Global Statistics

All countries
551,312,585
Confirmed
Updated on June 29, 2022 9:23 pm
All countries
523,612,526
Recovered
Updated on June 29, 2022 9:23 pm
All countries
6,354,819
Deaths
Updated on June 29, 2022 9:23 pm

Syndrome du canal carpien : comment soulager la douleur de la main ?

Le syndrome du canal carpien est une maladie qui apparait de façon très fréquente chez plusieurs individus. En effet, selon des recherches, près de 3 personnes sur 1000 sont atteintes de ce syndrome. La plupart des victimes sont des femmes, car ces dernières sont plus souvent touchées que les hommes. Bien que cette affection ne soit pas mortelle, elle provoque tout de même une grande douleur au niveau de la main. Il est donc important qu’elle soit traitée rapidement pour éviter tous risques de complication et pour éliminer la douleur.

Le syndrome du canal carpien : qu’est-ce que c’est ?

Compression du nerf médian – © Crédit : informationhospitaliere.com

Le syndrome du canal carpien désigne une affection qui se manifeste suite à une compression du nerf médian lors de son passage à la face antérieure du poignet et dans la paume de la main. Le nerf médian est un nerf qui est à la fois sensitif et moteur.

Il est responsable de la sensibilité d’une partie de la main et du bras, et c’est lui qui permet en partie à l’homme de réaliser des mouvements avec la main et le poignet. Ce nerf descend dans l’avant-bras, passe dans le canal carpien situé au niveau du poignet, et se répartit dans les quatre premiers doigts (le pouce, l’index, le majeur et une partie de l’annulaire).

Étant donné que c’est le nerf chargé de la sensibilité de la pulpe des doigts, dès lors qu’il a un problème, votre main est directement affectée. Ainsi, dès que le nerf est comprimé, l’influx nerveux passe difficilement et les symptômes du syndrome du canal carpien apparaissent.

Notez que c’est partiellement pour cette raison que la fréquence d’apparition du syndrome du canal carpien augmente avec l’âge et que ses douleurs se manifestent surtout au niveau des 3 premiers doigts de la main.

Les causes du syndrome du canal carpien

Le mécanisme de développement physiopathologique du syndrome du canal carpien est lié au ligament situé à la face antérieure du poignet. Lorsque ces derniers deviennent inflammatoires, les vaisseaux sont non seulement comprimés, mais les muscles et le nerf médian aussi.

Il est alors beaucoup plus difficile d’effectuer certains mouvements avec les doigts, en particulier avec le pouce. Il arrive également qu’un antécédent de traumatisme au niveau du poignet provoque à terme, l’apparition du syndrome du canal carpien. Outre ces causes, il existe aussi des facteurs à risques qui augmentent considérablement les chances de manifestation du syndrome.

Ainsi, les femmes enceintes et les personnes ayant une mauvaise fonction thyroïdienne ou qui est atteinte de pathologies comme le diabète ou certaines formes d’amyloïdose présentent un risque accru de développer un syndrome du canal carpien.

Le risque est également beaucoup plus grand chez les personnes qui ont l’habitude d’exécuter des mouvements répétés et forcés du poignet dans le cadre de leur travail. Pour certains experts, l’utilisation d’un clavier d’ordinateur mal positionné constitue aussi un autre facteur potentiel.

Pour d’autres, une exposition prolongée aux vibrations comme l’utilisation de certains outils électriques est également considérée comme l’une des causes du syndrome du canal carpien. Il est toutefois très important que vous notiez que la plupart des cas de syndrome du canal carpien se développent pour des raisons inconnues.

Les symptômes du syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est une affection qui provoque un ralentissement considérable de l’influx nerveux. Il se manifeste d’abord par des altérations de la sensibilité, un engourdissement, suivi de fourmillements à la main et des douleurs au niveau des trois premiers doigts et de la moitié du quatrième doigt de la main. Il arrive même que dans certains cas la main entière soit touchée.

Parfois, la douleur et la sensation de brûlure ou de fourmillement se propagent jusqu’au niveau de l’avant-bras. Il n’est pas rare que les patients soient réveillés la nuit par une douleur intense avec une sensation d’engourdissement et des fourmillements en raison de la position de leur main.

Les complications provoquées par le syndrome du canal du carpien

S’il est vrai que vous pouvez vivre avec cette affection, avec le temps, et du fait d’une inutilisation, les muscles de la main du côté du pouce vont s’affaiblir et s’atrophier. De plus, lorsque l’on arrive à un stade très avancé de la maladie, l’on observe généralement une paralysie totale de la main.

En effet, la perte de la force musculaire au niveau des doigts empêche tout mouvement et saisie d’objet. Dès lors que vous remarquez que vous avez tendance à lâcher des objets à répétition, contactez votre médecin, car c’est un signe de gravité de l’atteinte.

Comment soigner un syndrome du canal carpien ?

Douleurs des mains
Hand pain

Les traitements du syndrome canal carpien sont relativement simples et faciles à comprendre. Ils consistent avant toute chose à traiter la cause qui est l’origine des symptômes. Pour réduire et soulager les symptômes de la maladie, vous devez procéder à un certain nombre d’actions. Dans un premier temps, vous aurez besoin de beaucoup de repos.

Prenez la peine de mettre votre poignet au repos à l’aide d’une attelle. Pratiquez aussi la mésothérapie, car elle peut vous apporter un certain soulagement. Il est également conseillé que vous appliquiez de la glace pendant une dizaine de minutes et plusieurs fois par jour, sur la zone douloureuse.

Enfin, si la douleur est insupportable, vous pouvez prendre des médicaments antidouleurs comme les antalgiques. Bien qu’il ne s’agisse que d’un traitement symptomatique, ils peuvent soulager ponctuellement les douleurs. Si les douleurs persistent toujours et sont toujours aussi violentes, le médecin vous recommandera une infiltration de corticoïdes.

Il s’agit d’une injection qui se fait dans le canal carpien. Elle permet de diminuer la pression dans le canal grâce à une puissante action anti-inflammatoire et dure sur plusieurs semaines. Cependant, les infiltrations ne doivent pas être trop répétées. En effet, le nombre d’infiltrations est toujours limité à 3 en raison de ses effets indésirables qui fragilisent les tendons.

Au-delà des infiltrations, la chirurgie est la dernière voie de recours lorsque les autres options ont été épuisées. Elle devient particulièrement nécessaire pour faire baisser définitivement la pression dans le canal carpien et libérer le nerf médian. L’intervention chirurgicale consistera alors à ouvrir l’épais ligament antérieur qui ferme le canal.

Les chirurgiens auront à retirer la synoviale qui entoure les tendons lorsque celle-ci est épaissie ou pathologique. Notez que cette chirurgie est toujours réalisée sous anesthésie du membre supérieur locale pure ou loco-régionale. Vous n’aurez donc pas droit à une anesthésie générale et vous pourrez sortir de l’hôpital le même jour après l’opération.

Vous aimerez aussi :

Related Articles