Global Statistics

All countries
591,712,323
Confirmed
Updated on August 10, 2022 10:20 pm
All countries
561,930,639
Recovered
Updated on August 10, 2022 10:20 pm
All countries
6,443,303
Deaths
Updated on August 10, 2022 10:20 pm

Vastarel 35 : Le guide complet du médicament

Vastarel 35 est un produit pharmaceutique prescrit dans le cadre du traitement de l’angine de poitrine. Il est autorisé sur le marché depuis le mois d’août de l’an 2001. Déconseillé pour les sujets en dessous de dix-huit (18) ans, ce médicament présente des caractéristiques propres.

Le présent guide éclaire ainsi sur tous les détails importants à connaitre sur ce médicament avant sa prescription ou son utilisation. La consultation du guide du médicament Vastarel 35 est ainsi bénéfique aussi bien pour le médecin ou pharmacien que pour le patient.

Dénomination et Composition

Vastarel est un médicament qui existe sous forme de comprimé pelliculé à libération modifiée à base de Trimétazidine dichlorhydrate (35 mg). Sa dénomination entière est : VASTAREL 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée.

Souvent associé à un ou plusieurs autres médicaments en cardiologie dans une visée antiangineuse, Vastarel 35 est constitué de nombreux composants. Parmi ceux-ci, la substance active est le Dichlorhydrate de trimétazidine avec une dose de 35 mg pour un comprimé pelliculé.

Les autres composants sont :

  • L’hydrogénophosphate de calcium dihydraté ;
  • L’hypromellose ;
  • Le povidone ; 
  • La silice colloïdale anhydre ;
  • Le stéarate de magnésium.

Le pelliculage est spécialement constitué par :

  • Le dioxyde de titane (E 171) ;
  • Le glycérol ;
  • L’hypromellose ;
  • Le macrogol 6000 ;
  • L’E 172 précisément l’oxyde de fer rouge ;
  • Le stéarate de magnésium.

Par ailleurs, Vastarel 35 est disponible sur le marché dans des boites d’une contenance de 10, 20, 28, 30, 56, 60, 90, 100 ou 120.

Dans quel cas utiliser ce médicament

Vastarel 35, médicament antiangineux, est associé à d’autres médicaments dans le traitement de l’angine de poitrine encore appelée l’angor stable. Il s’agit d’une douleur de la poitrine causée par une affection coronarienne.

Ainsi, le médicament Vastarel 35 est indiqué dans le traitement symptomatique des patients adultes :

  • Atteints d’angine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlée ;
  • Ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.

Posologie, dosage et mode d’administration

Dans la situation où ce médicament vous a été prescrit, limitez-vous strictement aux indications de votre médecin traitant. Dès que des ombres de doute surviendraient concernant l’emploi de Vastarel 35, référez-vous toujours à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Posologie et dosage usuel

En général, la dose recommandée pour VASTAREL 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée, est d’un comprimé deux fois par jour, précisément une fois le matin et une deuxième fois le soir.

Posologie et dosage spécifique

Pour les patients qui auraient des problèmes au niveau du rein ou les sujets âgés de plus de 75 ans, le médecin peut effectuer un ajustement de la posologie habituelle.

En général, la posologie recommandée chez les patients atteints d’insuffisance rénale modérée (Clairance de la créatinine [30 – 60 ml/min]) est d’un comprimé de 35 mg le matin, au petit-déjeuner. Il en va de même chez les patients âgés atteints d’insuffisance rénale modérée. Néanmoins, chez les sujets âgés, l’adaptation posologique doit être effectuée avec précaution.

Mode d’administration

VASTAREL 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée s’administre par la voie orale. En outre, le moment idéal pour le prendre est au cours des repas.

Le traitement durera sur la période que le spécialiste vous aura indiquée. Si aucune amélioration n’intervient au bout de cette période, arrêtez tout de même le traitement et rendez-vous immédiatement chez votre médecin.

Par ailleurs, au cas où vous auriez manqué de prendre VASTAREL 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée au moment convenable, veuillez continuer le traitement normalement. Ne succombez surtout pas à la tentation de prendre une dose double pour compenser la dose que vous avez manqué de prendre.

Contre-indication et mise en garde

Contre-indication

Gardez-vous de prendre du  VASTAREL 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée :

  • Au cas où vous êtes allergique à la trimétazidine ou à l’un des autres constituants de ce médicament et mentionné plus haut dans la partie de la composition ;
  • Lorsque vous présentez une maladie de Parkinson : il s’agit d’une affection cérébrale qui perturbe les mouvements (symptômes parkinsoniens : tremblement, mouvements lents, raideur de la posture, démarche déséquilibrée suivie d’une tendance à trainer les pieds et autres anomalies motrices) ;
  • Au cas où vous souffrez de dysfonctionnements rénaux graves.

Mise en garde

Informations importantes à propos de Vastarel 35

  • Le médicament Vastarel 35 est déconseillé chez les sujets en dessous de 18 ans ;
  • La substance active de Vastarel 35 est susceptible de compromettre les résultats des tests effectués lors de contrôles antidopage chez les sportifs ;
  • La capacité à conduire des véhicules ou à manier des machines peut être perturbée lors du traitement par ce médicament (sensation de tête qui tourne). Vous devez donc vous abstenir de conduire ou de faire usage de machine, même si vous ignorez encore les effets de la trimétazidine sur votre organisme ;
  • Il faut garder, comme tout autre médicament, Vastarel 35 hors de la vue et de la portée des enfants. Surtout, ne l’utilisez pas après la date d’expiration inscrite sur son emballage.

Par ailleurs, si au bout de votre traitement, votre médicament Vastarel 35 reste encore, évitez de le jeter au tout-à-l’égout. Dans ce cas, remettez-le plutôt à votre pharmacien pour sa suppression. Cette précaution est requise pour tous autres médicaments que vous n’administrez plus. Ainsi, vous contribuez à la protection de l’environnement.

Précaution avant un traitement par Vastarel 35

Vous devez vous adresser d’abord à votre médecin ou pharmacien avant de prendre VASTAREL 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée dans les cas suivants :

  • Si vous avez des antécédents de baisse de la tension artérielle ;
  • Lorsque vous avez récemment souffert d’un trouble de l’équilibre ;
  • Lorsque vous êtes sportif et avez un test de contrôle antidopage en vue.

Chez les sportifs, ce médicament contient en effet une substance active pouvant provoquer une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Précaution lors du traitement par Vastarel 35

Vastarel 35 n’est point un traitement curatif d’une crise d’angine de poitrine ni un traitement initial de la crise d’angor instable. De même, ce n’est nullement un traitement de l’infarctus du myocarde. Ainsi, consultez votre médecin  lorsque survient une crise d’angine de poitrine lors du traitement par ce médicament : des examens pourront s’imposer et le traitement pourrait subir une éventuelle modification.

De même, ce médicament peut provoquer ou intensifier des symptômes de la maladie de Parkinson (à savoir tremblement, la raideur de la posture, les mouvements lents, la démarche déséquilibrée avec une tendance à trainer les pieds), en particulier chez les personnes âgées. Ainsi, lorsque vous ressentez des symptômes de la maladie de Parkinson, consultez aussitôt votre médecin. Une réévaluation de votre traitement pourra être nécessaire.

Dans ce cas, un arrêt définitif avec Vastarel est généralement requis. Il est également rassurant de préciser que ces symptômes liés à la maladie de Parkinson sont habituellement réversibles à l’arrêt du traitement.

Cependant, si ces symptômes persistent au-delà de 4 mois après la suspension du traitement, il faut vous remettre aux bons soins d’un spécialiste en neurologie.

Interaction de Vastarel 35 avec d’autres médicaments

Informer votre médecin ou votre pharmacien de la prise récente ou actuelle de tout autre médicament est une précaution salutaire. En fait, des médicaments peuvent ne pas être compatibles avec Vastarel 35 ou accentuer les effets indésirables relatifs à l’usage de ce médicament.

Fertilité, grossesse et allaitement

Pour les risques potentiels que vous pouvez courir, prenez toujours un avis médical avant d’utiliser un médicament dans les situations ci-après :

  • Cas de grossesse ;
  • Situation d’allaitement ;
  • Planification de grossesse.

Fertilité

Vastarel n’a aucun effet sur la fertilité, que ce soit au niveau de l’homme ou de la femme. En revanche, par précaution, il est toujours judicieux de faire part de votre projet de grossesse à votre médecin ou pharmacien lors de la consultation.

Grossesse

Il n’existe pas de données relatives aux effets de Vastarel sur la grossesse. De même, les études réalisées n’ont révélé aucune conséquence déplorable sur la reproduction. Cependant, pour raison de prudence, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.

Par conséquent, dès lors que vous découvrez votre état de grossesse au cours du traitement par Vastarel 35, consultez votre médecin.

Allaitement

En raison d’absence de données sur le passage dans le lait maternel, Vastarel ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement. En réalité, l’exclusion de tout risque pour le nouveau-né ou le nourrisson n’est pas certaine. Ainsi, ce médicament est généralement déconseillé pendant l’allaitement.

Effets indésirables

À l’instar de tous les médicaments, Vastarel peut provoquer des effets indésirables au niveau du patient quand bien même cela n’est pas systématique chez tout le monde.

Des réactions indésirables fréquentes

Moins d’un patient sur dix peut présenter les effets suivants :

  • Sensations vertigineuses ;
  • Maux de tête ;
  • Douleur abdominale ;
  • Diarrhée ;
  • Digestion difficile ; 
  • Sensation d’être malade ;
  • Vomissement ; 
  • Éruption cutanée ;
  • Démangeaison ;
  • Urticaire ;
  • Sensation de fatigue.

Des réactions indésirables rares

Les effets indésirables qui suivent sont rares et se produisentchez moins d’un patient sur mille. Ce sont :

  • Battements irréguliers du cœur (il s’agit des palpitations) ;
  • Battements cardiaques extrasystoliques ;
  • Accélération des battements du cœur ;
  • Chute de la pression artérielle ;
  • Sensation vertigineuse (tête qui tourne) ou évanouissement ;
  • Sensation de mal être en général ;
  • Rougeurs brusques du visage.

Des réactions indésirables à fréquence indéterminée

Les effets indésirables ci-dessous peuvent également arriver quoique leur fréquence demeure indéterminée. Il s’agit des :

  • Symptômes extrapyramidaux (mouvements inhabituels incluant tremblement des mains et des doigts, déformation des mouvements du corps, démarche en trainant les pieds, raideur des bras et des jambes) qui s’estompent habituellement à l’arrêt du traitement ;
  • Perturbations du sommeil (difficulté à s’endormir, somnolence) ;
  • Constipation ;
  • Importante rougeur se généralisant à tout le corps avec des pustules ;
  • Gonflement de la lippe, de la face, de la langue ainsi que de la gorge susceptible de provoquer des difficultés d’avalement ou de respiration ;
  • Baisse considérable de la quantité de cellules sanguines (globules blancs) pouvant entraîner des infections ;
  • Baisse de la quantité de plaquettes dans le sang pouvant majorer le risque d’ecchymoses  ou de saignement.

A été également signalée à une fréquence inconnue, une maladie du foie dont les manifestations se présentent ainsi : nausées, vomissement, perte d’appétit, sensation de malaise, fièvre, démangeaison, jaunissement de la peau et des yeux, selles de couleur claire, urine de couleur sombre.

Si au cours de votre traitement, il vous arrive de ressentir un quelconque de ces effets indésirables sus-énumérés, parlez-en à votre médecin traitant ou à votre pharmacien. Il en va de même aussi pour tout autre effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans ce guide.

Par ailleurs, le site internet www.signalement-sante.gouv.fr est à votre disposition pour toute déclaration de réactions indésirables. Pour la sécurité du médicament, n’hésitez donc pas à agir.

Surdosage

Les informations en cas de surdosage ne sont pas manifestes. Mais à priori, le traitement devrait être symptomatique. Cependant, au regard des innombrables revers que Vastarel peut engendrer, il vaut mieux se préserver d’une surdose.

Nonobstant, si vous avez pris plus de Vastarel 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée que vous n’auriez dû, l’urgence vous recommande immédiatement de consulter votre médecin ou votre pharmacien.

Pour finir, rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre pharmacien si vous avez encore des questions sur l’utilisation de Vastarel 35 et qui restent sans réponses.

Vous aimerez aussi :

Related Articles