Global Statistics

All countries
232,243,912
Confirmed
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
207,121,812
Recovered
Updated on September 25, 2021 11:48 pm
All countries
4,756,403
Deaths
Updated on September 25, 2021 11:48 pm

Symptômes règles ou grossesse : quelle différence

Qu’il s’agisse d’un cas de grossesse ou d’une arrivée imminente des menstrues, le corps humain réagit pratiquement de la manière. De ce fait, il est très difficile de différencier les différents symptômes observés. Cependant, en dépit de leur forte ressemblance, il existe des astuces très simples qui vous permettent d’interpréter convenablement chacun de ces signes. Voici alors la différence entre les symptômes des règles ou de grossesse.

Quels sont les signes annonciateurs de grossesse ?

La grossesse peut s’annoncer à travers plusieurs symptômes. Il ne sera présenté que les plus fiables.

L’absence des règles

Le premier signe annonciateur d’une grossesse est l’absence de règles. Suite à la fécondation, le cycle menstruel s’interrompt. En effet, les hormones sexuelles responsables de l’entretien de la muqueuse utérine sont produites en grande quantité. C’est pourquoi il n’y a pas de règles pendant la grossesse. De plus, ceci se justifie par l’absence de contractions utérines. Cependant, si vous avez un cycle irrégulier, cette absence de menstruation n’est pas un indice très fiable.

Les douleurs à la poitrine

Les douleurs ressenties dans la poitrine peuvent être un indicateur fiable en la matière. En effet, la fécondation provoque un grossissement soudain et évolutif des seins. Ce changement peut parfois être douloureux chez la femme en état de grossesse. De plus, cette augmentation mammaire est accompagnée d’une augmentation de la sensibilité au niveau des seins. Sous l’effet de la HCG, ceux-ci deviennent plus foncés.

Les nausées continues

C’est l’un des symptômes les plus communs aux femmes en état de grossesse. Il s’explique par un déséquilibre hormonal provoqué par la fécondation. En effet, pendant la grossesse, la HCG et l’œstrogène sont sécrétés en quantité suffisante.  Un taux élevé de ces hormones dans l’organisme peut provoquer des inconforts alimentaires. Il s’agit généralement des nausées et des vomissements dans certains cas. Ces signes sont souvent remarqués entre le 1er et le 2e mois de la grossesse. Chez certaines femmes, ils peuvent durer jusqu’au 3e mois.

La fatigue générale

L’entretien du fœtus demande une activité intense à l’organisme. Entre la régulation de la sécrétion des hormones et les autres fonctions biologiques, votre organisme est généralement épuisé. Cette fatigue s’observe dès le troisième mois de la grossesse. Chez certaines femmes, elle peut être accompagnée de vertiges. Cependant, le niveau de fatigue diminue progressivement après le 1er trimestre.

Quels sont les signes annonciateurs des règles ?

La fin du cycle menstruel est caractérisée par une chute hormonale. Cette dernière peut provoquer plusieurs symptômes. Il s’agit des symptômes prémenstruels.

Les douleurs à l’estomac

Les douleurs à l’estomac ou au bas ventre sont des signes principaux des règles. En effet, lorsqu’il n’y a pas eu de fécondation à l’issue du cycle ovarien, le taux de progestérone et d’œstrogène chute considérablement. Ceci provoque une contraction de la muqueuse utérine. Cette activité est à la base des douleurs ressenties au niveau du bas ventre avant et pendant les menstrues. Ces symptômes sont exclusivement liés aux règles et sont donc assez fiables.

La diarrhée et les vomissements

Pendant la menstruation, certaines molécules sont produites en grande quantité. Il s’agit entre autres des prostaglandines. Elles sont connues pour favoriser la contraction de la muqueuse utérine. Par ailleurs, ces molécules provoquent également des troubles liés à la digestion comme la diarrhée et les nausées. Elles peuvent également provoquer des vomissements continus.

La tension dans les seins

Il est fréquent de constater une tension dans les seins à l’approche des menstrues. Ceci peut s’expliquer par les activités hormonales qui précèdent la menstruation. La production des hormones provoque un élargissement des canaux mammaires. D’où le développement des seins. Ce changement peut causer des douleurs dans la poitrine.

Comment différencier les symptômes similaires ?

Certains symptômes sont communs aux règles et à la grossesse. C’est principalement le cas des signes comme :

  • la fatigue,
  • les troubles digestifs, 
  • les douleurs dans la poitrine, etc.

Pour les distinguer, il suffit de se fier à des indices précis. En effet, la première différence entre les signes annonciateurs des menstrues ou de la grossesse est liée à l’intensité des symptômes. Le second facteur est la durée des symptômes.

S’il s’agit des signes d’une menstruation imminente, les symptômes ne seront observés que dans l’intervalle de la date éventuellement prévue pour les règles. Par contre, si ces symptômes annoncent une grossesse, ils seront observés jusqu’au-delà de la période des menstrues. De plus, les signes annonciateurs des menstrues vont progressivement s’estomper selon l’arrivée des règles.

Par ailleurs, il existe des symptômes qui sont plus intenses selon qu’il s’agit d’une grossesse ou des menstrues. Par exemple, lorsqu’il s’agit d’une grossesse, les nausées sont généralement plus marquées le matin. Elles sont surtout provoquées par des odeurs désagréables. En ce qui concerne les douleurs ou crampes, elles sont également plus marquées lorsqu’il s’agit des cas de grossesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles