Global Statistics

All countries
674,139,239
Confirmed
Updated on January 26, 2023 3:45 pm
All countries
627,168,145
Recovered
Updated on January 26, 2023 3:45 pm
All countries
6,752,858
Deaths
Updated on January 26, 2023 3:45 pm

Qu’est-ce que la télémédecine ?

La télémédecine regroupe l’ensemble des pratiques médicales en une seule. Elle est pratiquée par les professionnels de l’e-santé. D’après le code de la santé, il s’agit « d’une forme de pratique médicale à distance, utilisant les technologies de l’information et de la communication ». Avec elle, la prise en charge et l’échange entre un patient et un professionnel de santé deviennent chose aisée.

La télémédecine est notamment composée de :

  • La téléconsultation ;
  • La téléexpertise ;
  • La télésurveillance médicale ;
  • La téléassistance ;
  • La régulation.

Avec toutes ces possibilités, la télémédecine permet de résoudre les problèmes de distance et améliore  la prise en charge. Cette pratique médicale aide en outre à régler les difficultés organisationnelles et épidémiologiques.

Toutefois, rappelons que la télémédecine n’a pas pour vocation de remplacer les soins en présentiel, puisque bien évidemment, ce ne serait pas possible ! Cette pratique vise simplement à compléter les actes médicaux présentiels, afin d’offrir une meilleure expérience aux patients.

La télémédecine a en effet pour objectif principal, d’apporter une solution aux déserts médicaux. En outre, ce moyen vise à favoriser un suivi approfondi de l’état d’un patient.

Comment se déroule un acte de la télémédecine ?

La télémédecine se déroule via divers canaux de communication. Elle peut se faire par visio sur des outils sécurisés, ou à défaut par téléphone. Il est par ailleurs possible d’utiliser un logiciel de téléconsultation. Lorsqu’il s’agit d’une première consultation, le médecin peut, grâce aux détails du patient, lui fournir un diagnostic sur son état de santé et une ordonnance si nécessaire.

En outre, le docteur peut demander à voir une vidéo de la partie où se trouve le mal afin de mieux comprendre, dans le cas d’un gonflement, une inflammation ou autre mal visible sur la peau. Ensuite, il pose son diagnostic. 

Par ailleurs, sans que le médecin ne fasse une consultation avec le patient, il peut, à l’aide de différents appareils médicaux reliés à lui, recueillir des données médicales lui permettant de poser un diagnostic. Toutefois, il est important de retenir que tout ne peut pas se faire par visioconférence. En cas de besoin, le médecin vous demandera de vous rendre dans un cabinet pour un diagnostic plus complet.

D’un autre côté, la télémédecine ne peut être effective que lorsque certaines conditions indispensables sont respectées.

La première règle est le respect des droits fondamentaux du patient. Tout comme en consultation présentielle, la téléconsultation ne peut être effectuée sans le consentement du patient. En outre, la téléconsultation doit être pilotée par un professionnel de santé qualifié.

La télémédecine : quels avantages ?

Les atouts de la télémédecine ne sont plus vraiment à prouver. Elle se déroule de la même manière et avec la même rigueur qu’une consultation dans un cabinet. La téléconsultation permet notamment :

D’avoir une prise en charge rapide

Aller dans un cabinet pour se faire soigner, c’est se heurter à la longue file dans les salles d’attente. Dans les zones rurales, le problème est d’autant plus présent lorsqu’il faut rencontrer des spécialistes peu nombreux. La télémédecine apporte une réponse à cet enjeu. À l’aide d’un smartphone ou d’un ordinateur portable, il est possible de consulter un médecin en tout confort depuis le domicile. Et cette alternative n’influe en rien sur le résultat du diagnostic.

Une qualité de soin optimal

La télémédecine se déroule avec la même rigueur qu’une consultation standard, avec l’avantage de permettre une amélioration des soins chez les patients. Elle offre notamment la possibilité aux personnes souffrant de maladies chroniques de consulter plus facilement un professionnel de santé. Ce qui influe grandement sur la qualité des soins. Avec la télémédecine, rapporter de nouveaux symptômes à son médecin traitant pour faire changer le traitement en cours devient plus facile.

Bénéficier de conseils médicaux rapidement

La télémédecine est un moyen qui vous évite d’aller perdre du temps dans les salles d’attente. Le recours à la télémédecine permet notamment de gagner du temps et peut alléger dans le même temps l’encombrement des urgences.

Améliorer le suivi des patients à risque

Les personnes avec pas ou peu de mobilité peuvent désormais bénéficier d’un suivi de leur médecin traitant depuis le domicile. En outre, grâce à la télémédecine, les séniors peuvent moins se déplacer tout en bénéficiant d’un meilleur suivi. La télémédecine permet enfin de réaliser les soins comme la rééducation et l’orthophonie, à distance.

Lutter contre le désert médical

La télémédecine est également un excellent moyen de remédier à la pénurie des patriciens que l’on rencontre dans les zones rurales, mais aussi urbaines.

Permettre un échange entre les professionnels de santé

La télémédecine est une pratique qui favorise le travail en réseau des professionnels de santé. Elle tend en effet à renforcer les compétences ainsi que les relations entre les infirmiers, les thérapeutes et les pharmaciens.

Réduire des coûts médicaux

En dehors de tous les avantages qu’offre la télémédecine, elle permet essentiellement de faire des économies, en réduisant les coûts liés au transport et aux frais dont il faut s’acquitter lors des passages non nécessaires aux urgences. 

La télémédecine est-elle remboursée par l’assurance maladie ?

Depuis 2018, la télémédecine est reconnue comme une pratique à part entière, et est donc désormais prise en charge par l’assurance maladie, avec l’arrêté ministériel du premier août 2018.

Depuis le 15 septembre 2018, les actes de téléconsultation sont remboursés, lorsque toutes les conditions sont remplies et que le traitement s’inscrit dans un parcours de soin coordonné.

Cependant, parmi les cinq actes de télémédecine reconnus, seuls deux actes sont pris en charge aujourd’hui : il s’agit de la téléconsultation et de la téléexpertise.

Le patient peut notamment bénéficier d’une téléconsultation remboursée lorsqu’il est pris en charge par son médecin traitant, par un spécialiste en accès direct ou dans le cadre d’une organisation territoriale de santé. 

En ce qui concerne les modalités de remboursement, elles se font de la même manière qu’une consultation classique. La prise en charge est de 70 % du tarif de sécurité sociale par l’Assurance maladie.

La téléexpertise (échange écrit entre deux médecins) est quant à elle entrée récemment dans le droit commun pour devenir accessible à tous les patients. Un médecin dit « requérant » peut solliciter l’avis d’un professionnel de santé dit « requis », après avoir obtenu le consentement du patient. Cet acte est facturé directement à l’Assurance Maladie et pris en charge à 100 %. 

Vous aimerez aussi :

Related Articles