Global Statistics

All countries
260,986,180
Confirmed
Updated on November 27, 2021 9:20 am
All countries
234,051,491
Recovered
Updated on November 27, 2021 9:20 am
All countries
5,209,038
Deaths
Updated on November 27, 2021 9:20 am

Seresta : le guide complet du médicament

Êtes-vous un spécialiste ou un patient à la recherche d’informations concernant le Seresta 10 avant sa prescription ou son utilisation ? Avez-vous besoin du maximum de détails sur ce médicament pour répondre à un besoin spécifique ?

Voici un guide qui vous présente tout ce qu’il faut savoir sur le Seresta 10 ! Il vous fournit toutes les précisions nécessaires sur sa composition, sa posologie, son mode d’administration, les contre-indications, les mises en garde et plusieurs autres aspects tels que les effets indésirables, le surdosage et les effets relatifs à la fertilité, la grossesse et l’allaitement.

Dénomination et Composition

La dénomination attribuée au médicament auquel est dédié le présent guide est « SERESTA 10 mg, comprimé ». Il renferme principalement 10 mg d’Oxazépam (sa substance active) et d’autres composants comme :

  • L’amidon de riz ;
  • La cellulose microcristalline ;
  • Le lactose ;
  • Le stéarate de magnésium ;
  • Le talc.

Dans quel cas utiliser ce médicament

Le médicament Seresta 10 est un produit appartenant à la classe pharmacothérapeutique des Anxiolytiques. Il possède des propriétés qui s’apparentent à celles des benzodiazépines et peut être exclusivement indiqué chez l’adulte dans les cas suivants :

  • Le traitement d’une anxiété suivie de troubles gênants ;
  • Le traitement préventif des manifestations engendrées par un sevrage alcoolique ;
  • Le traitement curatif des manifestations engendrées par un sevrage alcoolique.

Posologie, dosage et mode d’administration

Posologie et dosage

En général, il existe pour chaque type de médicament une posologie usuelle qui peut être modifiée par le médecin ou le pharmacien. Celui-ci tient compte ainsi de l’état clinique du patient d’une part et se réfère d’autre part à l’intervalle des doses préconisées.

Seulement que dans le cas de l’anxiolytique Seresta 10, il n’existe pas de dose usuelle préalablement définie. Le traitement étant une option personnelle qui se rapporte à chaque patient, la posologie obéit également à cette règle.

Il reviendra donc à votre médecin ou pharmacien de choisir aussi bien la dose de comprimés à administrer que la durée du traitement. Toutes les indications relatives à la fréquence d’administration devront être aussi définies par celui-ci.

Cependant, il est conseillé de suivre le traitement sur un temps relativement court. En effet, la durée de traitement doit répondre à un certain nombre d’exigences comme :

  • Le fait d’étaler la prise du médicament sur une période aussi brève que possible ;
  • Le respect d’un délai dont le maximum toléré est de 8 à 12 semaines pour se mettre à l’abri de certains risques.

De plus, vous ne devez sous aucun prétexte passer outre les conseils de votre médecin ou pharmacien. Prenez toujours pour appui celui-ci et n’hésitez pas à le consulter en cas de doute sur un quelconque aspect.

Mode d’administration

La voie d’administration indiquée pour l’administration du SERESTA 10 est la voie orale. Et pour la prise des doses prescrites, il est recommandé de se servir d’un verre d’eau pour avaler les comprimés.

Contre-indication et mise en garde

Contre-indication

Bien que le patient souffre d’une affection nécessitant l’utilisation du Seresta 10, il est déconseillé d’appliquer ce médicament pour certains cas particuliers. Il s’agit entre autres :

  • Des sujets qui développent des allergies, soit à l’Oxazépam soit aux autres éléments que contient le médicament ;
  • Des patients ayant une insuffisance respiratoire ou hépatique grave, le syndrome d’apnée du sommeil ;
  • Des cas où le sujet souffre d’une maladie caractérisée par une tendance excessive à la fatigue musculaire appelée « Myasthénie ».

À tout cela, s’ajoutent les sujets ayant d’autres problèmes cliniques comme le syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose et l’intolérance vis-à-vis de certains sucres.

Si vous vous retrouvez dans l’une de ces catégories de patients, veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien de la situation.

Mise en garde

Facteurs de risques

Avant d’envisager un traitement au Seresta 10, il existe tout un éventail de facteurs de risques qu’il est important de maîtriser. Et au nombre de ceux-ci, on retrouve principalement :

L’allongement de la durée du traitement

Lorsque vous ne respectez pas les instructions pour suivre un traitement au Seresta 10, vous pouvez tomber dans la DÉPENDANCE. Et il s’agit d’une dépendance qui vous affecte aussi bien sur le plan physique que psychique.

Il est donc important d’accorder une attention particulière à la durée de traitement et à la dose. Aussi, le développement d’une certaine dépendance chez le patient peut être provoqué par d’autres dépendances médicamenteuses ou alcooliques.

Il faut aussi rappeler qu’il est possible de se retrouver dans une telle situation en l’absence des facteurs favorisants.

La suspension brutale du traitement

L’arrêt brusque du traitement peut engendrer certains dysfonctionnements au niveau de l’organisme. Cela est notamment dû à un phénomène de sevrage qui provoque entre autres :

  • L’insomnie et les douleurs musculaires ;
  • Les maux de tête, les picotements des extrémités,
  • L’agitation et l’irritabilité ;  
  • Un dysfonctionnement au niveau de la sensibilité au bruit, aux contacts physiques, à la lumière.

Par conséquent, l’attitude à préconiser est l’abandon progressif du traitement qui implique la réduction des doses sur une période donnée. Il faut aussi noter que le rythme à adopter doit être établi avec l’accord de votre médecin.

Cependant, en dépit d’une suspension progressive du traitement au Seresta 10, vous pouvez encore assister à des cas de rebond. Il s’en suit alors un retour qualifié de « TRANSITOIRE » des symptômes de l’affection de départ.

D’autre part, les sujets peuvent être soumis, dès la première dose, à des réactions en contradiction avec le résultat attendu. Celles-ci se manifestent :

  • Chez les patients en général par : des troubles comportementaux, des troubles de mémoire, des réactions spontanées, une altération des fonctions psychomotrices, l’insomnie, l’euphorie, la nervosité, l’agitation et la tension ;
  • Chez les personnes âgées par : la somnolence, le relâchement des muscles qui s’accompagne de chutes et d’autres conséquences graves à cause de la nature du Seresta 10 qui s’apparente à celle des benzodiazépines.

Face à chacune de ces réactions, il est recommandé de prévenir immédiatement votre médecin !

Précautions importantes

Pour le traitement de certaines affections, l’intervention exclusive du Seresta 10 peut s’avérer insuffisante. C’est le cas par exemple de l’anxiété et celui de la dépression.

Le médicament n’étant pas un produit dédié spécifiquement au traitement de la dépression, son utilisation sans compléments risque d’aggraver les envies suicidaires du sujet. En ce qui concerne l’anxiété, son action ne garantit pas une résolution effective de tous les problèmes.

Il convient donc de consulter votre médecin pour qu’il définisse selon le cas le traitement complet à suivre et les produits qui entreront en ligne de compte.

De plus, l’état clinique de certains patients exige tout au long du traitement un accompagnement particulier de la part du médecin. Et cela concerne surtout les cas :

  • D’insuffisance rénale et d’insuffisance respiratoire ;
  • De maladie chronique du foie, d’alcoolisme.

Mise en garde particulière

L’administration de Seresta est normalement proscrite en présence d’un traitement simultané à base des produits opioïdes. En effet, la mise en commun de ces traitements pour un même sujet favorise la survenue de :

  • La dépression respiratoire ;
  • Risque de somnolence ;
  • Le coma et l’exposition du pronostic vital à des risques.

Toutefois, en situation de force majeure, le médecin peut envisager une association des produits tout en agissant sur des paramètres comme la dose et la durée de traitement.

Consultez donc votre médecin avant la prise de tout autre médicament pendant le traitement et prévenez-le lorsque ces symptômes apparaissent !

Fertilité, grossesse et allaitement

Fertilité

Si vous envisagez de contracter une grossesse dans un délai assez court, il est préconisé de demander conseil auprès de votre médecin. En fonction de votre état, celui-ci verra dans quelle mesure, il faut poursuivre ou suspendre le traitement au Seresta 10.

Grossesse

Les études menées dans le cadre de l’évaluation des différents risques engendrés par ce médicament sur les patientes enceintes révèlent que :

  • Lors du 1er trimestre de grossesse : la prise du Seresta serait responsable d’une multiplication des chances d’avoir un nouveau-né souffrant d’une fente labio-palatine ;
  • Lors des 2e et 3e trimestres de grossesse : l’utilisation du Seresta peut provoquer une réduction des capacités de mouvements actifs du fœtus et une anomalie au niveau du rythme cardiaque ;
  • Lors des dernières semaines de grossesse : le bébé serait disposé à être victime d’une hypotonie axiale, une hyperexcitabilité, des troubles de la succion, une insuffisance respiratoire et une hypothermie lorsque le sujet est soumis à de fortes doses.

Au vu de ces résultats, ce médicament n’est pas recommandé au cours de la grossesse. Par ailleurs, si votre nouveau-né manifeste déjà l’un de ces signes, n’hésitez pas à contacter le plus tôt possible votre médecin.

Allaitement

Pendant votre traitement au Seresta 10, celui-ci peut s’infiltrer dans le lait maternel. Il ne peut donc être utilisé au cours de l’allaitement.

Effets indésirables

L’introduction du médicament Seresta dans le processus de traitement des affections conduit à certaines situations comme :

  • Les dysfonctionnements créés par la première dose du médicament : les troubles de mémoire, les troubles ayant une influence sur la maîtrise et la coordination des mouvements ;
  • Les effets généraux tels que : la faiblesse musculaire, la fatigue et les malaises, les risques potentiels de fracture en particulier chez le patient âgé qui sont causés par les chutes et exceptionnellement des cas d’hypotension chez les sujets ayant subi des traitements pour l’hypertension artérielle ;
  • Les effets secondaires qui affectent le cerveau et les nerfs : les sensations d’ivresse, les maux de tête, la baisse de la vigilance, la somnolence, une confusion pouvant déboucher sur le coma, les modifications de la libido et de la conscience, les crises de cauchemars, l’insomnie, la tension, les psychotropes chez les patients du troisième âge ;
  • Les réactions cutanées et notamment les boutons ou des démangeaisons ;
  • Les effets indésirables affectant la vue (la vision double).

Surdosage

Pour des raisons d’ignorance et de sous-information, plusieurs personnes sont malheureusement victimes de surdosage. Pour ne jamais faire partie de cette catégorie de patients, voici quelques règles d’or à suivre :

  • Agir selon les conseils et recommandations de votre médecin ou pharmacien ;
  • Consulter régulièrement votre médecin pendant toute la durée du traitement pour prendre des renseignements ;
  • Respecter toutes les prescriptions décrites dans ce guide ;
  • Maintenir une constance en ce qui concerne la dose usuelle à prendre.

Pour toutes informations complémentaires sur les conduites à tenir avec Seresta afin d’obtenir un résultat efficace, contactez votre médecin ou pharmacien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles