Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Stablon : composition, prix et effets secondaires

La famille des antidépresseurs compte de nombreux médicaments utilisés pour traiter les états dépressifs chez les jeunes comme chez les adultes. Stablon fait partie de ces produits pharmaceutiques. Cependant, malgré son efficacité très reconnue, ce médicament peut aussi provoquer des effets indésirables. Ainsi, il est important de connaître ses indications, sa composition et bien d’autres informations qui permettront de l’utiliser de manière optimale.

Stablon: Présentation du médicament

Stablon est un médicament préconisé dans le traitement des états de dépression, quelle que soit leur forme (légère, modérée ou sévère). Il est surtout recommandé aux adolescents de 15 ans au moins et aux adultes. Il n’est prescrit que sur ordonnance et est disponible en pharmacie sous forme de comprimé de 12,5 mg.

On le retrouve habituellement à 6,25 € sur le marché. Le prix peut connaître des modifications par moment, en fonction de la demande et du fournisseur. De plus, il faut préciser que Stablon est commercialisé et remboursé à un taux de 65 % par la sécurité sociale.

Quelle est la composition de Stablon ?

Le médicament Stablon est composé de plusieurs substances, dont un principe actif et des excipients. Le principe actif est appelé le tianeptine sodique.

Quant aux excipients, il s’agit entre autres de : l’amidon de maïs, la cire d’abeille blanche, le bicarbonate de sodium, le talc. Il y a également le mannitol, le stéarate de magnésium, le dioxyde de titane, le saccharose, la silice colloïdale anhydre et le polysorbate 80.

Il faut préciser que cette liste des composants du médicament n’est pas exhaustive. Si vous désirez en savoir davantage sur ce produit pharmaceutique, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.

Stablon : Quelle est la posologie du produit ?

Pour profiter de l’efficacité du médicament, il est recommandé de prendre 1 comprimé de Stablon trois fois par jour, soit 1 comprimé le matin, 1 à midi et 1 le soir. C’est une dose qu’il ne faut en aucun cas dépasser. Prenez toujours chaque comprimé pendant les repas.

Par ailleurs, si vous souffrez d’une insuffisance rénale ou hépatique ou si vous êtes une personne âgée, il revient au médecin d’établir la posologie à respecter. Signalez toujours vos problèmes de santé avant de commencer le traitement. La prise du médicament doit être arrêtée uniquement sur avis du médecin traitant.

Quelles sont les contre-indications du médicament Stablon ?

Il n’est pas conseillé de prendre Stablon :

  • Si vous êtes allergique au principe actif du médicament ou à l’un de ses autres composants ;
  • Si vous êtes un enfant ou un adolescent ayant moins de 15 ans ;
  • En cas d’association avec les IMAOs (Inhibiteurs de la Monoamine-Oxydase).

Les contre-indications ainsi mentionnées doivent rigoureusement être respectées par le patient. En effet, le non-respect de ces recommandations peut provoquer l’apparition des effets secondaires graves.

Quels sont les effets secondaires de Stablon ?

Comme la plupart des médicaments, une mauvaise prise du médicament Stablon peut entraîner l’apparition des effets secondaires. Ces derniers sont regroupés par catégories en fonction de leur fréquence d’apparition. Cela dit, on peut évoquer les effets secondaires :

Très fréquents (touchent plus de 1 personne sur 10) :

  • Les céphalées ;
  • La bouche sèche ;
  • Les douleurs abdominales ;
  • La somnolence ;
  • La constipation ;
  • Les vertiges.

Fréquents (touchent 1 à 10 personnes sur 100) :

  • La perte de l’appétit, les maux d’estomac ;
  • Les douleurs musculaires ;
  • La fatigue, l’insomnie ;
  • Les nausées ;
  • Les vomissements ;
  • Les maux de gorge ;
  • L’augmentation du rythme de battement de cœur ;
  • La sensation de chaleur, la gêne respiratoire ;
  • Les douleurs respiratoires.

Peu fréquents (touchent 1 à 10 personnes sur 1 000) :

  • Les démangeaisons ;
  • L’éruption cutanée ;
  • L’urticaire ;
  • La dépendance.

À fréquence indéterminée :

  • Les comportements suicidaires ;
  • La confusion ;
  • L’acné ;
  • L’augmentation du taux d’enzymes hépatiques ;
  • L’hyponatrémie ;
  • Les hallucinations ;
  • Les mouvements involontaires.

Si au cours du traitement, vous constatez l’apparition d’un symptôme autre que ceux cités ici, n’hésitez pas à le signaler à votre médecin.

Il est également possible que certains effets qui ne se trouvent pas dans la liste précédente se manifestent. Il est recommandé de les signaler immédiatement à votre médecin.

Stablon : les interactions du médicament avec d’autres substances

Les études des spécialistes ont permis de révéler que Stablon peut interagir face aux IMAO non sélectifs. De plus, une association de ce produit avec les médicaments qui sont composés de la miansérine peut également causer des interactions.

Avant de prendre Stablon, assurez-vous de ne pas utiliser l’un de ces produits. À défaut, informez votre médecin pour connaître la conduite à tenir.

Les mises en garde liées à l’utilisation de Stablon

L’usage prolongé de Stablon peut entraîner des états de dépendance chez le patient. Évitez donc de dépasser la posologie qui sera indiquée par le professionnel de santé, et la durée du traitement.

Aussi, si vous prenez un médicament de la famille des IMAOs ou d’autres composés, prévenez votre médecin. Il est d’ailleurs recommandé d’arrêter tout autre traitement avant la prise de Stablon.

Cependant, après l’utilisation du médicament, s’il faut le remplacer à nouveau par un IMAO, respectez un délai de 15 jours avant de commencer le nouveau traitement. Généralement, si vous devez remplacer un médicament par Stablon, l’idéal est de consulter l’avis du médecin.

En outre, l’utilisation de Stablon n’est pas recommandée aux patients qui :

  • Présentent une intolérance au fructose ;
  • Souffrent du syndrome de malabsorption de galactose et de glucose ;
  • Sont atteints de maladies héréditaires.

Si au cours du traitement, vous avez des idées ou comportements liés au suicide, faites-en immédiatement part à votre médecin, ou rendez-vous dans un centre de santé.

Stablon : les précautions d’emploi

Il est déconseillé d’arrêter de manière brutale le traitement au Stablon. Par contre, vous pouvez diminuer progressivement la posologie. Vous pouvez aussi espacer les prises, pour éviter les effets secondaires transitoires souvent constatés en cas d’arrêt brusque du traitement.

Pour plus de précautions, pensez à déclarer tous vos antécédents familiaux et personnels, pour permettre au médecin de vous prescrire un traitement adapté.

Ainsi, Stablon peut causer des problèmes de santé et entraîner des troubles de fertilité chez la femme enceinte. En période de grossesse, il faut donc éviter de prendre ce médicament. Si vous êtes enceinte, seul le professionnel de santé peut décider du traitement qu’il vous faut.

Il est également prouvé que les composantes de Stablon apparaissent dans le lait maternel. Évitez donc d’allaiter votre bébé pendant toute la durée du traitement.

Par ailleurs, évitez de prendre une dose double pour compenser celle que vous avez oublié de prendre. Vous pouvez informer votre médecin en cas d’oubli. Ce dernier pourra vous donner la marche à suivre.

Si vous avez l’habitude de conduire des véhicules ou d’utiliser des machines, faites attention lors du traitement avec Stablon. Ce médicament entraîne chez certains utilisateurs, la baisse de vigilance et un état de somnolence. Pendant la période du traitement, évitez alors ces activités.

Comment conserver Stablon ?

Pour mieux conserver Stablon, il est conseillé de le garder sous une température de 30 °C au maximum. Pensez également à garder le médicament dans son emballage d’origine, loin de la portée des enfants.

En somme, Stablon est utilisé pour traiter les symptômes d’états dépressifs, quelle que soit leur gravité. Face aux effets secondaires que peut causer ce médicament, il est recommandé de respecter la posologie fixée. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin traitant pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi :

Related Articles