Global Statistics

All countries
590,433,317
Confirmed
Updated on August 9, 2022 10:23 am
All countries
560,418,227
Recovered
Updated on August 9, 2022 10:23 am
All countries
6,439,024
Deaths
Updated on August 9, 2022 10:23 am

Tendinite au poignet : quelles sont ses manifestations ?

La tendinite du poignet est une affection ou une inflammation qui touche les tendons situés à la hauteur du poignet. Elle est due à une exploitation excessive de cette partie du corps, et peut être source de grandes douleurs. Quelles sont les causes de la tendinite au poignet ? Comment la traiter ou la prévenir ? Focus !

La tendinite au poignet : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée la tendinopathie, la tendinite est une douleur créée par une contraction excessive ou un étirement exagéré des tendons du poignet. La tendinite au poignet est donc une pathologie qui correspond à l’inflammation des tissus ou des tendons qui caractérisent le poignet et qui sont situés entre la main et l’avant-bras. En d’autres termes, on parle de tendinite du poignet lorsque l’un des tendons est atteint, endommagé ou affecté.

Cette tendinite est également appelée la tendinite de Quervain. Elle affecte les tendons liés au pouce, notamment le long abducteur et le cout extenseur. Ces derniers, étant doubles et comprenant plusieurs faisceaux, prennent par l’occasion davantage de volume.

En réalité, ces tendons sont de petites structures élastiques, qui donnent la possibilité aux muscles et aux os de se relâcher et se contracter. Ils jouent également un grand rôle dans la mise en mouvement de plusieurs parties du corps, et contribuent à actionner les os pendant la contraction des muscles.

Dans le poignet, les tendons se situent dans des coulisses fibreuses qui favorisent le guidage et l’optimisation de leurs actions mécaniques. Ils sont situés soit sur le dos du poignet, soit à l’avant du poignet. Tous les mouvements que favorisent les tendons sont donc compromis lorsqu’ils sont atteints ou ne fonctionnent pas correctement.

C’est donc ce dysfonctionnement des tendons à ce niveau de l’articulation que l’on appelle la tendinite au poignet ou de Quervain. Elle a une durée de vie assez variée. Tant elle peut durer quelques jours, tant elle peut l’être pour toute une vie. Cela varie selon plusieurs facteurs. Entre autres, on a le type de tendinite au poignet dont le patient est atteint, les activités qu’il mène et surtout le temps mis avant la détection du mal.

Il faut préciser que la tendinite, de façon générale, ne se situe pas seulement au poignet. Plusieurs autres parties du corps peuvent être affectées par ce mal. Il est donc possible que l’on parle de la tendinite calcifiante, de la tendinite de l’épaule, de la tendinite du tendon d’Achille, de la tendinite du coude. On parlera également de la tendinite de la hanche et celle du genou. Ces différentes parties du corps regorgent donc de tendons qui pourraient s’enflammer ou s’affecter.

Les différentes sortes de tendinite au poignet

Les tendinites du poignet sont nombreuses et sont de plusieurs ordres. Cela est dû au fait que cette partie du corps regorge plus de tendons. Elle est aussi l’une des parties du corps les plus sollicitées par les activités humaines.  Voici quelques sortes de tendinite au poignet dont une personne peut être victime :

La tendinite du grand palmaire

Le grand palmaire est un tendon très sensible, notamment dans sa coulisse au poignet. Il prend par les articulations liées au pouce et s’arrête sur le deuxième métacarpien. Ce tendon subit les angulations de l’articulation à la hauteur du poignet.

Du coup, d’éventuelles aspérités d’une arthrose située à la base du pouce les fragilisent. Le liquide synovial s’enflamme donc et s’accumule pour former une enflure kystique. Lorsque tout ceci se passe à l’extérieur, le tendon vulnérable peut se rompre.

La tendinite du texto

Ce type de tendinite est de plus en plus fréquent aujourd’hui. Il est dû à la sollicitation excessive des doigts et du poignet, dans la manipulation et l’usage du téléphone. Ces différents mouvements engendrent l’accroissement des risques de tendinite pour ces personnes.

La tendinite au poignet : quelles sont ses causes ?

Nombreux sont les facteurs pouvant causer la tendinite du poignet chez une personne. En général, son développement a pour source plusieurs activités humaines. La tendinite au poignet est en effet causée par les mouvements répétés et intensifs du poignet sur une longue période.

Aussi, les activités nécessitant une surexploitation ou une sursollicitation des articulations du poignet, augmentent le risque de développer ce mal. Il s’agit par exemple de la pratique de certaines disciplines professionnelles du sport comme le tennis, le handball, le basket-ball et le volley-ball. Le risque est également accru dans la pratique de plusieurs autres activités sur le plan professionnel.

Justement, la tendinite au poignet touche plusieurs catégories de personnes. On a les personnes âgées, les sportifs professionnels, les caissières, les secrétaires et opérateurs de saisie, les femmes de ménage et même les artisans. Par ailleurs, l’essor fulgurant de la technologie et du numérique constitue également un risque important pour le développement de la tendinite chez une personne.

Quels sont les symptômes de la tendinite du poignet ?

Plusieurs signes sont annonciateurs d’une tendinite au poignet. En effet, la plupart du temps, on assiste à d’intenses douleurs insupportables, à la suite de certains mouvements faits avec le poignet. Il peut aussi s’agir d’une raideur accentuée à la hauteur du poignet les matins au réveil, ou une faiblesse des muscles qui ne permet pas d’effectuer certains travaux. Dans ce cas, on parlera d’une sévère perte de force qui limite les mouvements de la main.

Par ailleurs, la tendinite du poignet se manifeste également par :

  • Les tendons qui donnent la sensation de craquer ;
  • Des enflures sur le poignet avec des signes d’inflammations à savoir une chaleur intense et des rougeurs ;
  • Des nodules qui apparaissent et qui endommagent les tendons.

Il est donc primordial de consulter un médecin spécialiste, lorsque le malade constate l’un de ces signes. Le diagnostic et la prise en charge seront faits suivant une série de techniques.

Comment diagnostiquer la tendinite au poignet ?

Cette pathologie peut être détectée en suivant plusieurs méthodes. Voici quelques-unes d’entre elles :

Faire un examen médical

L’examen clinique ou médical est la première méthode à adopter lorsque le malade suspecte une tendinite au poignet. Au cours de cet examen, le patient devra faire le test de Finkelstein qui consiste à placer le pouce en flexion dans la paume de main du patient et à procéder à un étirement de son poignet dans une série de mouvements répétés.

Cet examen permet de s’assurer de l’existence de lésions sur les tendons. Il permet également de confirmer l’hypothèse de la présence d’une tendinite au poignet.

Prescrire une radiographie, une échographie ou une IRM

Ces différents examens d’imagerie médicale sont conseillés lorsque les douleurs persistent et sont de plus en plus insupportables. Leur réalisation peut contribuer à déterminer l’existence d’une quelconque rupture du tendon. Ils permettront également de déterminer la source et les origines de la tendinite au poignet.

Comment prévenir la tendinite au poignet ?

La prévention de la tendinite au poignet peut se faire de plusieurs façons. Déjà, puisque plusieurs activités humaines impliquent une sollicitation du poignet, il est important d’anticiper sur la survenue de ce mal en prenant des mesures qui mettent à l’abri.

Les sportifs et autres professionnels du sport se doivent par exemple de s’échauffer de façon maximale avant le démarrage de leurs activités. Cela contribue à mieux préparer le corps et à donner plus de vigueur aux différents muscles et tendons. En ce qui concerne les activités manuelles et autres qui sollicitent un usage excessif du poignet, il est important de bien s’équiper pour assurer un confort optimal au poignet.

Par ailleurs, il est important de :

  • Réduire considérablement les mouvements répétitifs au niveau du poignet ;
  • Faire des pauses régulières lors de l’exécution des tâches quotidiennes afin que les muscles et les tendons ne récupèrent et ne subissent pas de lésions.

Comment soigner la tendinite au poignet ?

Il existe une série de traitements efficaces pour soigner et traiter la tendinite au poignet. Ce traitement prend en compte aussi bien des méthodes naturelles, médicales que chirurgicales.

Les méthodes naturelles dans le traitement de la tendinite au poignet

Les méthodes naturelles utiles dans le traitement de la tendinite au poignet sont :

Se reposer pour se soigner

Le repos est la première solution à laquelle la personne doit penser lorsqu’il s’agit d’une tendinite au poignet. Ce repos implique la cessation sur une période donnée de l’activité qui est à la base du mal. En plus de mettre le poignet et le pouce au repos, le malade peut aussi porter une attelle pour immobiliser le poignet et le pouce. Une telle mesure favorise le repos des muscles et des tendons.

Faire des exercices pour soulager la douleur

Il s’agit d’une série d’exercices qui favorisent des mouvements de flexion des doigts, des bras et des coudes et de plusieurs autres articulations du corps. Le premier exercice consiste à ouvrir et à fermer les mains dans une série de mouvements rapides ou le bras est tendu vers l’avant dans une posture horizontale. Lorsque le mouvement est bien fait, il donne l’impression d’expulser de l’eau des doigts.

Le second exercice consiste à fléchir et à étendre les poignets, les bras et les paumes de mains vers l’avant. Ensuite, il faut procéder à une flexion des poignets de sorte que le dos de la main soit orienté vers l’avant et les doigts vers le sol. Il est également possible de faire des exercices qui impliquent une rotation des coudes et de l’avant-bras. Ces différents mouvements peuvent aider le malade à soulager les douleurs que lui cause la tendinite au poignet.

Appliquer du froid sur la partie affectée

Le froid est reconnu pour sa capacité à réduire de façon considérable une inflammation. Il joue un grand rôle dans l’amélioration de la circulation sanguine et réduit les enflures et les gonflements lorsqu’il est appliqué avec tact et rapidité. Il peut aussi contribuer à anesthésier une douleur avec brio.

Cette démarche qui a pour nom la cryothérapie est donc une solution naturelle à envisager lorsque l’on souffre d’une tendinite au poignet. Même s’il n’est pas une solution radicale contre le mal, le froid contribue tout de même à réduire ou à faire disparaître la douleur.

Son usage consiste à appliquer de la glace dans une matière plastique ou dans un linge propre, ou à faire usage d’une poche de gel ou d’un sachet de pois surgelé. L’application de ces matières à basse température a des effets analgésiques sur la partie endolorie.

D’autres mesures sont envisageables dans le traitement d’une tendinite au poignet. Entre autres, on a l’application d’huiles spécifiques, l’usage de baumes pour soulager les inflammations. Il peut s’agir de l’usage de l’argile verte ou de plusieurs autres solutions naturelles pour soulager son mal.

Un traitement médical pour un suivi efficace

Le traitement et le suivi médical interviennent lorsque les douleurs sont de plus en plus grandissantes. Un diagnostic étant déjà fait, le médecin traitant peut faire une prescription d’antalgique et d’anti douleurs à prendre par voie orale et locale afin de réduire les douleurs.

Lorsque les produits prescrits semblent ne pas avoir d’effets, il est conseillé que le médecin administre des infiltrations locales de cortisone non loin du tendon douloureux. Ce traitement constitue un traitement radical contre la douleur et les inflammations.

Voici d’autres traitements médicaux pour soulager une tendinite au poignet :

La kinésithérapie, un meilleur traitement

La kinésithérapie est un traitement assez particulier qui se fait à l’aide de mouvements. Elle est pratiquée par des kinésithérapeutes qui sont des spécialistes ayant une parfaite maîtrise des différents muscles, tissus et tendons du corps humain. Basée sur plusieurs techniques, cette pratique est la mieux indiquée lorsque toutes les mesures préliminaires échouent dans le traitement de la tendinite au poignet.

Le spécialiste, dans la mise en œuvre de cette technique, peut procéder à une série de massages ou à l’étirement des parties affectées par le mal. Ces méthodes, en plus de réduire la douleur, peuvent faire disparaître le mal et cicatriser les éventuelles plaies.

Recourir à une opération chirurgicale

La chirurgie est une mesure extrême et exceptionnelle, dans le traitement de la tendinite au poignet. Elle est faite uniquement pour traiter les cas atypiques, compliqués et récidivistes de tendinite au poignet. Tout comme le recours à la kinésithérapie, ce type de traitement est également conseillé lorsque l’enflure est considérable.

L’opération chirurgicale se fait sous anesthésie locorégionale. Elle a pour but, la libération et la protection des branches nerveuses qui causent les douleurs. Elle permet également de vérifier le bon fonctionnement des tendons, en procédant à l’incision du bord extrême du poignet.

Vous aimerez aussi :

Related Articles