Global Statistics

All countries
591,712,323
Confirmed
Updated on August 10, 2022 10:20 pm
All countries
561,930,639
Recovered
Updated on August 10, 2022 10:20 pm
All countries
6,443,303
Deaths
Updated on August 10, 2022 10:20 pm

Soutenir l’innovation dans la politique médicale

La révolution remarquable de la médecine n’est plus à démontrer. Les innovations dans ce secteur se poursuivent et ne cessent de s’amplifier. La France, bien qu’elle dispose des atouts humains et autres dans ce secteur, peine toujours à vraiment décoller.

Pour cause, des règlements non propices et le manque de financement. Il est donc urgent que la politique publique soutienne ce secteur.

La médecine : un secteur en plein essor

Les progrès scientifiques dans les différents sous-secteurs de la médecine semblent ne plus avoir de limites. Les nouvelles innovations en médecine, en ce qui concerne la technologie ou les médicaments, sont de plus en plus performantes.

La mise en place des robots chirurgicaux, le progrès de l’intelligence artificielle et celui de la génétique présagent pour la médecine une grande croissance. Cela, dans presque toutes les branches de cette discipline. Face à toute cette révolution, la France a malheureusement du mal à s’aligner sur la même longueur d’onde que les progrès.

Le retard face aux progrès

La France est un pays avec des atouts très forts dans le secteur de la médecine. Elle dispose de grandes industries et des laboratoires qui font des recherches et des découvertes de qualités. En dépit de toutes ces potentialités, l’hexagone peine à se hisser au rang des meilleurs sur le plan international.

Ce retard ne s’explique surtout pas, par un manque d’innovations, puisqu’ils existent divers chercheurs et startups qui portent de bons projets. Les difficultés concernent plutôt les blocages sur le plan industriel, réglementaire et universitaire. Cela, dans les domaines de la santé numérique, des médicaments et des dispositifs médicaux.

Il est donc du ressort des politiques publiques d’apporter un coup de pouce à ce secteur majeur. La politique médicale devra donc prévoir la formation de nouveaux talents, puis améliorer l’accès aux financements. Les autorités s’assureront aussi de l’interconnexion entre les acteurs et mettre en place des règlements propices à l’émergence des innovations.

La politique médicale a ainsi pour devoir de prendre en compte les obstacles aux innovations de la médecine.

Vous aimerez aussi :

Related Articles