Global Statistics

All countries
592,929,195
Confirmed
Updated on August 12, 2022 1:51 am
All countries
563,081,037
Recovered
Updated on August 12, 2022 1:51 am
All countries
6,448,074
Deaths
Updated on August 12, 2022 1:51 am

Pourquoi mon sperme est rouge ?

Le sperme rouge est l’une des rares anomalies sexuelles de l’homme. Ce phénomène généralement bénin, reste quand même inquiétant pour la gent masculine. En effet, la coloration rouge du sperme est due à la présence de sang dans celui-ci. Qu’est-ce qui explique cette présence de sang dans le sperme ? Voici les aspects relatifs au sperme rouge chez l’homme.

Description du sperme rouge

Le sperme rouge est une anomalie sexuelle encore appelée hématospermie ou hémospermie. En effet, elle est induite par la présence de sang dans le  liquide séminal.

Par conséquent, les individus atteints de ce mal ont leur liquide séminal de couleur rouge ou rose. De plus, la couleur rouge ou rose du liquide séminal varie en fonction des causes et des individus. Toutefois, l’hématospermie est généralement considérée comme un phénomène sans gravité majeure.

Quelles sont les causes possibles du sperme rouge ?

De nombreux facteurs peuvent induire l’apparition du sperme rouge. Souvent, ces facteurs sont liés à des maladies qui peuvent être sexuellement transmissibles. Il y a aussi les habitudes de vie et des traumatismes qui peuvent être à la base de ce phénomène. Certains antécédents médicaux peuvent également être à la base de présence de sang dans le sperme.

Les maladies

Plusieurs maladies peuvent entraîner l’hémospermie. Il s’agit de maladies sexuellement transmissibles et de maladies non sexuellement transmissibles.

Les maladies sexuellement transmissibles

Il s’agit de :

  • L’infection de la prostate ;
  • Prostatite tuberculeuse ;
  • L’urétrite ;
  • L’épididymite.
Epididymite  – © Crédit : informationhospitaliere.com
Epididymite – © Crédit : informationhospitaliere.com
  • L’infection à chlamydia ;
  • L’herpès ;
  • L’infection au virus du papillome humain (VPH) ;
  • La gonorrhée encore nommée gonococcie qui affecte l’urètre.
La gonorrhée – © Crédit : informationhospitaliere.com
La gonorrhée – © Crédit : informationhospitaliere.com

Les maladies non sexuellement transmissibles

Il s’agit :

  • Du cancer de la prostate qui affecte le plus souvent les hommes âgés de 35 ans et plus ;
  • Du cancer des testicules, des vésicules séminales, des canaux éjaculateurs, de l’urètre ou de la vessie ;
  • De l’hypertension artérielle qui entraîne l’augmentation de la pression sanguine dans les vésicules séminales et provoque l’hémospermie ;
  • D’une anomalie dans le fonctionnement de l’appareil urinaire ou sexuel de l’individu atteint ;
  • De la schistosomiase ou bilharziose dont les vers parasites infectent les voies urinaires entraînant l’hématospermie ;
  • Des kystes de l’appareil uro-génital ou des canaux éjaculateurs. Ils entraînent une dilatation des vésicules séminales, et provoquent l’apparition de sang dans le sperme.

Les habitudes de vie

Certains modes de vie conduisent à une hémospermie. Il s’agit de :

  • La masturbation régulière qui peut entraîner des lésions dans les tissus de l’organe génital mâle ;
  • La pratique régulière et intense d’activité sexuelle ;
  • L’abstinence sexuelle qui peut entraîner un blocage des conduits sexuels et de légères pertes de sang ;
  • La consommation excessive d’aliments contenant des colorants rouges ;
  • Le port de pantalons trop serrés ;
  • La conduite régulière de vélo, qui cause une pression sur les voies sexuelles et entraîne des saignements.

Les antécédents médicaux

Après certaines interventions médicales, le patient peut souffrir d’hémospermie sur une courte durée. Il s’agit de la chirurgie de la prostate, de la biopsie de la prostate ou de la vasectomie. Ces trois interventions peuvent entraîner un traumatisme et une infiltration du sang dans les voies urinaires et dans le sperme.

Quels sont les symptômes souvent associés au sperme rouge ?

Selon la cause, plusieurs autres signes peuvent accompagner l’éjaculation de sperme rouge. Ainsi, un individu souffrant d’hypertension artérielle par exemple, peut également avoir des saignements nasaux, des maux de tête ou une dyspnée.

Quant aux individus souffrant d’une MST induisant un sperme rouge, ils peuvent avoir :

  • Des fièvres ;
  • Des douleurs et brûlures durant la miction ;
  • Des mictions anormalement fréquentes ;
  • Des douleurs dans les testicules ;
  • Des écoulements urétraux purulents ;
  • Des éjaculations douloureuses et moins abondantes.

Comment diagnostiquer le sperme rouge ?

Le diagnostic du sperme rouge est souvent fait après un examen clinique. Il pourrait être suivi d’une analyse biomédicale, lorsque le médecin suspecte une infection.

Examen clinique

L’examen clinique repose sur quatre éléments que sont :

  • L’observation d’un échantillon de sperme fraîchement émis ;
  • La palpation des testicules et des épididymes pour détecter une épididymite ou une prostatite aiguë ;
  • L’observation des urines ;
  • Le toucher rectal pour détecter une prostatite, un adénome ou un cancer de la prostate.

Lorsqu’après l’examen clinique une infection est suspectée, il est réalisé une ou plusieurs analyse(s) médicale(s)

Analyses médicales

Les analyses médicales les plus fréquentes sont la spermoculture et l’analyse d’urine ou l’urinoculture. De plus, un bilan général de santé peut être effectué afin d’éliminer toute maladie grave.

Aussi, une analyse des différents organes de l’appareil sexuel peut se faire par IRM (Imagerie par Résonnance Magnétique). Cela permet de détecter toutes lésions des voies urinaires et sexuelles.

Quels sont les traitements du sperme rouge ?

Le traitement du sperme rouge est fait en fonction de la cause sous-jacente. Ainsi, une antibiothérapie est nécessaire lorsque le sperme rouge est causé par des infections bactériennes. Par contre, lorsqu’il est de cause virale, les médicaments antiviraux sont utilisés.

En outre, en cas de cancer, une intervention chirurgicale peut être effectuée. Elle peut être suivie ou précédée d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie. Aussi, les kystes peuvent-ils nécessiter une intervention chirurgicale.

Lorsque l’apparition du sperme rouge est liée à une habitude de vie, il faut identifier cette dernière et la changer. Quant aux personnes hypertendues, elles doivent suivre leur traitement contre l’hypertension et éviter les états de stress et de colère. Elles peuvent également pratiquer des activités relaxantes, la respiration carrée ou le yoga.

En ce qui concerne les traumatismes, il y a généralement retour à un sperme normal au bout de quelques jours. Cependant, il est recommandé de consulter un médecin après tout traumatisme.

Vous aimerez aussi :

Related Articles