Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Tâches rouges sur les jambes : causes, traitements et précautions !

L’apparition de taches rouges sur les jambes est un phénomène qui peut avoir plusieurs causes différentes. Si ces rougeurs peuvent être d’origine dermatologique (dermatose), elles peuvent également provenir d’un problème vasculaire ou veineux (varice, insuffisance veineuse…). Afin de déterminer le meilleur traitement contre ces affections, il est important de connaitre leurs causes en observant leurs symptômes associés.

Quelles sont les causes des rougeurs sur la jambe ?

Les causes de l’apparition des rougeurs sur une jambe sont nombreuses et variées. L’un des premiers moyens de déterminer la cause du phénomène sera d’examiner sa portée. Dès lors que les rougeurs touchent uniquement une seule jambe, on peut supposer que l’affection est d’ordre infectieux ou circulatoire.

Si en revanche la pathologie affecte les deux jambes, on pourra parler d’insuffisance veineuse chronique. Dans le premier cas, il reviendra au médecin d’étudier le contexte et l’aspect de la rougeur. Cela lui permettra de déterminer s’il s’agit d’un problème dermatologique ou vasculaire nécessitant une prise en charge urgente.

Notez que bien que les causes de l’apparition des rougeurs sur la jambe soient très diverses, il s’agit généralement de maux réguliers. La plupart des individus affectés souffrent d’une mauvaise circulation sanguine, d’une allergie, d’une infection due à une bactérie ou d’une maladie de la peau telle que le psoriasis.

Ce n’est que très rarement qu’une maladie touchant l’ensemble de l’organisme (maladie systémique) soit la cause de ce phénomène.

Les symptômes associés aux rougeurs sur la jambe

Les symptômes liés aux rougeurs sur la jambe peuvent être classés sous différentes catégories.

Rougeurs et démangeaisons de la peau des jambes

Les démangeaisons sur les jambes, la varice, les jambes lourdes et les jambes rosées sont des symptômes relatifs à une mauvaise circulation du sang dans les veines. Il est possible que vous souffriez alors d’insuffisance veineuse. C’est une affection qui touche aujourd’hui près de 17 millions de Français.

Il s’agit d’une pathologie chronique, qui concerne davantage les femmes que les hommes et qui peut entraîner des répercussions sur le long terme. Les facteurs augmentant les risques de l’apparition de cette maladie sont entre autres le mode de vie, le surpoids, l’activité professionnelle et les variations hormonales comme la grossesse ou la ménopause.

L’eczéma atopique est une autre pathologie qui peut provoquer des démangeaisons en plus d’une éruption cutanée. Si son domaine d’activité principal est relatif aux plis cutanés, au visage, au cou et aux paupières, il peut également se développer sur les jambes. Cette affection rend la peau progressivement plus épaisse et plus rugueuse.

L’eczéma atopique se manifeste en général à cause de l’asthme, du rhume des foins et des allergies alimentaires. Il débute souvent pendant l’enfance et touche plusieurs membres de la famille.

Rougeur accompagnée de brulure sur la jambe

La jambe rouge, la sensation de chaleur, l’apparition d’œdème au niveau du mollet ou de la cuisse voire sur la jambe entière, les douleurs sourdes, sont des symptômes liés à une phlébite superficielle ou profonde. C’est une pathologie aiguë qui est due à l’obstruction d’une veine par un caillot. Il nécessite un traitement médical où le médecin aura à réaliser une échographie Doppler afin d’éliminer tout risque de thrombose.

Rougeur sur la jambe accompagnée de fièvre

Dans ces circonstances, il s’agira d’une affection particulière nommée érysipèle. Un peu similaires à la cellulite, ces deux pathologies sont des infections bactériennes de la peau. Leurs symptômes sont généralement associés à la douleur, la rougeur, le gonflement et la fièvre. L’érysipèle est dû à la présence de bactéries qui sont parvenues à s’infiltrer dans la peau à travers une plaie ou une mycose inter orteils.

Son identification se fait par un examen clinique et par un prélèvement sanguin ayant pour but de rechercher des signes d’infection. L’érysipèle s’accompagne généralement de fièvre et d’une sensation de mal-être général. Étant une pathologie infectieuse, elle ne touche qu’une seule partie du corps. Ainsi, une plaque rouge et chaude apparait rapidement sur une jambe.

La plupart du temps, le contour de la plaque est légèrement surélevé et vous pouvez le remarquer au touché. Notez que si au bout de quelques jours, cette affection n’est pas traitée, des cloques peuvent apparaitre et peuvent se déchirer spontanément. Elle provoque également l’apparition de ganglions dans l’aine qui peuvent gonfler et devenir très douloureux.

Traitement contre les rougeurs sur les jambes

En fonction de la nature de votre affection, vous devrez employer différents types de traitements pour guérir. C’est pour cela qu’il est recommandé de prendre l’avis d’un médecin pour avoir une idée claire de ce dont vous souffrez. Toutefois, les victimes d’érysipèle sont souvent soignées par antibiotiques.

Étant donné qu’elle est apparue, car les bactéries ont réussi à s’infiltrer par une ouverture (plaie…) sur votre peau, vous devrez aussi penser à traiter cette ouverture. Si vous souffrez plutôt d’insuffisance veineuse, il vous sera recommandé le port de bas ou de collants de contention. Vous aurez également à faire des drainages lymphatiques. De plus, il existe des gels et des crèmes que vous pouvez appliquer directement sur vos jambes.

En ce qui concerne la phlébite, son traitement est non seulement indispensable, mais aussi très urgent. Après une consultation, le médecin prescrira des anticoagulants qui vous permettront d’éviter l’augmentation de la taille du caillot et son déplacement. C’est très important puisque vous risquez une embolie pulmonaire sans traitement. Veillez dans tous les cas à faire une compression veineuse médicale.

Précautions à prendre contre les rougeurs sur les jambes

Pour prévenir les rougeurs liées à des infections, le plus important est d’améliorer ses mesures d’hygiène. Veillez à éviter d’exposer vos plaies lorsque vous êtes blessé, car cela pourrait donner l’opportunité aux bactéries de pénétrer dans votre organisme. Il est possible de prévenir l’eczéma en maintenant une bonne forme physique.

Pratiquez régulièrement le sport afin d’assurer la circulation du sang au niveau de vos jambes. Vous pouvez également porter des bas de contention ou encore élever simplement vos jambes très souvent afin de faciliter la remontée du flux sanguin dans les jambes. La majorité des formes d’eczéma ayant une origine génétique, elles sont bien souvent inévitables.

Cependant, en connaissant les produits allergènes et irritants que vous devez éviter, vous avez la possibilité de mener une vie normale sans être gêné par l’eczéma.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles