individu infecté lorsqu’il éternue ou tousse. En plus, le virus de cette maladie a la possibilité de rester environ près de 2 h sur des surfaces touchées par l’individu infecté. Il faut ainsi faire attention aux poignets de portes, volant de véhicule, appareils téléphoniques, etc.

Les traitements de la rougeole

De nombreux traitements permettent de combattre la rougeole.

Le traitement médicamenteux

La rougeole est une maladie qui doit être prise en charge le plus rapidement possible. Cependant, il n’existe pas de traitement entièrement efficace, pour lutter contre cette maladie. De plus, il faut être confronté à certaines complications avant d’être admis dans un centre hospitalier. Parmi ces complications, il y a :

  • La broncho-pneumonie majeure ;
  • La laryngite asphyxiante ;
  • L’encéphalite ;
  • Les insuffisances respiratoires, etc.

Il est important de savoir que les antibiotiques sont efficaces pour lutter contre les infections bactériennes. De plus, pour traiter certaines manifestations comme la toux ou la fièvre, il faut que le sujet s’hydrate et se repose. En plus de cela, pour combattre l’encéphalite, il faut prendre des médicaments destinés à empêcher la survenue des convulsions (anticonvulsifs).

Le traitement préventif

Le traitement préventif contre la rougeole se base sur deux éléments. Le premier est le vaccin permettant de combattre la rougeole. La séroprévention par immunoglobulines humaines constitue le second élément. C’est un traitement qui doit être pratiqué dans les 72 heures suivant la contagion.

Comme vous le savez, la rougeole est une maladie normalement sans conséquence grave sur la santé. Cependant, si vous êtes dans un état de grossesse ou si vous avez un déficit immunitaire, il est conseillé de recourir rapidement aux services d’un médecin. Ce dernier pourra vous prescrire une injection d’immunoglobuline pour limiter les risques de la rougeole. Cela est bénéfique lorsque le sujet présente les signes de cette maladie ou lorsqu’il se met en contact avec un individu infecté. De plus, cette injection permet également de mettre les enfants à l’abri de cette anomalie.

Par ailleurs, il est possible de faire l’injection de l’immunoglobuline durant les 10 jours qui suivent l’exposition à un sujet infecté. En effet, cela permet de réduire la gravité des manifestations. L’idéal pour tout individu est de prendre le vaccin permettant de prévenir la rougeole.

Le traitement naturel

Il y a une possibilité de traiter la rougeole en utilisant les solutions naturelles. Lorsqu’un individu souffre de cette anomalie, il doit rester isolé, car cela permet de ne pas contaminer ses proches.

Les plantes

Les plantes possèdent de nombreuses propriétés permettant de traiter différents types de maladies. Ainsi, pour combattre la rougeole, il est conseillé de recourir à l’eucalyptus sous forme d’infusion. Pour limiter les effets de la maladie, il est recommandé de prendre au minimum 2 tasses de cette infusion par jour. Cependant, si vous remarquez toujours la présence des éruptions sur la peau, il ne faut pas les empêcher d’apparaître. Ces petites taches blanches sont nécessaires pour une bonne guérison. Aussi, il est possible de faire usage de la bourrache, afin de stimuler la sortie de ces taches. Pour ce faire, il faut juste mélanger une partie de la bourrache dans 1L d’eau. Ensuite, il faut faire bouillir le mélange et prendre 2 tasses de la solution obtenue, quotidiennement.

Les huiles essentielles

Si vous n’éprouvez pas de difficultés à utiliser les huiles essentielles, il est conseillé d’en user contre la rougeole. Ainsi, il est recommandé d’opter pour des huiles à base de thym ou de carotte, mélangées avec du miel. Pour tirer profit de tous les bienfaits de ce traitement, il faut associer 2 à 3 gouttes d’huile essentielle avec du miel. De plus, vous devez prendre cette préparation 3 à 4 fois par jour. Il est important de savoir que les inhalations d’essence d’eucalyptus sont également efficaces. En effet, elles permettent de combattre les écoulements nasaux que provoque la rougeole.

Les bains chauds

Si l’individu atteint de la rougeole manifeste une grave fièvre suivie de convulsions, des bains chauds peuvent l’aider à aller mieux. Pour plus d’efficacité, ce bain peut contenir certaines plantes comme le thym, les bourgeons des pins et la lavande. Une fois dans la baignoire, il faut passer très délicatement de l’eau froide sur la tête. Ensuite, vous pourrez prendre votre bain chaud. Après tout cela, si le sujet constate que la convulsion est toujours présente, il doit aller consulter un médecin. Ce dernier pourra l’aider à traiter la rougeole.

L’Argile

Pour combattre la fièvre engendrée par la rougeole, il est important d’appliquer de l’argile froide au niveau du bas-ventre. Par la suite, il faudra garder ce cataplasme pendant au moins 2 h 30 de temps, afin de laisser pénétrer tous ses éléments constituants dans le corps. De plus, si le sujet a la possibilité de l’acheter, il peut également boire un demi-verre de lait d’argile à jeun.  

Article précédent
Ectropion : causes, symptômes, traitements
Article suivant
Démence – Trouble du cerveau : causes, symptômes, traitements

Vous aimerez aussi :

Related Articles