Global Statistics

All countries
526,113,867
Confirmed
Updated on May 20, 2022 5:23 pm
All countries
481,694,200
Recovered
Updated on May 20, 2022 5:23 pm
All countries
6,297,640
Deaths
Updated on May 20, 2022 5:23 pm

Uvesterol Vitaminé A.D.E.C : Posologie, Indications et Prix

L’Uvestérol A.D.E.C fait partie de la famille des associations de vitamines. Indispensable au métabolisme, il est utilisé chez les nouveau-nés, en particulier les nouveau-nés prématurés et chez les nourrissons, qui présentent un risque de malabsorption ou de déficit en vitamines D, A, E et C. Destiné à traiter et à prévenir les carences en vitamines mentionnées, l’Uvestérol s’administre par voie orale. Toutefois, la prise de ce médicament nécessite des précautions d’emploi et il n’est pas sans effets indésirables. Quelles sont les indications et les contre-indications de ce médicament ? Quel est son mode d’emploi ? Découvrez dans cet article, l’Uvestérol A.D.E.C.

Quelles sont les indications de l’Uvesterol A.D.E.C ?

Le médicament Uvesterol ADEC est prescrit pour les nouveau-nés et les nourrissons, qui présentent un risque de carence ou de malabsorptions en vitamines liposolubles A, D, E et en vitamine C. Le déficit en ces vitamines chez les patients atteints d’un syndrome de malabsorption est souvent lié à une insuffisance intestinale, à une insuffisance pancréatique incluant la mucoviscidose ou à une choslestase.

Comment se présente le médicament et quelle est sa composition ?

L’Uvesterol vitaminé ADEC est une solution buvable, de couleur jaunâtre, limpide à légèrement opalescente, présentant une odeur d’arôme de fruits rouges. Il est vendu sous forme d’un flacon de 10 ml avec une pipette doseuse graduée, permettant de faire l’administration orale (SERINGOUTTE).

Le médicament est composé de :

  • Rétinol (Vitamine A) : dose de 3 000 UI ;
  • Ergocalciférol (vitamine D2) : 1 000 UI ;
  • Acide ascorbique (vitamine C) : 50 mg ;
  • Alpha-tocophérol (vitamine E) : 5 mg.

Ainsi, chaque substance active utilisée (Acide ascorbique, Ergocalciférol, Alpha-tocophérol acétate et Rétinol synthétique concentré huileux) renferme une des vitamines A, D, C et E. En ce qui concerne les excipients utilisés, on distingue : acide citrique anhydre, eau purifiée, eau, acide édétique sel disodique, gallate de propyle, fruits rouge arôme, polysorbate 80, phosphate trisodique, sodium hydoxyde, potassium sorbate, saccharine sodique et propylèneglycol.

Par ailleurs, le flacon de 10 ml d’Uvesterol Vitaminé ADEC, buvable avec pipette doseuse est accessible sur ordonnance et à un prix libre. Les prix n’incluent pas les honoraires de dispensation et le taux de remboursement est de 0%.

Quel est le rôle de chacun des composants de l’Uvesterol Vitaminé ADEC ?

La vitamine A est une vitamine dite liposoluble (soluble dans les lipides). Elle joue un rôle capital dans la reproduction cellulaire, dans le mécanisme de nutrition et de la croissance de l’épithélium et des tissus, dans la mise en place du pourpre rétinien (indispensable à l’adaptation de la vision).

La vitamine D est liposoluble et elle joue aussi un rôle important sur l’intestin. Elle permet à cet organe d’augmenter sa capacité d’absorption des phosphates et des calciums. Plus encore, elle favorise le mécanisme de minéralisation du squelette, grâce aux actions directes qu’elle exerce sur les os en formation et aux actions indirectes intégrant l’intestin, l’os et les parathyroïdes déjà minéralisés.

Étant également une vitamine liposoluble, la Vitamine E agit comme un agent antioxydant. Elle est présente dans presque tous les aliments. La vitamine C, quant à elle est hydrosoluble et se retrouve généralement dans les végétaux (salades, crudités, légumes verts, fruits frais, etc). Elle est indispensable pour l’homme, notamment en matière de réactions d’oxydo-réduction.

Quelles sont les contre-indications ?

La prise d’Uvesterol Vitamine ADEC est à éviter en cas :

  • D’allergie aux substances actives ou tout autre composant du médicament énuméré ;
  • D’hypercalcémie : une quantité élevée de calcium dans le sang ;
  • De lithiase calcique (le calcul rénal) ;
  • D’hypercalciurie : une quantité anormalement élevée de calcium dans les urines.

En cas de doute et avant toute utilisation de ce médicament, il est important de vous adresser à votre pharmacien ou à votre médecin, pour avoir son avis.

Quel est le mode d’emploi de l’Uvesterol ?

Le médicament Uvesterol est soit utilisé pur soit utilisé dans l’eau ou le lait, dans un biberon de petit volume ou dans une tétine. La solution doit être administrée avant un biberon ou une tétée. Dans le cadre d’un reflux gastro-œsophagien, cette solution doit être immédiatement diluée dans une petite quantité d’eau ou de lait. Cependant, la posologie à utiliser est une dose équivalente à 0,3 ml par jour.

Pour limiter les risques liés à la fausse route pendant l’administration de la solution, il est indispensable de suivre rigoureusement les étapes d’administration recommandées, et ceci selon l’âge de l’enfant.

Mode d’emploi chez le nouveau-né prématuré (jusqu’à environ 37 semaines)

  • Administrer le médicament avant le biberon ou la tétée ;
  • Se servir exclusivement de la pipette doseuse dédiée à l’administration orale, il figure dans la boîte du produit ;
  • Prélever à l’aide du SERINGOUTTE (pipette) la dose jusqu’au niveau du trait rouge correspondant ;
  • Diluer la dose dans une petite quantité de lait (2 ml), ceci dans une tétine convenable à l’enfant. Si ce dernier est nourri par allaitement, vous pouvez faire une dilution dans l’eau ou le lait de la maman ;
  • Prendre le nouveau-né éveillé et l’installer dans une position semi-assise au creux du bras, avec sa tête posée sur le bras ;
  • Laisser le nourrisson téter la tétine doucement. Une fois vide, vous la lui retirez pour ensuite lui donner le biberon ou le sein ;
  • Éviter d’allonger l’enfant systématiquement après l’administration ;
  • Il faut rincer le SERINGOUTTE, ainsi que la tétine après chaque usage avec de l’eau.

Mode d’emploi chez le nouveau-né à terme et le nourrisson

À ce niveau, il faut aussi administrer la solution avant le biberon ou la tétée, puis prélever la dose avec SERINGOUTTE, fournie dans le flacon jusqu’au niveau du trait rouge idéal. Ensuite, il faut :

  • Installer l’enfant éveillé dans une position assise au creux du bras, avec sa tête reposée sur le bras ;
  • Envoyer la pipette doseuse dans la bouche à environ 1 cm et la poser contre l’intérieur de sa joue ;
  • Laisser maintenant l’enfant téter, et lui donner le biberon ou le sein après; dans le cas où il ne tète pas, il faut appuyer lentement sur la pipette, plus précisément sur le piston pour que la solution écoule goutte à goutte dans sa bouche ;
  • Ne pas l’allonger en même temps après l’administration ;
  • Rincer le SERINGOUTTE à eau après chaque usage.

En cas de troubles de la déglutition, de problèmes digestifs ou de reflux gastro-œsophagien, il ne faut pas administrer le produit pur. Il faut plutôt le faire dans une tétine convenable à l’enfant, après l’avoir dilué dans une petite quantité de lait ou d’eau (environ 2 ml). Ensuite, laissez-le téter lentement la tétine, puis donnez-lui le biberon ou le sein, une fois la tétine vide.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Comme tout autre médicament, Uvesterol Vitaminé ADEC peut provoquer des effets secondaires, mais ils n’apparaissent pas immédiatement chez tous les patients. Il a été rapporté lors de l’administration de ce médicament aux nouveau-nés et aux nourrissons de moins de quatre semaines, des cas d’apnée du nourrisson et des fausses routes. Jusqu’ici, la cause principale de ces différents cas n’est pas encore clairement démontrée.

Quelles sont les précautions d’emploi ?

Étant donné que des cas de malaise vagal ou de fausses routes peuvent survenir chez les nourrissons et le nouveau-né, sans une pathologie connue, en administrant l’Uvesterol vitaminé ADEC, il est important de limiter les risques en respectant rigoureusement le processus d’administration de la solution détaillée plus haut.

De plus, il faut éviter le surdosage, car il peut provoquer des effets indésirables sévères. À cet effet, vous devez prendre en compte les doses en vitamines A et D lors des traitements à base d’Uvesterol, associés à un traitement comprenant ces deux vitamines ou en cas de consommation de lait riche en vitamine D. Ces deux vitamines se retrouvent dans de multiples médicaments.

La vitamine D, quant à elle est aussi présente dans plusieurs laits pour nourrissons et nouveau-nés. Il est de plus, conseillé d’éviter de faire un traitement à base de ce médicament en fin de journée en raison de l’effet légèrement excitant de la vitamine C. Si vous utilisez un apport en calcium, le contrôle de la calciurie de façon régulière s’impose.

Que se passe-t-il concrètement en cas de surdosage des vitamines A et D ?

Les doses excessives de la vitamine A peuvent entraîner :

  • Des signes cliniques aigus (lorsque la dose est supérieure à 150 000 UI) : céphalées, troubles digestifs, œdème papillaire, irritabilité, parfois des convulsions, hypertension intracrânienne (se manifeste par le renflement de la fontanelle), troubles psychiatriques, desquamation généralisée retardée ;
  • Des signes cliniques chroniques (apport prolongé en vitamine à des dosages surpraphysiologiques chez une personne non carencée) : hypertension intracrânienne, soudure précoce épiphysaire et hyperostose corticale des os longs.

Les doses excessives de la vitamine D peuvent provoquer :

  • Des signes cliniques : vomissements, nausées, asthénie, céphalées, amaigrissement, anorexie, arrêt de développement, hypertension artérielle, polydipsie, polyurie, déshydratation, calcifications tissulaires (notamment vasculaires et rénales), lithiase calcique et insuffisance rénale ;
  • Des signes biologiques : hypercalciurie, hypercalcémie, hyperphosphaturie, hyperphosphatémie .

La conduite à tenir dans ces cas est d’arrêter immédiatement l’administration d’Uversterol Vitaminé ADEC, de diminuer les apports en calcium et d’augmenter le processus d’élimination de l’urine (diurèse).

Comment conserver l’Uvestérol?

Comme mesure de conservation de l’Uvesterol, il faut :

  • Mettre le médicament hors de la portée et de la vue des enfants ;
  • Ne pas utiliser le médicament après la date de péremption mentionnée sur le flacon ;
  • Conserver à l’abri de la lumière et à une température maximale de 25°C.

En plus de ces mesures, il ne faut pas jeter un médicament dans les poubelles d’ordures ménagères, ni au tout-à-l’égout. Cela contribue à la protection de l’environnement. Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien pour qu’il vous oriente, en ce qui concerne l’usage à faire des médicaments que vous n’utilisez plus.

Uvesterol ADEC peut être remplacé par un autre produit ?

En matière d’efficacité, Stérogyl, Zyma D, Uvesterol D et autres produits sont équivalents à l’Uvesterol ADEC et peuvent être utilisés comme supplémentation. Ainsi, les parents ont la possibilité de recourir à l’un ou l’autre des produits dans le cadre du traitement de carences en vitamines A, D, E et C. Toutefois, il est important de consulter un pédiatre afin qu’il vous aide à déterminer la dose à administrer. Ce spécialiste saura vous orienter selon le mode d’alimentation du nouveau-né ou du nourrisson.

Vous aimerez aussi :

Related Articles