Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 5:16 pm

Santé : Quels sont les aliments pauvres en purines ?

Ressentez-vous des inflammations et des douleurs dans les articulations ? Vous souffrez peut-être de la goutte. Cette dernière est une maladie qui survient suite à l’excès d’acide urique dans le sang. La solution la plus naturelle pour la prévenir et la traiter est la consommation d’aliments pauvres en purines. Qu’est-ce que les purines ? Quels sont les aliments ayant une faible teneur en purines ? Décryptage…

Qu’est-ce que les purines ?

Pour mieux cerner le concept des purines, il est indispensable de le différencier de la purine. Cette dernière est une molécule azotée hétérocyclique ou bicyclique, qu’on ne retrouve pas dans la nature. Les purines par contre sont une famille de molécules issues de la purine. Elles sont des formes dérivées qu’on retrouve chez des organismes vivants, et sont encore appelées acide urique.

Elles peuvent être produites par l’homme ou apportées par les aliments qu’il consomme. Cependant, un excès de purines dans le corps humain peut causer de graves dommages. Les spécialistes affirment qu’il peut entraîner la goutte, les calculs rénaux ou encore, être un facteur pour le développement de maladies cardiaques.

Quelles sont les fonctions des purines dans l’organisme ?

Les purines jouent un rôle très important au sein de l’organisme. En effet, elles se révèlent comme des composants essentiels de certaines molécules. Elles rentrent ainsi dans la composition des acides nucléiques, dont le plus connu est l’ADN. Sur les quatre bases que contiennent ces molécules, les purines occupent deux : l’adénosine et la guanine.

Les purines sont aussi présentes dans la composition de plusieurs autres molécules comme l’ATP, de plusieurs coenzymes ou cofacteurs tels la coenzyme A, le NAD+ ou le NADP+. Elles sont retrouvées au sein de molécules qui entrent en ligne de compte dans la transduction d’un signal cellulaire, et font également partie des éléments de divers alcaloïdes.

Plusieurs facteurs peuvent cependant conduire à l’excès des purines dans l’organisme. Nous savons avec certitude que l’âge, la prise de poids, l’activité sexuelle ou encore l’hypertension constituent des éléments pouvant faciliter l’augmentation du taux de purines dans l’organisme. Mais comment savoir qu’on a un excès d’acide urique dans son organisme ?

Comment savoir qu’on est en hyperuricémie ?

Il existe des taux normaux recommandés d’acide urique dans le corps pour l’homme et la femme. Chez les hommes, il est compris entre 3,4 et 7,0 mg/dl et 2,4 et 6,0 mg/dl chez les femmes. Pour savoir si vous êtes en hyperuricémie, des analyses d’urines et de sang peuvent être effectuées.

  • Analyse d’urine

Il faudra que l’échantillon d’urine à analyser date de moins de 24h.

  • Analyse de sang

Après l’analyse de sang, un homme est déclaré en hyperuricémie lorsque le taux d’acide urique dans son organisme est supérieur à 7 mg/dl. Chez la femme, le taux devra être supérieur à 6 mg/dl.

Certains aliments contribuent fortement à l’augmentation du taux des purines dans l’organisme tandis que d’autres non. La consommation des aliments pauvres en purines est fortement recommandée, pour tenter de réguler le taux d’acide urique dans l’organisme. Quels sont donc les aliments pauvres en purines ?

Les aliments pauvres en purines

Les aliments pauvres en purines sont en grande partie des fruits. Mais il existe d’autres substances qui en contiennent également.

Les cerises

Les cerises sont de petites drupes rondes et généralement rouges, qu’on peut retrouver sur les étagères. Elles contiennent peu de purines et leur consommation permet d’améliorer la goutte et d’apporter du soulagement aux douleurs arthritiques.

Les agrumes

Les agrumes sont des fruits du genre citrus. Nous citons par exemple les citrons, les oranges, les pamplemousses et les mandarines. Leur consommation participe à la décomposition des cristaux dans les articulations.

Les fruits rouges

La consommation des fruits rouges favoriserait la neutralisation des purines dans le corps. Ces fruits (fraises, framboises, myrtilles) sont donc à prendre régulièrement.

L’eau

Comme on pouvait s’y attendre, l’eau est un excellent aliment pour évacuer les toxines de l’organisme. Cela dit, elle contribue activement à l’expulsion du surplus de purines du corps.

L’ail noir

L’ail est reconnu pour ses nombreux bienfaits dans l’organisme. Il est un excellent antioxydant et un bon anticarcinogène. La consommation de l’ail noir est particulièrement bénéfique pour lutter contre les purines.

Les produits laitiers

Pour bénéficier de leurs avantages dans la réduction de l’hyperuricémie, il est conseillé de les prendre écrémés.

Cette liste d’aliments pauvres en purines est bien entendu non exhaustive. Il en existe de nombreux autres dont la teneur est faible en acide urique. Il s’agit par exemple des pâtes, du riz, du pain sans grains complets et des céréales en général.

Pratiquer des exercices physiques régulièrement est aussi recommandé pour diminuer le taux d’acide urique dans l’organisme. Ces activités physiques devront cependant être couplées d’une alimentation adaptée à votre santé.

Vous aimerez aussi :

Related Articles