Global Statistics

All countries
618,807,415
Confirmed
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
597,301,052
Recovered
Updated on September 22, 2022 2:33 pm
All countries
6,535,210
Deaths
Updated on September 22, 2022 2:33 pm

Temesta : Posologie, Indications et Effets secondaires

Temesta fait partie du groupe de médicaments appelés, benzodiazépines. Les benzodiazépines sont des composés chimiques formées d’un cycle de diazépine, fusionné avec un cycle de benzène. Elles ont des propriétés hypnotiques, anxiolytiques, anticonvulsivantes et myorelaxantes. Temesta est alors utilisé dans le traitement de l’anxiété ou des troubles du sommeil dus à l’anxiété. Le point sur ce médicament juste ici.

Dans quel cas prendre Temesta ?

Temesta est un médicament anxiolytique. Il peut être pris dans les situations suivantes :

  • Anxiété associée à une névrose ;
  • Trouble d’anxiété généralisée ;
  • Angoisse ;
  • Sevrage alcoolique ;
  • Prévention et traitement du delirium tremens.

Comment fonctionne Temesta ?

Le principe actif du Temesta est le lorazépam. Le lorazépam est une molécule anxiolytique qui agit sur les récepteurs GABA  de type A (ce sont des récepteurs canaux des membranes neuronales qui sont activés par fixation de l’acide y-aminobutyrique), au niveau du cerveau.  Le GABA est le principal neurotransmetteur inhibiteur dans le cerveau. Son rôle est de diminuer l’activité nerveuse des neurones et par ricochet, d’atténuer l’anxiété.

Vous trouverez en pharmacie, le médicament Temesta sous deux formes :

  • Temesta 1 mg : comprimé sécable, boîte de 3 plaquettes thermoformées de 10, au prix de 1,03 euros ;
  • Temesta 2,5 mg : comprimé sécable, boîte de 30, au prix de 1.86 euros.

NB : Le médicament Temesta n’est pas en vente libre dans les pharmacies. Vous ne pourrez donc l’obtenir que sur prescription médicale. 

Posologie et durée de traitement

Posologie

Le traitement à base de Temesta devra être initié, à la dose la plus faible. La dose maximale ne devra en aucun cas être dépassée.

La posologie recommandée chez les adultes se présente comme suit :

Les premiers jours du traitement

  • ½ comprimé de Temesta le matin (0,5 mg) ;
  • ½ comprimé de Temesta à midi (0,5 mg) ;
  • ½ comprimé de Temesta  le soir (0,5 mg).

Les jours suivants du traitement

La posologie dans ce cas, peut être adaptée graduellement, en fonction de l’avancée du traitement. La posologie moyenne est de 2 à 4 mg par jour.

Chez les personnes âgées présentant une insuffisance rénale ou hépatique, il est nécessaire de diminuer la posologie de moitié par exemple, soit un ¼ de comprimé par prise.

Dans les cas où les patients sont en psychiatrie, il peut être nécessaire d’augmenter la dose jusqu’à 2.5 mg si, et seulement si, une telle posologie élevée peut être justifiée.

Personnes âgées ou patients souffrant de problèmes rénaux ou hépatiques 

Les personnes âgées peuvent recevoir des doses plus faibles que la normale. Ils peuvent répondre à la moitié ou même, moins de la dose adulte habituelle.

Généralement, Temesta est prescrit pour les traitements de courte durée, avec une réduction de la dose à la fin. Cela permet d’une part, de réduire le risque de dépendance et d’autre part, de réduire les effets désagréables qui pourraient survenir, une fois que vous aurez arrêté de le prendre.

Il peut arriver que l’effet bénéfique du Temesta soit moins apparent, après plusieurs semaines d’utilisation. Si vous prenez par exemple le médicament pendant plus de 4 semaines sans constater un réel changement, votre médecin peut décider de prélever de temps en temps des échantillons de votre sang. Cela lui permettra de vérifier l’état de votre sang et votre foie.

La durée de traitement

La durée de traitement avec Temesta, doit être aussi brève que possible. La durée globale du traitement ne doit pas dépasser 8 à 12 semaines, pour la plupart des patients. Il faut reconnaître que dans certains cas, la durée du traitement peut être prolongée. Cela suppose naturellement, des évaluations précises effectuées sur l’état de santé du patient. Voici récapitulée, la durée de traitement pour chaque situation :

  • Anxiété associée à une situation ou à une pathologie : entre 4 et 12 semaines ;
  • Crise d’angoisse : quelques jours (entre 8 et 10 jours) ;
  • Sevrage alcoolique : entre 3 et 6 semaines ;
  • Prévention et traitement du delirium tremens : Quelques jours (entre 8 et 10 jours).

Surdosage

Votre pronostic vital peut être engagé si, vous prenez plus de doses de Temesta qu’il n’en faut. Généralement, les signes d’un surdosage se caractérisent par une dépression du système nerveux central (SNC). Cela peut causer de la somnolence et même, conduire au coma et ce, selon la quantité ingurgitée. 

Les cas de surdosage faible se caractérisent par une léthargie ou, des signes de confusion mentale

Dans les cas les plus graves on peut assister à une hypotension, une ataxie, ou encore, à une dépression respiratoire. Les cas sérieux de surdosage peuvent même conduire à un décès.

En cas de surdosage, on peut procéder à une induction de vomissement si, le surdosage est oral et antérieur à 1 heure de temps. Bien évidemment, cela ne peut être fait que si le patient est conscient. Dans d’autres cas, on peut procéder à un lavage gastrique, avec protection des voies aériennes.

Passé le délai d’une heure de temps, l’administration de charbon activé ou de flumazénil, permettra de réduire l’absorption. 

Effets secondaires du Temesta 

Comme tous les autres médicaments, Temesta peut provoquer des effets secondaires. Cependant, il est possible que tout le monde ne ressente pas les mêmes effets. Généralement, les effets secondaires surviennent au cours des toutes premières semaines du traitement.

Si l’un des effets secondaires listés ci-dessous se produisait à la suite de la prise de Temesta, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

Affections du système nerveux

  • Somnolence ;
  • Ataxie ;
  • Baisse de vigilance ;
  • Tremblements ;
  • Convulsions ;
  • Vertige ;
  • Perte de mémoire ;
  • Problème de vision (vision double ou floue) ;
  • Faiblesse musculaire ;
  • Céphalées ;
  • Troubles de l’élocution ;
  • Dysarthrie ;
  • Dépression ;

Affections de la peau

  • Éruption cutanée ;
  • Démangeaisons ;
  • Inflammations ;

Affection gastro-intestinaleset du système endocrinien

  • Constipation ; 
  • Nausées ;
  • Sécrétion d’hormone antidiurétique non appropriée.

Affections du système immunitaire 

  • Réactions d’hypersensibilité ;
  • Difficulté à respirer ;
  • Vertige sévère ;
  • Gonflement de la bouche, des lèvres, de la langue, des mains, des pieds.

Affections vasculaires

  • Hypotension ;
  • Augmentation des phosphatases ;
  • Augmentation des transaminases ;
  • Augmentation de la bilirubine.

Affections psychiatriques

  • Trouble de la libido ;
  • Etat confusionnel ;
  • Hallucinations ;
  • Insomnie ;
  • Tension nerveuse ;
  • Idée suicidaires ;
  • Tentative de suicide ;
  • Cauchemars ;
  • Troubles du comportement ;
  • Irritabilité ;
  • Colère violente ;
  • Modifications de la conscience ;
  • Agressivité ; 
  • Dépendance physique ;
  • Agitations ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Excitation sexuelle ;
  • Comportement anormal.

Trouble de la nutrition et du métabolisme

On ne note qu’une hyponatrémie, dans ce cas.

Affections respiratoires

  • Dépression respiratoire ;
  • Maladie pulmonaire obstructive ;
  • Apnée ; 
  • Apnée du sommeil.

Affections hépatobiliaires et oculaires

  • Jaunisse (jaunissement des yeux, de la peau, du nez, de la bouche) ;
  • Urine de couleur foncée ;
  • Diplopie.

Troubles généraux

  • Hypothermie ;
  • Asthénie.

Affections hématologiques

  • Agranulocytose ;
  • Pancytopénie ;
  • Thrombocytopénie.

Affections musculo-squelettiques

On ne note qu’une hypotonie, dans ce cas.

D’autres effets secondaires dont vous ne serez pas forcément conscient peuvent aussi survenir. C’est le cas des changements de la fonction hépatique ou sanguine, d’une température corporelle basse, d’une pression artérielle basse, etc. 

Dans quel cas vous ne devez pas prendre Temesta ?

Si vous vous retrouvez dans l’une des situations suivantes, vous ne devez pas utiliser Temesta. 

  • Si vous avez une hypersensibilité à la substance active de Temesta ou à l’un de ces excipients ;
  • Si vous souffrez de myasthénie grave ;
  • Si vous êtes allergique aux benzodiazépines ;
  • Si vous avez des problèmes respiratoires ;
  • Si vous avez des problèmes de foie ;
  • Si vous abusez de la drogue ;
  • Si vous souffrez d’un trouble de la personnalité ;
  • Si vous avez des problèmes hépatiques ;
  • Si vous souffrez de dépression ;
  • Si vous souffrez de glaucome (affection oculaire provoquant une diminution du champ visuel) ;
  • Si vous avez le syndrome d’apnée du sommeil ;
  • Si vous avez des antécédents de dépendance alcoolique ;
  • Si vous avez une intolérance au galactose ;
  • Si vous avez un déficit en lactase de Lapp ;.
  • Si vous avez un syndrome de malabsorption du glucose

Mises en garde 

L’utilisation simultanée du médicament Temesta et d’opioïdes  peut se traduire indubitablement par une sédation, un coma, une dépression respiratoire et dans le pire des cas, par un décès. En raison de tous ces risques, la prescription médicale concomitante du médicament Temesta ou d’autres médicaments sédatifs comme les benzodiazépines avec les d’opioïdes, est dangereuse

Une telle prescription ne peut être réservée qu’aux patients, pour lesquels, il n’y a aucune autre option thérapeutique alternative. Même dans ce dernier cas, une dose efficace aussi faible que possible, doit être utilisée. Cependant, la durée de traitement doit être aussi courte que possible, afin d’éviter toutes déconvenues.

Temesta est un médicament assez puissant, qui peut causer une dépendance. Une telle dépendance peut se produire si, le médicament est pris en continu, sur plusieurs semaines. Il peut aussi créer une amnésie, à des doses supérieures à 2 mg par jour. Si vous constatez que vous ressentez des symptômes de sevrage lorsque vous arrêtez de prendre Temesta, vous avez alors peut-être développé une dépendance physique.

Une telle dépendance peut aussi être possible si, vous devez augmenter votre dose avant de ressentir les mêmes effets de soulagement.  Si vous avez des inquiétudes, n’hésitez pas à contacter votre médecin. 

Même s’il arrivait que vous développiez une dépendance, ne vous en faites pas. Il existe aujourd’hui plusieurs options, afin de vous aider à la surmonter.

Grossesse et allaitement

Grossesse

Ne prenez pas Temesta si, vous êtes enceinte ou que, vous pensez le devenir. Vous devez absolument consulter votre médecin ou votre pharmacien si, vous êtes dans ces deux cas.  Les benzodiazépines peuvent causer des dommages au fœtus si, elles sont prises au début de la grossesse.

Si vous prenez Temesta en fin de grossesse ou pendant le travail, votre bébé, à la naissance, pourrait être moins actif que les autres bébés normaux. Il peut aussi avoir une température corporelle basse, être souple ou même, avoir des difficultés respiratoires pendant un laps de temps. Votre bébé peut également développer des symptômes de sevrage néo-natal.

Allaitement

Ne prenez pas Temesta si vous allaitez. Il peut prendre par le lait maternel et rendre votre nouveau-né moins actif. Votre bébé pourrait même refuser de téter.

Conduite et utilisation de machine

Temesta peut provoquer des étourdissements, une somnolence ou encore, affecter votre concentration. Cela peut affecter vos performances lors des tâches qualifiées telles que, la conduite de véhicule ou l’utilisation de machine. Vous ne devez donc pas participer à des activités qui pourraient vous mettre en danger ou mettre en danger vos proches. Conduire si ce médicament affecte vos capacités, constitue une infraction.

Vous devez aussi éviter l’alcool, pendant l’utilisation de Temesta. Cela peut vous rendre somnolent et affecter votre capacité à conduire ou, à utiliser des machines. 

Conservation de Temesta

Le médicament Temesta doit rester hors de la portée des enfants et des animaux domestiques. Ne le prenez pas non plus après la date de péremption indiquée sur la boîte. Temesta doit être conservé à une température supérieure à 25o C. Si vous remarquez que les comprimés se décolorent ou présentent des signes de détérioration, vous devrez demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien. 

Pour la protection de l’environnement, vous ne devez pas éliminer Temesta par les eaux usées ou encore moins, par les ordures ménagères. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien, sur la manière d’éliminer les médicaments qui ne sont plus nécessaires.


Il est très important de ne point confondre les médicaments anxiolytiques (comme Temesta) avec les médicaments antidépresseurs. Les derniers, comme le nom l’indique, sont prescrits contre la dépression.

Vous aimerez aussi :

Related Articles