Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Soigner une otite : 7 remèdes naturels

Très courante chez les enfants, l’otite est une inflammation d’origine virale ou bactérienne. Entraînant d’intenses douleurs dans l’oreille, elle peut aussi toucher les adultes. Pour venir à bout du mal, on recommande généralement un diagnostic médical suivi d’un traitement. Cependant, on peut tout aussi y remédier avec l’aide de certaines astuces naturelles. Dans cet article, on vous présente 7 remèdes fait maison efficaces contre l’otite.

L’eau chaude

Pour le premier remède nature, on fera avec un élément indispensable à la vie : l’eau. Une fois chauffée à point, cette dernière constitue un excellent remède contre l’otite. L’eau chaude a en effet un pouvoir analgésique capable de calmer les douleurs causées par l’inflammation. La chaleur rend plus fluide l’accumulation du cérumen et permet l’évacuation de la cire.

Certains spécialistes en ORL suggèrent cependant d’utiliser de l’eau tiède afin de préserver l’intégrité des tympans.  

Pour traiter comme il se doit votre oreille infectée, mettez-y 2 ou 3 gouttes d’eau tiède en inclinant votre tête sur le côté. Attendez 4 à 5 minutes environ pour évacuer le cérumen. Séchez votre oreille avec un tissu propre en coton et répétez chaque jour le procédé jusqu’à ce que le mal s’estompe.

L’oignon

Connu pour son grand rôle en cuisine, l’oignon possède également de nombreuses vertus médicinales. Ses molécules luttent efficacement contre de nombreuses infections. Les nutritionnistes lui attribuent d’ailleurs des propriétés antiseptiques et antibactériennes. C’est un ingrédient doté de sels minéraux et de composants actifs efficaces contre l’otite de type externe. Il aide à soulager l’inflammation en luttant contre les bactéries.

Le mode d’emploi pour le traitement est très simple. Lavez puis découpez votre oignon et enrobez-le d’un tissu. Couchez-vous sur votre côte de sorte que l’oreille infectée pointe son orifice vers le ciel. Après avoir légèrement pressé le tissu contenant l’oignon, posez-le sur votre oreille de façon à ce que le jus s’y infiltre parfaitement et le tour est joué. Privilégiez toujours les oignons bio pour votre traitement.

L’ail

Un autre ingrédient de cuisine fait son entrée dans la liste des remèdes contre l’otite : il s’agit de l’ail. Reconnu comme un puissant antibiotique, ce bulbe à forte odeur est ultra efficace quand il s’agit d’agir contre les infections. L’ail est l’élément adéquat pour se guérir d’une otite, en attestent ses propriétés antibactériennes, antimicrobiennes et antifongiques. Grâce au soufre qu’il contient, il est aussi un incroyable antiseptique. Pour profiter au maximum de ses vertus, il faut le préférer bio.

Concernant la technique d’utilisation, faites cuire des gousses d’ail pour en extraire le jus (la vapeur devrait simplifier l’extirpation de celui-ci). Faites ensuite pénétrer 2 à 3 gouttes dudit jus dans l’oreille malade et voilà. Vous avez aussi la possibilité d’user de l’huile d’ail pure en lieu et place du jus.

Par ailleurs, l’ail est aussi utile pour soigner les acouphènes : une autre affection des oreilles à l’origine de lourds bourdonnements et de longs sifflements et touchant plus d’un million de personnes rien qu’en France.   

L’huile d’olive

L’huile d’olive est un produit fréquemment utilisé dans le traitement de nombreuses maladies. Sa réputation en médecine alternative n’est même plus à démontrer. Dans le traitement de l’otite, l’huile d’olive a également sa partition à jouer. Elle s’est révélée efficace dans le ramollissement du cérumen. Selon certains spécialistes ORL, cette huile permettrait la lubrification de la peau de la paroi sèche de l’oreille infectée. Aussi, réduirait-elle l’influence des affections cutanées à l’origine de l’inflammation. 

Pour ce qui concerne l’application, chauffez 2 à 3 cuillerées d’huile d’olive puis laissez reposer un moment pour l’attiédir. Faites entrer enfin 2 ou 3 gouttes dans l’oreille irritée.

Les huiles essentielles

Essences végétales par nature, les huiles essentielles sont des composés aromatiques issus de plantes thérapeutiques rigoureusement sélectionnées. Elles sont dès leur distillation de puissants antibiotiques pouvant servir idéalement contre l’otite.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié fait par exemple partie de ce lot d’huiles capables de neutraliser une otite. Elle est principalement connue pour traiter les maux de nature oto-rhino laryngologique. Elle possède aussi des propriétés antivirales. Pour l’utilisation, servez-vous-en pour vous masser les contours de l’oreille ; ce deux à trois fois par jour jusqu’à l’arrêt complet des douleurs.      

On vous propose aussi l’huile essentielle de Niaouli pour soigner votre otite. Cette essence végétale est connue pour son action stimulante sur le système immunitaire. Antibactérienne et antivirale, l’huile de Niaouli représente un véritable cauchemar pour les infections. Mettez-en deux gouttes dans une cuillère à café pleine de miel et prenez cette même dose 2 à 3 fois par jour en fonction de l’intensité de la douleur.

Enfin, pourquoi ne pas essayer l’huile essentielle d’arbre à thé ? On vous recommande de combiner son application aux antibiotiques que vous auront prescrits les médecins. Elle sert beaucoup dans la lutte contre les infections en médecine alternative. Un peu comme les autres huiles, mettez-en 2 ou 3 gouttes dans vos oreilles tous les jours jusqu’à la dissipation des symptômes.

L’eau oxygénée

C’est un engrenage propre aux virus et aux bactéries : dès qu’ils entrent dans l’organisme, ils prolifèrent à vitesse grand V. Pour inhiber cette prolifération, l’eau oxygénée est une solution non négligeable. Très efficace pour débarrasser l’organisme des virus et champignons parasitaires, l’eau oxygénée lutte activement contre les otomycoses, les virus et bactéries qui se développent et se multiplient dans les canaux auditifs. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est recommandée (après avis) par les spécialistes pour le lavage des oreilles. Toutes les 12 heures, mettez 2 ou 3 gouttes d’eau oxygénée dans l’oreille atteinte.

L’argile

Très sous-cotée, l’argile est à prendre en compte dans les remèdes naturels pour soigner les différentes otites. L’argile est un bon anti-inflammatoire qui peut non seulement soulager la douleur, mais également enrayer l’infection. Pour votre traitement, on vous conseille vivement l’argile verte. Servez-vous-en pour faire un cataplasme (bouillie appliquée entre deux linges). Posez-le derrière votre oreille en suivant le pavillon de manière verticale. N’en mettez surtout pas dans l’oreille.

Au bout de quelques minutes, une sensation de fraîcheur devrait calmer localement la douleur.

Pour ceux qui souffrent d’otite chronique, cette application de l’argile devrait vous permettre d’éliminer les microbes et les bactéries subsistant à l’intérieur de l’oreille. Pour un résultat optimal, continuez l’application jusqu’à l’arrêt total de la sécrétion.

Comment prévenir une otite ?                               

Prévenir vaut mieux que guérir, dit-on. Et c’est certain, si vous aviez eu la possibilité de prévenir votre otite, vous l’auriez fait. Alors, comment prévenir une otite ?

Il faut juste adopter certaines habitudes et abandonner d’autres. Par exemple, l’entretien excessif et régulier des oreilles (à l’aide de coton-tige) est un comportement à abandonner dès maintenant. Cette habitude, bien qu’elle soit de bonne intention, a pour conséquence d’augmenter le risque d’irritation et de fragilisation de la peau de l’oreille. Déboucher vos oreilles avec des instruments pointus comme les stylos, les aiguilles ou les brindilles produit aussi les mêmes effets en plus d’affecter le conduit auditif externe.   

Par ailleurs, vous devez nettoyer vos fosses nasales si vous êtes atteint d’une rhinopharyngite ou d’un rhume. Les spécialistes recommandent également de traiter dans l’immédiat toutes vos allergies de nature respiratoire, car susceptibles elles aussi d’entraîner des otites.

En outre, lavez-vous fréquemment les mains. Si vous envisagez de vous baigner, mettez toujours une protection auriculaire. Si vous êtes un consommateur de tabac, essayez de réduire, voire d’éviter, votre consommation.

Pour prévenir une otite chez vos enfants, il est conseillé de les vacciner contre le pneumocoque et l’haemophilus influenza.

Comment savoir qu’on a une otite et quelles en sont les causes ?

On n’est jamais sûr de souffrir d’une otite avant d’avoir subi un diagnostic médical. Néanmoins, ces premiers signes devraient vous mettre la puce à l’oreille : douleur pulsatile dans l’oreille, réduction progressive de l’audition, vertiges, pertes blanches ou jaunâtres par le conduit auditif, rougeurs. Pour une confirmation, le médecin ORL procède à un examen des oreilles grâce à un dispositif spécial : l’otoscope. Il y aura un audiogramme à passer également.

Les origines de l’otite sont multiples. Elle peut être due à :

  • Un reste d’eau dans l’oreille (après une longue baignade ou parfois une douche) ;
  • Une allergie ;
  • Une infection virale ou bactérienne.

Par ailleurs, soulignons qu’une otite moyenne négligée ou tout autre traumatisme subi à l’oreille peut aussi entraîner une otite de grave ampleur.

Quels sont les différents types d’otite ?

Selon l’emplacement et les spécificités de l’inflammation, l’otite prend un nom différent. On distingue ainsi l’otite externe, l’otite interne et l’otite moyenne.

L’otite externe affecte principalement le conduit auditif externe borné par le tympan à l’intérieur et le tragus à l’extérieur. Elle est bénigne et survient habituellement à la suite d’une baignade.

L’otite moyenne provoque l’inflammation de la muqueuse respiratoire tapissant la cavité du tympan. Elle possède trois variantes : les otites aiguës, les otites chroniques et les otites à répétition.        

L’otite interne, elle, est une aggravation (rare) de l’otite moyenne. Elle peut entraîner une perte progressive de l’audition et des vertiges.

Quand consulter un médecin ?

Comme tout traitement, il se peut que les remèdes naturels n’aient pas produit l’effet escompté. Si malgré l’application des huiles essentielles, de l’eau chaude et des autres remèdes susmentionnés vous sentez toujours des douleurs à l’oreille, il est peut-être temps d’aller consulter un médecin généraliste ou un spécialiste ORL.

Votre tympan a peut-être été perforé à cause de l’usage répété d’objets pointus. De ce fait, votre traitement a dû pénétrer la barrière naturelle que représente le tympan pour atterrir dans l’oreille moyenne. Le spécialiste ORL devra donc vérifier l’intégrité de votre tympan avant toute prise de décision.

Il se peut aussi que vos douleurs ne soient pas dues à une otite et qu’il y ait eu une confusion (au vu des symptômes) avec d’autres maux similaires liés à l’oreille comme la labyrinthite ou encore les acouphènes. Dans ce cas, le spécialiste ORL effectuera les examens adéquats pour détecter le problème. Vous serez enfin fixé sur votre véritable mal et les soins appropriés pour le traitement vous seront administrés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles