Global Statistics

All countries
261,039,915
Confirmed
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
234,109,877
Recovered
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
5,209,667
Deaths
Updated on November 27, 2021 12:23 pm

Schéma de la peau complet et avec légende

La peau semble si simple en surface, alors qu’en réalité elle possède une architecture complexe. Elle se constitue de deux couches distinctes, l’épiderme et le derme, sous lesquelles se cache l’hypoderme.

Chacune remplit des fonctions importantes, ce qui forge les propriétés essentielles du système tégumentaire. Continuez de lire pour mieux comprendre la structure complète de la peau avec schéma et légende.  

L’épiderme, la première couche de la peau

L’épiderme constitue la couche supérieure de la peau, comme vous pouvez le voir sur le schéma. La partie externe de ce tissu épithélial de revêtement semi-perméable se compose de cellules mortes. Vous éliminez ces dernières lorsque vous bougez, mettez des vêtements ou prenez votre bain.

En réalité, les cellules de la peau se modifient au fur et à mesure qu’elles se déplacent de la profondeur vers la surface de l’épiderme. Chaque kératinocyte peut vivre jusqu’à une vingtaine de jours et à sa mort, il se détache simplement de la surface cutanée.

L’épiderme comporte trois types de cellules :

  • Les kératinocytes: qui sont remplis de lipides et de kératine, une protéine aussi contenue dans les cheveux et les ongles
  • Les mélanocytes: qui produisent essentiellement la mélanine, composante responsable de la pigmentation de la peau
  • Les cellules de langerhans: qui participent au système immunitaire de la peau.

Par ailleurs, l’épiderme de la peau possède quatre couches :

  • La couche basale: partie la plus profonde de l’épiderme, elle assure le renouvellement des kératinocytes et contient aussi des mélanocytes
  • La couche épineuse ou couche de Malpighi: cette barrière cutanée comprend 4 à 5 épaisseurs de kératinocytes, liés entre eux pour assurer l’imperméabilité de la peau, elle accumule la mélanine selon la couleur de peau et l’exposition solaire
  • La couche granuleuse: elle se constitue d’une à cinq épaisseurs de kératinocytes qui, chargés en kératine, se déstructurent en approchant la surface de la peau  
  • La couche cornée: elle représente la phase ultime de maturation des kératinocytes, dorénavant appelés cornéocytes, qui se détachent lors de frottements.

Le derme, seconde composante de la structure cutanée

Dans cette deuxième couche de la peau, les cellules se multiplient chaque seconde pour remplacer celles qui sont éliminées. Comme vous pouvez le voir, c’est la partie la plus épaisse. Relativement souple, elle assure la protection des cellules et la réparation des tissus endommagés.

Le derme comporte essentiellement deux types de cellules :

  • Les fibroblastes: qui synthétisent le collagène, protéine assurant l’élasticité des tissus et élaborant le tissu cicatriciel pour réparer les blessures
  • Les histiocytes et mastocytes: qui jouent un rôle important dans les réactions immunitaires de la peau.

C’est aussi au niveau du derme que se trouvent les vaisseaux sanguins, les terminaisons nerveuses qui font de la peau l’organe du toucher, et parfois du tissu adipeux. Il comporte 3 couches :

  • Le derme papillaire: qui se situe juste sous l’épiderme, cette zone s’avère très riche en collagène et fibres élastiques
  • Le derme réticulaire: où se trouve la partie fonctionnelle des glandes sébacées et sudoripares, de même que les follicules pileux
  • Le derme profond: qui assure la transition avec l’hypoderme.

L’hypoderme, dernière couche dans le schéma de la peau

L’hypoderme amortit les mouvements entre le derme et les os, lorsque la peau est soumise à des pressions. Riche en graisse, en vaisseaux sanguins et en nerfs, ce tissu joue le rôle d’isolant thermique en préservant l’organisme des variations de température.

C’est pourquoi cette couche s’avère particulièrement importante dans les zones qui doivent supporter un impact, comme les fesses et les talons. Mais dans d’autres endroits du corps, l’hypoderme est quasi inexistant.

En plus de son rôle énergétique, stockage de graisses, cette composante de la structure cutanée modèle votre silhouette en fonction de votre âge, sexe et état nutritionnel. C’est là que prennent aussi naissance les annexes de la peau :

  • Les glandes sudorales eccrines: responsables de la sueur aqueuse
  • Les glandes sudoripares apocrines: qui émettent l’odeur corporelle
  • Les glandes sébacées: qui fabriquent le sébum, film hydrolipidique chargé de protéger l’épiderme
  • Et enfin, les follicules pileux des poils et des cheveux, associés à une glande sébacée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles