Global Statistics

All countries
623,866,403
Confirmed
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
602,590,213
Recovered
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 1:44 pm

Tendinite au bras: comment la soigner ?

Les différentes articulations du corps peuvent être soumises à de nombreux troubles parmi lesquels, la tendinite du bras. Il s’agit d’une douleur survenant au niveau des tendons du bras. Elle peut devenir très insupportable, surtout lors de la mobilisation. Quelles sont les causes de ce trouble ? Comment se manifeste-t-il ? Quels sont les moyens de traitement disponibles pour soulager les patients ?

L’essentiel à savoir sur la tendinite du bras

La tendinite du bras est une inflammation qui se produit au niveau des tendons du bras. Le terme tendon désigne un faisceau de fibres résistantes et lisses qui relient les muscles aux os. C’est le tendon qui se charge de transmettre la force musculaire permettant à l’articulation de se mouvoir. Malgré leur solidité et leur élasticité, certains tendons comme ceux du bras peuvent se rompre partiellement sous l’effet des frottements successifs. Dans la pratique, le terme tendinite est remplacé par celui de tendinopathie en médecine. Ce dernier est considéré comme le plus approprié dans pour désigner toute inflammation des tendons.

Quels sont les causes et facteurs de risque d’une tendinite au bras ?

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une tendinite du bras. De plus, le traitement efficace de ce trouble nécessite une connaissance de sa source exacte. Le travail acharné ou le jardinage nécessitent des mouvements répétitifs qui compromettent la force des tendons et des muscles. Les employés de bureau n’en sont pas épargnés, car une mauvaise posture augmente le risque de développement d’une tendinopathie. Si les sportifs sont plus sujets à cette pathologie, c’est parce qu’ils se livrent à des exercices répétitifs pendant chaque séance d’entraînement.

Les gestes répétés, les faux mouvements et les efforts de longue durée peuvent provoquer chez le sportif une tendinite du bras. Une sollicitation constante des muscles du bras peut logiquement conduire à leur dégradation. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de bien s’hydrater. Une hydratation inappropriée augmente le risque de développement d’une tendinite, car cela affaiblit les articulations. Un manque d’échauffement au cours des pratiques sportives ainsi qu’une mauvaise alimentation peuvent être des facteurs déclencheurs de la pathologie chez les pratiquants de sport.

L’usage d’un équipement inadéquat peut également mener à une tendinite. Il est possible que la pathologie soit causée par d’autres problèmes de santé. Une accumulation importante de cristaux d’acide urique au niveau des tendons provoque des frottements et des luxations. Enfin, il est important de rappeler que la prise de certains médicaments, surtout des antibiotiques, accroît le risque de tendinite ou de rupture du tendon du bras.

Comment reconnaître une tendinite au bras ?

La tendinite au bras peut être reconnue à travers de nombreux signes. Au nombre de ceux-ci, on peut noter :

  • Des douleurs vives et intenses au bras ;
  • Des sensations de chaleur et de rougeur sur la zone du bras affectée ;
  • Une raideur de l’articulation endolorie ;
  • Des sensations de craquement au niveau du tendon concerné ;
  • Des crépitations et des frottements au moindre geste ou palpitations ;
  • Des difficultés du sujet atteint à bouger son bras.

Certaines postures peuvent également s’avérer douloureuses en cas de tendinite. De même, les gestes habituels deviennent compliqués à réaliser. Par exemple, il peut arriver qu’au réveil, l’on ne soit pas en mesure de bien soulever son bras. Quand l’inflammation atteint un stade avancé, elle provoque des élans de douleur, même lorsque le sujet touché est au repos. Le développement d’un œdème au site de l’articulation enflammée constitue un autre symptôme de la tendinite. Il s’agit d’un petit gonflement avec quelques rougeurs apparaissant sur la partie où l’inflammation est localisée.

La température de cette zone peut être plus élevée que celle du reste du corps. En l’absence de traitement, les douleurs liées à la tendinite au bras peuvent durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Une fois que le tendon lésé se cicatrise, ces douleurs deviennent alors chroniques et débouchent sur la formation de nodules gênants.

Comment diagnostiquer une tendinite au bras ?

Pour diagnostiquer une tendinite au bras, le médecin procède à la recherche d’une lésion autour des tendons du bras. Il écoute le patient exprimer ce qu’il ressent tout en effectuant un examen physique qui lui permet de rechercher des signes cliniques. Il peut s’agir de la douleur, d’une enflure, de rougeurs ou de difficultés à exécuter certains mouvements. Une radiographie peut être également prescrite par le médecin pour confirmer le diagnostic.

Par ailleurs, le médecin peut conseiller une échographie ou une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) si des douleurs intenses et persistantes sont signalées par le patient. Ces examens visent à vérifier l’existence d’une rupture tendineuse. Ils permettent aussi de déterminer les causes sous-jacentes de la tendinite (mouvements violents, répétitifs et habituels, blessures et faux mouvements). À la suite du diagnostic, le médecin prescrit le traitement adéquat en fonction de la gravité de l’inflammation.

Traitement de la tendinite au bras

La tendinite au bras peut être prise en charge à l’aide de traitements médicaux ou naturels. Il convient avant tout d’identifier son origine pour mieux la soigner et ainsi accélérer la guérison. Certains réflexes peuvent également constituer des traitements de première intention dans le soulagement de la tendinite au bras.

Les premiers gestes en cas de tendinite au bras

Quand une tendinite survient au bras, il est crucial d’agir rapidement pour atténuer la douleur. Il faudra en premier lieu cesser l’activité qui a provoqué l’inflammation. La douleur devra ensuite être apaisée en appliquant une poche de glace ou un sachet de légumes congelés sur la partie douloureuse. La poche doit être recouverte d’un tissu fin avant son application sur la peau. Par ailleurs, le repos constitue l’une des premières solutions les plus efficaces en cas de tendinite au bras.

Les traitements médicaux contre la tendinite

Le traitement généralement prescrit en cas de tendinite au bras, est la prise d’un médicament anti-inflammatoire. Toutefois, l’intensité de la douleur est prise en compte lors de la prescription de ces médicaments. Il existe également un gel anti-inflammatoire dont on peut faire usage pour limiter la douleur sur la région atteinte.

Les cas de tendinite chronique doivent être traités à partir d’une injection ou d’une infiltration de corticoïdes. Il s’agit d’un traitement qui est souvent associé à la prise d’anti-inflammatoire en vue de réduire les douleurs. L’administration de cortisone permet d’apaiser temporairement la tendinite et ne doit être réservée qu’aux cas extrêmes. Ce traitement n’est pas convenable à tout le monde. Certains individus continuent de résister à cette technique. De plus, les corticostéroïdes ont des effets secondaires négatifs. Les patients atteints d’AVC ne doivent pas être soumis à ces infiltrations.

La chirurgie représente la dernière option en cas d’échec de tous les autres traitements. Les personnes ayant leurs tendons complètement déchirés sont les plus concernées par cette intervention qui se réalise sous anesthésie locale. L’objectif est de strier les fibres des tendons en ouvrant la peau. Cela favorise ainsi leur reconstruction. Il faut environ 4 semaines pour la cicatrisation, voire plus selon les patients. L’opération chirurgicale implique une immobilisation qui doit durer plusieurs semaines.

Remèdes naturels contre la tendinite au bras

La tendinite peut être aussi traitée de façon naturelle. Le cataplasme, la kinésithérapie, les huiles essentielles ou l’homéopathie constituent tous des remèdes naturels contre une tendinite non avancée.

Le cataplasme

Si la douleur est accompagnée de gonflement, un cataplasme d’argile peut être réalisé et appliqué sur la région atteinte. Il faut pour cela de l’eau tiède et de l’argile en poudre. Ces deux ingrédients sont à mélanger dans un bol, jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. La préparation est ensuite appliquée sur toute l’articulation endolorie, et le tout est recouvert d’un film plastique. Le cataplasme doit être laissé au repos durant au moins une heure. L’argile verte est reconnue pour ses pouvoirs anti-inflammatoires et décongestifs. Elle représente donc une puissante alliée dans l’apaisement des douleurs.

Pratique de kinésithérapie

Cette pratique doit se faire sous la supervision d’un professionnel qualifié. Elle a pour but d’effectuer des étirements adaptés aux tendinites. Des exercices de renforcement des muscles sont souvent proposés par le kinésithérapeute. Il est également possible d’assister à des drainages lymphatiques manuels pouvant agir sur une potentielle enflure. Le kiné peut aussi recommander un ajustement de posture et de geste afin d’entretenir les tendons.

Les huiles essentielles

Ces huiles jouent un rôle important dans le traitement des tendinites. Certaines d’entre elles disposent de propriétés anti-inflammatoires et aident au soulagement de la douleur. Un massage aux huiles essentielles de romarin et de gaulthérie permet une meilleure circulation du sang, et atténue les douleurs. Un mélange avec une huile végétale comme le tournesol peut être fait pour éviter les irritations cutanées.

Les remèdes homéopathiques sont également utiles dans le traitement des tendinites au bras.

Comment prévenir la tendinite au bras ?

Une alimentation saine et une hydratation adéquate peuvent prévenir le développement d’une tendinopathie. Pour éviter une éventuelle tendinite au bras, il est nécessaire de s’échauffer avant de s’engager dans tout type d’activité physique ou sportive. De plus, il faut faire des exercices d’étirement à la fin de chaque séance d’entraînement. Cela permet d’éviter un développement ultérieur des crampes musculaires.

Le repos doit être également privilégié pour prévenir les tendinites au bras, en particulier chez les sportifs. Cela appelle à un arrêt des exercices excessifs et de l’haltérophilie. D’autre part, un exercice modéré et régulier aide les personnes sédentaires à éviter les tendinopathies. Étant donné que l’obésité et le surpoids peuvent être considérés comme des facteurs provoquant cette pathologie, il serait sage de surveiller son poids en évitant les aliments trop gras. 

Vous aimerez aussi :

Related Articles