Global Statistics

All countries
674,537,961
Confirmed
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
627,712,291
Recovered
Updated on January 28, 2023 4:28 am
All countries
6,756,820
Deaths
Updated on January 28, 2023 4:28 am

Staphylocoque doré : définition, symptômes et traitements

Le Staphylocoque doré est une bactérie qui peut provoquer des infections chez l’homme. On la trouve sur la peau et les muqueuses des personnes, y compris celles dont le système immunitaire est sain. Parfois, il peut provoquer des infections graves, notamment chez les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli. Ces bactéries sont de forme sphérique ou ovale, de couleur brun doré à jaune. Elles mesurent environ 1,5 à 5 millimètres de long et sont reconnaissables à leurs trois paires de flagelles. Elles ont également tendance à être plus résistantes aux antibiotiques que les autres espèces de staphylocoques, car elles ont été génétiquement modifiées par mutation. Découvrez dans cet article, la définition du staphylocoque doré, son infection, ses symptômes et ses traitements.

Définition du staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est une bactérie commune qui vit sur la peau humaine et le corps de plusieurs animaux. Elle est un membre du groupe des bactéries staphylococciques. Il existe plus de 100 types différents de bactéries staphylococciques. La plupart des gens sont porteurs de cette bactérie sans avoir de symptômes. Certains groupes de personnes sont plus susceptibles d’être infectés notamment celles ayant un système immunitaire affaibli.

Elle provoque des infections à la peau, au niveau du poumon, du sang et du cerveau. Elle peut également causer des infections pulmonaires sévères chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou atteintes de certaines maladies chroniques.

De plus, cette bactérie se transmet généralement par contact direct avec la peau ou la salive d’une personne infectée. Elle se transmet également par des objets contaminés tels que des serviettes ou des articles de literie.

Le staphylocoque doré est classé en trois types : Staphylococcus aureus, Staphylococcus epidermidis et Staphylococcus haemolyticus.

Staphylococcus aureus

Le staphylococcus aureus est une bactérie à Gram positif. Elle peut se retrouver dans l’air respiré, sur les surfaces non lavées, ou bien encore dans la bouche, le nez ou la peau. Au total, il existe plus de 30 types différents de staphylococcus aureus. Le type usuellement impliqué dans les infections est le Staphylococcus aureus sérotype 1.

Les personnes atteintes du staphylococcus aureus sont celles qui ont une exposition directe à cette bactérie. Les infections peuvent également se développer suite à une chirurgie ou un traumatisme physique. Dans certains cas, elles peuvent être provoquées par un médicament appelé « ciprofloxacine ».

Par ailleurs, la staphylococcus aureus est la forme la plus commune et la plus dangereuse du staphylocoque doré. Elle se nourrit des graisses et des sucres pour se développer et se multiplier. Elle n’est pas nocive pour l’homme, mais peut provoquer des infections graves sur les plaies.

La cause la plus fréquente d’infection due à cette bactérie est la formation de furoncles sur la peau ou d’autres parties du corps. Cette formation est provoquée par des produits contaminés, comme le matériel de rasage. D’autres types d’infections sont plus graves et peuvent entraîner des complications potentiellement mortelles, si elles ne sont pas traitées correctement.

Staphylococcus epidermidis

Le staphylococcus epidermidis est une bactérie Gram négatif qui se trouvent dans la peau et les muqueuses des humains. Ce sont des bactéries non pathogènes qui ne causent pas de maladies chez l’homme. Ces bactéries sont capables de former une croissance sur les plaies des personnes atteintes de déficience immunitaire.

Le staphylococcus epidermidis est habituellement inoffensif, toutefois il peut s’infecter quand il est présent en trop grand nombre. Cela peut se produire lorsqu’une personne a une infection cutanée ou respiratoire, ou encore une infection des voies urinaires. Cela peut également se produire si la personne atteinte est hospitalisée pour une longue période ou si son corps réagit à certaines substances chimiques.

De plus, le staphylococcus epidermidis produit des toxines qui empêchent la croissance d’autres bactéries dans le corps humain. Cependant, lorsque le nombre de staphylocoques s’accroît au-delà des limites normales, leurs toxines commencent à causer des maladies telles que les furoncles.

Staphylococcus haemolyticus

Le staphylococcus haemolyticus est une bactérie Gram négative, la plus commune du vivant dans le monde. Elle se lie à des cellules normales et les infecte. Ces bactéries sont responsables des symptômes observés chez les patients atteints de rougeurs, après injection d’un anti-rougeur.

Cette bactérie se trouve couramment dans les produits de viande crus, les produits laitiers, les légumes, et même dans l’eau en bouteille.

Le type de staphylococcus haemolyticus qui provoque des maladies chez l’homme se trouve généralement dans le nez et la gorge. Dans de rares cas, il se transmet de personne à personne par contact avec des objets ou des surfaces contaminés.

Les bactéries staphylococciques ont tendance à être résistantes à de nombreux antibiotiques et certaines souches peuvent ne répondre qu’à certains types d’antibiotiques. Aussi, le staphylocoque doré est souvent causé par l’utilisation de seringues non stériles ou par l’utilisation de matériel médical non stérilisé. La personne qui a été exposée à ce germe peut même le transmettre à sa famille ou aux personnes qui vivent sous le même toit qu’elle.

Infection du staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est un type de bactérie connu pour provoquer des infections chez l’homme. Il s’agit de la principale cause d’infections de la peau et des tissus mous aux États-Unis. Elle est également à l’origine de pneumonies, de septicémies, du syndrome du choc toxique, d’intoxications alimentaires et de méningites. Les infections peuvent se produire quand la bactérie entre dans le corps et se multiplie dans les tissus. Ces infections sont généralement bénignes et guérissent sans traitement.

Les infections à staphylocoques peuvent par ailleurs, se propager par contact direct avec une personne infectée ou en touchant des objets qui ont été contaminés par elles. En plus de cela, le staphylocoque peut être transmis par contact avec des animaux et des insectes comme les tiques ou les puces.

L’infection à staphylocoque doré est commune chez les personnes âgées de 65 ans et plus, mais il peut également toucher les adultes, les jeunes et les enfants. La plupart des infections se développent après que le germe ait pénétré dans l’organisme via une plaie cutanée, un abcès dentaire ou une blessure infectée.

En outre, certaines personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus sensibles à une infection par cette bactérie. Une personne peut être diabétique ou avoir son système immunitaire affaibli par une autre maladie ou un médicament. Dans ce cas, il risque de développer une infection s’il entre en contact avec ces bactéries.

Symptômes du staphylocoque doré

Il est important de noter que les symptômes des infections staphylococciques peuvent varier en fonction de l’endroit où l’infection se produit et de sa gravité. Les premiers symptômes apparaissent habituellement dans les 14 jours qui suivent la contamination par le staphylocoque doré. Ainsi, si l’infection staphylococcique d’une personne se propage dans sa circulation sanguine, il peut présenter des symptômes tels que la fièvre et les frissons. Il peut aussi présenter des symptômes tels que des vomissements et nausées, et de la diarrhée.

La personne atteinte peut également ressentir ces symptômes lorsqu’il a une plaie ouverte ou une déchirure de la peau. Cela permet aux bactéries de pénétrer plus facilement dans ces zones.

De plus, les symptômes du staphylocoque doré se manifestent généralement à la suite de l’inhalation d’une bactérie staphylococcique. Les symptômes les plus courants sont :

  • Une toux sèche, longue et douloureuse ;
  • Des écoulements nasaux ;
  • Des difficultés respiratoires ;
  • Une raideur musculaire.

En outre, il existe de nombreux types de staphylocoques dorés, tous plus ou moins graves. La maladie peut avoir plusieurs formes :

La forme locale

La forme locale de la pathologie est la plus commune et cause des mycoses cutanées et des infections respiratoires. Elle se développe au niveau des plaies, des ecchymoses et des irritations cutanées. Ses symptômes sont une douleur érythémateuse légère à modérée et une inflammation au niveau des voies respiratoires supérieures et inférieures.

Les symptômes comprennent également :

  • Une poussée de fièvre ;
  • Une éruption cutanée qui peut être rouge ou violacée ;
  • Une éruption générale et des piqûres d’insectes.

Ainsi, cette forme touche le visage, le cou ou les parties du corps exposées à l’air. Cette infection est communément appelée « bouton ».

La forme générale

La forme générale de la bactérie est une infection causée par les bactéries Staphylococcus aureus. Cette forme est une infection chronique épidémique qui s’attaque aux voies respiratoires supérieures, principalement à la muqueuse nasale. Ses symptômes présentent un début lent et progressif. Ils peuvent inclure une inflammation atypique sur les membres inférieurs, le visage et le cou ; l’absence de fièvre et d’engorgement et une séborrhée. Il y a également des pustules violacées isolées sur le corps et une sensation d’engourdissement et de chaud au niveau des doigts.

La forme septique

Les symptômes de la forme septique du staphylocoque doré sont variés et peuvent être difficiles à identifier. Dans les faits, ils sont suivis par une infection plus ou moins grave et l’apparition d’un œdème. Cet œdème est souvent accompagné de douleurs articulaires et de démangeaisons.

La présentation des symptômes varie également selon le patient. Mais la plupart des cas signalent un début d’inflammation locale dans l’oreille ou les muqueuses buccales, accompagnées de douleurs articulaires et de démangeaisons. L’inflammation est généralement rapide et très douloureuse. Les symptômes peuvent aussi apparaître plus tardivement, notamment après la contamination à l’hôpital ou suite à une injection intraveineuse.

Les autres symptômes de la forme septique de la pathologie incluent :

  • Une bouche sèche et/ou salée ;
  • Une douleur au niveau de la gorge ou au niveau de l’estomac ;
  • Un écoulement nasal, qui peut être blanchâtre, rouge, gris et/ou jaunâtre.

Cette forme peut toucher tous les organes du corps.

Les infections à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline sont difficiles à traiter, car elles sont résistantes à la plupart des antibiotiques. Le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline peut se propager par contact avec une personne ou un animal infecté. Il peut également se propager par contact avec des objets contaminés comme des dispositifs médicaux ou des surfaces dans les hôpitaux.

Traitements du staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est un germe qui peut provoquer des infections cutanées, des pustules et des abcès. En raison de sa grande résistance aux antibiotiques, le traitement par une combinaison d’antibiotiques est souvent nécessaire pour éliminer totalement la bactérie. Les antibiotiques utilisés pour le traitement de la pathologie sont appelés macrolides.

Les macrolides sont des antibiotiques qui ont une action sur les bactéries Gram positives, comme le staphylocoque doré. Ils agissent en inhibant le métabolisme cellulaire de la cellule bactérienne, ce qui empêche sa reproduction et sa croissance. Les macrolides peuvent être pris par voie orale ou intraveineuse et sont disponibles sous différentes formes et doses.

En plus, si une personne a une infection à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline, il lui sera prescrit un antibiotique plus puissant appelé vancomycine. La vancomycine agit en arrêtant la croissance des bactéries staphylocoques et en inhibant la synthèse des protéines. Cela signifie qu’il les empêche de produire de nouvelles cellules et de se propager dans tout votre corps.

Parce que le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline est si résistant à de nombreux antibiotiques, les médecins prescrivent souvent un traitement à long terme avec de la vancomycine ainsi qu’un autre médicament appelé rifampicine.

Les autres traitements peuvent comprendre :

Une antibiothérapie

L’antibiothérapie est un traitement antibiotique des infections à Staphylocoque doré. Elle est conçue pour tuer les bactéries nuisibles. Elles le font souvent en perturbant l’ADN de la bactérie afin qu’elle ne puisse pas se reproduire ou fonctionner correctement. Elle est également un processus en plusieurs étapes.

La première étape de l’antibiothérapie consiste à identifier l’agent pathogène, car ce n’est qu’alors que le bon antibiotique peut être sélectionné.

Ensuite, les antibiotiques sont choisis sur la base de plusieurs facteurs, notamment les données démographiques du patient et sa présentation clinique. Dans certains cas, il est nécessaire de déterminer la dose d’antibiotique pour chaque patient en fonction de ses besoins individuels et de sa réponse au traitement.

Après qu’une dose appropriée ait été déterminée et administrée, les patients connaîtront souvent une résolution de leurs symptômes dans les 24 heures ou moins. La résolution ne sera complète que dans les 7 à 10 jours dans la plupart des cas.

Par ailleurs, l’antibiothérapie peut être utilisée seule ou en association avec d’autres traitements tels que la chirurgie ou la radiothérapie.

Une isolation à temps prolongé

L’isolement prolongé est un traitement qui fonctionne en séparant le patient des autres personnes.

La première étape de la mise en œuvre de l’isolement prolongé consiste à identifier les patients infectés par la pathologie. Cela se fait généralement par la recherche d’anticorps contre la bactérie. Mais en l’absence de symptômes, le médecin ne peut être sûr qu’une personne n’est pas porteuse de la bactérie dans ses voies nasales ou dans d’autres parties de son corps.

Une fois les patients atteints identifiés, le traitant doit créer un environnement dans lequel ceux-ci ne peuvent pas entrer en contact avec d’autres personnes. Cela signifie qu’il faut les garder en quarantaine jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de symptômes depuis au moins deux semaines.

Enfin, pour prévenir les infections à staphylocoque il faut pratiquer une bonne hygiène. Cela implique de se laver les mains à l’eau chaude et au savon pendant au moins 20 secondes. Cette règle est à pratiquer avant de préparer des aliments et après avoir manipulé de la viande crue. Il faut également que le patient fasse attention à ce qu’il touche lorsqu’il est en public. Une fontaine d’eau commune pour se nettoyer les mains est déconseillée. Aussi, il faut éviter mettre ces doigts sur des surfaces partagées comme les poignées de porte ou les plateaux de table.

Article précédent
Article suivant
Fibrose kystique : causes, symptômes, traitements

Vous aimerez aussi :

Related Articles