Global Statistics

All countries
551,948,730
Confirmed
Updated on June 30, 2022 1:26 pm
All countries
524,787,754
Recovered
Updated on June 30, 2022 1:26 pm
All countries
6,356,627
Deaths
Updated on June 30, 2022 1:26 pm

Toplexil : Indications, Mode d’emploi et Effets secondaires

Toplexil est un médicament conçu sous forme de sirop, appartenant à la famille des phénothiazines. Composée d’un antihistaminique et possédant des propriétés sédatives et antitussives, cette pilule est utilisée pour soulager les toux d’irritation et les toux sèches chez l’enfant de plus de deux ans et l’adulte, principalement à prédominance nocturne. Ayant pour principale substance active l’oxomémazine, Toplexil est administré suivant un mode d’emploi spécifique et est interdit d’utilisation dans certains cas. Quelles sont les indications et contres indications de ce médicament ? Quel est son mode d’emploi ? Son utilisation peut-elle avoir des effets secondaires ? Cet article vous tout sur Toplexil.

Quelles sont les indications, la forme et la composition de Toplexil ?

Toplexil est un médicament, indiqué dans le cadre des toux sèches et des toux d’irritation, qui surviennent principalement dans la nuit chez l’adulte et les enfants de plus de deux ans. Il est conçu sous forme de sirop et est présenté dans un flacon (verre brun type III) contenant 150 ml de la solution, accompagné de gobelet doseur (polypropylène) et de la capsule (aluminium).

La substance active de ce médicament est l’oxomémazine 0,33g. Les excipients utilisés sont : sodium de benzoate, glycérol, sodium de citrate, citrique acide monohydraté, eau purifiée, caramel arôme, saccharose solution, pipéronal, sodium, propylèneglycol, fenugrec résinoïde, caramel, pipéronal, butyrique acide, maltol, méthylcyclopenténolone, diacétyle, vanilline, eau distillée, propylène glycol, ethylvanilline. Par ailleurs, le prix moyen de Toplexil constaté est de 4,67 .

Quel est son mécanisme d’action ?

Possédant comme principe actif l’oxomémazine (qui renferme d’antihistaminique H1 et de la phénothiazine à chaîne latérale aliphatique), le Toplexil a un effet :

  • Sédatif marqué par les doses usuelles, d’origine adrénolytique centrale et histaminergique ;
  • Anticholinergique, pouvant provoquer des effets secondaires périphériques ;
  • Adrénolytique périphérique, capable de retentir en matière d’hémodynamique.

Les antihistaminiques sont capables de s’opposer aux effets de l’histamine, principalement sur l’intestin, les bronches, les vaisseaux et la peau.

Quel est le mode de conservation de Toplexil ?

Ce médicament doit être gardé hors de la portée et de la vue des enfants. Il faut le conserver à une température n’excédant pas 25° C et toujours le garder dans le conditionnement d’origine, surtout à l’abri de la lumière. Le délai maximum pour la conservation de Toplexil est de six mois, à compter dès la première ouverture du flacon.

Cependant, n’utilisez pas ce médicament après date de péremption notifiée sur l’emballage. Cette date n’est rien d’autre que le dernier jour du mois indiqué.

Quelles sont les contre-indications de ce médicament ?

Toplexil est contre-indiqué en cas :

  • D’allergie à l’un des composants du médicament, surtout aux antihistaminiques ;
  • D’antécédent d’agranulocytose ;
  • Du risque de rétention urinaire en rapport avec des problèmes urétro-prostatiques ;
  • Du risque de glaucome à angle fermé ;
  • De toux grasse ;
  • De réduction considérable du nombre de certains globules blancs dans le sang ;
  • De prise de médicaments renfermant du quinagolide ou de la cabergoline ;
  • D’un enfant de moins de deux ans.

Quel est le mode d’emploi du Toplexil ?

Chez l’adulte, la dose à prendre par prise est de 10 ml et quatre fois par jour.

Chez les enfants, la dose à prendre par jour varie suivant leur poids. Par Kg de poids corporel, la quantité à prendre est de 1 ml de sirop. Selon les recommandations, il faut pour un enfant pesant :

  • Entre 13 et 20 kg (environ deux à six ans), 5 ml par prise, ceci deux à trois fois par jour ;
  • Entre 20 et 30 Kg (six à dix ans), 10 ml par prise, à prendre deux à trois fois par jour ;
  • Entre 30 et 40 kg (dix à douze ans), 10 ml par prise, mais trois à quatre fois par jour ;
  • Plus de 40 kg (à partir de douze ans), 10 ml prise, à raison de quatre fois par jour.

Les prises du sirop sont à renouveler dans le cadre du besoin et elles doivent être espacées de quatre heures au moins.

En ce qui concerne le mode d’administration, c’est par voie orale. Pour une bonne prise de dose, servez-vous du gobelet doseur. Cependant, il faut privilégier les prises du soir, particulièrement en début du traitement, en raison de l’effet sédatif de la substance active du médicament.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Les différentes propriétés pharmacologiques de l’oxomémazine sont pour la plupart du temps à l’origine des effets indésirables. Comme effets, vous pouvez constater :

  • Des rougeurs sur la peau, de l’eczéma, des taches pourpres sur la peau ;
  • Des œdèmes, le gonflement du cou et/ou du visage pouvant provoquer un trouble respiratoire ;
  • De l’urticaire ;
  • De l’hypersensibilité aux UV et au soleil ;
  • Du malaise brutal, accompagné d’une baisse considérable de la pression artérielle ;
  • De la réduction du nombre de quelques cellules du sang : plaquette (thrombopénie), globules rouges (anémie hémolytique) et globules blancs (agranulocytose, neutropénie) ;
  • De la somnolence et de la baisse de vigilance ;
  • Des troubles de concentration ou de la mémoire, des vertiges, des troubles de l’équilibre ;
  • Des problèmes de coordination de ses propres mouvements, des tremblements ;
  • Des hallucinations, de la confusion mentale ;
  • Des troubles visuels, de la sécheresse des muqueuses, problème de rétention d’urine, de la constipation, des palpitations du cœur, des troubles de l’accommodation et de la mydriase

Il existe d’autres effets secondaires, mais rares qui peuvent survenir : la nervosité, l’agitation et l’insomnie. En raison de la présence du glycérol dans les excipients du médicament, il y a également le risque de la diarrhée et des troubles digestifs.

Quelles sont les précautions d’emploi ?

Quelques mises en garde

  • Ne jamais augmenter les doses de Toplexil à prendre, en cas de persistance de la toux. Dans ce cas, le mieux est de consulter votre médecin ;
  • Ne plus consommer du tabac, ça peut aggraver la toux ;
  • Ne jamais traiter la toux grasse avec ce médicament, car cette toux est juste une technique de défense naturelle indispensable à l’évacuation des sécrétions bronchiques ;
  • Ne pas l’utiliser avec d’autres médicaments sédatifs ;
  • Ne pas vous exposer aux UV, ni au soleil lors du traitement.

Précautions d’emploi

En raison de la considération des phénothiazines comme des hypothétiques (facteurs de risque du décès du nourrisson), il est recommandé de ne pas administrer le Toplexil aux enfants de moins de deux ans. Chez les personnes souffrant d’épilepsie, une surveillance clinique et électrique (si nécessaire) devra être renforcée.

La prise de ce médicament doit être effectuée avec prudence chez les patients présentant :

  • De la constipation chronique : risque d’iléus paralytique ;
  • Une hypersensibilité aux vertiges, à la sédation et à l’hypotension orthostatique ;
  • Un risque d’hypertrophie prostatique ;
  • Des affections cardiovasculaires, en raison des effets hypertenseurs et tachycardisants des phénothiazines ;
  • Une maladie chronique des poumons et des bronches, associée à des expectorations et de la toux ;
  • D’insuffisance rénale et/ou hépatique sévère.

Le sirop doit être également pris avec prudence chez les patients âgés de plus de 65 ans et des enfants souffrants de reflux gastro-œsophagien et d’asthme. Chez ces enfants, l’asthme et le reflux doivent être éliminés avant le traitement.

Pendant le traitement, la consommation de boissons alcoolisées ainsi que des médicaments renfermant de l’alcool est déconseillée. Toplexil est composé de saccharose, ce sirop est donc déconseillé aux patients intolérants au fructose et pour les individus qui présentent un déficit d’isomaltase/sucrase ainsi qu’un syndrome de malabsorption de galactose et du glucose.

Ce médicament renferme 3,7 g de saccharose par dose de 5 ml et 7, 3 g par dose de 10 ml. Il faut donc en tenir compte dans la prise journalière en cas de diabète ou d’un régime pauvre en sucre. Il contient également du sodium, qui est d’environ 8,25 mg pour une dose de 5 ml et de 16,50 mg pour une dose de 10 ml. Vous devez en tenir compte, chez les patients qui suivent un régime hyposodé strict.

Quelles sont les interactions médicamenteuses ?

Toplexil a des interactions avec de nombreux produits.

Médicaments atropiniques

Les produits atroponiques peuvent associer leurs effets secondaires à celui de toplexil pour engendrer une rétention d’urine, une sécheresse de la bouche, une constipation…..Les différents médicaments atropiniques sont sous forme d’antidépresseurs : antihistaminiques H1 atroponiques, antispasmodiques atroponiques, disopyramide, neuroleptiques phénothiaziniques, antiparkinsoniens et clozapine.

Médicaments sédatifs

Ils sont capables d’additionner leurs effets dépresseurs du cerveau central et de contribuer à la diminution de la vigilance. Les médicaments sédatifs sont : dérivés morphoniques (antitussifs, analgésiques…), benzodiazépines, anxiolytiques, neuroleptiques, barbituriques, hypnotiques, antidépresseurs sédatifs (mirtazapine, amitriptyline, miansérine, doxépine, trimipramine), antihistaminiques H1 sédatifs, baclofène, thalidomide et antihypertenseurs centraux.

Médicaments réduisant le seuil épileptogène

La prise conjointe des médicaments abaissant le seuil épileptogène ou proconsulat doit être dosée avec précaution, pour ne pas encourir un risque de sévérité. Ces médicaments sont présentés généralement sous la forme des antidépresseurs (imipraminiques….), de chloroquine, de bupropion, de tramadol, des neuroleptiques et de la méfloquine.

Que se passe-t-il en cas de surdosage ?

Si le Toplexil n’est pas pris suivant les doses recommandées et pris en excès, il peut y avoir des convulsions, principalement chez les enfants, des troubles de conscience, voire le coma.

Ce médicament a-t-il d’effet sur la grossesse et l’allaitement ?

En cas de grossesse

Toplexil ne doit pas être utilisé chez une femme enceinte, sauf si le médecin le juge nécessaire au premier trimestre de la grossesse. Si vous vous rendez compte que vous êtes enceinte lors du traitement, il faut immédiatement consulter votre médecin. Il saura adapter le traitement à votre état ou il vous recommandera des alternatives.

Au dernier trimestre de grossesse, une utilisation abusive de ce médicament peut avoir des effets nuisibles sur le bébé. Pour cela, il est toujours préférable de demander conseil à votre médecin avant la prise de Toplexil et ne pas excéder la dose recommandée, ni dépasser le délai du traitement.

En cas d’allaitement

Ce sirop peut circuler dans le lait maternel. En se basant sur ces propriétés sédatives importantes, il est déconseillé de prendre ce médicament dans la période d’allaitement.

Que vous soyez enceinte, allaitante ou que vous planifiez une grossesse, le mieux est de toujours prendre l’avis de votre médecin ou d’un pharmacien avant toute prise de Toplexil.

Ce médicament peut-il agir sur la capacité de conduite ?

Toplexil peut entraîner une somnolence chez le patient, principalement en début de traitement. En cas d’apparition de ce symptôme, il est déconseillé de conduire un véhicule ou de se servir d’une machine.

Le risque de cet effet est important lorsque vous prenez des boissons, des médicaments ou tout autre produit contenant d’alcool.

Vous aimerez aussi :

Related Articles