Global Statistics

All countries
672,357,831
Confirmed
Updated on January 19, 2023 8:09 pm
All countries
624,880,395
Recovered
Updated on January 19, 2023 8:09 pm
All countries
6,737,386
Deaths
Updated on January 19, 2023 8:09 pm

Syndrome de Münchhausen : causes, symptômes et traitements

Le syndrome de Münchhausen est une ancienne appellation du trouble factice. Ce dernier est caractérisé par la simulation des symptômes physiques ou psychologiques d’une affection. Ce type de maladie est difficilement diagnostiqué et sa prise en charge est très complexe. En effet, l’individu atteint de ce syndrome prétend avoir des hallucinations, des visions ou des douleurs à la poitrine, au cœur, etc. De plus, il est capable de s’infliger des lésions cutanées ou de s’infecter par une exposition à un risque infectieux. Que savoir sur le syndrome de Münchhausen ? Quelles sont ses causes ? Quels sont ses traitements ?

Que savoir sur le syndrome de Münchhausen ?

Le syndrome de Münchhausen est un trouble relatif au fonctionnement psychique qui atteint les individus s’inventant des maladies. En effet, l’objectif de ces personnes est d’attirer l’attention du personnel médical et de le persuader de cette pseudo-maladie. Ainsi, ces individus sont capables de prendre des médicaments ou de faire subir à leur corps des blessures graves, afin d’entraîner les symptômes adéquats. Les personnes touchées par le syndrome de Münchhausen simulent des affections, dans le but d’être hospitalisées et de subir des interventions chirurgicales inutiles.

De nombreux psychiatres affirment que ce type de syndrome n’est pas une affection, mais plutôt un trouble de comportement. Il faut savoir que le syndrome de Münchhausen se caractérise également par l’état d’un individu qui est préoccupé régulièrement par son état de santé. En effet, il craint d’être touché par une maladie, ce qui n’est pas le cas. De ce fait, il est pour la majorité du temps angoissé et traduit le moindre signe comme un problème de santé.

En outre, les personnes atteintes se documentent sur la maladie par laquelle elles ont décidé d’être touchées. Cela leur permet de créer des symptômes propres à cette maladie. Les sujets touchés du syndrome de Münchhausen sont facilement influençables. Ils donnent une trop grande importance aux informations disponibles sur les pathologies. Ces sujets prennent du plaisir à passer d’un hôpital à un autre, afin de prouver la véracité de leur affirmation.

Il est important de préciser que ce trouble touche essentiellement les femmes âgées de 20 à 35 ans, exerçant les métiers du domaine de la santé. Les hommes célibataires ayant au-delà de la trentaine sont également concernés par le syndrome de Münchhausen.

Les causes du syndrome de Münchhausen

L’origine principale du syndrome de Münchhausen est inconnue. Par ailleurs, certains médecins spécialistes de la psychiatrie attribuent ce syndrome à un mécanisme de défense contre les pulsions sexuelles et agressives. D’autres affirment que cette anomalie est une punition qu’on inflige à son corps, pour des raisons personnelles. De plus, les conflits familiaux ainsi que les troubles de la personnalité font également partie des causes du syndrome de Münchhausen. En dehors de tout ceci, il y a aussi :

  • Le stress ;
  • Les troubles anxiodépressifs ;
  • Les traumatismes émotionnels vécus dans l’enfance ;
  • Une attitude agressive contre les spécialistes de santé.

Les patients sont généralement des personnes qui ont été exposées à des violences émotionnelles dès leur jeune âge. Dans d’autres cas, ce sont des personnes qui ont pu être confrontées à de graves maladies dans l’enfance ou avoir un proche gravement malade. Il est important de savoir qu’il n’existe pas d’études épidémiologiques pour les personnes souffrantes de cette pathologie. Ces sujets refusent presque toujours un suivi psychologique. Aussi, il faut noter que les hommes sont les plus touchés par le syndrome de Münchhausen, pendant que les femmes sont plus exposées à sa forme sous procuration.

Les signes cliniques du syndrome de Münchhausen

Les sujets touchés par le syndrome de Münchhausen ont la possibilité de simuler de nombreux symptômes. En effet, il y a :

  • La diarrhée ;
  • L’hémoptysie ;
  • Les maux de tête ;
  • Les malaises ;
  • La fièvre d’étiologie inconnue.

Par ailleurs, la fièvre est souvent causée par une auto-infection avec des bactéries responsables de nombreuses maladies. De plus, ce trouble constitue un très grave problème mental tout étant associé à des soucis émotionnels. En outre, les sujets touchés par le syndrome de Münchhausen peuvent également présenter des signes d’un trouble de personnalité. Certains sujets vont même induire en erreurs les différents résultats des analyses médicales.

De plus, l’individu atteint du syndrome de Münchhausen n’arrive pas à avoir la maîtrise sur son impulsivité. Il a du mal à avoir également des relations stables et développe un manque de sens de la réalité. Pour finir, d’autres signes cliniques peuvent être liés à la dépression, aux hallucinations ou à des délires.

Les traitements du syndrome de Münchhausen

La prise en charge du syndrome de Münchhausen n’est pas souvent réussie. En effet, le soulagement des sujets atteints de cette anomalie nécessite une importante exigence. Par ailleurs, il y a certains patients qui manifestent un mécontentement vis-à-vis du traitement, ce qui conduit à des réactions de colère. De ce fait, le patient est obligé de se rendre dans un autre centre hospitalier ou chez un autre médecin. En plus de cela, il a du mal à accepter de suivre un traitement psychiatrique ou essaie d’induire les psychologues et psychiatres en erreur par la ruse.

Cependant, les différentes consultations chez le psychologue sont bénéfiques pour la prise en charge des crises. Il est important de savoir que le traitement de ces patients se limite à une reconnaissance des troubles et à la prise des médicaments. Dans d’autres cas, le diagnostic de ce type de syndrome est très complexe. En effet, le patient est très convaincant sur les symptômes qu’il présente. Ainsi, le médecin traitant est obligé de faire recours à ses proches ou au dossier médical du sujet, afin de trouver la vérité. En plus de cela, les différentes analyses faites auparavant seront réeffectuées et des mesures strictes seront prises. Cela permet de ne plus être victime de tricherie venant de l’individu atteint du syndrome de Münchhausen.

En outre, certains spécialistes recommandent une confrontation directe avec le patient. Cela permet d’en savoir plus sur l’origine de son mensonge. Si malgré cela, il n’admet toujours pas ses mensonges, le médecin doit limiter les contacts médicaux avec lui. Si par ailleurs, il reconnaît avoir menti, le spécialiste pourra mettre en place un traitement spécifique. Il s’agit d’une thérapie cognitivo-comportementale associée à une prise en charge médicamenteuse.

Vous aimerez aussi :

Related Articles