Global Statistics

All countries
260,986,180
Confirmed
Updated on November 27, 2021 9:20 am
All countries
234,051,491
Recovered
Updated on November 27, 2021 9:20 am
All countries
5,209,038
Deaths
Updated on November 27, 2021 9:20 am

Sirop codéine : Effets secondaires, composition et conseils d’utilisation

Pour vivre longtemps, il est important de jouir d’une bonne condition physique et mentale. Malheureusement, certaines maladies peuvent porter atteinte à votre santé. Pour les guérir, il existe des produits que vous pouvez acheter en pharmacie. Parmi ceux-ci figure le sirop codéine. Quelle est la composition de ce médicament ? Quel est son mode d’emploi ? Cet article vous présente tout ce qu’il faut savoir sur ce produit.

Le sirop codéine : quelle est sa composition ?

La codéine est une substance qui est extraite du pavot à opium. Ce dernier est composé d’alcaloïdes parmi lesquels la morphine et la codéine sont les plus connues. Cet élément est employé comme analgésique narcotique. Il sert donc à estomper des douleurs. Il agit sur les signaux envoyés par le cerveau afin de soulager les consommateurs.

En raison de ses bienfaits, la codéine est l’une des composantes des sirops et est disponible dans de nombreuses pharmacies. Selon le mal dont vous souffrez, il se peut qu’il vous soit suggéré par votre médecin. Dans ce cas, vous ne devez pas arrêter de le prendre, à moins que ce dernier vous le notifie. 

Quelles sont les utilisations du sirop de codéine ?

Le sirop de codéine est souvent prescrit par les médecins pour le traitement de certains troubles. Quelles sont les maladies qui nécessitent son emploi ?

La toux

La toux sèche est la principale raison pour laquelle le sirop de codéine est prescrit. Dans le cas où les douleurs modérées causées par ce trouble ne seraient pas soignées par les médicaments classiques, son emploi sera très utile. Généralement, la dose prescrite pour les adultes est comprise entre 10 et 20 mg. Elle doit être prise toutes les 4 ou 6 heures en fonction des besoins du patient.

Cependant, quand la toux sèche concerne les enfants, la quantité à prendre varie en fonction de leur poids. Il faudra 1 mg de sirop de codéine par kg à intervalle déterminé. Il convient de préciser que ce médicament est déconseillé aux enfants de moins de 2 ans. En dehors du poids, l’état de santé et d’autres facteurs peuvent entrer dans la détermination de la dose à prendre.

La réduction de la douleur

Hormis la toux sèche, le sirop de codéine peut être pris pour le soulagement de fortes douleurs. Qu’elles soient aiguës ou chroniques, la dose à consommer par l’adulte est comprise entre 15 et 60 mg. Cela doit être fait toutes les 4 ou 6 heures pour un suivi optimal. Cependant, il est important que la quantité journalière ne soit pas supérieure à 360 mg.

Pour les enfants de plus d’un an, la prise se fait selon le nombre de kg. Il faudra compter 0,5 mg pour chaque kilo.

Dans quelle situation faut-il éviter le sirop de codéine ?

Bien que le sirop de codéine permette de soulager les douleurs, il existe des cas dans lesquels sa consommation doit être évitée. Primo, si vous avez une allergie à la codéine ou à des médicaments similaires, il est déconseillé d’en prendre. Secundo, certains troubles ne sont pas favorables à l’utilisation de votre médicament. Il s’agit notamment de :

  • l’asthme aigu ;
  • l’alcoolisme aigu ;
  • la dépression respiratoire aiguë ;
  • les troubles convulsifs ;
  • le traumatisme crânien ;
  • et la grossesse ou l’allaitement.

Pour finir, vous devez éviter de consommer le sirop de codéine si vous avez un cœur pulmonaire et une affection abdominale nécessitant des interventions.

Quels sont les effets indésirables du sirop de codéine ?

Le sirop de codéine est destiné à soigner la toux et les douleurs chroniques. Cependant, dans de nombreuses situations, certains patients se sont plaints de l’apparition d’effets secondaires.

La dépendance

Au cours d’un traitement au sirop de codéine, certains phénomènes de dépendance physique et mentale se sont produits. Si les patients ont des problèmes de consommation de drogue et de boissons alcoolisées, ils pourraient subir une accoutumance. Toutefois, il est important de mentionner que cet effet n’est pas constaté chez ceux qui utilisent ce médicament dans le but de soulager des douleurs.

La constipation

Outre la dépendance, le sirop de codéine provoquerait la constipation chez certains patients. Pour annuler les effets du médicament, il est recommandé d’avoir une alimentation riche en fibres. Elle favorisera la digestion et permettra de réduire l’impact de votre substance. Pour les patients qui souffrent généralement de la constipation, il est conseillé d’en parler avec le médecin traitant.

Les étourdissements

Le sirop de codéine cause les étourdissements. Ce trouble est surtout remarqué lorsqu’un individu couché se lève de manière un peu précipitée. Généralement, cet effet indésirable survient quand le patient associe ce médicament à d’autres solutions possédant le même impact.

Quelques autres effets secondaires

Avec la consommation du sirop de codéine, d’autres effets secondaires sont à mentionner. Il s’agit principalement de :

  • la sudation ;
  • la sécheresse de la bouche ;
  • les vomissements ;
  • la perte d’appétit ;
  • la faiblesse
  • et la confusion.

Des impacts plus conséquents peuvent survenir chez certains patients. Il y a notamment : les crises épileptiques ; les convulsions ; les troubles abdominaux ; l’urticaire et les démangeaisons ; les problèmes respiratoires, etc. Au cas où vous ressentiriez ces effets indésirables, arrêtez le traitement et posez le problème à votre médecin traitant.

Quels sont les agents qui interagissent avec le sirop de codéine ?

La consommation du sirop de codéine est recommandée dans certains cas. Cependant, il est possible qu’une surdose survienne dans le cas où votre médicament interagirait avec certains agents. La toute première substance est l’alcool. Si vous surconsommez des boissons alcoolisées, il est impératif que vous évitiez d’en prendre avant le début de votre traitement au risque de subir des effets indésirables.

En dehors de l’alcool, d’autres éléments sont prohibés. On peut par exemple mentionner :

  • l’atropine ;
  • les amphétamines ;
  • les antipsychotiques ;
  • les anesthésiques ;
  • le butorphanol ;
  • la belladone ;
  • les narcotiques analgésiques tels que la morphine et l’hydrocodone ;
  • la buspirone ;
  • la cocaïne ;
  • les diurétiques, etc.

Il faut donc retenir que le sirop codéine est le médicament idéal pour lutter contre la toux sèche et les douleurs chroniques. Si vous souhaitez en consommer pour votre traitement, vous devez éviter de le mélanger avec d’autres substances. Sinon, vous risquez de subir des effets indésirables qui pourraient aggraver votre état de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles