Sildénafil : posologie, indications et effets secondaires

Médicament apparu depuis plusieurs années sur le marché, Sildénafil est très utilisé aujourd’hui pour lutter surtout contre l’impuissance sexuelle. Il est composé de nombreuses substances qui lui confèrent cette efficacité. Pour garantir son efficacité et éviter les éventuels effets secondaires, il est important de respecter la posologie prescrite. Qu’est-ce que Sildénafil ? Quelle est la posologie à respecter ? Quels sont les effets secondaires de ce produit ? Décryptage dans ce billet.

Présentation du Sildénafil

Médicament appartenant à la famille des inhibiteurs de la phosphodietérase de type 5, Sildénafil fait référence à un générique du Viagra. En effet, il s’agit d’un vasodilatateur qui agit particulièrement sur la verge. Son action sur les autres parties du système cardiovasculaire est donc négligeable. Vendu uniquement sur ordonnance en pharmacie, il se présente sous forme de comprimé blanc dans différentes boites :

  • Sildénafil 50 mg : disponible en boîtes de 4, 8, 12 ou 24 comprimés :
  • Sildénafil 100 mg : disponible dans des boîtes de 4, 8,12 ou 24 comprimés également.

En ce qui concerne le prix des boîtes, des données statistiques ont permis de révéler que le médicament est vendu à un prix libre qui peut varier en fonction du pharmacien. Aussi faut-il mentionner que le produit n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Composition du Sildénafil

Comme la majorité des médicaments, Sildénafil est composé d’une substance active et d’autres composants connus sous le nom d’excipients. À cet effet, la substance active de ce médicament est le citrate de Sildénafil. Pour ce qui est des excipients, il s’agit entre autres de :

  • l’hypromellose ;
  • le dioxyde de titane ;
  • le lactose monohydraté ;
  • le stéarate de magnésium ;
  •  le phosphate dicalcique anhydre, etc.

À ceux-ci, on peut ajouter le croscarmellose sel de Na, la triacétine de glycérol et l’opadry blanc. Tous ses composants ainsi cités ne se retrouvent pas de la même quantité dans un comprimé. Aussi, la liste n’est pas complète, c’est pourquoi il est conseillé de prévenir son médecin traitant avant tout usage.

Indications et mécanisme d’action de Sildénafil

L’action de Sildénafil consiste à favoriser une meilleure relaxation des vaisseaux sanguins du pénis. Cette action permet de faciliter l’afflux sanguin dans le pénis durant une excitation sexuelle. Il est conseillé uniquement aux hommes âgés de plus de 18 ans qui ont des troubles de l’érection. Par ailleurs, Sildénafil ne fonctionne généralement qu’en cas de désir sexuel. Il ne peut donc à lui seul déclencher l’érection. Les manifestations de ses effets se remarquent au bout d’un court moment après la prise.

Posologie et mode d’emploi du Sildénafil

Pour assurer une efficacité optimale de Sildénafil, il est important de connaître la posologie liée à ce produit. Ainsi, la dose usuelle est de 1 comprimé de 50 mg, une heure environ avant les rapports sexuels. En fonction de l’effet que le médicament produit chez l’utilisateur, la dose peut être diminuée ou augmentée. Il faut, cependant, éviter de dépasser une prise de Sildénafil par jour. En cas de doute sur la dose prescrite, il est conseillé de consulter le médecin.

Par ailleurs, Sildénafil peut être pris avec ou sans nourriture. En effet, des études ont permis de remarquer que lorsque le produit est pris à jeun, il agit plus vite que lorsqu’il est pris avec un repas. Si après la prise du médicament, le patient constate qu’il n’a pas pu avoir une érection ou qu’il a une érection assez longue, il devra le notifier au médecin.

Les contre-indications du Sildénafil

A priori, Sildénafil est seulement indiqué chez les hommes. La femme n’est donc pas autorisée à en prendre. De même, il est formellement interdit de prendre le produit en cas :

  • de réactions allergiques à l’une des substances qu’il contient (surtout la substance active) ;
  • d’utilisation de médicaments connus sous le nom de dérivés nitrés, d’autant plus que l’association peut provoquer la chute de la pression sanguine du patient ;
  • de prise du riociguat, car le médicament Sildénafil pourrait augmenter ses effets hypotenseurs. Il faut donc éviter d’associer des deux substances ;
  • de problèmes cardiaques graves ou de foie ;
  • d’antécédents de troubles de la vision liée à une neuropathie optique ischémique antérieure non artéritique.

Sildénafil ne doit pas être pris lorsque le patient a déjà souffert d’une crise cardiaque, d’un accident cérébral ou si sa pression sanguine est basse. Pour éviter les effets secondaires du produit, il est important de respecter ces contre-indications ou de demander l’avis du médecin traitant.

Les effets secondaires du Sildénafil

Les effets secondaires du Sildénafil sont nombreux et varient d’une personne à une autre. De plus, ils sont classés par catégorie de fréquence.  Voici, en détail, leur répartition.

Très fréquents

  • les maux de tête ;
  • les  allergies.

Fréquents

  • les nausées ;
  • les bouffées de chaleur ;
  • l’indigestion ;
  • la perturbation visuelle ;
  • les rougeurs du visage.

On peut ajouter les sensations vertigineuses, le nez bouché et les troubles de perception des couleurs.

Peu fréquents

  • les éruptions cutanées ;
  • les douleurs aux yeux ;
  • la bouche sèche ;
  • la diminution de l’acuité visuelle ;
  • l’irritation des yeux ;
  • l’écoulement nasal,  etc.

Rare

  • accident vasculaire cérébral ;
  • les saignements à l’arrière de l’œil ;
  • la diminution ou la perte subite de l’audition ;
  • le saignement du pénis ;
  • les battements de cœurs irréguliers.

Les effets secondaires du Sildénafil ainsi mentionnés ne font pas l’objet d’une liste exhaustive. De plus, ils n’apparaissent pas systématiquement chez tout le monde. Il est donc nécessaire de signaler au professionnel de santé, tout problème qui survient après la prise du médicament. Cela permet aussi d’évaluer son efficacité sur le marché.

Sildénafil : les mises en garde et les précautions d’emploi

Hormis la posologie et le mode d’emploi qui sont à respecter, il existe également des mises en garde et précautions d’emploi qui permettent d’éviter les surprises désagréables. Ainsi, lorsque durant le traitement, des réactions allergiques apparaissent sur le corps du patient, ce dernier doit immédiatement arrêter la prise du produit. De même, il est important de toujours déclarer les antécédents de maladie pour permettre au médecin d’établir une corrélation entre l’organisme de la personne malade et le médicament.

Par ailleurs, il ne faut pas prendre Sildénafil pour un aphrodisiaque, car il ne provoque pas le désir, mais plutôt sa concrétisation. En outre, les hommes qui présentent une malformation du pénis, un trouble d’éjaculation et un ulcère de l’estomac doivent consommer la formule avec beaucoup de précautions. En cas de diminution de la vision après la prise du produit, il faut arrêter le traitement et faire un examen ophtalmologique le plus tôt possible. La prise de boissons alcoolisées en quantité importante peut engendrer la baisse de la capacité d’érection.

En raison de ses effets secondaires, Sildénafil peut ne pas être compatible avec la conduite d’automobile ou l’utilisation de machines dangereuses chez certaines personnes. L’utilisateur doit donc s’assurer au cours des premières prises qu’il supporte bien le produit avant d’utiliser des machines ou de conduire.

Pour finir, il est formellement interdit aux femmes et aux adolescents de prendre le médicament. Les données montrent que cela peut provoquer de graves problèmes de santé chez ces derniers. En ce qui concerne la conservation, il est important de le mettre dans son emballage de fabrication, tout en prenant soin de le garder à l’abri de l’humidité. De plus, comme la plupart des médicaments, Sildénafil ne doit pas être gardé à la portée ou à la vue des enfants.

Vous aimerez aussi :

Related Articles