Global Statistics

All countries
228,944,788
Confirmed
Updated on September 19, 2021 4:09 am
All countries
203,814,786
Recovered
Updated on September 19, 2021 4:09 am
All countries
4,700,198
Deaths
Updated on September 19, 2021 4:09 am

Tramadol sandoz 50 : le guide du médicament

Il est normal de se faire soigner lorsqu’on souffre d’une affection. Mais, avant de prendre un quelconque produit pharmaceutique, lire la notice afin de mieux connaître celui-ci est la meilleure attitude. 

Ce petit guide est donc élaboré pour faciliter la connaissance de Tramadol sandoz 50 mg. On y trouve les composants de ce médicament, les conditions d’utilisation, la posologie à suivre ainsi que les modes d’administration sans oublier les effets secondaires et les cas où ce médicament n’est pas conseillé.

La lecture du guide du médicament Tramadol sandoz 50 mg est donc recommandée aussi bien au professionnel de la santé qu’au patient.

Dénomination et Composition

Disponible en pharmacie sous le nom Tramadol sandoz 50 mg, comprimé, ce médicament a pour principale substance le chlorhydrate de Tramadol. On y retrouve aussi : 

  • Carboxyméthylamidon sodique A ; 
  • Cellulose microcristalline ;
  • Mannitol ;
  • Stéarate de magnésium ;
  • Silice colloïdale anhydre.

Dans quel cas utiliser ce médicament

À l’instar de la morphine, Tramadol sandoz 50 mg est un antalgique du groupe des opioïdes. Il est utilisé dans le traitement des douleurs qu’elles soient chroniques ou aiguës chez les catégories suivantes :

  • L’adolescent de plus de 15 ans ;
  • L’adulte.

Ce médicament calme la douleur en agissant sur le système nerveux central principalement sur les cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. 

Posologie, dosage et mode d’administration

La prise d’un médicament est conditionnée par des règles bien précises. Parmi ces règles se trouve le respect scrupuleux des consignes données par le médecin traitant ou le pharmacien. C’est à cette condition qu’on peut éviter le surdosage. 

Ce guide n’est donc pas une ordonnance. Il participe à la connaissance de Tramadol sandoz 50 mg, comprimé. 

Posologie et Dosage 

Tramadol sandoz 50 mg n’est recommandé que chez les personnes ayant déjà au moins 15 ans. Aussi, la posologie ci-dessous est à titre indicatif. Il est ainsi essentiel de suivre la posologie du médecin.

En cas de douleur : 

  • Aiguës : débuter par 2 comprimés de 50 mg soit 100 mg, puis chaque 4 ou 6 heures, prendre 1 ou 2 comprimés sans dépasser la dose journalière qui est de 8 comprimés par jour soit 400 mg ;
  • Chroniques : lorsque la douleur est chronique, il est possible d’entamer le traitement par 1 ou 2 comprimés puis continuer le traitement avec 1 ou 2 comprimés toutes les 4 ou 6 heures sans dépasser la dose quotidienne de 400 mg.  

Pour ce qui est des personnes du troisième âge (75 ans), l’intervalle entre les prises de Tramadol sandoz 50 mg, comprimé peut être augmenté lors du traitement pour faciliter l’élimination du produit par le corps. Le médecin ou le pharmacien donnera à cet effet les indications précises.

Mode d’administration 

Présenté sous la forme de comprimé en boîte de 16, 28, 30 ou encore 100, Tramadol sandoz 50 mg s’administre par voie orale. 

Durée du traitement 

Le traitement au Tramadol sandoz 50 mg doit être suivi avec attention par un médecin. Il n’est pas bon de prendre ce médicament sur le long terme. Et si, pour une raison ou une autre, le traitement devait durer, il est prudent de faire une pause avant de continuer. 

Toutefois, le médecin traitant est le seul à réellement savoir ce qu’il vous faut.

Contre-indication et mise en garde

L’utilisation de tout produit pharmaceutique nécessite une bonne prise de connaissance de son mode d’emploi. Ainsi, vous serez sûr de ne pas être allergique au produit ou à l’un des composants. De même, vous serez rassuré de votre éligibilité ou pas au traitement.

Contre-indication

Tramadol sandoz 50 mg est interdit chez les patients : 

  • Allergiques à la substance active de ce médicament, notamment le chlorhydrate de Tramadol, à l’un de ses autres constituants ou encore à la morphinique ; 
  • Qui prennent des médicaments qui agissent sur le psychisme ; 
  • Qui sont sous l’effet des dépresseurs du système nerveux central comme l’alcool ou autres somnifères ; 
  • Âgées de moins de 15 ans ;
  • Souffrant d’insuffisance respiratoire sévère ; 
  • Qui suivent un traitement contre la dépression à base de linézolide ou du bleu de méthylène ;
  • Qui suivent une thérapie contre la toxicomanie ;
  • Enceintes, sauf avis contraire du médicament ; 
  • Enfants souffrant de dysfonctionnement lié à la respiration ;
  • Ayant des maladies graves du foie ou des reins ou encore des patients sous dialyse. 

Mise en garde

De l’interaction de Tramadol Sandoz 50 mg, comprimé avec d’autres médicaments

Associer Tramadol sandoz 50 mg, comprimé avec les produits ci-dessous est formellement interdit. Il s’agit :

  • Du bleu de méthylène utilisé comme antiseptique en cas d’intoxication ;
  • Des médicaments utilisés dans le traitement de la dépression, notamment les inhibiteurs de la monoamine-oxydase ;
  • Des antibiotiques intervenant dans le traitement des infections de poumon surtout le linézolide. 

Il est également possible que l’efficacité de Tramadol sandoz 50 mg soit réduite si vous prenez :

  • Des antalgiques contenant la pentazocine, la nalbuphine ou la buprénorphine ;
  • Un antiépileptique à base de carbamazépine ;
  • Des produits contre la nausée contenant de l’ondansétron ; 
  • Des produits qui interviennent dans le traitement de l’alcoolisme contenant la naltrexone.

Par ailleurs, la prise de Tramadol sandoz 50 mg avec d’autres antalgiques ou antidépresseurs peut augmenter la survenue des effets indésirables. Cela est d’autant plus important lorsque Tramadol sandoz 50 mg est associé aux catégories de médicaments ci-après :

  • Somnifères ;
  • Tranquillisants ;
  • Antihistaminiques ;
  • Médicaments qui traitent les myélomes multiples ;
  • Médicaments qui réduisent les contractions musculaires involontaires ;
  • Sédatifs ;
  • Antipsychotiques ;
  • Anticoagulants ;
  • Bupropion.

Dans ces cas, une discussion avec le médecin traitant s’avère indispensable pour connaître la conduite à tenir.

Précaution importante

Comme tout médicament, il est fortement recommandé de ne jamais dépasser les doses prescrites lors d’un traitement à base de Tramadol sandoz 50 mg, comprimé, quel qu’en soit les motifs.

Le dépassement de la dose journalière recommandée peut entrainer de graves conséquences sur la santé. Ces conséquences peuvent être liées à des difficultés respiratoires ou encore à des crises épileptiques. 

Bon à savoir

Il n’est pas conseillé de prendre de l’alcool lors de la prise de Tramadol sandoz 50 mg, comprimé. 

Aussi, chaque comprimé de Tramadol sandoz 50 mg contient 23 mg de sodium. Il convient donc d’en tenir compte avant de le prescrire aux patients souffrant de l’hypertension ou d’insuffisances cardiaques ainsi que ceux qui suivent un régime hyposodé.

Fertilité, Grossesse et Allaitement

Fertilité

Tramadol sandoz 50 mg, comprimé, selon les informations qui existe, n’a pas réellement d’effet sur la fertilité, que ce soit chez la femme ou chez l’homme. 

Toutefois, il est prudent d’en parler à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce produit, si vous planifiez une grossesse.  

Grossesse 

Il n’existe pas suffisamment de données pour évaluer l’impact de Tramadol sandoz 50 mg sur la santé de la femme enceinte. Cependant, étant un antalgique opiacé, il n’est pas conseillé de prendre ce produit au premier trimestre de la grossesse.

Il se peut qu’à partir du deuxième trimestre, ce médicament soit admis dans le traitement chez la femme enceinte. Dans ces circonstances, il faut utiliser prudemment Tramadol sandoz 50 mg.

Au dernier trimestre par contre, ce produit est à proscrire chez la femme enceinte, car même en petite dose, il peut entrainer le syndrome de sevrage chez le nouveau-né.

Allaitement

Dans le cas des femmes qui allaitent, il n’est pas conseillé de prendre Tramadol sandoz 50 mg plus d’une fois. En effet, ce médicament passe dans le lait maternel. Cela peut donc affecter le bien-être du nourrisson.

Un traitement ponctuel d’une ou deux jours n’est pas proscrit, mais il convient de discuter avec le médecin si le traitement doit prendre plusieurs jours. Dans ce cas-ci, il faudra arrêter l’allaitement pour ne pas mettre en danger la vie du nourrisson. 

Effets indésirables

La prise d’un produit pharmaceutique peut exposer à des effets indésirables, qui ne modifient pas l’efficacité du produit. Ces effets indésirables invitent plutôt à faire preuve d’attention dans le traitement.

Dans le cas de Tramadol sandoz 50 mg, comprimé, les effets indésirables suivants peuvent être ressentis :

Très fréquents

Les nausées sont les réactions indésirables les plus rapportées lors d’un traitement à base de Tramadol sandoz 50.

Fréquents

Touchant 1 à 10 patients sur 100, ils concernent les maux suivants :

  • Fatigue ;
  • Sueurs ; 
  • Vomissement ;
  • Constipation ;
  • Sècheresse de la bouche ;
  • Vomissements.

Peu fréquents

Touchant 1 à 10 patients sur 1000, ils se rapportent aux réactions ci-après :

  • Risque de palpitation ;
  • Rythme cardiaque accéléré ; 
  • État de choc ;
  • Sensation d’évanouissement ;
  • Démangeaison ;
  • Éruption cutanée ;
  • Urticaire ;
  • Diarrhées ;
  • Pesanteur dans l’estomac ;
  • Ballonnement du ventre ;
  • Sentiment de dégoût.

Rares

Se rapportant à 1 à 10 patients sur 10 000, les effets rares notés sont :

  • Possibilité d’augmentation de la pression artérielle ; 
  • Baisse du volume des urines ;
  • Dysurie (difficultés à uriner) ;
  • Douleurs lors des mictions ;
  • Faiblesse musculaire ;
  • Essoufflement ;
  • Dépression respiratoire ;
  • Battements cardiaques au ralenti ;
  • Mydriase (dilatation immodérée des pupilles) ;
  • Myosis (rétrécissement de la pupille) ;
  • Vision floue ;
  • Modification de l’appétit ;
  • Picotements ;
  • Tremblements ;
  • Crises d’épilepsie ;
  • Contractions musculaires ;
  • Perte de conscience transitoire ;
  • Trouble de la parole.

Très rares

Les manifestations secondaires très rarement observées touchent moins de 1 patient sur 10 000. Elles se rapportent principalement à l’augmentation des enzymes hépatiques.

Enfin, à une fréquence indéterminée, des cas d’hypoglycémie peuvent subvenir ainsi que des troubles respiratoires liés au sommeil. 

Dans l’un ou l’autre des cas, il est nécessaire de consulter le médecin ou le pharmacien afin de savoir la conduite à tenir. 

Par ailleurs, la plupart des effets indésirables graves surviennent lorsque Tramadol sandoz 50 mg, comprimé est pris à forte dose. Il faut donc faire attention lors du traitement et suivre rigoureusement la posologie prescrite par le médecin

Surdosage                                               

Si lors du traitement, il arrivait par mégarde que vous preniez plus de doses de Tramadol que prévu, ne paniquez pas. Ou encore, que vous ayez pris Tramadol Sandoz 50 mg alors que vous ne devriez pas, gardez votre calme. Vous ne ressentirez pas de graves effets secondaires.

Cependant, il se peut que cette dose supplémentaire, lorsqu’elle est très forte, entraine : 

  • Rétrécissement des pupilles ;
  • Vomissements ;
  • Baisse de la pression artérielle ; 
  • Accélération des battements cardiaques ; 
  • État de choc ; 
  • Troubles de la conscience ou encore coma ; 
  • Crises d’épilepsie ;
  • Difficultés respiratoires pouvant aller à l’arrêt de la respiration.

Par conséquent, en cas de surdosage, consulter d’urgence un médecin ou se rendre à l’hôpital est la démarche à suivre pour limiter les effets indésirables et s’assurer de son bien-être

Pour finir, ce guide du médicament Tramadol sandoz 50 n’a qu’un but informatif et ne remplace donc en aucun cas les instructions de votre médecin ou pharmacien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles