Global Statistics

All countries
260,908,938
Confirmed
Updated on November 27, 2021 4:24 am
All countries
233,936,832
Recovered
Updated on November 27, 2021 4:24 am
All countries
5,206,804
Deaths
Updated on November 27, 2021 4:24 am

Syndrome de Tietze et coronavirus : quelles précautions prendre ?

Les syndromes regroupent un ensemble de signes qui sont présents le long de la maladie. La maladie de Tietze et le coronavirus sont aujourd’hui de véritables handicaps à l’épanouissement humain. Ayant en commun les douleurs thoraciques, les syndromes ne se manifestent néanmoins pas de la même façon. Ces maladies ne préviennent pas toujours avant de survenir. Il est donc important de savoir quoi faire pour ne pas favoriser leur arrivée. Focus sur les précautions à prendre pour limiter ses deux affections.

Précautions contre le syndrome de Tietze

Souffrir du syndrome de Tietze n’est pas une fatalité. Il existe même des moyens de prévention adéquats. Ce qui cause la maladie de Tietze n’est pas vraiment élucidé jusqu’à ce jour. Elle nait néanmoins d’une inflammation localisée au niveau de l’articulation unissant le sternum à la 2e ou la 3e côte.

Le syndrome se manifeste par des douleurs thoraciques unilatérales et exacerbées par les mouvements. Apparaissant brutalement et contre toute attente, les douleurs sont semblables à des pincements. Ces douleurs peuvent être associées à une toux ou non.

Il existe bel et bien des méthodes simples et efficaces pour éviter de présenter les symptômes du syndrome de Tietze. La maladie agissant sur des articulations, l’astuce est de les mobiliser le moins possible. L’articulation sterno-costale est normalement immobile ; il faudra donc un choc violent pour la déplacer. Plusieurs précautions idoines sont à prendre pour éviter cette affection.

L’échauffement de tout le corps avant toute activité physique intense

Les sports extrêmes et même ceux légers font travailler les muscles et os du corps à leur amplitude maximale. S’échauffer préviendra les risques de tiraillement et de déchirure de ligaments ou de tendons qui sont les moyens d’union des articulations.

Une bonne hydratation

S’hydrater fait partie des saines habitudes de vie contribuant au bien-être de l’organisme. Plus votre organisme sera bien portant, mieux il pourra combattre les symptômes dès le début de leur apparition. Il empêche par conséquent la maladie de s’installer. La consommation journalière minimale d’eau s’élevant à 1,5 litre.

La mobilisation modérée de la colonne vertébrale 

Les côtes sont unies derrière à la colonne vertébrale et devant au sternum. En cas de hernie discale à la colonne vertébrale, c’est-à-dire un déséquilibre entre deux os formant une des articulations de cet arsenal, il faudra limiter les mouvements. Plus vous ferez d’efforts, plus l’articulation se déplacera ;  place à la douleur et à l’inflammation causées par le syndrome de Tietze.

Faire du sport et éviter de fumer

Plus haut, il a été notifié qu’une activité physique intense était à risque, mais le sport est très important pour un organisme sui se veut en forme. Il prévient les risques d’usure de cartilage pouvant conduire à une inflammation articulaire. C’est une précaution phare dans le cadre de la prévention de la maladie de Tietze ; il suffit de savoir modérer.

Par ailleurs, la cigarette a toujours été déconseillée pour des raisons sanitaires. Elle constitue un facteur de risque non négligeable dans la survenue des affections pulmonaires. Les poumons étant solidaires à la cage thoracique, un problème au niveau des poumons peut vite avoir des répercussions sur les os du thorax que sont le sternum et les côtes. Une inflammation de ces os étant favorable au syndrome de Tietze. 

Précautions contre le coronavirus

Le covid-19 est causé par un virus dénommé SARS-CoV-Z. Cet agent pathogène s’attaque à la partie haute de l’appareil respiratoire. Selon que la maladie soit à un stade avancée ou pas, les symptômes peuvent varier.

Généralement, la toux, la fièvre, l’écoulement nasal, les courbatures, la dyspnée, les maux de gorge, la fatigue, la perte du goût et de l’odorat ont été retenus comme signes percutants. Pour ne pas souffrir de tous ces signes, beaucoup d’astuces sont proposées pour vous maintenir loin du coronavirus.

La distanciation sociale

Il est indéniable que ce virus est particulièrement contagieux. Au début de la maladie, un confinement avait été mis en place dans de nombreux pays pour limiter le contact entre les personnes. Depuis, la mesure de distanciation perdure et est fixée à un mètre au moins.

Il n’est pas prudent d’être proche de quelqu’un tout en sachant qu’il est un porteur potentiel du virus. Même en guise de salutation, contentez-vous d’un signe à distance, ou tout au plus, touchez de votre poing, celui de votre interlocuteur.

Se laver régulièrement les mains

Le virus ne résistant pas à l’eau savonneuse, chaque fois que vous changez de milieu, il faudrait rendre propres vos mains avant tout contact avec un objet ou une personne. En adoptant ce geste, non seulement vous vous protégez, mais en plus, vous empêchez l’expansion de la pandémie.

Outre le lavage des mains, vous pouvez aussi appliquer sur vos mains, du gel Hydro alcoolique à défaut de vous mouiller les mains. Quand bien même il n’est pas aussi efficace que l’eau, toujours est-il qu’il joue bien son rôle.

Le port du cache-nez

C’est l’une des premières mesures instaurées. En effet, le port du cache-nez protège fortement contre le virus qui se balade dans l’air. C’est la toute première barrière entre la santé et la maladie. Il épure l’air que vous respirez et le débarrasse des dangers tout en évitant aussi la contagion. Vous pouvez, avec votre cache-nez, parler aisément avec n’importe qui sans aucune crainte.

Se vacciner et respecter les règles d’hygiène

Le vaccin contre le coronavirus est récemment apparu et s’est déjà propagé partout dans le monde. Tout le monde est exhorté à prendre ses doses. Quoique le vaccin n’empêche pas définitivement la maladie, il vous épargne notamment des formes grabataires.

En outre, l’hygiène doit battre son plein, surtout lorsqu’elle a rapport avec les orifices faciaux que sont la bouche et les fosses nasales. En sachant que le virus pénètre par la bouche et le nez, il faudrait éviter de les manipuler en public. Aussi, vous ne devez pas cracher ou éternuer sans vous assurer d’être dans un coin sain.

Pour l’éternuement, l’idéal serait de le faire dans le creux de votre coude. Ces quelques astuces vous permettront de tenir loin de vous et de vos proches, toute infection liée à la covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles