Global Statistics

All countries
643,290,708
Confirmed
Updated on November 21, 2022 11:59 pm
All countries
621,043,526
Recovered
Updated on November 21, 2022 11:59 pm
All countries
6,626,895
Deaths
Updated on November 21, 2022 11:59 pm

Subutex : Composition, Posologie et Mises en garde

Subutex est un produit pharmacothérapeutique, de la famille des médicaments utilisés dans la dépendance aux opiacés. La prise au quotidien de ce comprimé permet de supprimer progressivement chez les toxicomanes, les symptômes de manque qui surviennent régulièrement lorsqu’ils sont privés de drogue. Ces symptômes sont en grande partie issus de la dépendance à plusieurs types de stupéfiants. Subutex se présente donc comme un produit de substitution de la substance à l’origine des symptômes de dépendance ou de manque. Pour de nombreuses personnes, ce produit est une drogue qui apaise les troubles mentaux et du comportement, liés à l’utilisation d’opioïdes. Retrouvez ici l’essentiel à savoir sur Subutex.

Subutex : qu’est-ce que c’est ?

Subutex est un médicament classé dans la famille des produits pharmacothérapeutiques, utilisés pour apaiser et soulager les symptômes de la dépendance à un opiacé. La substance active du subutex est le chlorhydrate de buprénorphine. L’usage de ce médicament est possible uniquement dans le cadre d’un suivi médical et psycho-social, qui est fondé sur l’accord du médecin, mais aussi du patient.

Le traitement par subutex est exclusivement réservé aux personnes âgées de plus de 15 ans. De façon générale, il s’agit d’un traitement d’appoint pour les troubles résultant d’une dépendance à un stupéfiant ou une substance pharmacodépendante.

Quelle est la composition de subutex ?

Comme de nombreux produits pharmaceutiques, Subutex est un composé de substance active et d’ingrédients non médicaux. Ce comprimé a pour substance active, le chlorhydrate de buprénorphine à 8, 64 mg. À la base, cette quantité correspond à 8, 00 mg de buprénorphine pour un comprimé de subutex. Les autres composantes de subutex sont :

  • Le lactose monohydraté ;
  • L’amidon de maïs ;
  • Le mannitol ;
  • Le povidone K 30 ;
  • Le citrate de sodium ;
  • L’acide citrique anhydre ;
  • Le stéarate de magnésium.

Ce médicament pharmacothérapeutique se présente sous la forme de comprimés sublinguaux, avec une boîte qui comporte 7 ou 28 comprimés. Il faut noter que toutes les représentations de ce produit ne sont pas systématiquement commercialisées. C’est un médicament qui est autorisé sur le marché depuis le 31 juillet 1995.

Quand peut-on utiliser Subutex ?

Subutex est prescrit pour les personnes atteintes de troubles, découlant de l’addiction à un stupéfiant. Ce médicament doit être pris à l’apparition des premiers symptômes et signes de sevrage. Toutefois, sa prise doit intervenir 24 heures après la prise précédente de méthadone. La voix recommandée pour une utilisation efficace de ce produit est la voie sublinguale. Les symptômes de sevrage pour les opiacés qui peuvent précéder la prise de ce produit peuvent être physiques ou psychiques. Les symptômes de sevrage physique sont :

  • L’agitation ;
  • Les lombalgies ;
  • Les larmoiements ;
  • La rhinorrhée ;
  • L’augmentation de la transpiration ;
  • L’accélération du transit intestinal qui s’accompagne de diarrhée ou de vomissement ;
  • La tachycardie ;
  • L’hypertension ;
  • La dilatation des pupilles.

À ces symptômes de sevrage physique, s’ajoutent les symptômes de sevrage psychiques que sont :

  • L’Anxiété ;
  • L’irritabilité ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Un état dépressif ;
  • Les pensées obsédantes autour du produit ;
  • L’incapacité de se sentir à l’aise dans son corps ;
  • Les bouffées de chaleur ;
  • Les sueurs froides ;
  • Les changements de température.

Ces différents effets de sevrage peuvent se prolonger sur une période de deux mois. Quant au sevrage brutal, il est compris entre 5 et 15 jours.

Comment prendre le subutex ?

Les effets du subutex durent en moyenne 24 heures. Si vous avez le moindre doute, rendez-vous immédiatement chez le pharmacien ou le spécialiste pour en savoir davantage. Les doses de ce produit sont individuelles. Elles sont prescrites en fonction du besoin du patient et progressivement adaptées à l’évolution des troubles observés. Une personne souffrant de dépendance aux opioïdes prend un comprimé de subutex par jour.

Cela dépend également des antécédents médicaux du patient et des effets du produit sur lui. Car l’effet de subutex peut être trop fort ou trop faible pour certains patients. Informez votre médecin ou pharmacien en cas de doute et il vous dira la marche à suivre. Ceci, en fonction des effets du produit sur vous, des antécédents médicaux et des améliorations observées. Lorsque l’état de santé est suffisamment stabilisé, d’un commun accord avec votre médecin, une diminution de la posologie peut être envisagée. Cette diminution se fait par paliers successifs.

L’efficacité d’un traitement à la subutex dépend essentiellement de la posologie mais aussi, des mesures psychologiques et éducatives associées au traitement. C’est pourquoi il ne faut pas modifier ou arrêter le traitement sans l’accord du spécialiste. Il peut en découler une rechute ou une augmentation des troubles observés chez le patient.

Quelles sont les précautions et les mises en garde spéciales ?

Subutex peut être à l’origine de défaillance respiratoire pouvant conduire à une mort certaine. Surtout, en cas d’utilisation non conforme à la prescription et d’association à des benzodiazépines. Les produits benzodiazépines sont les comprimés, généralement prescrits aux patients souffrant d’insomnie ou d’anxiété. Un usage détourné du Subutex peut entraîner une hépatite grave, en l’occurrence, par voie intraveineuse à forte dose. Les atteintes, suite à la prise de ce médicament peuvent être favorisées par l’hépatite C chronique, l’alcoolisme et l’anorexie.

L’association de médicament comme l’aspirine, l’amiodarone, l’acide valproïque et l’isoniazide sont fortement déconseillés. Après la prise de ce comprimé, si vous ressentez une fatigue intense, une jaunisse ou des démangeaisons, rendez-vous immédiatement chez un médecin. Il pourra déterminer l’origine de ces problèmes et vous administrer le traitement approprié. Il n’est pas rare qu’il procure des effets de somnolence.

C’est pourquoi il ne doit pas être associé à des sédatifs, des somnifères, des boissons alcoolisées ou des tranquillisants. En cas de traumatisme crânien récent, de baisse de tension artérielle ou de troubles urinaires (uniquement chez les individus de sexe masculin), prévenez votre médecin. C’est un produit pharmaceutique qui peut également masquer des douleurs liées à certaines maladies.

Une prescription et une délivrance à courte durée sont recommandées au début du traitement. Les précautions à prendre sont relatives à l’état de santé. Signalez les cas de maladies du rein, de maladies du foie, d’asthme et de maladies respiratoire.

Quelles sont ses interactions avec les autres produits ?

Subutex est un produit incompatible avec les substances alcoolisées. Pour cette raison, il est déconseillé de prendre des boissons alcoolisées et les médicaments qui contiennent de l’alcool pendant un traitement par Subutex. C’est un médicament qu’il ne faut pas associer aux produits comme :

  • La méthadone ;
  • Les analgésiques morphiniques ;
  • La naltrexone ;
  • Le nalméfène ;
  • Le tramadole ;
  • La codéine ;
  • La dihydrocodéine ;
  • L’éthylmorphine.

Ces médicaments et produits pharmaceutiques peuvent augmenter les effets indésirables de Subutex. Cela risque d’entraîner des réactions très graves. Aucun autre médicament ne doit être pris en concomitance avec subutex, sans l’accord préalable de son médecin.

Évitez également les antidépresseurs comme :

  • Le moclobémide ;
  • La tranylcypromine ;
  • Le citalopram ;
  • L’excitalopram ;
  • La fluvoxamine ;
  • L’amitriptyline ;
  • La fluoxétine ;
  • La venlafaxine.

La prise de ces antidépresseurs provoque des contractions rythmiques involontaires des muscles, une agitation, des hallucinations, des tremblements, un coma, une exagération des réflexes, et une température corporelle supérieure à 38°C. Contactez votre médecin si vous ressentez l’un de ces symptômes.

La clonidine, les antirétroviraux, les antibiotiques et certains agents antifongiques réduisent considérablement les effets de subutex. Ils doivent être utilisés avec prudence lorsqu’ils sont co-administrés avec subutex. La prise de médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie ou pour traiter la tuberculose en même temps que subutex doit être surveillée de très près. Il faudra notifier au médecin si vous avez ce genre de médicament ou un autre médicament obtenu sans ordonnance.

Peut-on prendre subutex pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous planifiez une grossesse, vous pensez être enceinte, si vous êtes déjà enceinte ou que vous allaitez, il serait préférable de demander conseil à votre médecin avant de prendreSubutex. Par ailleurs, la buprénorphine ne peut être utilisée pendant la grossesse. Lorsque subutex est pris au cours d’une grossesse, plus précisément à sa fin, il peut entraîner des symptômes de sevrage et des difficultés à respirer chez le nouveau-né.

Ce sont des symptômes qui surviennent généralement plusieurs jours après la naissance. Avant d’allaiter son bébé, il faut obligatoirement consulter son médecin. Après avoir évalué les facteurs de risque personnels, il vous dira si vous pouvez allaiter ou pas votre enfant pendant que vous suivez un traitement avec le produit. De toute évidence, pour votre bien-être et celui de votre futur bébé, il est préférable de consulter votre médecin avant de prendre ce comprimé si vous soupçonnez une grossesse ou que vous allaitez.

Subutex est un produit pharmaceutique qui n’a pas de répercussion sur lafertilité du patient. Toutefois, si vous avez des projets de conception avec votre partenaire, demandez l’avis d’un médecin avant de suivre un traitement par subutex.

Qui peut prescrire Subutex et comment s’en procurer ?

Subutex est un médicament qu’il faut prendre avec précaution. Étant donné qu’il peut très vite conduire à des complications et engager le pronostic vital du patient, il est mis en vente sous ordonnance. De plus, la seule personne qui est en mesure de prescrire ce médicament au patient est, le spécialiste. Cette prescription est souvent accompagnée d’un suivi psychologique et social. La sécurité et l’efficacité de ce produit n’ont pas été prouvées chez les individus âgés de moins de 15 ans. Il faut le conserver à température ambiante et le ranger loin des enfants.

Que se passe-t-il en cas de surdosage ?

Vu la capacité d’action de ce médicament et les effets qu’il peut entraîner, toutes les précautions doivent être prises pour éviter le surdosage. Un surdosage ou une erreur de dosage peut facilement conduire à des complications graves. Les techniques et méthodes appropriées ne sont pas encore disponibles pour solutionner efficacement un problème de surdosage. Rendez-vous au plus vite chez votre médecin traitant si vous doutez du dosage ou que vous faites une erreur.

Peut-on conduire sous subutex ?

Les premières semaines, l’usage de subutex peut entraîner des vertiges, une somnolence et une altération de la pensée. Ces effets se produisent également lorsque le dosage du produit est modifié. La consommation d’alcool et de sédatif produit les mêmes effets. Il est donc fortement déconseillé de conduire, d’utiliser des outils ou des machines si vous n’avez aucune idée de la façon dont ce médicament agit sur vous. Vous êtes également dispensé de toute activité nécessitant une forte dépense d’énergie physique. C’est une substance qui n’est pas recommandée aux sportifs. Car elle contient une molécule, considérée comme substance dopante. Il s’agit de la buprénorphine. Le prix du subutex est compris entre 1,81 et 12,99 euros.

Vous aimerez aussi :

Related Articles