Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Vaccin Moderna : Origine, Indications et Effets secondaires

En riposte à la pandémie de la Covid 19, plusieurs vaccins ont été conçus par les laboratoires du monde entier. Parmi ces vaccins il y a le vaccin Moderna de la société ModernaTX, Inc. Mais avec les polémiques autour des vaccins, que faut-il savoir de celui-ci ? Découvrez ici le nécessaire sur Moderna. Comment a-t-il été fabriqué ? À quel point est-il efficace ? A-t-il des effets secondaires ; si oui, lesquels ? Est-il dangereux ?

Qu’est-ce que le vaccin Moderna

Rappel sur le vaccin

Initialement nommé Moderna Covid-19 mRNA ou COVID 19 Vaccine Moderna, il a été renommé SPIKEVAX par l’Agence européenne du médicament. Le vaccin ARN de Moderna est autorisé en Europe et en France depuis le 6 janvier 2021.

Ce vaccin du laboratoire américain Moderna (SPIKEVAX) est le deuxième autorisé en Europe. Après le vaccin Pfizer, c’est aujourd’hui le deuxième vaccin le plus administré en France. Il peut être administré à toute personne de 12 ans ou plus.

Le vendredi 8 janvier 2021, la Haute Autorité de Santé (HAS) a donné son avis favorable sur l’utilisation de ce vaccin. Le 2 septembre 2021, plus de 9 millions d’injections à ce vaccin ont été réalisées.

Origine du vaccin

Le Vaccin Moderna Covid-19 mRNA est une production des scientifiques du Biomedical Advanced Research and Development Authority (NIAID) et la biotech américaine Moderna.

Après le partage de la séquence génétique du nouveau coronavirus par les Chinois le 11 janvier 2020, les chercheurs du laboratoire ont finalisé la séquence de ce vaccin ARNm-1273 deux jours plus tard.

Le 16 mars 2020, les premiers essais cliniques ont commencé révélant une efficacité du vaccin. Le 13 avril 2021, les résultats publiés montrent une efficacité du vaccin de 90 % contre la Covid-19 et de 95 % contre les formes graves.

Composition

Le vaccin Moderna est principalement composé d’ARNm en forme longue ARN messager. L’Acide Ribonucléique messager (ARNm) est une copie transitoire d’une portion de l’ADN correspondant à un ou plusieurs gènes. Dans le cas présent, il s’agit d’une portion de l’ADN du virus Sars-CoV-2.

C’est un vaccin injectable en flacon de 10 doses de 0,5 ml. Chaque dose de 0,5 ml contient 100 microgrammes d’ARN messager enveloppé dans des couches lipidiques de nanoparticules. C’est le vaccin anti-covid 19 le plus concentré puisqu’il renferme 100 µg d’ARNm dans 0,5 ml de solution saline contre 30 µg dans 0,3 ml pour le vaccin Pfizer. Il existe plusieurs éléments de comparaison entre ces deux vaccins.

En plus de cette principale composante, le vaccin contient les excipients suivants :

  • Lipid SM-102 ;
  • Cholestérol ;
  • 1,2-distéaroyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DSPC) ;
  • 1,2-dimyristoyl-rac-glycéro-3-méthoxypolyéthylène glycol-2000 (PEG2000 DMG) ;
  • Trométamol ;
  • Trométamol hydrochloride ;
  • Acide acétique ;
  • Sodium acétate trihydraté ;
  • Saccharose ;
  • Eau pour préparations injectables.

Indications et contre-indications

Qui peut prendre le vaccin Moderna et où ?

La vaccination au Moderna est indiquée chez toutes les personnes âgées de 12 ans et plus. En effet, des personnes ayant plus de 12 ans soit de 12 à 17 ans ont été prises dans l’essai clinique de Moderna et présentent une réponse positive et une efficacité du vaccin de 93,3 % après la deuxième dose.

Le vaccin Moderna est disponible :

  • Chez le médecin traitant spécialiste ou généraliste ;
  • Dans les établissements de santé ;
  • Dans les centres de vaccination ;
  • En pharmacie ;
  • À l’école ;
  • En cabinet d’infirmier ou de sage-femme ;
  • Sur certains lieux du travail.

Contre-indications

Il existe des contre-indications aux vaccins contre la covid-19. Les contre-indications spécifiques du vaccin Moderna sont les suivantes :

  • Hypersensibilité́ à la substance active ou à l’un des excipients (faire une surveillance étroite d’au moins 15 minutes après la vaccination) ;
  • Réaction anaphylactique après la première (éviter la seconde dose dans ce cas) ;
  • Adolescents avec antécédent de réaction anaphylactique à l’un des composants du vaccin ;
  • Antécédent de Syndrome Inflammatoire MultiSystémiques Pédiatrique (PIMS) ;
  • Myocardite et/ou péricardite ayant nécessité une hospitalisation suite à une première dose de vaccin d’ARNm (éviter la seconde dose dans ce cas).

Posologie et dose

Posologie :

Le vaccin Moderna Covid-19 est une substance injectable qui se fait en 2 doses de 0,5 ml chacune. Il est recommandé que l’injection soit intramusculaire, de préférence dans le muscle deltoïde du bras.

Délai entre les 2 doses

La deuxième injection de Moderna se fait entre trois à sept semaines après la première. Le médecin supervisant la vaccination peut décider d’un délai autre que les vingt-huit jours recommandés. C’est le cas particulier des personnes sévèrement immunodéprimées.

Nombre de doses quand on a déjà eu la Covid-19 ?

Une seule dose de vaccin suffit. Les personnes précédemment infectées et testées positives au virus SARS-CoV-2, qu’elles aient été symptomatiques ou non peuvent effectuer leur vaccination après deux mois. Avant la vaccination, un test positif à la Covid-19 ou un test sérologique qui montre le taux suffisant d’anticorps est indispensable afin de justifier de la nécessité de la dose unique.

Pour ceux qui ont eu une PCR positive à la SARS-CoV-2 après la première dose, ils doivent recevoir la seconde dose dans un délai de trois à six mois après l’infection plutôt que trois à sept semaines après la première injection.

Cas exceptionnel d’une troisième dose

Certaines études ont soulevé la réduction de l’efficacité de tous les vaccins particulièrement face au variant delta. Au vu de cela, la Haute Autorité de Santé recommande une dose de rappel avec un vaccin ARNm à certaines catégories de personnes. Il s’agit des personnes :

  • De 65 ans et plus ;
  • Présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19.

La dose rappel s’effectue après six mois suivants la vaccination complète (les deux doses).

Le laboratoire Moderna a communiqué le 5 mai 2021 que la troisième dose de rappel augmente le niveau d’anticorps contre la souche initiale du SARS-CoV-2, mais aussi contre deux variants (le variant brésilien et le variant sud-africain).

La France, recommande la troisième dose d’un vaccin ARN aux personnes sévèrement immunodéprimées, plus précisément les :

  • Transplantés d’organes solides ;
  • Transplantés récents de moelle osseuse ;
  • Patients dialysés ;
  • Patients atteints de maladies auto-immunes et qui sont sous traitement immunosuppresseur fort de type anti-CD20 ou antimétabolites.

La troisième injection devra alors se faire au bout d’un délai minimum de quatre semaines après la deuxième dose selon l’avis du 6 avril 2021 du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale.

Il faut noter que des recommandations ultérieures vont être données en ce qui concerne la nécessité de cette troisième dose de rappel pour les :

  • Personnes souffrant d’insuffisants rénaux chroniques non dialysés ;
  • Patients atteints de cancers ;
  • Patients atteints de maladies auto-immunes sous d’autres traitements immunosuppresseurs.

Efficacité du vaccin : les essais cliniques

Efficacité révélée lors des essais cliniques

Selon les différents essais cliniques, avec le vaccin, il y a une diminution significative des cas symptomatiques de la Covid-19. Toutefois, des données complémentaires sont nécessaires pour valider l’effet du vaccin dans la transmission du virus.

Comme pour tous les vaccins, pour juger de son efficacité, il faut réaliser trois grandes phases d’études cliniques. Dans le cas du vaccin Moderna Covid-19 mRNA, les résultats au bout de la troisième phase, publiés dans le New England Journal of Medicine, montrent ce qui suit :

  • 185 participants du groupe placebo ont contracté la Covid-19 contre seulement 11 dans le groupe vacciné ;
  • 90 % efficace contre la Covid-19 ;
  • 95 % contre les formes graves de la maladie.

Délai pour être protégé.

La protection devient effective et optimale au bout de quatorze jours après la seconde dose du vaccin. Il faut noter que toutes les personnes vaccinées pourraient ne pas être protégées. C’est le cas de plusieurs vaccins, comme celui dont il est question ici.

En France, le passeport sanitaire après une vaccination complète à la Moderna est valide au bout de sept jours. Pour l’Europe en général, la validité du passeport sanitaire pour voyager commence à partir du quatorzième jour.

Durée de protection

La durée de la protection qu’offre le vaccin n’est pas encore établie. En effet, le fabricant a inscrit sur la notice du vaccin que cette durée est toujours en cours d’évaluation dans les essais cliniques.

Prix

Avec le vaccin Moderna, il faut compter 29,36 euros  pour la vaccination (14,68 euros par injection). Toutefois, notons qu’en France, la vaccination est entièrement prise en charge. Aucun frais n’est exigé.

Effets secondaires et risques

Comme pour tout médicament certains effets indésirables peuvent subvenir après leurs prises. À cet effet, du 19 janvier 2021 au 2 septembre 2021, 10 121 cas d’effets indésirables ont été recensés et analysés sur plus de 9 283 000 injections.

La plupart des effets secondaires aux vaccins contre la Covid-19 sont des réactions retardées, locales non graves. Il existe quelques cas de thrombose même si le lien et le rôle du vaccin dans les réactions thromboemboliques n’ont pas été démontrés.

En ce qui concerne les myocardites, deux cas ont été rapportés en septembre.

Certains effets indésirables sont confirmés et d’autres toujours en cours d’analyse pour confirmation.

Les effets confirmés

Il s’agit de réactions :

  • Locales douloureuses ;
  • Érythémateuses ;
  • Prurigineuses ;
  • Douleur prolongée au bras vacciné ;
  • Troubles vasculaires de type d’hypertension artérielle ; 
  • Myocardites et de péricardites.

Les effets potentiels

  • Troubles du rythme ;
  • Zona ;
  • Malaises ;
  • Syndrome pseudo-grippal ;
  • Déséquilibre récidive de pathologies chroniques ;
  • Ictus amnésique ;
  • Troubles auditifs ;
  • Pertes de connaissances ;
  • Polyarthrite rhumatoïde ;
  • Néphropathies glomérulaires ;
  • Saignements cutanéo-muqueux ;
  • Érythème polymorphe ;
  • Troubles menstruels.

Ces réactions, bien décrites dans les essais cliniques avec le vaccin, sont en grande majorité non graves.

Risques d’allergie

Certaines personnes vaccinées peuvent présenter une réaction allergique après l’administration du vaccin Moderna. À cet effet, il est précisé dans la notice que le sujet vacciné reste sous surveillance pendant au moins 15 minutes après l’injection afin d’identifier et de prendre en charge toutes réactions anaphylactiques qui pourraient survenir.

S’il y a une réaction anaphylactique après la première dose injectée, la seconde ne doit pas être administrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles