X aliments les plus riches en collagène

0
1
Aliments riches en collagène
Aliments riches en collagène

Le collagène est un élément indispensable pour la peau. Il lui apporte une grande élasticité participant ainsi à son bien-être. Pour cette raison, de nombreuses personnes adoptent des compléments alimentaires de cette protéine. À défaut de cela, voici le top 11 des aliments à consommer pour en avoir !

Spiruline

Majoritairement, le collagène se trouve dans les aliments d’origine animale. Toutefois, grâce à la spiruline, les végétariens et les végétaliens sont en mesure d’en avoir dans leurs plats. 

De la famille des micros algues, la spiruline est connue pour sa forte teneur en protéines. Outre cette vertu, elle se caractérise aussi par une richesse en glycine. Cette composante est un acide aminé entrant dans la fabrication du collagène.

Produits laitiers

En matière de produits laitiers, les meilleurs aliments pour obtenir du collagène sont :

  • le lait;
  • le yaourt ;
  • le fromage.

Le point commun entre tous ses aliments est la combinaison de lysine et de proline. Ces deux derniers sont des acides aminés entrant directement dans la synthèse du collagène.

Par contre, ils sont en petite quantité dans les aliments. Par conséquent, une consommation d’une à deux fois par jour est idéale pour en profiter. Aussi, il importe de varier leurs sources (aliments) d’approvisionnement.

Saumon

Tout comme la viande, les poissons contiennent du collagène. En fonction de l’espèce et de la taille, la substance protectrice des os peut être obtenue en proportions plus ou moins importantes.

Parmi eux, le saumon possède un léger avantage. En effet, outre le collagène, il renferme des acides gras essentiels et du zinc. Ces oligo-nutriments participent au maintien d’une peau et des os à l’état normal.

La personne en quête d’une autre option peut choisir la sardine. Ce poisson est moins riche en métaux lourds. De plus, ses petites arêtes sont des sources de collagène. Évidemment, elles sont facilement comestibles.

Fumet de poisson

Grâce à ses ingrédients, le fumet de poisson propose une quantité considérable de collagène. Il est préparé à partir de parures et de carapaces de crustacés. Pour augmenter la proportion de collagène, il faut parfumer les fonds de sauce accompagnatrices.

Œufs

Pour ce qui est des œufs, le collagène se trouve naturellement dans :

  • le blanc d’œuf ;
  • la membrane des coquilles (types I, V et X) ;
  • le jaune d’œuf.

Il faut souligner que le jaune d’œuf est une bonne source de collagène à cause de sa parfaite combinaison en part égale de soufre, de glycine et de proline.

Par ailleurs, l’œuf entier est riche en vitamines A, D, E, et B. Il comporte également des minéraux tels que le phosphore, le sélénium et le zinc. Pour cette raison, les nutritionnistes recommandent d’en manger 1 à 2 par jour.

Bon à savoir : l’œuf doit être mangé en entier pour la jouissance d’une belle synergie.

Ailes de poulet

Contrairement aux rumeurs, les ailes de poulet sont une mine d’or. Elles contiennent une quantité importante de collagène. Cela est possible grâce aux petits os dont elles sont jonchées.

Évidemment, ces parties du poulet sont plutôt avares en chair. Par conséquent, elles sont rapidement rognées.

Bœuf

La viande de bœuf est une véritable source de collagène puisque l’animal possède énormément de muscles. Il faut savoir que cette protéine d’acides aminés enveloppe les fibres musculaires des animaux.

À cet effet, il n’est pas étonnant que le mâle de la vache en soit bien pourvu. Les parties les mieux armées en collagène sont :

  • le jarret ;
  • la poitrine ;
  • l’épaule ;
  • le flanc.

Malheureusement, ces zones sont les moins tendres sous la dent.

Gélatine

La gélatine est obtenue au terme d’une ébullition prolongée de tissus conjonctifs du porc ou du bœuf. Pour cette raison, elle s’affiche comme une excellente source de collagène. En effet, elle se compose de cette protéine à un taux de 90%.

Cet aliment ne se mange pas directement. Il s’intègre dans les recettes de gâteaux ou de bonbons faits maison.

Attention : le pendant végétal de la gélatine, l’agar-agar, ne possède malheureusement pas du collagène. Par ailleurs, la gélatine est à consommer avec modération, car elle sert dans la fabrication d’aliments très sucrés.

Os à moelle

Naturellement doté d’une forte teneur en collagène, l’os à moelle est le deuxième aliment recommandé pour en avoir. L’osso buco est le plat parfait, car son cœur gélatineux se compose de moelle osseuse. 

Il faut préciser que la consommation d’os à moelle permet d’obtenir un large panel de minéraux à savoir : le calcium, le magnésium, le phosphore, etc.

Bouillon d’os

Souvent banalisée, la soupe à base d’os de bœuf ou de poulet est la source la plus viable de collagène. Pour un résultat optimal, les os doivent longuement mijoter. Pour renchérir son importance, ce repas renferme de l’acide hyaluronique.

Cet autre composant est aussi une clé de la matrice extracellulaire. En outre, la chondroïtine et la glucosamine sont aussi présentes dans le bouillon d’os. Elles sont naturellement localisées dans les tissus conjonctifs et cartilagineux.

Les fruits et les baies rouges

Loin de fournir du collagène, les fruits et les baies rouges sont plutôt excellents pour prévenir sa perte. Pour le faire, ils se servent de leur forte teneur en lycopène. Ce dernier est un antioxydant favorisant la lutte contre l’oxydation de la peau.

Les fruits et les baies rouges sont également une bonne source de vitamine C. Une consommation quotidienne durant leur saison est conseillée afin de jouir de leurs avantages.

Enfin, le collagène est surtout présent dans les recettes impliquant les os de bœuf, de poulet et de porc. Toutefois, vous pouvez toujours en avoir dans d’autres aliments, lesquels sont listés ci-dessus. Cependant, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un nutritionniste pour le choix approprié de votre source de collagène.