Global Statistics

All countries
672,357,831
Confirmed
Updated on January 19, 2023 9:09 pm
All countries
624,880,395
Recovered
Updated on January 19, 2023 9:09 pm
All countries
6,737,386
Deaths
Updated on January 19, 2023 9:09 pm

Splénomégalie : causes, symptômes et traitements

Le corps humain est souvent sujet à de nombreuses anomalies, dont la splénomégalie qui est le gonflement de la rate. Généralement, la prise de volume de la rate peut être considérée comme normale au cours de certains processus physiologiques. Toutefois, lorsque le gonflement est inhabituel, il est évident qu’il s’agit d’une anomalie. C’est le cas de la splénomégalie. Voici les causes de cette affection, ses symptômes et les traitements adéquats à suivre.

Quelles sont les caractéristiques de la splénomégalie ?

La splénomégalie est une prise de volume anormale de la rate. Elle est l’anomalie la plus fréquente qui touche la rate. En effet, la rate est un organe plus ou moins accolé à la façade gauche de l’estomac.

Elle est située en dessous du diaphragme, plus précisément dans l’hypocondre gauche. Malgré sa proximité avec l’appareil digestif, la rate est un organe extérieur à l’appareil digestif. La rate est sujette à un type de mouvements considéré comme normal : la splénocontraction. Elle désigne la capacité de la rate à se contracter ou à se dilater, en fonction des besoins de l’organisme.

Comme caractéristique de la rate, elle est d’une couleur rouge foncé ou rouge pourpre. De plus, elle pèse en moyenne 200 grammes chez une personne normale. Ainsi, une personne souffrant de la splénomégalie dispose d’une rate de plus de 200 grammes.

Quelles sont les causes de la splénomégalie ?

La prise de volume de la rate est principalement due à une augmentation du nombre de ses cellules. De plus, l’augmentation des vaisseaux sanguins de la rate peut aussi entraîner la splénomégalie.

Par ailleurs, certaines maladies peuvent également être à la base d’une splénomégalie. Les maladies pouvant entraîner cette anomalie sont :

  • Les maladies infectieuses ;
  • Les maladies hépatiques ;
  • Les maladies hépatologiques.

En ce qui concerne les maladies infectieuses, elles impliquent la fonction macrophagique de la rate. Ces maladies sont entre autres la tuberculose, une des formes de septicémie et la fièvre typhoïde ou paratyphoïde. De plus, un état infectieux peut être causé par un virus, une bactérie ou un parasite. Quelle que soit la nature de l’infection, cela peut affecter négativement la taille de la rate.

Quant aux maladies hépatiques, comme la cirrhose du foie, elles engendrent très souvent une augmentation anormale de la rate. Une éventuelle thrombose de la veine ou un cancer peut également favoriser la prise de volume anormale de la rate.

Par rapport aux maladies hématologiques ou maladies du sang, elles constituent la cause la plus fréquente de la splénomégalie. Les maladies hématologiques les plus courantes qui entraînent cette anomalie sont les lymphomes. Ces derniers mettent en jeu la fonction hématopoïétique de la rate. Dans ce cas, la splénomégalie est le symptôme d’une production anormale des cellules sanguines.

En outre, une splénomégalie peut également être due à une enzyme ou une affection de l’hémoglobine. Dans ce cas, elle est le symptôme d’une prolifération anormale des globules blancs ou d’une leucémie aiguë. D’autres maladies hématologiques comme la splénomégalie myéloïde peuvent entraîner une splénomégalie.

Par ailleurs, il existe d’autres causes éventuelles de cette affection de la rate à savoir :

  • Les kystes éventuels d’un organe présent dans la cavité abdominale ;
  • Les traumatismes dus à un choc violent ou un accident ;
  • Les hémangiomes ;
  • Les maladies inflammatoires ;
  • Les métastases de tumeurs solides ;
  • Les maladies de surcharge telles que la maladie de Niemann-Pick ou la maladie de Gaucher. 

Quelles sont les complications éventuelles de la splénomégalie ?

Bien que cela soit rare, la splénomégalie présente deux types de complications fréquentes. Il est question de la rupture de la rate ou d’un infarctus splénique.

Lorsque la prise de volume de la rate devient excessive, il est possible qu’elle cède à la pression. Cela conduit à une rupture de la rate accompagnée d’une hémorragie interne importante. Cette situation nécessite une opération chirurgicale d’urgence. Le médecin pourrait recourir à l’ablation de la rate si nécessaire.

Lorsque la prise de volume de la rate dure pendant une longue période, cela pourrait entraîner un infarctus splénique. En effet, l’infarctus splénique est caractérisé par la mort des tissus de la rate faute d’obstruction de la circulation sanguine. Dans ce cas, le patient ressent des douleurs à la base du thorax ou au niveau du flanc.

Comment se manifeste la splénomégalie ?

La splénomégalie présente très peu de symptômes, réduisant ainsi les signaux d’alerte. Toutefois, certaines personnes ressentent une sensation de pesanteur ou des douleurs dans la partie supérieure de la cavité abdominale. D’autres patients peuvent présenter de fortes brûlures dues à une hémorragie interne.

Comment poser un bon diagnostic de la splénomégalie ?

En général, la splénomégalie étant indolore, le diagnostic peut s’avérer compliqué. Cependant, lorsqu’un individu souffre de l’une des maladies affectant l’un des organes, il peut faire l’objet d’un examen médical. Cet examen vise à vérifier l’état de ses organes internes.

À cet effet, le médecin demande à faire une radiographie, une échographie ou tout simplement une palpation. Par ailleurs, la palpation permet de détecter une prise de volume anormale de la rate. Mais, il faut souligner qu’une rate normale est impossible à palper sauf chez les enfants.

Chez les adultes, l’usage de l’imagerie médicale est la technique utilisée qui aide le médecin à observer la rate. Elle permet d’avoir une vue plus détaillée sur l’anatomie interne de l’individu.

De plus, dans certains cas, d’autres examens supplémentaires sont effectués par le médecin pour établir le diagnostic. Il s’agit de la numération des cellules du sang ou d’une biopsie des ganglions.

Comment peut-on traiter la splénomégalie ?

Le traitement de la splénomégalie dépend de l’affection à laquelle elle est due. Dans certains cas, une splénectomie peut s’avérer nécessaire. En effet, cette opération chirurgicale consiste en une ablation totale ou partielle de la rate. Cependant, lorsque le médecin décide de faire une splénectomie, il est primordial de préparer l’organisme du patient avant l’intervention.

Par conséquent, cette préparation nécessite de faire une série de vaccins au patient plusieurs semaines avant l’opération. Il y a le vaccin contre la grippe et l’Haemophilus influenzae de type B. De plus, le patient doit effectuer les vaccins contre le pneumocoque et le méningocoque.

En outre, il faut apporter au patient un complément hyper-nutritif enrichi en micronutriments. Cela vise le renforcement des capacités immunitaires du patient. Après l’opération, il est important que le patient suive un traitement antibiotique destiné à pallier à l’inactivité de la rate.

Ce faisant, les antibiotiques utilisés doivent être adaptés aux germes présents. Généralement, ils sont prescrits par le médecin et soumis à une posologie rigoureuse. Le traitement antibiotique peut se poursuivre durant des années après la splénectomie ou même se faire à vie.

Vous aimerez aussi :

Related Articles