Global Statistics

All countries
646,059,442
Confirmed
Updated on November 27, 2022 12:30 pm
All countries
623,087,018
Recovered
Updated on November 27, 2022 12:30 pm
All countries
6,636,054
Deaths
Updated on November 27, 2022 12:30 pm

Syndrome des jambes sans repos : symptômes, diagnostic, traitements

Le syndrome des jambes sans repos est une anomalie qui touche souvent les individus ayant au-delà de la cinquantaine. Ce mal se traduit par un besoin impérieux de bouger les jambes pendant le repos. En effet, il se présente pour la plupart du temps la nuit lorsque vous êtes assis ou allongé. En plus de cela, cette anomalie entraine des troubles de mémoire ainsi que la perturbation du sommeil. Pour la combattre, il faut prendre connaissance de ses symptômes, de ses facteurs à risque ainsi que de sa prise en charge. Qu’appelle-t-on syndrome des jambes sans repos ? Quels sont ses signes, ses diagnostics et ses traitements ? Quelles sont ses causes ?

Syndrome des jambes sans repos : C’est quoi ?

Le syndrome des jambes sans repos est lié à un déséquilibre du cerveau qui entraine une envie pressante de bouger les jambes. En effet, ce besoin est causé par un manque de confort dans les membres inférieurs du corps. Ainsi, les jambes sont confrontées à des sensations de picotements, de fourmillements dot l’intensité varie d’un individu à l’autre. Le syndrome des jambes sans repos est aussi provoqué par certaines maladies et la prise de certains médicaments. Il est important de savoir que cette anomalie est aussi appelée impatience nocturne  ou impatience dans les jambes et touche le plusles femmes. Pour finir, elle entraine aussi une insomnie qui peut vous causer de la fatigue.

Les signes du syndrome des jambes sans repos

Plusieurs signes caractérisent le syndrome des jambes sans repos. En effet, l’individu atteint de ce mal a un besoin pressant de faire des mouvements de jambes. De plus, il souffre de sensations de picotements ou de fourmillements, des chatouillements et des sensations douloureuses physiques. Par ailleurs, cette envie de bouger les jambes devient plus forte quand la personne atteinte de la maladie est au repos. Les signes deviennent plus intenses les soirs ou les nuits pendant le sommeil. Ainsi, pour vous soulager, il faut bouger les jambes en marchant, en s’étirant ou en pliant le genou.

Vous devez savoir que ces manifestations durent uniquement pendant quelque temps. De plus, pendant la nuit l’impatience dans les jambes est suivie dans la majorité des cas des mouvements involontaires. Ceux-ci constituent un trouble pour le sommeil et ils sont souvent remarqués par l’individu allongé à côté du sujet. Cependant, il faut savoir que cette anomalie est très différente des crampes nocturnes qui sont douloureuses. En plus de cela, les signes de l’impatience nocturne attaquent en générale les deux jambes et dans certains cas, ils peuvent toucher les bras.

Les facteurs du syndrome des jambes sans repos

La cause précise de l’impatience nocturne n’est pas connue. Cependant, sur le plan physiologique, le syndrome des jambes sans repos est lié à un déséquilibre du système nerveux. En effet, ce déséquilibre provoque un manque de dopamine indispensable à l’activité normale du cerveau et de la moelle épinière. En effet, la dopamine est une amine précurseur de l’adrénaline et de la noradrénaline. Ainsi, elle est importante pour la communication entre les nerfs et la régulation des mouvements.

Par ailleurs, vous avez deux types de syndromes des jambes sans repos, la forme primaire et la forme secondaire. En effet, la forme primaire n’a pas un facteur précis, mais elle est provoquée par les antécédents familiaux. Elle se présente généralement au début de l’âge adulte et plus le temps passe et plus elle s’aggrave. Quant à la forme secondaire, elle est liée à divers facteurs à savoir :

Une carence en fer

L’insuffisance du fer dans l’organisme peut freiner la production de la dopamine. En effet, le fer est important pour la production de la dopamine dans le système nerveux. De plus, d’après plusieurs recherches faites sur les enfants, les médecins ont remarqué que ceux qui souffrent du mal sont ceux qui ont une carence en fer. 

Une maladie chronique

Certaines maladies de type endémique sont à la base de cette anomalie. En effet, vous avez le diabète, l’insuffisance rénale et les maladies liées au rhumatisme inflammatoire chronique.

La grossesse

La grossesse représente également un facteur pour le déclenchement des symptômes de cette maladie. Cependant, pour la première forme de l’impatience nocturne, les douleurs disparaissent suite à l’accouchement.

La prise de certains médicaments

Les médicaments qui combattent la dépression ou les antidépresseurs font aussi partie des facteurs de cette anomalie. En dehors de ces antidépresseurs, vous avez les antinauséeux et les médicaments traitant les états psychotiques. De plus, il existe des médicaments qui peuvent aggraver le syndrome des jambes sans repos. Il s’agit des comprimés des antihistaminiques et des antis dopaminergiques.

Pour finir, il y d’autres facteurs comme le surpoids, une insuffisance de vitamine B9 dans l’organisme et la caféine.

Les diagnostics du syndrome des jambes sans repos

Le médecin tient compte de certains éléments avant de poser un diagnostic. En effet, il prend en compte les antécédents familiaux et la manière dont vous ressentez les signes du syndrome des jambes sans repos. Pour cela, il est recommandé de faire des tests musculaires ou sanguins afin de savoir le taux de certaines substances. Ces substances sont l’hémoglobine, l’acide folique, le glucose ainsi que la créatinine.

Dans d’autres cas, le médecin peut vous recommander de consulter un neurologue. Ce dernier pourra vous faire passer des tests tout en vous laissant dormir dans un centre d’étude sommeil. Tout ceci permettra au spécialiste de la neurologie de vérifier la qualité du sommeil du sujet.

Il est alors nécessaire de faire appel à un médecin lors de la présence des symptômes de cette anomalie. Celui-ci pourra vous aider à trouver les moyens efficaces pour soulager les symptômes du syndrome des jambes sans repos.

Les traitements du syndrome des jambes sans repos

Plusieurs traitements sont disponibles pour soulager l’impatience nocturne

Évaluer le degré de croissance de cette anomalie

Il est important de savoir que l’impatience nocturne se présente sous différents types, vous avez la forme légère ou sévère. Lorsque vous êtes atteint de la forme légère, il est conseillé d’adopter une bonne hygiène et des mouvements du corps simples. Ainsi, cela vous permet de réduire les symptômes de cette maladie.

Par contre, les mesures d’hygiène accompagnées des médicaments à base de la dopamine permettent de combattre la forme sévère de cette maladie. En effet, la forme sévère du syndrome des jambes sans repos se manifeste par des troubles du sommeil. Ainsi, les médicaments à base de la dopamine sont efficaces pour améliorer la qualité de votre sommeil en comblant le manque de la dopamine dans le cerveau.

Les mouvements

Lorsque vous remarquez la présence des picotements dans les jambes, il est conseillé de faire la marche, malaxer les jambes ou faire des étirements. Cela vous permet de limiter le syndrome des jambes sans repos, en relançant la circulation sanguine.

Les massages

Les massages sont également idéaux pour lutter contre l’impatience nocturne. En effet, vous pouvez utiliser les huiles de lavande diluées dans l’huile végétale pour mieux décontracter vos jambes. Il est recommandé de pratiquer ce massage pendant 15min avant d’aller au lit les soirs. Cela vous permet de limiter les sensations douloureuses durant la nuit. Les bains chauds sont également nécessaires pour soulager les symptômes.

Améliorer son hygiène de vie

La plupart du temps, vous consommez certains excitants qui favorisent la présence des signes du syndrome des jambes sans repos. Il s’agit du tabac, de l’alcool ainsi que du café. Il faut donc limiter la consommation de ces excitants. Cependant, la pratique des activités physiques comme la marche est aussi à prendre en compte. De plus, il est recommandé de pratiquer également des activités apaisantes comme la lecture, l’écriture ou la musique avant de vous coucher. Par ailleurs, il est recommandé de s’écarter des jeux vidéo de même que du téléphone portable.

En ce qui concerne le sommeil, il faut aller au lit à des heures précises et se réveiller à des heures précises. L’amélioration de votre hygiène de vie nécessite la pratique de certaines activités comme la méditation. En effet, cette pratique permet de limiter le stress qui est un facteur du syndrome des jambes sans repos. Dans le même cas, lorsque vous êtes angoissé, il est important de pratiquer cette activité.

En plus de cela, les activités de sophrologie sont aussi conseillées pour apaiser cette anomalie. Ainsi, il faut pratiquer les activités de cohérence cardiaque au minimum 30 min avant de vous coucher. Cela réduit la présence des signes de l’inconscience nocturne.

Les tapis d’acupression

L’individu atteint du syndrome des jambes sans repos peut faire recours aux tapis d’acupression. En effet, ils exercent une pression sur les jambes dans le but de faciliter la circulation sanguine. Vous devez également savoir que les coussins et tapis d’acupression favorisent la libération de l’endorphine et de l’ocytocine. En effet, ce sont des hormones qui combattent les sensations douloureuses physiques.

Pour finir, le tapis d’acupression contribue à la libération de l’hormone du stress. Dans ce cas, le stress disparaît lors des séances sur ce tapis, ce qui favorise un bien-être dans le corps.

Dormir dans une chambre fraîche

Pour améliorer la qualité de votre sommeil, il est conseillé de dormir dans une chambre fraîche. En effet, l’individu atteint du syndrome des jambes sans repos transpire énormément lors de son sommeil. Ainsi, il doit soit installer un climatiseur soit ouvrir les fenêtres de la chambre les soirs avant de dormir. Cela permet de réguler la température corporelle et de limiter les réveils nocturnes.

Par ailleurs, vous devez opter pour un oreiller rafraîchissant. En effet, lorsque vous transpirez, l’oreiller permet d’élever la température de votre corps et cela vous permet de bien dormir. De plus, les oreillers fabriqués à base de plumes ou de duvet sont indiqués. En effet, ils laissent passer de l’air au sein du rembourrage. Tout ceci contribue à la réduction des signes du syndrome des jambes sans repos. 

Prendre des compléments de magnésium

Il est important de savoir que la prise des produits à base de magnésium est conseillée pour réduire la douleur au niveau des jambes. En effet, ils permettent de détendre les muscles et contribuent au maintien de la santé des os. Cependant, la prise d’une quantité importante de la solution de magnésium présente de nombreux effets secondaires dont la diarrhée et la nausée. Dans ce cas, il faut prendre au maximum 250 mg quotidiennement.

Si vous ressentez des crampes musculaires, il faut prendre ce complément de magnésium. Cela contribue au bon fonctionnement des muscles et combat la fatigue.

Utiliser le savon de Marseille pour le bain

Le savon de Marseille est un produit fabriqué à base de chlorure de potassium qui combat également le syndrome des jambes sans repos. Ainsi, ce savon a la capacité d’absorber le potassium présent dans le corps humain afin de réduire les crampes au niveau des jambes. De plus, le savon de Marseille combat l’insomnie et contribue au bien-être des muscles.

Recourir aux plantes

Les herbes interviennent dans la prise en charge de l’inconscience des jambes sans repos. Il est question des herbes qui stimulent le cerveau et qui facilitent la circulation sanguine. On distingue le poivre noir, le gingembre ainsi que le poivre de Cayenne. Pour tirer profit de tous les avantages de ses plantes, il faut les utiliser avec parcimonie.

 La valériane est aussi efficace pour réduire les tensions musculaires. En effet, c’est une plante herbacée à fleurs rose qui est souvent utilisée en phytothérapie sous différentes formes. Pour améliorer votre sommeil, il faut verser de l’eau chaude sur cette herbe et la laisser s’infuser dans le liquide. Ensuite, vous pouvez prendre votre thé quelques minutes avant d’aller au lit.

Utiliser une couverture lestée

La couverture lestée est conseillée pour limiter les signes du syndrome des jambes sans repos. En effet, c’est un article qui contribue à la réduction des tensions au niveau des jambes. Elle est parfaite pour les individus anxieux ou qui ont un comportement agité dans le sommeil. Pour finir, cette couverture est aussi importante pour les individus qui souffrent de l’arthrite

 

 

Article précédent
Kyste sacro-coccygien : Causes, symptômes, traitements
Article suivant

Vous aimerez aussi :

Related Articles