Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Ver solitaire : quels aliments privilégier ?

Le ver solitaire est une maladie parasitaire qui se contracte le plus souvent à cause d’une mauvaise alimentation. En effet, le ver à l’origine de la pathologie (ver du ténia) se retrouve très souvent dans les aliments crus ou mal cuits. Toutefois, pour traiter cette affection, il existe un certain nombre de règles alimentaires à respecter. Celles-ci sont basées sur la consommation d’aliments sains et antiparasitaires. Quels sont les aliments à prioriser en cas de ver solitaire ?

L’ail

Connu pour ses nombreuses propriétés, l’ail est un aliment à consommer quand on souffre de ver solitaire. En effet, on retrouve dans l’ail, de l’allicine. Il s’agit d’un composé organosulfuré aux propriétés antibactériennes et antifongiques. L’allicine est donc très efficace pour combattre les parasites.

Il existe divers modes de consommation de l’ail pour traiter le ver solitaire. On peut le consommer cru, l’intégrer dans les recettes alimentaires ou réaliser un jus à base d’ail.

Les graines de citrouille

Très riches en zinc et en cucurbitine, les graines de citrouille éliminent les parasites en les empêchant de se poser sur les parois intestinales. Cet aliment doit être consommé, de préférence cru ou séché afin de profiter efficacement de toutes ses propriétés.

La grenade

La grenade est un fruit du grenadier. Elle appartient à la famille des lythracées. La grenade est source de :

  • Vitamine C ;
  • Fer ;
  • Fibres ;
  • Potassium.

Elle a des propriétés antioxydantes. La grenade possède de nombreuses vertus. Elle élimine notamment les toxines de l’organisme et augmente l’immunité du corps en général, et celle du tube digestif en particulier. La médecine traditionnelle fait très souvent recours à l’utilisation de ce fruit pour éliminer les vers. Toutefois, il est conseillé de ne pas franchir la dose quotidienne recommandée, au risque d’être exposé à certaines complications comme l’hypertension ou encore le vertige.

Le raifort

Le raifort est un légume qui provient de la famille des brassicacées. Il s’agit d’une plante potagère herbacée qui est une source d’allicine à l’instar de l’ail,. En outre, elle est composée de :

  • Vitamine C ;
  • D’huile essentielle ;
  • Sinigroside ;
  • Glutamine ;
  • Peroxydase (enzyme).

Le raifort possède des propriétés antibactériennes, fortifiantes, cholérétiques, antiscorbutiques et stomachiques. On peut donc l’ingérer pour traiter le ver solitaire. Il est consommable sous forme de crème, de sauce ou de vin.

Le poivre de Cayenne

Très utilisé en Amérique du Sud et en Asie, le poivre de Cayenne est une épice riche en vitamine A et C. Il procure d’énormes bienfaits. En effet, le poivre de Cayenne permet de renforcer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et d’éliminer les parasites ainsi que les micro-organismes. De plus, il favorise la cicatrisation des plaies.

Le curcuma

Encore appelé souchet de l’Inde, le curcuma est une plante qui est issue de la famille des Zingibéracées. Sa poudre qui sert d’épice est issue de la racine de l’espèce curcuma longa. Le curcuma est une source de vitamine B6 et C. Il peut être utilisé pour traiter les pathologies parasitaires, notamment le ver solitaire. La poudre de curcuma peut être intégrée dans les recettes alimentaires pour favoriser sa consommation.

L’oignon rouge

L’oignon rouge peut être utilisé dans la lutte contre le ver du ténia. De nombreuses études ont attesté l’efficacité de ses propriétés antiparasitaires. D’après les résultats issus de ces études, l’oignon rouge renferme des composants qui facilitent l’élimination des vers du ténia.

Tout comme l’ail, l’oignon rouge est une source d’allicine. On peut donc déduire son importance dans la protection de l’organisme contre les parasites. Cependant, il existe différentes manières de consommer l’oignon rouge pour tirer profit de ses bienfaits. On peut le consommer sous forme de salade, accompagnée d’avocat et d’ail, sous forme de jus, de lait et d’infusion associée à de l’armoise.

La salade à l’oignon rouge, à l’avocat et à l’ail

Le soufre et les flavonoïdes présents dans l’oignon rouge éliminent les agents nocifs qui se trouvent dans l’organisme. Combiner l’oignon rouge à l’ail et à l’avocat est un excellent moyen d’éradiquer les vers du ténia. Pour une telle préparation, les ingrédients nécessaires sont entre autres l’ail, l’avocat, l’oignon rouge et les graines de courge.

Dans un premier temps, vous devez laver l’oignon puis le découper en de petits morceaux. Après cela, vous pouvez couper l’avocat en rondelles ou en lamelles. Les graines de courge doivent être grillées et l’ail doit être écrasé. Enfin, vous pouvez procéder au mélange de tous ces ingrédients afin d’obtenir votre salade.

Le jus d’oignon rouge

Le jus d’oignon rouge facilite le transit intestinal. Il permet d’expulser rapidement les vers du ténia. C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’en boire lorsqu’on souffre d’une maladie parasitaire. Pour préparer ce fameux jus d’oignon rouge, il faudra hacher 06 gousses d’oignon rouge puis les introduire dans un récipient contenant un litre d’eau. Les oignons rouges hachés doivent rester dans cette eau toute la nuit. Ce n’est que le lendemain que le breuvage peut être consommé. Il est conseillé de boire une tasse d’eau de ce jus par jour.

Lait à l’oignon rouge et à la menthe poivrée

Ce lait à base d’oignon rouge et de menthe poivrée a une propriété anthelminthique naturelle. Il représente donc un excellent remède contre le ver solitaire. Pour préparer ce type de lait, il faut une gousse d’oignon rouge, du lait écrémé, des feuilles vertes de menthe poivrée et du miel.

La préparation proprement dite se déroule en trois étapes. La première étape consiste à faire bouillir le lait écrémé et les feuilles de menthe poivrée dans une casserole. Lors de la seconde étape, l’oignon rouge doit être haché en morceaux, puis introduit dans le mélange de lait et de menthe. La dernière étape repose sur l’ajout d’une cuillère à soupe de miel aux ingrédients précédents.

Il est préférable de boire le lait à base d’oignon rouge et de menthe poivrée quelques minutes avant le petit-déjeuner. Un traitement régulier de sept jours permettra de traiter et de préserver l’organisme des vers du ténia.

Infusion d’oignon rouge et d’armoise

L’armoise possède des propriétés antiparasitaires, tout comme l’oignon rouge. Ainsi, réunir ces deux aliments permettra une élimination efficace des vers du ténia. Les ingrédients nécessaires pour préparer une infusion à base d’oignon rouge et d’armoise sont l’eau, les feuilles d’armoise et de l’oignon rouge.

Pour concocter une telle recette, il faudra découper la gousse d’oignon en des morceaux très fins. Ensuite, les feuilles d’armoise et les oignons doivent être introduits dans de l’eau bouillante. Le temps d’infusion nécessaire est de cinq minutes. Une fois que ce délai est passé, l’infusion pourra être consommée. Cependant, il faudra d’abord la filtrer. Il est conseillé de boire cette boisson au moins deux fois par jour. Par ailleurs, les femmes enceintes et les patients ayant des problèmes rénaux ne doivent pas consommer cette recette antiparasitaire.

La papaye

La papaye est un fruit aux multiples vertus. Il est un aliment antiparasitaire très efficace. La papaye contient de la carpaïne et de la myrosine qui sont des substances très utiles. Par ailleurs, il est préférable de faire recours à l’utilisation des graines de papaye pour éliminer les vers. En effet, celles-ci luttent efficacement contre les vers du ténia. Elles assurent également une restauration du tube digestif. Pour un effet antiparasitaire plus puissant, il est recommandé de les associer au miel.

La carotte

La carotte est un aliment à privilégier pour traiter l’infection du ver solitaire. Elle contient une importante quantité de fibres et de vitamine A. Ce sont ces différents nutriments qui lui permettent de combattre les vers du ténia et de renforcer la fonction gastro-intestinale. C’est la raison pour laquelle les médecins recommandent de consommer de la carotte, en cas d’affections parasitaires.

Il est possible d’ingérer la carotte de différentes manières. Vous pouvez réaliser un jus de carotte ou l’introduire dans vos recettes culinaires habituelles.

L’ananas

L’ananas est un fruit originaire de l’Amérique du Sud, plus précisément du Paraguay. C’est une plante xérophyte de la famille des broméliacées. L’ananas est une source de bromélaïne. Cette dernière est un complexe d’enzyme protéolytique. Elle est capable de détruire les parasites. D’après certains chercheurs, une consommation prolongée de l’ananas pendant 72 h permettrait de détruire complètement les vers du ténia.

L’amande

L’amande est un fruit à coque appartenant à la famille des rosacées. Elle bloque la multiplication des parasites dans l’organisme. Cela est dû à son taux élevé d’acides gras. L’amande peut être utilisée pour traiter le ver solitaire et soulager l’irritation des parois de l’estomac.

Le gingembre

Le gingembre est une plante originaire d’Asie, plus précisément de l’Inde. Il est très utilisé pour épicer les repas. Le gingembre possède d’incroyables propriétés antiparasitaires. On peut donc l’utiliser pour traiter et préserver l’organisme du ver solitaire.

 

Vous aimerez aussi :

Related Articles