Global Statistics

All countries
551,312,585
Confirmed
Updated on June 29, 2022 9:23 pm
All countries
523,612,526
Recovered
Updated on June 29, 2022 9:23 pm
All countries
6,354,819
Deaths
Updated on June 29, 2022 9:23 pm

Traitement du cancer de la prostate : Efficacité de la radiothérapie

La radiothérapie reste l’un des principaux traitements proposés aux patients atteints d’un cancer de la prostate. Le choix de recourir à cette méthode thérapeutique pour tenter de guérir ce cancer dépend de nombreux facteurs, et s’étudie par un collège médical pluridisciplinaire avec la collaboration du patient. Alors, quelle est l’efficacité de la radiothérapie dans le traitement du cancer de la prostate ? Présente-t-elle des effets secondaires ? Découvrez les réponses à ces différentes questions dans cet article.

La radiothérapie reste l’un des principaux traitements proposés aux patients atteints d’un cancer de la prostate. Le choix de recourir à cette méthode thérapeutique pour tenter de guérir ce cancer dépend de nombreux facteurs, et s’étudie par un collège médical pluridisciplinaire avec la collaboration du patient. Alors, quelle est l’efficacité de la radiothérapie dans le traitement du cancer de la prostate ? Présente-t-elle des effets secondaires ? Découvrez les réponses à ces différentes questions dans cet article.

La radiothérapie : une option thérapeutique efficace contre le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate  – © Crédit : informationhospitaliere.com
Le cancer de la prostate – © Crédit : informationhospitaliere.com

La radiothérapie consiste à irradier et détruire les cellules cancéreuses de la prostate grâce à des rayons ionisants. Ceux-ci détériorent l’ADN des cellules qui ne peuvent donc plus se proliférer et tendent à mourir. Cette méthode thérapeutique offre une grande efficacité dans la guérison du cancer de la prostate, avec des taux de survie dépassant 87 % à 2 ans et 83 % à 5 ans, des résultats très similaires à ceux présentés par la chirurgie. Contrairement à cette dernière, la radiothérapie permet aux patients de poursuivre normalement leurs activités pendant la thérapie.

En effet, les différents types de radiothérapies dans le traitement du cancer de la prostate ne nécessitent aucune hospitalisation ou anesthésie. De plus, ce traitement peut s’administrer à tout le monde, y compris aux malades présentant des fragilités ou facteurs de comorbidité rendant difficile une opération chirurgicale. Par ailleurs, pour beaucoup d’hommes atteints d’un cancer de la prostate localisé, l’irradiation garantit un traitement efficace sans les risques et délais de guérison associés à la chirurgie.

Modalités du traitement

L’effet des rayons ionisants sur les cellules cancéreuses ne s’observe pas immédiatement et ne touche pas toutes les cellules à la fois. Il s’avère nécessaire d’effectuer de nombreuses séances de radiothérapie pour obtenir les résultats escomptés. En réalité, la radiothérapie atteint également les tissus sains situés à proximité de la tumeur. Ainsi, l’administration d’une seule forte dose de la thérapie peut endommager les organes proches des cellules cancéreuses.

C’est pour cette raison que les cancérologues divisent généralement le traitement en plusieurs séances de radiothérapie de dix à vingt minutes, temps de préparation compris, le tout sur cinq jours par semaine. Grâce à cette programmation, les tissus sains se régénèrent facilement vers la fin de la semaine. Le programme complet de traitement dépend de chaque patient. Toutefois, quatre à huit semaines suffisent souvent pour obtenir les résultats recherchés.

Effets secondaires de la radiothérapie dans la guérison du cancer de la prostate

Malgré l’évolution des techniques de la radiothérapie, les atteintes des cellules saines proches de la zone traitée restent pratiquement inévitables. Et c’est l’endommagement de ces tissus normaux qui entraine la manifestation des effets secondaires. Cependant, ces derniers n’affectent pas tous les patients de la même façon. Ils apparaissent habituellement quelques semaines après le début de la radiothérapie et peuvent disparaitre progressivement dans l’année qui suit la fin de la thérapie. Ainsi, le patient peut sentir à court terme les effets secondaires ci-après :

·     Une fatigue généralisée : manque d’énergie, perte de poids ou changement dans son appétit ;

·     Des troubles gastro-intestinaux ou rectaux : crampes abdominales, diarrhées, irritation anale, douleurs et saignement rectaux pendant les selles ;

·     Des problèmes urinaires : douleurs lors de la miction, fuites urinaires, présence de sang dans les urines, difficultés à uriner, etc.

Cependant, certains effets secondaires peuvent survenir des mois voire des années après la fin de la radiothérapie. Ceux-ci demeurent variables et se manifestent souvent par du sang dans les selles ou l’urine, des dysfonctionnements érectiles, la perte de fertilité, le changement permanent de la fréquence d’émission des selles et d’urines.

Il parait judicieux de signaler tout effet secondaire à l’équipe médicale, ceci même des années après la fin du traitement. La plupart des effets secondaires peuvent être soulagés par différentes thérapies médicamenteuses ou d’autres méthodes.

Vous aimerez aussi :

Related Articles